L'essentiel Luxembourg n°2089 8 nov 2016
L'essentiel Luxembourg n°2089 8 nov 2016
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2089 de 8 nov 2016

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Edita SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 40

  • Taille du fichier PDF : 7 Mo

  • Dans ce numéro : Faymonville s'agrandit à Lentzweiler.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
USA 2016 MARDI 8 NOVEMBRE 2016/LESSENTIEL.LU Hillary Clinton sera-t-elle la toute première présidente ? À la veille des élections, Hillary Clinton et Donald Trump ont multiplié les meetings. Les sondages restent serrés. Avec neuf meetings, dont l’un prévu juste avant minuit, Donald Trump et Hillary Clinton ont achevé hier sur un rythme effréné une campagne présidentielle américaine qui a divisé le pays. Les sondages sont serrés, même s’ils donnent un léger avantage à la candidate démocrate. Mme Clinton, 69 ans, qui espère devenir la première femme présidente des États- Unis après 44 présidents, a effectué hier deux étapes en Pennsylvanie, une dans le Michigan, et un tout dernier meeting en Caroline du Nord juste avant minuit. ÉLECTIONS US Suivez en direct la course à la Maison- Blanche sur :, lessentiel.lu Alors qu'il va finir ses huit ans de présidence, Barack Obama s'est engagé pour Hillary Clinton. Donald Trump, 70 ans, était lui en Floride, en Caroline du Nord, en Pennsylvanie, à New Hampshire et dans le Michigan, pour un dernier meeting prévu vers 23h. Les deux candidats avaient le même objectif : grappiller la moindre voix, qui pourrait faire basculer à leur profit les États clés où se jouera l’élection. Le dernier sondage Quinnipiac donnait hier les deux adversaires au coude-à-coude en Caroline du Nord et en Floride, ce dernier État pouvant à lui seul décider de la présidentielle s’il était perdu par le républicain Donald Trump. Les Américains, dont 82% se disaient dégoûtés dans un autre sondage, attendent la fin de cette longue campagne, entre deux candidats historiquement impopulaires, marquée par les insultes, les scandales et les révélations de caniveau. Mme Clinton est à 44,9% des intentions de vote au niveau national contre 42,7% pour Trump, selon la moyenne des plus récents sondages établis par Real Clear Politics. Le Luxembourg vote Hillary LUXEMBOURG 71% des Luxembourgeois interrogés sur leur vote hypothétique aux élections présidentielles des États- Unis se prononceraient pour Hillary Clinton, révèle l'étude menée par TNS-Ilres. Donald Trump, quant à lui, ne recueillerait que 3% des voix. En outre, 22% des personnes indiquent qu’elles ne voteraient pour aucun des deux candidats à la Maison-Blanche et aucun des deux candidats n’est en mesure de convaincre plus d’un quart des (jeunes) adultes entre 18 et 34 ans. Mme Clinton avec 71% des voix. Vu de Wall Street Le secteur bancaire finance très largement la campagne d'Hillary Clinton, l’ancienne secrétaire d’État. Et en privé, les banquiers disent apprécier son pragmatisme. L’avance 4 points La démocrate Hillary Clinton est créditée de 44% contre 40% pour son rival républicain Donald Trump, selon le dernier sondage NBC-Wall Street Journal avant l’élection de ce mardi. Le libertarien Gary Johnson récolte 6% des intentions de vote et l’écologiste Jill Stein à peine 2%. « C'est tendu sur le campus » L'effigiegéantedeTrumpbrûlée EDENBRIDGE Chaque année, à Edenbridge, petite commune au sud de l'Angleterre, la nuit du « Bonfire » permet aux habitants de brûler une personnalité qu'ils n'aiment pas. Cette année, c'était au tour d'un Donald Trump de 11 mètres de haut qui portait dans ses bras une tête d’Hillary Clinton. DIFFERDANGE Il y a comme un parfum d'élection à Differdange. Sur le campus de la Miami University, les 81 étudiants américains s'apprêtent à vivre la nuit électorale à distance. Non sans une certaine déception au regard de la campagne : « J’ai voté pour Hillary Clinton par défaut », confie Jamison, 21 ans. Derrière ce désabusement se cache pourtant un intérêt passionné pour l’élection. « C’est aussi tendu sur le campus », glisse Julie, 20 ans. Le fait que leur université d'origine se situe dans l’un des États les plus disputés renforce l’enjeu. « Si tous les votes comptent, le nôtre dans l’Ohio est particulièrement important », se réjouit Alex, 20 ans. Comme beaucoup d'autres, le jeune homme a prévu de se réveiller aux alentours de 3 h pour attendre les résultats. Les étudiants américains ont suivi la campagne de très près.
MARDI 8 NOVEMBRE 2016/LESSENTIEL.LU Luxembourg 3 Vite lu Pas de SREL au menu LUXEMBOURG Initialement, les députés membres de la commission de Contrôle parlementaire du Service de renseignement de l’État (SREL) devaient se voir cet après-midi, à 17h. L’objet de la réunion, qui a été annulée, était de faire le point mensuel sur les activités du SREL. La prison change de tête LUXEMBOURG La passation de pouvoirs entre l’ancien et le nouveau directeur du centre pénitentiaire de Schrassig se déroule demain. Michel Lucius a été nommé par le gouvernement pour succéder à Vincent Theis, qui part à la retraite. Six pétitions à valider LUXEMBOURG Les députés de la commission parlementaire des Pétitions se réunissent aujourd’hui pour donner leur avis sur la validité de six pétitions. Elles concernent notamment le remboursement des emprunts immobiliers et la place des Luxembourgeois de l’étranger. Trois milliards d’euros pour la sécurité sociale en 2017 Les travaux de préparation du budget continuent à la Chambre. Hier, les députés ont abordé la sécurité sociale. Avec un peu plus de 3 milliards d’euros, la sécurité sociale arrive en tête des dépenses prévues dans le budget 2017. Elle représente 21,8% des dépenses du pays, devant les ministères de l’Éducation nationale, de l’Enfance et la Jeunesse (14,9%) et du Développement durable et des Infrastructures (12,8%). Dans le budget 2016, les 2,9 milliards d’euros alloués au ministère de la Sécurité sociale représentaient 22,1% des dépenses globales de l’État. Les députés des commissions parlementaires des Finances et du Travail ont reçu hier le ministre de la Sécurité sociale, Romain Schneider (LSAP), qui leur a exposé les chiffres clés de l’année à venir. Ainsi, la sécurité sociale devrait afficher un solde excédentaire, en 2017, de 883 millions d’euros. Soit 4% de plus que les 849 millions de 2016. Cet excédent est essentiellement lié à l’assurance pension qui affichera, selon les prévisions, 756 millions d’euros d’excédents en 2017. L’assurance maladie devrait elle être bénéficiaire à hauteur de 96 millions. En outre, le ministre socialiste Romain Schneider affirme compter sur 40 millions d’euros d’excédent pour l’assurance dépendance, dont la réforme doit entrer en vigueur à partir du 1er janvier 2017. L’État y contribuera à hauteur de 226 millions d’euros. JÉRÔME WISS Une croissance trop inégale LUXEMBOURG Croissance économique et amélioration de la plus de 50 heures par semaine grimpé, mais l’écart de revenus entre les 10% les plus ri- qualité de vie ne vont pas toujours de pair, selon des données compilées par le Statec. Celui-ci relève que le PIB a augmenté de 25% entre 2005 et 2015. Mais que cette croissance n’a pas profité à tous. Le nombre de chômeurs de longue durée a augmenté, surtout pour « les personnes de 35 à 49 ans ». Qui plus est, la qualité de vie de certains travailleurs s’est détériorée. Le Statec illustre en indiquant que le est passé de 3,6% en 2009 à 6,5% en 2013. Enfin, depuis 2009, les revenus globaux ont ches et les 10% les plus pauvres a explosé de 15%. nombre de salariés travaillant De plus en plus de salariés travaillent plus de 50 heures par semaine. La sécurité sociale devrait afficher un excédent budgétaire de 883 millions d’euros en 2017, selon les prévisions du ministère. Sept attaques contre des veaux LUXEMBOURG D’après le ministère de l’Agriculture, au moins sept attaques sur des veaux ont été enregistrées ces dernières semaines et rapportées par les éleveurs au service vétérinaire. D’après le ministre, Fernand Etgen, dans trois de ces attaques, les analyses ont permis d’établir que les animaux d’élevage avaient été attaqués par des renards. Depuis que la chasse au renard a été interdite par le gouvernement, les éleveurs sont de plus en plus nombreux à se plaindre de leur présence. Réunions sur le congé parental LUXEMBOURG Un peu moins d’un mois avant l’entrée en vigueur du congé parental, la ministre Corinne Cahen va parcourir le pays pour expliquer le texte. Quatre réunions sont organisées. Ce jeudi, à 18 h 30, dans la salle des fêtes de la mairie à Belvaux, le lendemain, à 18 h 30, dans la salle des fêtes du complexe scolaire à Diekirch, le mardi 15 novembre, à 18 h 30, au Centre sportif et culturel de Grevenmacher, ainsi que le mardi 22 novembre, à 18 h 30, au centre culturel de Bonnevoie. L’étude sur les carburants arrive LUXEMBOURG Le 25 novembre prochain, le gouvernement devrait prendre connaissance d’une vaste étude lancée sur l’impact du tourisme à la pompe sur le Luxembourg. Aussi bien au niveau environnemental qu’au niveau financier. L’enjeu de cette étude très attendue est de savoir quel impact a le tourisme à la pompe sur l’environnement. Pas d’urgence pour la dépendance LUXEMBOURG La Chambre des salariés (CSL) a rendu son avis sur le projet de réforme de l’assurance-dépendance qui doit entrer en vigueur dans le courant de l’année prochaine. Dès les premières lignes de son rapport, la CSL précise que « la modification de fond en comble de l’assurance-dépendance n’est pas nécessaire ni urgente ». Elle refuse ainsi catégoriquement le projet du ministère de la Sécurité sociale de remplacer la tarification à l’acte par un système de forfaits qui seraient alors calculés à la minute et en fonction de quinze niveaux de dépendance. Corinne Cahen, la ministre, sera présente aux quatre réunions.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :