L'essentiel Luxembourg n°2396 28 fév 2018
L'essentiel Luxembourg n°2396 28 fév 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2396 de 28 fév 2018

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Edita SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 48

  • Taille du fichier PDF : 8 Mo

  • Dans ce numéro : les papas adorent le congé parental.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 38 - 39  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
38 39
II Cinéma DU 28/02 AU 13/03/LESSENTIEL.LU Dany Boon renoue avec ses racines Dany Boon, dix ans après « Bienvenue chez les Ch'tis », revient dans le Nord avec « La Ch’tite famille ». Un hommage à ses racines. Dans son sixième long métrage comme réalisateur, Dany Boon incarne Valentin, un célèbre, autant qu’hautain, designer parisien qui use de stratagèmes pour cacher ses origines prolétaires et gommer son accent du Nord, région où vit toujours sa famille. Alors que ses parents ont débarqué à l’improviste à un vernissage où le Tout-Paris se Au cœur de la mafia de Varsovie Bela doit tenter d'infiltrer le groupe mafieux Mokotow. Constance (Laurence Arné) avec son père (François Berléand). presse, de Kad Merad à Claire Chazal, il est volontairement renversé dans la rue quelques ACTION Après une formation rigoureuse, Bela (Olga Boladz) devient agent secrète polonaise. Se faisant passer pour une prostituée, elle va tenter d’infiltrer le groupe mafieux Mokotow. Pour ce faire, elle a surtout besoin de gagner la confiance du parrain Padrino (Boguslaw Linda) et de sa fille Fur. Bela va ainsi parvenir à développer une relation étroite avec les membres stratégiques du gang. Jusqu’à ce que sa mission se complique à la suite d’une rencontre... « Kobiety Mafii » De Patryk Vega. Avec Boguslaw Linda, Olga Boladz. En salle. heures plus tard par son très snob beau-père qui veut l’empêcher de tout déballer. Eva (Isabelle Huppert) va rendre fou Bertrand (Gaspard Ulliel). À son réveil à l’hôpital, plus ch’ti que jamais, il a perdu la mémoire et ne reconnaît plus Constance (Laurence Arné), son épouse et associée, qui va tout faire pour le ramener à sa vie d’artiste et effacer son accent, réapparu avec l’accident. « La Ch’tite famille » n’est pas une suite de « Bienvenue chez les Ch’tis » mais utilise les mêmes ressorts comiques et émotionnels. Dans cette variation intimiste de l’énorme succès populaire, Dany Boon signe un réquisitoire implacable contre le snobisme parisien et surtout celles et ceux qui ont oublié d’où ils viennent. La femme fatale bouleverse l’auteur DRAME Tout commence par une tempête de neige. Eva (Isabelle Huppert), troublante et mystérieuse, fait irruption dans la vie de Bertrand (Gaspard Ulliel), un jeune écrivain prometteur. Cette rencontre va bouleverser Bertrand jusqu’à l’obsession et le faire glisser jusqu’à sa perte. « Eva » est adapté du roman du même nom de James Hadley Chase, paru en 1946 dans la collection Série Noire. L’histoire du livre de l’écrivain anglais se Dans le premier volet, un directeur d’une agence de la Poste du sud de la France se retrouvait muté dans le Nord, découvrant la météo et les nombreuses traditions populaires du « Ch’Nord ». En France et dans le monde, ce premier opus, deuxième meilleur score du box-office français derrière « Titanic », avait attiré près de 27 millions de spectateurs pour une recette de près de 199 millions d’euros, selon la production. « La Ch’tite famille » De et avec Dany Boon. Avec Laurence Arné, François Berléand, Guy Lecluyse. Sortie le 28 février. Alors qu’il use de nombreux stratagèmes pour cacher ses origines, toute la Ch’tite famille va débarquer à Paris et dans la vie de Valentin (Dany Boon, 2 e à droite). passait aux États-Unis. Le roman avait déjà été porté à l’écran en 1962, par Joseph Losey, avec Jeanne Moreau dans le rôle d’Eva. Le film marque la sixième collaboration entre le cinéaste Benoît Jacquot et la comédienne Isabelle Huppert. Cette dernière joue pour la première fois avec le comédien Gaspard Ulliel. « Eva » De Benoît Jacquot. Avec Isabelle Huppert, Gaspard Ulliel, Julia Roy. Sortie le 7 mars.
DU 28/02 AU 13/03/LESSENTIEL.LU Cinéma III Lorsque des psychopathes masqués font irruption, la retraite tourne au cauchemar. PUB 07.03 >18.03 Humour pour la Pa ix 12 e édition neimenster.lu 28, rue Münster Tél. : +352/262052444 Partenaire Trois psychopathes à leurs trousses « The Strangers : Prey at Night » est la suite de « The Strangers », un premier volet qui fut un sacré succès surprise à sa sortie en 2008. Cindy (Christina Hendricks) et Mike (Martin Henderson) voyagent à travers la campagne américaine en compagnie de Kinsey (Bailee Madison), leur fille rebelle. Ils décident de passer la nuit dans un camping isolé afin de passer ensemble les derniers jours de leurs vacances. Alors que la petite famille se prépare à apprécier une bonne nuit de repos bien méritée, quelqu’un frappe à la porte. « Est-ce que Tamara est là ? », demande alors un inconnu. Pour la famille, à partir de ce moment-là, va débuter un véritable jeu du chat et de la souris mortel avec trois psychopathes masqués. institutionnel 7 mars DeAnne Smith 9 mars KabaräFeierstëppler 11 mars GiedRé 13 février maschek. Partenaires officiels « The Strangers : Prey at Night » est la suite de « The Strangers », sorti sur les écrans il y a déjà dix ans. En 2008, le réalisateur Bryan Bertino était alors aux manettes de ce film d’horreur au budget modeste (9 millions de dollars). Présenté comme inspiré par « une vraie histoire », il avait cartonné et rapporté plus de 80 millions de dollars de recettes dans le monde. Dans ce premier volet, on retrouvait déjà un jeune couple terrorisé par trois assaillants masqués faisant irruption dans leur pavillon isolé. Cette suite bénéficie quant à elle de moyens bien plus conséquents, et surtout de la présence au casting de Christina Hendricks, connue pour ses rôles dans « Drive » ou la série « Mad Men ». « The Strangers : Prey at Night » De Johannes Roberts. Avec Bailee Madison, Christina Hendricks, Martin Henderson. Sortie le 7 mars. 16 mars La nuit blanche de l’humour noir Roukiata Ouedraogo/Oualas 18 mars Edition Spéciale:ApéroJazz avecune performance artistique de Woźniak Partenaires du festival festival



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :