L'essentiel Luxembourg n°2404 12 mar 2018
L'essentiel Luxembourg n°2404 12 mar 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2404 de 12 mar 2018

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Edita SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 5,6 Mo

  • Dans ce numéro : les supporters de Lille ont craqué.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 18 - 19  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
18 19
18 Scènes LUNDI 12 MARS 2018/LESSENTIEL.LU Le Zeltik a fait chavirer Dudelange Nouvelles stars des musiques celtiques, les Français de CelKilt ont chauffé le public à blanc. 1 3 1 Entre rock et musiques traditionnelles, le groupe irlando-écossais Mànran a fait parler son expérience samedi. 2 Avec The Fusion Fighters, chefs de file d’un nouveau mouvement de danse irlandaise, l’heure était à la fête. 3 Habitué du rendez-vous celtique, The Luxembourg Pipe Band a fait résonner ses nombreuses cornemuses. 4 Vêtus de chemises et de cravates, les gentlemen The Rapparees ont été l’un des coups de cœur de la soirée samedi. -PHOTOS : BRUNO COLLIN 2 Un millier de personnes ont assisté aux prestations de CelKilt, The Rapparees et autres samedi. Le voyage annuel aux confins des musiques celtiques a tenu toutes ses promesses samedi soir. Les 1 100 curieux et amateurs ont eu droit à une flopée d’univers musicaux différents, mais aux racines bien communes. CelKilt a offert une prestation survitaminée. Les stars de la musique celtique française ont chauffé le public à blanc avec un registre empruntant au rock et au metal, sans négliger la puissance des instruments traditionnels. « Pouvez-vous chanter plus fort qu’une cornemuse ? », lançaient-ils. Un défi relevé à la perfection par l’assistance toujours encline à s’enflammer sur la piste. 4 Plus tôt, les groupes luxembourgeois avaient démontré leur talent. Le Luxembourg Pipe Band avait joué son numéro de cornemuse, et les Schëppe Siwen avaient offert un set mêlant texte en luxembourgeois, folk-rock et musique traditionnelle celtique. Mais le gros coup de cœur de la soirée est venu d’Irlande du Nord. Ne surtout pas se fier à leur allure de gentlemen, The Rapparees n'étaient pas venus jouer les enfants de chœur. Les douces mélodies à base de saxophone et de flûte en trompe-l’œil, les Britanniques ne ménageaient pas leur énergie à coups de chants ravageurs qui sentaient bon les soirées viriles de Belfast. Le groupe a rendu hommage aux Pogues, entre brûlots façon pub et ballades mélancoliques. La classe à l’irlandaise, assurément. THOMAS HOLZER
Inscrivez-vous chaque jour sur www.packup.lu Get the code & win crazy gifts ! Rendez-vous sur www.packup.luu et gagnez des iPhone, des voyages, des repas gastronomiques ! Du 12 au 23 mars



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :