L'essentiel Luxembourg n°2351 19 déc 2017
L'essentiel Luxembourg n°2351 19 déc 2017
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2351 de 19 déc 2017

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Edita SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 5,2 Mo

  • Dans ce numéro : un accident du travail sur quatre dû à l'alcool.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 4 - 5  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
4 5
4 Luxembourg MARDI 19 DÉCEMBRE 2017/LESSENTIEL.LU Vite lu Pour aider les urgences LUXEMBOURG Selon le ministère de la Santé, l'aide de 2 millions d'euros, intégrée au budget global du secteur hospitalier pour 2017/2018, devrait servir à engager davantage de personnel. Bleyer pour le CSV Esch ESCH-SUR-ALZETTE Tom Bleyer a été choisi pour remplacer Georges Mischo, devenu bourgmestre, à la tête du CSV Esch. Tanie Werner sera la nouvelle secrétaire de la section locale. Le DSP au « Mémorial » LUXEMBOURG Le Dossier de soins partagés (DSP) est plus que jamais une réalité. La loi a été officiellement publiée au « Mémorial ». Depuis des mois, une phase pilote a été mise en œuvre. L’audiovisuel soutenu LUXEMBOURG Le Film Fund Luxembourg et ses différents partenaires d’autres pays viennent de créer un fonds de soutien dédié à la jeune création dans les pays d’Afrique francophone subsaharienne et Haïti. Faute d’IRM, lesmédecins se rabattraient sur le scanner LUXEMBOURG Selon le dernier audit en date, les prescriptions d’examens d’imagerie médicale ne sont pas toujours optimales. Au Luxembourg, les scans de patients aux rayonsX, qui à trop forte dose peuvent causer des cancers, ne sont pas tous justifiés. Une part non négligeable pourrait être substituée par un examen IRM qui, lui, n’est pas nocif. C’est ce qui ressort d’un audit commandé par le ministère de la Santé. Les auteurs se demandent s’il ne vaudrait pas mieux informer les généralistes prescripteurs. Pour l’Association des médecins et médecinsdentistes (AMMD), ce n’est pas le sujet. « Le problème, c’est le manque d’appareils IRM (imagerie par résonance magnétique) dans le pays qui cause LUXEMBOURG Hier, à l’occasion de la dernière séance publique de l’année, le président de la Chambre, Mars Di Bartolomeo, a détaillé les travaux qui attendent les députés après la rentrée qui aura lieu le 2 janvier. Le vote pour la réforme des fabriques d’église est ainsi prévu pour début 2018 et la réforme des services de secours doit pouvoir entrer en vigueur le 1er juillet. Il reste également la nouvelle loi hospitalière, ainsi que les textes sur la prostitution et le proxénétisme, sur les Une IRM coûte 144 euros et un scanner environ 100 euros. Les deux sont pris en charge à quasi 100%. des temps d’attente très longs », affirme Guillaume Steichen, secrétaire général de l’AMMD. « Quand un patient a une sciatique, ce n’est pas une urgence de santé, mais cela lui cause une douleur abominable. Alors, au lieu de le faire attendre trois mois pour une Du travail attend les députés L’emploi salarié en progression LUXEMBOURG L’emploi salarié a crû de 0,7% au troisième trimestre 2017, et de 3,3% sur un an, selon des données du Statec publiées hier. Les activités spécialisées et les services de soutien, notamment les activités comptables et celles de nettoyage courant des bâtiments, ont été parmi les plus dynamiques. Les activités d’information et de communication, tirées par la programmation informatique, ont aussi tiré l’emploi vers le haut. Les deux branches ont généré 32% des créations nettes d’emplois en La programmation informatique un trimestre. est un secteur très dynamique. réformes du divorce et du régime pénitentiaire et les travaux sur la refonte de la Constitution. Des débats sur le logement, sur la mobilité et sur l’aménagement du territoire national sont aussi prévus pour 2018. Des hôpitaux mal lotis, selon l'ADR ETTELBRUCK La fusion des hôpitaux de Wiltz et d'Ettelbruck et la centralisation des services du Centre hospitaler du Nord (CHdN) est remise en question. La fraction Nord du parti ADR déplore le manque de lits, trop de paperasse, voire le manque de médecins qualifiés pratiquant le luxembourgeois. C'est surtout la délocalisation de la maternité de Wiltz vers le site d'Ettelbruck qui poserait problème, obligeant les patients à aller vers la capitale ou au-delà des frontières. IRM, le généraliste est tenté de lui prescrire un scanner ». Actuellement, le pays dispose d’un appareil IRM pour 75 000 habitants, contre un pour 32 000 en Allemagne. « Nous ne savons toujours pas quand nous recevrons les quatre appareils supplémentaires LUXEMBOURG La ministre de la Santé, Lydia Mutsch, a détaillé le premier plan national de lutte contre les hépatites hier. Il portera sur la période 2018- 2022 avec plusieurs axes définis, de l'analyse de la situation à la prévention en passant par l'accès aux soins et la recherche. « Une réelle situation d'urgence se développe au sein de la population des usagers de drogues », a notamment commenté la ministre. Le budget total du plan s'élève à 10 millions d'euros sur cinq ans, soit 2 millions par an. LUXEMBOURG Le Conseil d’État a publié son avis complémentaire sur le projet de loi de réforme de la police. Il continue à émettre un certain nombre d’oppositions formelles, notamment concernant la promis, note Guillaume Steichen. L’IRM est la Rolls-Royce de l’imagerie médicale. L’appareil vaut 1,5 million d’euros et son installation 700 000 euros. Mais la Caisse nationale de santé a assez d’excédent pour cet investissement nécessaire », plaide-t-il. SÉVERINE GOFFIN 10 millions pour le plan hépatites L'hépatite touche entre 5 000 et 10 000 personnes dans le pays. La réforme de la police ne passe pas possibilité pour la police de fermer un établissement qui troublerait l’ordre public. Il juge aussi les contrôles d’identité dans un périmètre de sécurité très exagérés. Les députés ont du boulot sur le sujet.
MARDI 19 DÉCEMBRE 2017/LESSENTIEL.LU Luxembourg 5 Le compte temps très égratigné LUXEMBOURG Le gouvernement veut doter les fonctionnaires d’un compte épargne temps rapidement. Mais le projet est jugé « trop vague » par le Conseil d’État. Ce dernier se demande comment liquider un compte pour un agent en CDD. Mort fauché par une camionnette NIEDERFEULEN Un habitant de Niederfeulen est décédé de ses blessures, dans la nuit de dimanche à lundi, après avoir été percuté par une voiture, a informé la police hier. L’homme, âgé de 75 ans, avait été fauché par une camionnette alors qu’il circulait à pied samedi dans sa commune. PUB LUXEMBOURG Drogues et alcool au travail restent une problématique à laquelle les entreprises sont confrontées. L'excitation peut être si apaisânteîi'y. 0 C Il iliSqUià 1.2° OFFERTE D'OPTIONS AU CHO IX, _, La nouvelle Polo possede de o nombreuses technologies intelligentes. La nouvelle Polo vous simplifie la vie car elle est équipée de nombreux systèmes d'aide à la conduite qui surveillent ce qui se passe autour de vous. Elle attire tous les regard grâce à son nouveau design dynamique aux lignes tendues et surbaissées et son regard affilé. Alcool et drogues sur le lieu de travail restent une réalité « L’alcool, les drogues et le travail » a été présenté hier par la Fédération des artisans, qui veut fournir un outil aux salariés et chefs d’entreprise face à la problématique. Selon les données compilées par l’auteur, M e Pierrot Schiltz, avocat, on estime que l’alcool serait en cause dans 25% des accidents du travail. Un licenciement sur six serait la conséquence d’une telle consommation. Les absences au travail seraient quatre fois plus fréquentes chez les travailleurs consommateurs d’alcool et de L’alcool serait en cause dans 25% des accidents du travail. drogues. Dans certaines entreprises, jusqu’à 15% des effectifs seraient concernés par la consommation d’alcool au travail. En milieu professionnel, 8,4% des salariés interrogés volkswagen.lu Demain démarre aujourd'hui Volkswag en Consommation moyenne  : 4,4 - 4,81/100 km. Émissions CO2 : 101 - 110 g/km. Photos non contractuelles. Vous trouvez plus d'infos ainsi que la liste de tous les concessionnaires sur www.volkswageniu pour une étude de toxicomanie consommeraient des substances illicites. Autre constat, un salarié sur dix consommerait chaque jour de l’alcool. Pour autant, il reste encore des tolérances de la part des pouvoirs publics et des magistrats qui, selon M e Schiltz, n’appliquent pas les sanctions prévues par les conventions collectives sectorielles punissant d’un licenciement ces consommations. L’avocat préconise une loi interdisant purement et simplement la consommation d’alcool et de drogues sur le lieu de travail, et de s’y présenter après en avoir consommé. Le ministre du Travail, Nicolas Schmit, ne compte pas légiférer dans ce sens. MATHIEU VACON



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :