L'essentiel Luxembourg n°2041 31 aoû 2016
L'essentiel Luxembourg n°2041 31 aoû 2016
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2041 de 31 aoû 2016

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Edita SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 6,5 Mo

  • Dans ce numéro : au Kirchberg, le tram devient réalité.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 16 - 17  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
16 17
Si vous vous yrendez en voiture, profitez du P&RBelval Tarifpréférentiel  : 3Euros Si vous vous y rendez en voiture, profitez du P&R Belval Tarif préférentiel  : 3 Euros LES CFL  : VOTRE PARTENAIRE DE COURSE ESCHER KULTURLAF 3 SEPTEMBRE 2016 Au départ de LuxembourgetdeRodange  : trains directs vers Belval-Université et Esch/Alzette. N’oubliezpas de vous munir d’un titredetransport valable. Billets en ventedans les distributeursautomatiques et aux guichets CFL. Informations et renseignements  : Call Center 2489 2489 www.cfl.lu
mercredi 31août 2016/lessentiel.lu Bande dessinée 17 « Ravage » est une relecture en BD du roman de Barjavel BARJAVEL Avec « Ravage », Jean-David Morvan adapte en BD le chef-d'œuvre de l'écrivain français, roi de l'anticipation. Le futur. Toute trace de technologie semble avoir disparu de la surface de la Terre. Deux armées se font face devant l’ancien village de La Cadière-d’Azur. De sa tente de commandement, un homme âgé et charismatique s’entretient avec ses conseillers. Hostile à toute forme de progrès, celui que tous appellent le « Patriarche » s’apprête à lancer son attaque pour détruire la « machine » conçue par son adversaire. Car le « Patriarche » n'a rien oublié... 100 ans auparavant, en 2052, François Deschamps n’était alors qu’un simple étudiant à l’École supérieure de chimie agricole de Paris. Fiancé à la belle Blanche, tout semblait aller pour le mieux dans sa vie. Le monde était régi par une technologie toute puissante. Jusqu’à ce que tout s’arrête. Jusqu’à ce que la catastrophe survienne... Dans « Ravage », paru en 1943, René Barjavel prédisait la chute de notre civilisation le jour où elle se retrouverait privée de la totalité de ses sources d'énergie. Dans son triptyque en BD, Jean-David Morvan propose une relecture moderne du roman d’anticipation de Barjavel et chef-d’œuvre de la science-fiction française. « J'aime Barjavel parce qu'il m'a marqué quand je l'ai lu, étant encore jeune. En voyant pas mal d'autres récits postapocalyptiques, il m'a semblé qu'ils n'ajoutaient jamais rien à "Ravage" », explique Jean-David Morvan. Alors, même si le futur imaginé en 1943 par Barjavel s'est révélé forcément inexact, il a foncé. « Le futur est par définition inexact. Mais il y a plein de choses dans "Ravage" qui sont notre actualité, notamment notre addiction à l'électricité ». François, le héros, pense que les hommes se ramollissent à cause du progrès technologique. « Doté d'un caractère fort, il va prendre le pouvoir psychologique sur les gens qui l'entourent. "Ravage", c'est à la fois la chute d'une société, mais aussi l'ascension d'un dictateur ». Au dessin, on retrouve le Philippin Rey Macutay, qui impose une patte graphique Détective malicieuse DÉTECTIVE Dans le portefeuille d’enquêtes de Maggy Garrisson, détective privée inventive et malicieuse, on trouve de surprenantes énigmes du quotidien  : vols de dents en or sur les cadavres d’un crématorium, petits larcins dans la caisse d’une librairie, un album de photos à rendre à une famille... Rien d’insoluble pour la flegmatique jeune femme qui a bien besoin d’argent. Pour plus d’action, elle pourra toujours compter sur son récent petit ami, un petit malfrat au grand cœur... Loin des clichés du genre, voilà une série policière contemporaine à l’ambiance toute british. Avec ce troisième tome, Lewis Trondheim et Stéphane Oiry livrent la fin du premier cycle. « Maggy Garrisson T. 3 ». Lewis Trondheim et Stéphane Oiry. Éd. Dupuis. hallucinante de dynamisme et d’inventivité. « Seul le talent compte. Et Rey est un des meilleurs dessinateurs que je connaisse », dit Jean-David Morvan. DENIS BERCHE « Ravage - T. 1/3 ». Jean-David Morvan et Rey Macutay. D’après l’œuvre de Barjavel. Éd. Glénat. KEIFIALEIVSKI DES HORIZONS DE FEU Vite lu Un one shot de Canales POLAR Scénariste de la série « Blacksad » et du nouveau « Corto Maltese », Juan Diaz Canales est aussi un sacré dessinateur. Ce qu'il démontre dans « Au fil de l'eau », un polar grinçant à lamécanique huilée avec en filigrane le tableau de l'Espagne postcrise. « Au fil de l'eau ». Juan Diaz Canales. Éd. Rue deSèvres. Une saga indienne AMÉRIQUE Épisode fondateur de l'histoiredu Canada, le périple de Champlain a marqué le début des activités commerciales de la « Nouvelle France » et le point de départd'une guerreentre les Français et les Iroquois. Couleurs d'automne, peintures indiennes et voyage en canoë, Patrick Prugne s'en donne à cœur joie. « Iroquois ». Patrick Prugne. Éd. Daniel Maghen. La moto au féminin LIBERTÉ « Je n’ai besoinde personne en Harley- Davidson… », chantait Brigitte Bardot avec les mots de Gainsbourg. Miss Harley a fait de ces paroles sa devise. Car duhaut de ses 28 piges, Miss Harley est une petite nana qui rêve simplement de liberté. Avec sa naïveté, elle va chambouler les codes dans le monde masculin des bikers. « Miss Harley T. 1 ». Mickael Roux, Philippe Gürel et Arnaud Poitevin. Éd. Bamboo. Une menace sur le pétrole PÉTROLE La confrontation attendue par Koralovski avec le président Khanine est très courte. Une menace d’attaque nucléaire au Kazakhstan éclate, visant l’un des gisements de pétrole les plus importants au monde. Koralovski et son équipe n’ont d’autre choix que d'aller sur place. « Koralovski T. 3 - Des Horizons de feu ». Gauckler. Éd. Le Lombard.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :