L'essentiel Luxembourg n°2400 6 mar 2018
L'essentiel Luxembourg n°2400 6 mar 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2400 de 6 mar 2018

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Edita SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 4,6 Mo

  • Dans ce numéro : Del Toro a raflé 4 Oscars.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
2 Actu MARDI 6 MARS 2018/LESSENTIEL.LU Il est en quête de vérité sur la disparition du vol MH370 PARIS Ghyslain Wattrelos se bat pour la vérité après avoir perdu sa famille dans le crash du vol MH370 de la Malaysia Airlines en 2014. Perdue, la trace de l’avion. Perdus, l’épouse et deux enfants. Perdu, le sommeil. Quatre ans après la disparition des radars du vol MH370 de la Malaysia Airlines, Ghyslain Wattrelos ne sait « toujours pas ce que c’est que le deuil ». « Pas de preuves, pas de crash, pas de corps », écrit dans son livre « Vol MH370, une vie détournée » celui qui a perdu son épouse, sa fille, son fils et la petite amie de celui-ci dans l’une des plus grandes énigmes de l’aviation. Le 8 mars 2014, 239 personnes ont disparu après avoir décollé de Kuala Lumpur à bord d’un Boeing en direction de Pékin. Le père de famille de 53 ans, qui n’a plus que son fils Ghyslain Wattrelos a perdu sa femme et deux enfants dans le crash. aîné Alexandre, n’a qu’un mot à la bouche : le combat. « C’est un combat que je vais gagner, parce que je suis persuadé Un cadre d’Innogy attaqué à l’acide BERLIN Les services de sécurité allemands se sont saisis de l’enquête sur l’attaque à l’acide dimanche d’un responsable d’Innogy, filiale de l'énergéticien allemand RWE, bête noire des militants écologistes pour ses activités dans le charbon. Deux agresseurs ont lancé de l’acide dimanche au visage de Bernhard Günther, 51 ans, directeur financier du groupe Innogy, qui se trouvait dans un parc à Haan, près de Düsseldorf. L’homme, grièvement blessé, a été transporté Le tigre de Sumatra a été massacré par des villageois en colère. en hélicoptère à l’hôpital et ses jours ne sont plus en danger. Le groupe Innogy a déclaré dans un communiqué laconique être « profondément choqué » et ne pas avoir, pour le moment, « d’informations sur le motif de cette attaque ». Un tigre éventré par des villageois MEDAN Des habitants d’un village isolé en Indonésie ont éventré un tigre de Sumatra et l’ont suspendu au plafond d’un hangar après que le félin a attaqué deux villageois qui le suivaient. Le félin a attaqué le groupe d’habitants, blessant grièvement deux d’entre eux. Des habitants ont annoncé leur intention de tuer le tigre, en dépit des mises en garde de défenseurs des animaux leur rappelant qu’il s’agissait d’une espèce protégée. qu’il y a des tas de gens qui savent quelque chose. Un jour, il y a quelqu’un qui va parler ». Une société privée a repris début janvier les recherches pour retrouver le MH370, dans une nouvelle zone d’environ 25 000 kilomètres carrés. « Je ne sais pas ce que ça veut dire "faire son deuil" parce que pour moi, ils sont là ». Alors le père, le mari, envoie des SMS à sa femme Laurence et à ses enfants Hadrien et Ambre : « C’est ma manière de communiquer avec eux. Régulièrement j’envoie un texto en disant "voilà ce que j’ai fait, je pense à vous", des choses comme ça ». Dans son livre, il dit s’en être tenu aux faits. D’après lui, l’avion, dont on sait qu’il a volé au moins une heure, est « tombé » à l’endroit où il a été détecté la dernière fois, « soit parce qu’il est abattu volontairement - il y a quelque chose ou quelqu’un dans l’avion qui ne doit pas arriver à Pékin - soit parce qu’il y a une bavure militaire. En tout cas, ce n’est pas un accident ». Un RER percute un employé PARIS Un employé d’une société qui intervenait sur une opération de maintenance des voies est mort après avoir été percuté hier par un RER sur la ligne A. « Les premières constatations ne permettent pas d’expliquer la présence des employés sur la voie », a dit la RATP. Une famille tuée dans un accident MARSEILLE Une mère et ses deux enfants en bas âge ont trouvé la mort hier avant l’aube lorsque leur voiture a percuté la pile d’un pont autoroutier sur une départementale. « À l’arrivée des secours, les trois victimes étaient en arrêt cardiovasculaire », ont précisé les pompiers. Deux d’entre elles n’ont pu être désincarcérées pour être secourues, la dernière est décédée malgré les tentatives pour la ranimer. Les suspects préparaient un attentat, selon les enquêteurs belges. Des interpellations à Molenbeek BRUXELLES Huit personnes ont été arrêtées dimanche matin à Molenbeek, près de Bruxelles, après une série de perquisitions ordonnées par un juge bruxellois chargé d’un dossier terroriste, a indiqué hier le parquet fédéral belge. Les enquêteurs soupçonnaient un attentat en préparation, a souligné une source proche de l’enquête. De son côté, le parquet fédéral n’a donné aucune précision sur les indices et les soupçons qui ont conduit à ces arrestations.
MARDI 6 MARS 2018/LESSENTIEL.LU Luxembourg 3 Attention aux intoxications au monoxyde de carbone ! Desprécautions peuventêtreprisespouréviter lesintoxicationsaumonoxyde decarbone. LUXEMBOURG On en sait un peu plus sur la future localisation du Sportlycée dont le ministre de l'Éducation nationale, Claude Meisch, a admis il y a quelques jours qu'il commençait à atteindre ses limites en matière de capacité d'accueil. L'établissement pourrait donc Une loi contre le terrorisme LUXEMBOURG Demain matin, le ministre de la Justice, Félix Braz, se présentera face aux députés de la commission parlementaire de la Justice avec un tout nouveau texte devant renforcer la lutte contre le terrorisme. Des procédures spéciales comme le maintien en garde à vue prolongé en cas de menace terroriste y seront détaillées. Ces problèmes surgissent principalement en période hivernale. L’intoxication au monoxyde de carbone d’habitants d’une résidence d’Esch-sur-Alzette en début de semaine dernière est venue rappeler l’utilité de bien entretenir ses appareils de chauffage ou de cuisson fonctionnant au gaz, à l’éthanol, au bois, au charbon ou au fuel. La diffusion de ce gaz toxique, inodore et incolore est souvent le résultat d’une mauvaise combustion. « La réglementation demande un certificat de révision tous les quatre ans. Dans la pratique, les constructeurs recommandent une révision plutôt tous les ans, ou tous les deux ans », expose Stefan Dommash, directeur technique d’une société de chauffage établie à Esch-sur-Alzette. quitter le site de l'Institut national des sports (INS) et prendre la direction de Gasperich. L'opportunité d'une implantation près du Lycée Vauban et du nouveau bâtiment du Lycée technique du Centre (LTC) est sérieusement à l'étude. « Ce site aurait l'avantage d'être Des critères sont aussi à respecter pour que la pièce où est installé le chauffage soit suffisamment ventilée, en fonction de la puissance de l’appareil. Le Sportlycée à Gasperich ? La ministre de l’Intégration, Corinne Cahen, dirige le débat. très accessible pour le transport scolaire. De plus, avec la proximité du LTC et du Lycée Vauban, le Sportlycée pourrait offrir l'ensemble des ordres d'enseignement, le classique, le général et le préparatoire », souligne le ministère de l'Éducation nationale. Treize ministères pour l’intégration LUXEMBOURG Un débat sur l’intégration aura lieu avant la fin du mois de mars à la Chambre des députés. La ministre de l’Intégration, Corinne Cahen, a présenté sa demande hier ainsi que des pistes de réflexion. Le plan d’action national d’intégration concerne treize ministères, l’Adem, les communes, les acteurs de la société civile et tout citoyen, a encore expliqué la ministre. Ce futur plan d’action doit prendre en compte l’« élément nouveau » que présente l’arrivée des demandeurs de protection internationale depuis 2015. D’autres comportements peuvent aussi entraîner une surconcentration de CO, comme utiliser des appareils prévus pour l’extérieur à l’intérieur ou faire tourner le moteur de la voiture dans le garage... Les services de secours préviennent que « le seul moyen de détecter une concentration trop élevée est l’installation d’un détecteur de CO ». Les symptômes en cas d'intoxication se traduisent par un mal de tête, une envie de vomir, une fatigue subite et forte, ou encore l’évanouissement. Il s’agit alors d’appeler les secours et « se protéger soi-même en ouvrant portes et fenêtres pour abaisser la concentration de CO, évacuer les personnes et les animaux et appliquer les premiers secours ». MATHIEU VACON Les employés doivent pouvoir travailler dans de bonnes conditions. De la lumière pour de la sécurité Vite lu La finance et le Brexit LUXEMBOURG Le Premier ministre, Xavier Bettel, était hier à Dublin, en Irlande, en visite. Il a notamment rencontré son homologue irlandais, Leo Varadkar. Ils ont évoqué le Brexit et envisagé des moyens de renforcer les liens des places financières. Coopérer avec la France LUXEMBOURG Ce matin, dès 9h, les députés de la commission de la Santé vont pouvoir éplucher dans le détail l’accord de coopération sanitaire transfrontalier avec la France. Il permettra aux secours de passer au-delà des frontières des deux pays. Le gasoil est en baisse LUXEMBOURG Le litre de gasoil dans les stations-services s’oriente à nouveau à la baisse. Depuis ce matin, il est affiché à 1,01 euro le litre. Il s’agit là d’une baisse de 2,3 centimes à la pompe. Le gasoil reste toutefois au-dessus de l’euro symbolique. BETTEMBOURG Si l’intensité lumineuse est élevée sur le terminal intermodal des CFL de Bettembourg-Dudelange, c’est pour des questions de sécurité. Les produits stockés sur place pouvant être sensibles ou dangereux, les employés doivent pouvoir les manipuler correctement, a indiqué hier la ministre de l’Environnement. Carole Dieschbourg précise que la réglementation ne fixe pas de normes maximales pour l’éclairage, mais que dans un souci de limiter la pollution lumineuse, des pourparlers sont menés avec l’exploitant. Dans la lutte contre le nucléaire LUXEMBOURG En marge d'une rencontre hier avec ses homologues européens, Carole Dieschbourg, ministre de l'Environnement, a assuré vouloir appuyer les autorités autrichiennes dans leur plainte à l'encontre de subventions publiques pour l'expansion de la centrale nucléaire hongroise Paks 2. Pour Carole Dieschbourg, l'argent public ne devrait pas être injecté dans cette forme d'énergie peu fiable, au détriment du développement des énergies renouvelables.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :