L'essentiel Luxembourg n°2363 12 jan 2018
L'essentiel Luxembourg n°2363 12 jan 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2363 de 12 jan 2018

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Edita SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 36

  • Taille du fichier PDF : 14,9 Mo

  • Dans ce numéro : l'autorité parentale conjointe sera la règle.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 20 - 21  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
20 21
20 Auto VENDREDI 12 JANVIER 2018/LESSENTIEL.LU L'A110, une sacrée sportive digne d RENAISSANCE La marque Alpine est de retour avec une A110 très excitante. Une sportive très efficace et très amusante à conduire. Alpine est bien de retour. Cinq ans après l'annonce de sa renaissance, la mythique marque française lance une nouvelle A110, digne héritière de la fameuse Berlinette. Le Puy-Sainte-Réparade, à une encablure d'Aix-en-Provence, dans le Lubéron. Devant la Villa La Coste, deux Alpine A110. La nouvelle et l'ancienne, comme pour mieux les réunir à travers les années. Une pression sur le bouton rouge, placé entre les sièges, suffit pour lancer le 1.8 turbo, non sans une certaine émotion. Nos Alpine A110 d’essai, toutes bleues, sont des exemplaires de pré-série avec une plaque « A110 presse ». Structure en aluminium, moteur en position centrale, roues arrière motrices, suspension à double triangulation aux quatre coins, poids limité à seulement 1 103 kg, cette A110 est très fidèle à l'ADN d'Alpine. Et cette réinterprétation néorétro de la Berlinette marque avec sa silhouette superbement proportionnée aux épaules musclées, au capot nervuré et marqué par quatre optiques arrondies. Le profil arrière offre une lunette plongeante qui débouche vers une malle effilée. Conçue comme une voiture de course, cette A110 profite d’un fond plat pour perfectionner la tenue de route. Son poids est optimisé avec une structure et une carrosserie 100% aluminium. Légère et Fondateur d'Alpine, Jean Rédélé est mort le 10 août 2007 à Paris. Compacte, légère, équilibrée, la nouvelle Alpine A110, conçue par une équipe d’ingénieurs passionnés, est une vraie sportive. Une digne héritière agile, elle procure des sensations de conduite très étonnantes malgré son petit 1.8 TCe de seulement 252 ch, quand la future Mégane R.S. poussera le même moteur à 300 ch. Reste qu'avec ce quatre cylindres Signée Jean Rédélé HISTOIRE Créateur d'Alpine, Jean Rédélé a grandi dans le garage automobile familial que tenait son père à Dieppe. Sorti diplômé de HEC à Paris en 1946, il devient, à 24 ans, le plus jeune concessionnaire automobile de France. Jean Rédélé se lance dans la compétition automobile dès 1950, avec une 4CV améliorée. C’est sur les pistes sinueuses et entrelacées des Alpes qu'il fera ses meilleures courses. En référence à ces épreuves, ses automobiles deviendront des Alpine lorsqu'il se décide, en 1955, à créer sa propre marque. Le coach 106 naît. L'Alpine A110 est présentée au salon de Paris 1962. C'est un frêle coupé en plastique de deux places. En 1971, Alpine remporte son premier titre de champion d’Europe des constructeurs en rallye. Et en 1973, Alpine est sacré premier champion du monde des rallyes. En 1978, Jean Rédélé quitte son entreprise, revendue à Renault. turbo, l'A110 accélère aussi fort qu’une... Porsche 911 Carrera. Sur le circuit du Grand Sambuc, malgré un asphalte rendu piégeux par le givre, elle démontre d'autres aptitudes en mode Track. C'est que son antidérapage ESP est devenu plus permissif et que sa boîte à double embrayage dynamise les temps de passage. Belle motricité au démarrage, montées vives en régime, temps morts réduits entre Le chiffre 1955 Coupé sport élégant et léger, la nouvelle A110 Première Édition signe le retour sur le marché de la marque Alpine.Dès l'ouverture des réservations, les 1 955 exemplaires de cette édition limitée, clin d’œil à l'année de création d'Alpine, se sont envolés en quelques jours à peine, au prix de 58 500 euros. La fameuse Berlinette n'avait été commercialisée qu'à 7 000 exemplaires en tout et pour tout, vendus en... 40 ans.
VENDREDI 12 JANVIER 2018/LESSENTIEL.LU Auto 21 e ses racines e la Berlinette créée par Jean Rédélé. deux passages de rapports, elle avale magnifiquement les 2,3 km de ce circuit atypique. Les 252 ch et 320 Nm de couple la propulsent efficacement pour un 0 à 100 km/h en 4,5s. À son volant, les tours passent PASSION Autour de leur président Daniel Meyer, ils sont une cinquantaine de passionnés à faire vivre l'Alpine Club de Luxembourg, qui a fêté son FICHE TECHNIQUE Modèle essayé : Alpine A110 1.8 T Première Édition Moteur : quatre cylindres en ligne Turbo de 1 798 cm 3 Puissance : 252 ch à 6 000 tr/min Couple : 320 Nm à 2 500 tr/min Boîte : Mécanique robotisée 7 rapports à double embrayage 0 à 100 km/h : 4,5 s Vitesse maxi : 250 km/h Dimensions : 4,18 m de long ; 1,80 m de large ; 1,25 m de haut Empattement : 2,42 m Volume de coffre : 100 litres (avant) et 96 litres (arrière) Poids : 1 103 kg Émissions de CO2 : 138 g/km Conso. : mixte 6,1 litres aux 100 km Tarif : 58 500 euros LES PLUS... ● Sa ligne vraiment très réussie ● Son poids plume ● Son équilibre quasi parfait ● Son confort très étonnant ● Son duo moteur/boîte réussi... ET LES MOINS ● Son prix... mais c'est celui de la passion pour la marque ● Certains détails de finitions ● Son interface GPS-multimédia peu intuitive trop vite. Un peu de route et quelques tours de piste ont suffi pour l'adorer. La petite Berlinette bleue, championne des rallyes, peut être fière. DE NOTRE ENVOYÉ SPÉCIAL DANS LE LUBÉRON, DENIS BERCHE Pour tout savoir sur la mythique marque Alpine LIVRE Alpine est certainement la marque de voitures de sport françaises la plus connue à travers le monde. D'où le culte que de nombreux amateurs lui vouent. Redécouvrez dans cet ouvrage les Alpine de série, mais aussi de compétition (dont l’emblématique Berlinette A110), et la présentation de la nouvelle Alpine. « Alpine, la passion bleue ». Bernard Sara. Paru dans la collection Autofocus. Le choix entre Pure et Legend FINITIONS Une fois qu'Alpine aura livré les 1 955 A110 Première Édition, son nouveau modèle se déclinera en deux finitions dès la fin 2018. Soit une version Pure, à l’équipement moindre, et une Legend, plus luxueuse. L’A110 classique (rentrée 2018) devrait être moins chère. La marque sera commercialisée dans trois centres exclusifs pour le marché belgo-luxembourgeois, dont l’un qui sera situé chez Renault Luxembourg, à Gasperich. La marque Alpine a son fan-club au Luxembourg Des modèles des membres de l'Alpine Club Luxembourg. - PHOTO : ANT PICS trentième anniversaire en 2016. Presque tous possesseurs d'une Alpine, ils sont « des fous » de la marque. C'est en famille que Daniel Meyer a attrapé le virus Alpine. Au point de racheter avec son père une épave de Berlinette, entièrement restaurée pendant des heures et des heures. « C'est l'Alpine mythique. La plus regardée quand on fait des concentrations », dit-il. La prochaine sortie de l'Alpine Club est déjà prévue pour les samedi 26 et dimanche 27 mai. Un grand tour dans tout le pays. L'Alpine Club de Luxembourg a sa page sur Facebook et une adresse mail pour le contacter : alpine.club.luxembourg@internet.lu. BANDE DESSINÉE En 1973, grâce à son A110, Alpine devient le premier champion du monde des constructeurs de rallye, avec six victoires et 147 points, devant Fiat et Ford. Cette BD de la collection Plein Gaz retrace le destin de cette marque et de son créateur Jean Rédélé, ses choix techniques, ses victoires, mais aussi ses déboires. « Alpine - Le Sang bleu ». Denis Bernard, Christian Papazoglakis et Robert Paquet. Glénat. FILM Alors que le concept Alpine Vision GT a intégré le garage du jeu « Gran Turismo 6 », les designers de la marque ont célébré l’événement en mettant en ligne un film étonnant. Réalisé à partir d’images en 3D, de dessins animés traditionnels et de peintures animées, « Inspirations » est un hommage à l’esprit d’Alpine. « Inspirations ». Un film consacré à l’Alpine Vision GT à voir sur www.lessentiel.lu L'A110 sortira des ateliers de Dieppe, où est née la marque Alpine. Fabriquée à Dieppe USINE La ligne de production du nouveau modèle sportif de Renault, l’Alpine A110, se trouve à Dieppe (Seine-Maritime). La renaissance d'Alpine, annoncée en 2012, a nécessité un investissement de 36 millions d’euros dans l’usine Renault de Dieppe, berceau de la marque créée en 1955 par Jean Rédélé. L’industrialisation du nouveau modèle a créé 151 emplois sur un site qui emploie désormais 392 personnes. Renault fait ainsi renaître la marque mythique qu’elle avait rachetée en 1973 et mise en sommeil en 1995. Après avoir vendu en trois jours 1 955 exemplaires d’une série limitée en décembre 2016, Renault a ouvert les commandes de la nouvelle A110 début 2017. La marque n’a pas communiqué d’objectifs de ventes, mais la capacité de production de la petite usine de Dieppe est limitée à quelques milliers d’unités. Le but affiché n’est pas de faire de gros volumes, mais plutôt d’opérer une percée sur un segment en pleine expansion au niveau mondial et dégageant de fortes marges.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :