L'essentiel Luxembourg n°1875 2 déc 2015
L'essentiel Luxembourg n°1875 2 déc 2015
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°1875 de 2 déc 2015

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Edita SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 6,2 Mo

  • Dans ce numéro : Pékin suffoque sous la pollution.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 16 - 17  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
16 17
16 Tourisme MERCREDI 2 DÉCEMBRE 2015/WWW.LESSENTIEL.LU Munich, une ville opulente et MUNICH - La deuxième destination touristique d’Allemagne, après Berlin, est une ville où l’on se laisse vivre. Opulente est le premier mot qui vient à l’esprit quand on contemple les richesses contenues dans les musées de Munich et le caractère surdimensionné des bâtiments, semblables à des cargos amarrés, qui constituent un centreville mariant rococo, néoclassique et gothique. Mais la capitale bavaroise, qui cultive la « Gemütlichkeit » (ambiance chaleureuse à l’allemande), sait aussi se faire généreuse. Peu surprenant alors qu’elle soit la principale destination touristique d’Allemagne, après Berlin. Dans cette ville de bons vivants, le petit verre de bière se conçoit comme une choppe d’une capacité d’un demi-litre servie dans un des nombreux jardins à bière..e ;  : ir ea - Î _., i - 1 egise. il, 1 Il 1.,  : tf tkiik w.'.L.. er' ! "-'-ilii - 1.  : I ; -, 1.1n., 1'Ai.'..'-'."— dik101 111 li UlLiiiilil If.r. I 11‘,1 irebrumrLiereireneerepr. - ^ - De riches collections d’art « Munich est lovée entre l’art et la bière comme un village entre deux collines », remarquait déjà à son époque l’écrivain Heinrich Heine. Le constat reste vrai. La ville abrite une véritable profusion de musées. Jusqu’au 24 janvier, la Lenbachhaus propose une très belle expo consacrée aux peintres, et amis, Paul Klee et Vassily Kandinsky. Les trois pinacothèques permettent de retracer l’art pictural du Moyen Âge à nos jours. Sur une île de l’Isar, le Deutsches Museum et sa collection d’aéronefs accueille chaque année plus de 1,5 million de visiteurs. Munich compte aussi des musées axés sur une thématique spécifique, c’est le cas des musées de l’Oktoberfest, du théâtre, du film… Le Deutsches Museum est l’un des plus grands musées des sciences et de la technique au monde. Le centre-ville de la capitale bavaroise se compose d’immenses constructions aux styles architecturaux extrêmement diver Féeriesde Noël Le traditionnel « Christkindlmarkt » de Munich a pris place jusqu’au 24 décembre sur la Marienplatz. L’immense hôtel de ville avec ses lumières, sa tour néogothique et ses personnages animés contribue à conférer à ce marché de Noël une aura féerique. Un peu plus loin, le visiteur trouvera le marché des crèches. Dans l’« atelier céleste », les enfants, eux, mettront leurs ailes d’ange pour faire des gâteaux. Les amoureux du shopping auront de quoi faire à Munich. L’endroit le plus renommé en la matière est la Maximilianstraße avec ses bâtiments néoclassiques et ses boutiques de luxe. La Theatinerstraße, elle, donne rweeer. Le marché de Noël a pour toile de fond l’immense hôtel de ville. Le paradis des accros du shopping accès au gigantesque centre commercial des Fünf Höfe. Munich regorge de magasins de confection, bijouteries, etc. Sur l’Elisabethplatz, les gourmands feront le plein de spécialités au marchéaux victuailles.
MERCREDI 2 DÉCEMBRE 2015/WWW.LESSENTIEL.LU Tourisme 17 généreuse et colorés. PHOTO  : OFFICEDUTOURISMEDE MUNICH par du personnel en costume traditionnel bavarois. En accompagnement, le visiteur aura le choix entre des plats locaux qui tiennent au corps. Il pourra ensuite se détendre dans le jardin anglais, poumon vert dans la ville, observer les surfers sur l’Eisbach, se promener sur les berges de l’Isar, plantées de marronniers, et remonter des avenues bordées de belles façades ouvragées de couleurs crème et pastel. Le centreville, détruit pendant la Seconde Guerre mondiale, a été entièrement reconstruit. Munich est aussi le royaume des vélos que l’on voit garés par centaines près de l’université. Prospère, la capitale bavaroise l’est aussi par ses magasins de luxe et ses gigantesques galeries commerciales. Ainsi que par les trésors renfermés dans ses musées. On y trouve maintes œuvres de grands artistes, mais aussi une collection dédiée… à la fête de la bière d’octobre. Pour une visite culturelle somptueuse, le visiteur ne manquera pas de passer au château de la nymphe. Le soir, il ira boire un cocktail sur le toit du Bayrischer Hof en contemplant la ville. Séverine Goffin Des vols directs depuis le Findel Munich est facilement accessible par avion. Plusieurs compagnies proposent des vols depuis le Findel. Luxair vient notamment d’étendre son offre pour l’hiver vers la capitale bavaroise. La compagnie propose quatre vols directs par jour, du lundi au vendredi, jusqu’au 31 janvier. Pour ceux qui seraient tentés par la voiture, le trajet entre Luxembourg et Munich représente environ six heures. Une gastronomie très roborative La gastronomie bavaroise est riche, généreuse et roborative. La spécialité culinaire la plus connue est la Münchner Weißwurst, une saucisse blanche. Elle se consomme traditionnellement le matin avec de la moutarde sucrée. D’autres incontournables sont le Leberkase, un pâté de viande, et le Sauerbraten, bœuf braisé avec une sauce aigre-douce. On les accompagne avec des Spätzle, sorte de pâtes. Et on termine sur un bretzel... La bière coule à flots à Munich À Munich, la bière se sert généreusement dans des grandes choppes. À l’automne, les amateurs de bonne mousse se réunissent par millions lors de l’Oktoberfest. La ville possède six grandes brasseries, ainsi qu’une multitude de « Biergarten » (« jardins à bière ») , où l’on peut s’attabler pour déguster de la weißbier, de la pils ou encore de la stout. Nymphenburg, une résidence d’été somptueuse Schloss Nymphenburg (le château de la nymphe) est un exemple flagrant de la démesure qui caractérise certains bâtiments de Munich. Ce palais baroque richement décoré était autrefois la résidence d’été des princes-électeurs et des rois de Bavière. Le visiteur pourra contempler les cygnes sur les plans d’eau, flâner dans les jardins paysagers où cohabitent les styles anglais et français. Des salles ont conservé leur décoration baroque, d’autres ont été transformées en style rococo ou néoclassique. Le palais étale à profusion argent et or, des fresques, des chinoiseries ainsi que des collections de Le château de la nymphe fait grand étalaged’argent et d’or. porcelaines et de carrosses. INKL.MENÜ UNDGETRÄNKE ES SIND NOCH PLÄTZE FREI WEIHNACHTENINLES DIABLERETS Winterliche Alpenwelt zwischen Montreux undGstaad 8Tage  : 20.12. -27.12.2015 1.240 € p.PimDZ SILVESTER-GALA im Paradisdes Sources 2Tage  : 31.12.15 -01.01.2016 450 € p.PimDZ Beratung und Reservierung in allenReisebüros von emile weber Infotel.  : 35 65 75 -1/www.emile-weber.lu



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :