L'essentiel Luxembourg n°2402 8 mar 2018
L'essentiel Luxembourg n°2402 8 mar 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2402 de 8 mar 2018

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Edita SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 9,3 Mo

  • Dans ce numéro : le futur est à nos portes de garage.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
6 Luxembourg JEUDI 8 MARS 2018/LESSENTIEL.LU Vite lu Les lycées sont à visiter LUXEMBOURG Deux lycées privés pour filles organiseront leurs portes ouvertes samedi. Il s’agit de l’École Marie Consolatrice à Luxembourg, dès 9 h 30, et de l’École Sainte-Anne, à Ettelbruck, de 9 à 12h. Station Vel’oh ! en moins LUXEMBOURG En raison de travaux menés rue Notre-Dame, la station Vel’oh ! « Ënneschtgaass » sera enlevée à partir de demain. Les usagers sont invités à utiliser la station de vélos en libre service « Gëlle Fra », située place de la Constitution. Nettoyer les berges SCHIFFLANGE Les citoyens qui souhaitent participer à l’action de nettoyage des berges de l’Alzette le samedi 17 mars, dès 9h, au départ de l’atelier communal de Schifflange, rue Hédange, ont jusqu’à demain pour s’inscrire., relationspubliques@schifflange.lu PUB Université du Luxembourg Conseils d'orientation Conseils d‘orientation du VIsItesus Be Came Visites du Campus Belval Les bières Bofferding et Battin continuent à bien s’écouler Le brasseur continue de s’adapter aux nouvelles habitudes de consommation. BASCHARAGE La Brasserie nationale, qui produit les marques Bofferding et Battin, a écoulé l’an dernier quelque 150 000 hectolitres de bière, un chiffre stable sur les deux dernières années. Et ce malgré un léger recul des ventes au Grand-Duché, des parts de marché ayant été gagnées sur les marchés belge et français, ce dernier s’étendant de plus en plus vers les Vosges et l’Alsace. « La régression au niveau local touche surtout l’Horesca. Le phénomène n’est pas récent, il y a une diminution de OPEN DAY fréquentation et des changements d’habitudes de consommation. Les gens vont plus au restaurant que dans les bars et donc les volumes diminuent. Programmes d'études Activités de recherche Samedi 17 mars 2018 9hà16h Maison du Savoir Campus Belval Esch-sur-Alzette portesouvertes.uni.lu socialmedia.uni.lu 11111.111 UNIVERSITÉ DU LUXEMBOURG Le groupe a gagné 58 points de vente en un an dans l’Horesca. Programmes d‘études Activités de recherche Et puis dans les restaurants, on a plus tendance à boire du vin. C’est pourquoi nous nous sommes tournés vers des chefs au Luxembourg pour ramener LUXEMBOURG Plusieurs trains en provenance de Rodange et de Troisvierges affichaient du retard hier matin, à 8 h 20, en raison d'une alerte à la bombe en gare d'Howald. Un colis suspect, en l'occurrence un bagage oublié, avait été trouvé. Le trafic a repris dans des conditions normales aux alentours de 9h. Un peu plus tard, dans la matinée, les la bière sur la table et proposer des associations de bière avec des plats », explique Frédéric de Radiguès, directeur général de la Brasserie nationale. Sur les 290 671 hl de bière produits au Grand-Duché en 2017, la Brasserie nationale revendique 42% de part de marché pour Bofferding, un chiffre stable, pendant que Battin et ses bières spéciales approchent les 20%, soit deux fois plus qu’il y a dix ans. Le groupe Brasserie nationale, qui inclut la filiale de distribution Munhowen (251 400 hl de produits liquides vendus, hors Bofferding et Battin, en hausse de 29 340 hl), affiche un Ebitda en légère hausse, à 10,2 millions d’euros en 2017. MATHIEU VACON Fausses alertes à la bombe Douze vins médaillés aux Vinalies à Paris Le bâtiment de l'ESM a été bouclé. LUXEMBOURG À l’issue du concours international de dégustation de vins des Vinalies à Paris, le Luxembourg repart avec son lot de médailles. Deux pinots gris du domaine Kohll-Leuck et de la Cep d’or ont ainsi chacun obtenu une médaille d’or. Les dix autres médailles luxembourgeoises sont en argent. Elles récompensent toute la diversité de la viticulture luxembourgeoise avec des crémants primés, des rieslings et des gewurztraminers entre autres. démineurs ont à nouveau été appelés à la rescousse. Cette fois, devant le bâtiment administratif de l’European Stability Mechanism (ESM). Un vigile avait en effet retrouvé un couteau, une bouteille de champagne ainsi qu'une lampe de poche abandonnés, et s’était inquiété. Il s’est avéré finalement que l’alerte avait été donnée pour rien. Léa Linster s’engage auprès des enfants LUXEMBOURG L’association nestwärme Luxembourg a été créée avec comme présidente le chef étoilé Léa Linster. L’ASBL a pour vocation d’assister les enfants gravement malades et handicapés en apportant un soutien psychologique, thérapeutique et médical au sein de la famille.
JEUDI 8 MARS 2018/LESSENTIEL.LU Luxembourg 7 La mésange est majoritaire. Près de 85% de mésanges LUXEMBOURG Sur les quelque 19 500 volatiles dénombrés dans plus de 612 jardins du pays, 85% sont des mésanges charbonnières. C'est ce qui a été établi lors d'un recensement, dans le cadre de l'action « natur&emwëlt », à laquelle ont pris part 600 participants. Arrivent ensuite les merles et enfin les mésanges bleues. PUB r Des vidéos de villes d'Europe pour être sûr de son cursus LUXEMBOURG Sébastien et Éric présentent des villes européennes sur les réseaux sociaux pour que les lycéens fassent le bon choix pour le lieu de leurs études. C'est l'histoire de deux copains de lycée. Sébastien Philbert, 24 ans, titulaire d'un bachelor en marketing, et Éric Rolgen, 23 ans, enseignant en école primaire, viennent de concevoir Uni-check ! Il s'agit d'un projet vidéo à l'intention des lycéens luxembourgeois dans la perspective de leurs futures études supérieures à l'étranger. « L'objectif est d'éviter qu'ils fassent le mauvais choix en sélectionnant une ville qui ne DANS UN MONDE QUI CHANGE SÉCURITÉETPERFORMANCE NEFONTQU’UN BG L BNP PARI BAS leur correspond pas », expliquent les deux jeunes Luxembourgeois, qui sont partis de « l'échec » de leur propre expérience. « Nous étions dans des villes qui ne répondaient pas à nos aspirations. Nous ne voulions pas que d'autres vivent la même chose que nous et perdent du temps et de l'argent », ASSURANCE-VIE OptiLife 2, l’alternative idéale àl’épargne classique ! 1) Nos conseillers vous renseignent sur ce placement sûr et performant. En agence, au 42 42-2000 et sur bgl.lu Éric et Sébastien au service des lycéens luxembourgeois. Retrouvez les vidéos du jeune duo sur www.lessentiel.lu assurent-ils. Aussi, depuis trois mois, les deux amis ont créé des pages sur Facebook, You- Tube et Instragram sur lesquelles ils présentent les vidéos de villes européennes réputées pour leur cursus au sein d'universités ou d'écoles privées. Sept vidéos sur Grenoble, Francfort, Budapest, Oslo, Cologne, Trèves et Strasbourg sont déjà disponibles. « D'ici le mois de juillet, nous en présenterons seize autres. Outre l'aspect scolaire, nous présentons les richesses culturelles, les offres de logement... ». Les retours sont déjà positifs avec plusieurs milliers de vues selon les villes, « et des commentaires plutôt favorables ». GAËL PADIOU 2,5% Rendement en 2017 2) La banque et l’assurance d’un monde qui change 1) OptiLife 2 est un contrat d’assurance-vie émis par Cardif Lux Vie, compagnie d’assurances de droit luxembourgeois. Lecapital est garanti uniquement dans le cas d’un investissement dans le support Fonds Général (dans les limites et conditions prévues aux Conditions générales du contrat OptiLife 2). 2) Rendement du Fonds Général en 2017, brut de frais de gestion. Les rendements dupassé ne constituent pas une garantie pour le futur. Plus d’infos sur www.bgl.lu/assurance-vie/optilife2 BGL BNP PARIBAS S.A. (50, avenue J.F. Kennedy, L-2951 Luxembourg, R.C.S. Luxembourg  : B6481) Communication Marketing Mars 2018



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :