L'essentiel Luxembourg n°2358 5 jan 2018
L'essentiel Luxembourg n°2358 5 jan 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2358 de 5 jan 2018

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Edita SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 36

  • Taille du fichier PDF : 14,5 Mo

  • Dans ce numéro : la construction devra préserver la nature.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 10 - 11  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
10 11
10 Europe VENDREDI 5 JANVIER 2018/LESSENTIEL.LU La centrale nucléaire vit ses derniers jours à Fessenheim. Fessenheim fait encore polémique PARIS Le secrétaire d’État auprès du ministère de la Transition écologique et solidaire, Sébastien Lecornu, a annoncé jeudi qu’il irait le 18 janvier en Alsace pour installer un « comité de pilotage » sur la reconversion de la centrale nucléaire de Fessenheim. « On va enfin enclencher la procédure de concertation et de réflexion sur la reconversion du site », a déclaré Sébastien Lecornu. La centrale de Fessenheim, doyenne des centrales nucléaires françaises, doit fermer au moment où le réacteur EPR de Flamanville entrera en service, ce qu’EDF prévoit de faire entre fin 2018 et début 2019. Cette fermeture programmée est contestée par des élus régionaux et les syndicats d’EDF, qui craignent pour l’emploi et la sécurité énergétique. La Norvège va poursuivre ses activités pétrolières en Arctique OSLO Plusieurs ONG ont perdu la bataille judiciaire contre la Norvège sur les forages dans l’Arctique. La justice norvégienne a débouté jeudi Greenpeace et deux autres ONG opposées à l’attribution par la Norvège de licences pétrolières dans l’Arctique, une affaire montrant que la lutte contre le réchauffement se joue de plus en plus dans les prétoires. Dans un jugement encore susceptible de faire l’objet d’un appel, le tribunal d’Oslo a estimé que l’État norvégien n’avait pas violé la Constitution en octroyant en mai 2016 des concessions en mer de Barents à treize groupes pétroliers, parmi lesquels le champion national Statoil, les américains Chevron et ConocoPhillips, et le russe Lukoil. Conjointement avec les organisations Nature et Jeunesse et Campagne des Grands-Parents pour le Climat, Greenpeace avait assigné la Norvège en justice, en invoquant pour la première fois une récente disposition constitutionnelle qui garantit le droit de tous à un Des jihadistes français rapatriés L’ex-président catalan libéré ? MADRID L’ex-président indépendantiste de la Catalogne Oriol Junqueras comparaissait jeudi devant trois magistrats de la Cour suprême pour demander sa remise en liberté, afin notamment d’exercer ses droits politiques. L’audience en présence d’Oriol Junqueras, incarcéré depuis deux mois, intervient après les élections régionales du 21 décembre en Catalogne où il a été élu député en tant que tête de liste du deuxième parti indépendantiste catalan ERC (Gauche républicaine de Catalogne). Oriol Junqueras avait été notamment inculpé pour rébellion et Oriol Junqueras bientôt libre ? sédition. La Norvège remporte la bataille face aux ONG sur les licences pétrolières attribuées dans l’Arctique. PARIS La politique de rapatriement « au cas par cas » des Français de la nébuleuse jihadiste capturés en Syrie et en Irak, notamment les femmes et enfants, est mise à l’épreuve par des demandes de retour relayées par les avocats et les familles. environnement sain. Les plaignants avaient aussi fait valoir que l’autorisation de nouvelles activités pétrolières dans l’Arctique, région a fortiori fragile, allait à l’encontre de l’Accord de Paris signé par la Norvège en 2016. Le juge a notamment PARIS Le gouvernement français présentera probablement avant la fin de l’année le projet de loi pour condamner les « fake news » en période électorale, a déclaré le porte-parole du gouvernement, Benjamin Les causes de l’incendie de l’usine n’étaient pas encore connues. estimé que la Norvège, premier producteur de pétrole et de gaz naturel d’Europe de l’Ouest, ne pouvait être tenue pour responsable des émissions de gaz carbonique générées dans d’autres pays par les hydrocarbures qu’elle y exporte. Bientôt une loi sur les « fake news » Griveaux. Cette loi permettrait selon lui de saisir le juge dans une action en référé, de supprimer le contenu, de déréférencer le site, de fermer le compte concerné, voire de bloquer l’accès au site. Une usine part en fumée MOSCOU Au moins dix personnes sont mortes jeudi, dont sept Chinois, dans l’incendie d’une usine de chaussures près de Novossibirsk, en Sibérie. Selon le consulat de Chine à Ekaterinbourg, sept Chinois font partie des morts, tandis qu’un autre a été blessé. Les 30 ouvriers de l’usine étaient tous d’origine étrangère, a indiqué le gouvernement local, ajoutant qu’une centaine de secouristes et pompiers ont été déployés sur les lieux de l’incendie. Les salariés travaillaient dans des conditions très difficiles dans cette usine.
VENDREDI 5 JANVIER 2018/LESSENTIEL.LU Monde 11 Attentat suicide en Afghanistan KABOUL 2018 démarre sur un bain de sang en Afghanistan, après qu’un kamikaze a déclenché une bombe jeudi près de policiers et de manifestants à Kaboul, faisant au moins onze morts et 25 blessés. L'EI a revendiqué. La situation se calme en Iran TÉHÉRAN Téhéran et la plupart des villes iraniennes ont passé une seconde nuit calme, dans la nuit de mercredi à jeudi, après plusieurs jours de protestations dans le pays. D’importantes manifestations prorégime ont à nouveau eu lieu jeudi matin alors que l'armée iranienne a dit se tenir prête à aider les forces de police. PUB Pékin chasse ses migrants venus des campagnes PÉKIN La capitale chinoise ne veut plus de ses migrants, qui ont été les moteurs de son boom économique. Ils occupent des emplois souvent ingrats et ont contribué au formidable essor économique de la Chine, mais Pékin chasse peu à peu ses travailleurs migrants venus des campagnes, au risque de plomber l’économie. Lin Huiqing, chauffeur-livreur, est venu chercher du travail dans la capitale chinoise il y a 18 ans, laissant au village sa femme et ses enfants. Depuis, il ne rentre en famille qu’une fois par an. Le reste de l’année, comme d’autres campagnards, il occupe Surfez sur colruyt.lu pour les adresses et heures d’ouverture. Le départ forcé des migrants impacte l'économie de la capitale. un des emplois éreintants que la plupart des Pékinois d’origine rechignent à effectuer. Cet homme de 50 ans fait partie des centaines de millions de migrants qui ont contribué à faire de la Chine, en l’espace de quelques décennies, la deuxième puissance économique mondiale. Mais en décembre, il a été expulsé du quartier de Pékin dans lequel il habitait. Comme d’autres, il est victime d’une campagne de démolition visant à limiter la population de Je dois vraiment weed comparer >a:d ; cemparer cMWes toutes les provos promos ? Pas besoin, nous le faisons chaque jour àvotre place. Si nécessaire, nous diminuons notre prix. C’est ainsi qu’on vous garantit les meilleurs prix. colruyt la capitale à 23 millions d’ici 2020 (21 actuellement). La municipalité de Pékin compte raser 40 millions de mètres carrés de bâtiments illégaux. La plupart de ces constructions abritent des habitations et des échoppes de migrants. En arrivant à Pékin, M. Lin et ses amis avaient créé un pot commun et souscrit des prêts afin d’acheter des camions de livraison. Il gagne sa vie en transportant la marchandise de petits commerçants. Un secteur frappé de plein fouet par les démolitions. Au point que toute l’économie de la ville, désormais en pénurie de main-d’œuvre avec le départ forcé des migrants, soit cruellement impactée. meilleurs prix niddregst Prâisser



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :