L'essentiel Luxembourg n°2043 2 sep 2016
L'essentiel Luxembourg n°2043 2 sep 2016
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2043 de 2 sep 2016

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Edita SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 40

  • Taille du fichier PDF : 11,9 Mo

  • Dans ce numéro : les tarifs des taxis doivent être affichés.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
2 Actu VENDREDI 2 SEPTEMBRE 2016/LESSENTIEL.LU Vite lu Une alerte à Metz METZ La principale artère commerçante de Metz a été bloquée pendant quarante-cinq minutes, jeudimatin, après la découverte d’une petite bonbonne degaz. Tout est rapidement rentré dans l’ordre, en effet, la bonbonne était vide. Contresens sur la RN52 LONGWY Jeudi, unnouvel accident mortel de la circulation est survenu dans le Pays-Haut. Alors qu’il circulait sur la RN52 dans le sens Metz-Longwy, un bus est entré en collision avec une Peugeot 306. Le conducteur de la voiture roulait à contresens. Des attentats évités PARIS Deux Marocains qui étaient radicalisés et qui ont été expulsés de France la semaine dernière versleur paysvoulaient commettre des « attentats d’envergure » au nom de l’EI en France et au Maroc, ont annoncé jeudi les autorités. La rentrée s’est déroulée sous l’œil des militaires en France Après les attentats qui ont touché la France, la rentrée des classes s’est faite sous haute protection. Après deux mois de vacances, douze millions d’élèves ont entamé jeudi une nouvelle année scolaire. Stress et excitation s’expriment devant les portes des écoles, mais comme à chaque rentrée, les enfants ne semblent pas inquiets des menaces d’attentats. Devant le groupe scolaire du Neufeld, dans un quartier résidentiel et plutôt aisé de Strasbourg, deux soldats de l’opération « Sentinelle », tenue de combat kaki et fusil d’assaut en bandoulière, font les cent pas sous les platanes. Peu après 8h, la foule des parents Des mesures ont été prises pour renforcer la sécurité des écoles. et des enfants qui arrive devant l’école leur lance un regard étonné. « Je ne sais pas pourquoi ils sont là », confie Un Danois sympathisant de l'EI arrêté à Copenhague COPENHAGUE Un Danois sympathisant de l’organisation État Islamique (EI) a été arrêté jeudi, soupçonné d’avoir blessé par balles deux policiers. Le suspect, âgé de 25 ans, a apparemment des liens avec Millatu Ibrahim, un groupe jihadiste à l’origine allemand implanté au Danemark, a indiqué la police. L’Afrique aux premières loges pour l’éclipse SAINT-DENIS Une partie del’Afrique, Madagascar et l’île de La Réunion ont assisté jeudi à une éclipse de soleil, au plus fort de laquelle la Lune s’est cachée aux Terriens jusqu’à 94% denotre étoile. Elle correspond à un alignement quasi parfait de la Terre, de la Lune et du soleil. Les observateurs ontdûporter des protections adaptées pour admirer le spectacle. Loubna, 10 ans, qui rentre en CM2. « Ça fait peur, ça donne une image terrible aux enfants », lance sa mère Rachida. BANGKOK Un Thaïlandais accusé d’avoir été à la tête d’un important réseau de passeurs ayant abusé de la détresse des Rohingyas, minorité musulmane de Birmanie, a été condamné à 35 ans de prison. Le tribunal de Pak Phanang, dans le sud de la Thaïlande, a Pour la première fois avant une rentrée scolaire, les ministres de l’Intérieur et de l’Éducation nationale avaient tenu fin août une conférence conjointe pour détailler une série de mesures visant à renforcer la sécurité des écoles. Dont la mobilisation, jeudi, de 3 000 réservistes de la gendarmerie. « Toutes les mesures sont mises en œuvre pour protéger et se donner les moyens d’éviter ce qui pourrait être des attentats », a déclaré le porteparole du gouvernement. Et d’évoquer « un niveau de menaces extrêmement élevé », qui appelle « une vigilance totale et extrême ». À Nice, où l’attentat du 14 juillet a fait 86 morts, les mesures des autorités locales ont été très strictes. 35 ans de prison pour un passeur PARIS Le tribunal correctionnel de Paris a ordonné jeudi un supplément d’information dans l’affaire des comptes à l’étranger du sénateur Serge Dassault (LR), poursuivi pour blanchiment de fraude fiscale car accusé d’avoir dissimulé des dizaines de millions d’euros au fisc. Les juges ont estimé nécessaire que soient effectuées certaines auditions. Le tribunal fera le point le 28 novembre. Le parquet national financier avait requis cinq ans d’inéligibilité, deux ans de prison avec sursis et 9 millions d’euros d’amende. conclu qu’il était « un maître d’œuvre du trafic de Rohingyas », sur la base de témoignages et de traces de versements sur son compte. Lors de son interpellation en janvier, à l’occasion d’un raid, des Rohingyas avaient été découverts entassés dans des véhicules. Dassault, de nouvelles auditions réclamées Serge Dassault (à g.) patientera. En cause, les comptes de quatre fondations et sociétés, basées au Luxembourg et au Liechtenstein, qui ont abrité jusqu’à 31 millions d’euros en 2006 et près de 12 en 2014.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :