L'essentiel Luxembourg n°2041 31 aoû 2016
L'essentiel Luxembourg n°2041 31 aoû 2016
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2041 de 31 aoû 2016

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Edita SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 6,5 Mo

  • Dans ce numéro : au Kirchberg, le tram devient réalité.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 24 - 25  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
24 25
24 Cinéma mercredi 31 août 2016/lessentiel.lu Un duo d’espions de choc ACTION Dwayne Johnson et Kevin Hart font équipe dans « Central Intelligence », un film où l’action rivalise avec la comédie. Ancien geek devenu agent d’élite à la CIA, Bob Stone (Dwayne Johnson) revient chez lui à l’occasion de la réunion des anciens élèves du lycée, dont il était à l’époque le souffre-douleur. Se vantant d’être sur une affaire top-secret, il recrute alors pour le seconder Calvin Joyner (Kevin Hart), le gars le plus populaire de son ancienne promo, devenu aujourd’hui comptable désabusé. Avant même que notre col blanc ne réalise dans quoi il s’est embarqué, il est trop tard pour faire marche arrière. Le voilà propulsé par son nouveau « meilleur ami » dans le monde du contreespionnage où, sous le feu croisé des balles et des trahisons, les statistiques de leur survie deviennent bien difficiles à chiffrer, même pour un comptable. Après avoir réalisé la comédie au succès-surprise « Les Miller, une famille en herbe », qui a récolté près de 270 millions de dollars au box-office, le réalisateur Rawson Marshall Thurber passe à la comédie d’espionnage avec le film « Central Intelligence ». Le budget La jeune Dounia (Oulaya Amamra) a soif de pouvoir et de réussite. Avec Bob Stone (Dwayne Johnson), Calvin (Kevin Hart) est entre de bonnes mains. Ces ados ont la fureur de vivre DRAME Au mois de mai dernier, à Cannes, sous un tonnerre d’applaudissements, la réalisatrice Houda Benyamina recevait la Caméra d’or du Festival. Dans un palmarès 2016 qui n’a globalement pas convaincu, s’il est un prix sur lequel il n’y a rien à dire, c’est bien celui-là. Dans ce long-métrage bouleversant, l’ouragan Dounia (Oulaya Amamra, petite sœur de la réalisatrice) rêve de richesse et surtout de dignité. Avec sa meilleure amie, Maimouna (Déborah Lukumuena), elle commence à bosser pour Rebecca (Jisca Kalvanda), une dealeuse respectée. Elle rencontre aussi Djigui (Kevin Mischel), un danseur... Un énième film sur la banlieue française ? Non ! « Divines » est une histoire d’amour, d’amitié, de rêves et d’injustice, imprégnée d’un réalisme profond. Ce film est une véritable tragédie lumineuse, pleine d’énergie et bourrée d’humour. « Divines » De Houda Benyamina.Avec Oulaya Amamra,Déborah Lukumuena. de cette production est estimé à 50 millions de dollars, ce qui en fait le film le plus cher réalisé par Rawson Marshall Thurber. Si Kevin Hart et Dwayne Johnson jouent des rôles très différents dans le long-métrage, leur carrure n’est également pas tout à fait la même  : « The Rock » porte bien son surnom, puisqu’il mesure 30 cm et pèse 45 kg de plus que son partenaire à l’écran. L’ex-catcheur mesure en effet 1,93 m pour un poids avoisinant les 120 kilos. Kevin Hart est habitué aux « buddy movies », puisque l’acteur était à l’affiche de « Ride Along » et sa suite, deux comédies où il faisait équipe avec un policier campé par le rappeur Ice Cube. « Central Intelligence » De Rawson Marshall Thurber. Avec Dwayne Johnson, Kevin Hart. L’acteurle mieux payé du monde Dwayne Johnson, plus connu sous son nom de guerre de « The Rock », est l’acteur le mieux payé dumonde, avecla coquette somme de 64,5 millions de dollars, selon le classement établi la semaine dernière par le magazine « Forbes ». Le catcheur âgé de 44 ans détrône Robert Downey Jr (Iron Man) qui avait trusté le trophée trois ans d’affilée. Des orgasmesà tous les étages COMÉDIE Savez-vous ce qu’est la dacryphilie, l’harpaxophilie, la somnophilie, la dendrophilie ? La preuve que les voies de l’amour sont souvent impénétrables ! En mettant en scène une série de personnages dont les attirancesou pratiquessexuelles sortent unpeu de la norme, « Kiki, L’Amour en fête » chante la variété d’expression dudésir et du plaisir. « Kiki, L’Amour en fête » De Paco Leon. Avec Natalia de Molina, Alexandra Jimenez.
mercredi 31 août 2016/lessentiel.lu Cinéma 25 La bande se réfugie dans un grand magasin le temps d’une nuit. Une équipe d’apprentis terroristes Jacques (Romain Duris) s’arme pour mieux gagner sa vie. Tueur à gages opportuniste COMÉDIE Sans boulot, sans copine, Jacques met le doigt dans un drôle d’engrenage  : il accepte de liquider la femme d’un truand local, ce qui lui donne l’idée de récidiver pour son intérêt personnel... Le réalisateur Pascal Chaumeil avait déjà dirigé Romain Duris en 2010 dans « L’arnacœur ». Il est décédé en 2015, offrant à l’acteur le premier rôle de son dernier film, à l’humour noir et aux répliques cinglantes. Normal, puisque le scénario et les dialogues sont signés Michel Blanc, orfèvre en la matière. « Un petit boulot » De Pascal Chaumeil. Avec Romain Duris, Michel Blanc, Alice Belaïdi. « Nocturama » suit David, Greg, Yacine ou Sabrina, une bande dejeunesissus de milieux différents qui entame des déplacements dans Paris. Chacunde leur côté, ils enchaînent des préparatifs réglés et posent des bombes dans différents lieux symboliques du pouvoir et de la société de consommation. Ils vont ensuite se retrancher dans ungrand magasin le temps d’une nuit. « Nocturama » De Bertrand Bonello. Avec Finnegan Oldfield, Vincent Rottiersque. COMÉDIE Inspiré d’une histoire vraie, « War Dogs » raconte l’histoire de deux potes de 20 ans qui jouent dans la cour des grands. David (Miles Teller) et Efraim (Jonah Hill), deux copains d’une vingtaine d’années vivant à Miami Beach à l’époque de la guerre en Irak, profitent d’un dispositif méconnu du Une famille pas vraiment idéale DRAME À 33 ans, Jacques (Pierre Deladonchamps) apprend que son père, Jean, dont il ignorait tout, est décédé, noyé dans un lac au Canada. Jacques décide de se rendre sur place incognito pour y faire la connaissance de ses deux demi-frères, et accessoirement les aider à retrouver le corps introuvable de leur paternel. Il met ainsi le pied dans un véritable panier de crabes, mais se découvre des affinités inattendues avec Pierre (Gabriel Arcand), meilleur ami de Jean... Philippe Lioret, qui nous régale depuis quelques années (« Welcome », « Toutes nos envies ») , réussit un beau portrait d’homme en quête de ses racines. « Le fils de Jean » fait la part belle aux acteurs, quitte à user d’une mise en scène parfois effacée. « Le fils deJean » De PhilippeLioret. AvecPierre Deladonchamps, Gabriel Arcand, Catherine de Léan. Jacques (Pierre Deladonchamps,à d.) à la recherche de son père. Deux petits trafiquants aux méthodes peu orthodoxes gouvernement fédéral, permettant à de petites entreprises de répondre à des appels d’offres de l’armée américaine. Si leurs débuts sont modestes, ils ne tardent pas à empocher de très grosses sommes d’argent et à mener la grande vie. Mais les deux amis sont totalement dépassés par les événements lorsqu’ils décrochent un contrat de 300 millions de dollars destiné à armer les soldats afghans. Car, pour honorer leurs obligations, ils doivent entrer en contact avec des individus peu recommandables, dont certains font partie du gouvernement américain. « War Dogs » est tiré d’une histoire vraie, celle d’Efraim Diveroli et David Packouz. L’histoire a été dévoilée pour la première fois en 2011 dans le magazine « Rolling Stone » par le journaliste Guy Lawson. Le projet a été initié après la parution de l’article et s’inspire également de ce dernier. Aux côtés de Miles Teller et Jonah Hill, on retrouve au casting Bradley Cooper, dont le film marque la quatrième collaboration avec le cinéaste Todd Phillips, après la trilogie « Very Bad Trip ». « War Dogs » De Todd Phillips. Avec Miles Teller, Jonah Hill, Bradley Cooper. « Efraim (Jonah Hill, à g.) a un style à la Tony Montana, héros de « Scarface » », explique l’acteur américain à propos de son personnage.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :