L'essentiel Luxembourg n°1873 30 nov 2015
L'essentiel Luxembourg n°1873 30 nov 2015
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°1873 de 30 nov 2015

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Edita SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 36

  • Taille du fichier PDF : 6,9 Mo

  • Dans ce numéro : le Luxembourg star à Strasbourg.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 18 - 19  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
18 19
18 Tourisme LUNDI 30 NOVEMBRE2015/WWW.LESSENTIEL.LU Le LuxembourgembellitNo STRASBOURG - Invité d'honneur du marché de Noël de Strasbourg, le Luxembourg y a installé treize chalets sur 625 m². « C'est LE marché de Noël en Europe ». Habitué des foires au Luxembourg depuis plus de 40 ans, Gaston Becker n'a pas hésité une seule seconde à venir représenter son Grand-Duché natal au marché de Noël de Strasbourg. Invité d'honneur cette année, le Luxembourg y tient une place privilégiée. Près de 625 m² sont réservés aux vingt exposants du pays répartis dans treize chalets, sur la place Gutenberg, à deux pas de la cathédrale Notre-Dame. Un cadre idyllique pour faire découvrir aux visiteurs attendus jusqu'au 24 décembre toutes sortes de spécialités luxembourgeoises. Culinaires et viticoles tout d'abord, avec les Gromperekichelcher, la Mettwurst ou encore les crémants de la Moselle. Artisanales ensuite avec des créations issues de l'économie sociale et solidaire. Plus de 120 personnes travailleront sur le site durant quatre semaines. « C'est un investissement de 20 000 euros, « Montrer notre savoir-faire » Francine Closener a présenté le « village » luxembourgeois. mais le jeu en vaut la chandelle », explique Alain Tosseng, exposant originaire de Bous. « On explique aux gens que le Luxembourg possède de bons produits », renchérit Geula Naveh, designer chocolatière, de Steinfort. Selon les passants interrogés, l'opération séduction semble faire son effet. « Cet endroit donne une image propre, soignée et moderne du Luxembourg. On voit que c’est un pays qui n’oublie pas ses traditions », note Alexia, 23 ans, de Paris. L'espace réservé au Luxembourg a été officiellement inauguré samedi, dans un contexte particulier, quinze jours après les attentats de Paris. Raccourci d'une semaine, quadrillé par la police et l'armée, le marché de Noël de Strasbourg 2015 « n'aura rien à voir » avec celui de l'an dernier, dit le maire de Strasbourg, Roland Ries. Forcément, la fréquentation pourrait en pâtir. Du monde, il y en avait samedi, mais moins qu'à l'accoutumée pour le deuxième jour d'un événement qui a vu passer 2,5 millions de visiteurs en 2014. De notre envoyé spécial à Strasbourg, Thomas Holzer Les premiers visiteurs du marché de Noël de Strasbourg ont pu découvrir le « village » luxembourgeois,vend Francine Closener, secrétaire d'État à l'Économie, a inauguré le « village » luxembourgeois au marché de Noël de Strasbourg, samedi. « L'essentiel »  : Quel est l'objectif de cette participation ? Francine Closener  : L'important est de faire découvrir notre savoir-faire. Le marché de Noël de Strasbourg est l'un des plus prestigieux d'Europe. De plus, il n'est pas si loin du Luxembourg. Quelles seront les retombées pour le tourisme du pays ? Il est difficile de les estimer. Mais les visiteurs ont la possibilité de se renseigner sur la destination Luxembourg, à l'entrée du site. Ils pourront également découvrir nos spécialités gastronomiques, ainsi que notre artisanat local. Cette édition se déroule après les attentats de Paris... Oui, mais la présence renforcée des forces de l'ordre n'est pas dérangeante. Les gens l'acceptent. Je suis très contente que le marché de Noël ait été maintenu. La mairie de Strasbourg a pris la bonne décision. Le Luxembourg se devait d'y participer. Ne serait-ce que pour démontrer l'amitié profonde qui nous lie aux Français. Quelle image du Luxembourg sera mise en avant durant ces quatre semaines ? Celle d'un pays fiable, ouvert, dynamique et surtout très chaleureux ! Le Grand-Duché en images Une foisletour du « village » achevé, les visiteurs peuvent s'asseoir sous la tente aux couleurs du Grand-Duché pour une escapade visuelle. Direction le Luxembourg ! L'intérieur de la tente est en effet décoré de photographies représentant les plus beaux monuments du pays, de la gare de Luxembourg au pont Adolphe en passant par le Palais grand-ducal.
LUNDI30 NOVEMBRE 2015/WWW.LESSENTIEL.LU Tourisme 19 l àStrasbourg edi.Composé de treize chalets, l'espace de 625m 2 se situesur la placeGutenberg, en pleincentre-ville. LE CHIFFRE 260 000 C'est, en euros, l'argent dépensé par l'État luxembourgeois pour permettre au Grand-Duché d'être représenté au marché de Noël de Strasbourg. Ceci comprend notamment les frais de transport et « une petite aide financière » pour les exposants, explique le consulat général du Luxembourg à Strasbourg. Le logement et les salaires des employés sont à la charge des exposants. Les treize chalets, en revanche, ont été mis à disposition par la mairie de Strasbourg. « C'est une chance d'être présent » L'équipe de « Gaston la soupe » au complet. Voilà plus de 40 ans que Gaston Becker, alias « Gaston la soupe », écume les marchés de Noël de Luxembourg-Ville. Contacté par la Chambre des métiers, il a tout de suite accepté l'invitation pour Strasbourg. « C'est une chance d'être présent. Qu'importe si les retours financiers sont incertains, on prendra ce qui vient ». Sur place, l'équipe de cinq fait goûter aux visiteurs des soupes typiquement luxembourgeoises. Une saucisse grillée à la cancoillotte a même été créée spécialement pour le marché. « Pas besoin d'expliquer les recettes aux visiteurs. Il y a énormément de points communs entre notre cuisine et celle des Alsaciens », conclut Gaston Becker, 60 ans. il Des check-points autour du marché Le marché deNoël deStrasbourg a ouvert ses portes dansun contexte hautement sécuritaire, deux semaines après les attentats qui ont ensanglanté Paris. La présence militaire et policière a ainsi été considérablement renforcée sur les différents sites du marché. Une année pour tout organiser Le marché de Noël de Strasbourg veut mettre en valeur l'artisanat. Le traditionnel village des enfants a été annulé et le marché durera une semaine demoins que prévu. Illustration de cette atmosphère particulière, des checkpoints ont été installés tout autour ducentre-ville qui est d'ailleurs fermé à la circulation entre 10 et 20h. Un marché vieux de... 445 ans Le marché de Noël de Strasbourg a pris ses quartiers au centre-ville pour la 445 e fois. Plus qu'une tradition féerique, c'est aussi un événement commercial fondamental pour la capitale alsacienne. Avec 2,5 millions de visiteurs, ses retombées économiques sont estimées à 250 millions d'euros. Près de 300 chalets sont installés sur dix sites jusqu'au 24 décembre. Depuis 25 ans, un des espaces est réservé à un pays invité. Cette année, c'est donc le Luxembourg qui s'est installé sur la place Gutenberg. « La présidence luxembourgeoise de l'Union européenne a été l'un des principaux arguments. Et puis Luxembourg-Ville est aussi une capitale européenne, tout Le marché de Noël durera cette année jusqu'au 24décembre.comme Strasbourg », justifie Michèle Eisenbarth, consule générale du Luxembourg à Strasbourg. S'installer à Strasbourg le temps du marché de Noël n'a rien d'anodin. Un an de préparation a été nécessaire pour organiser l'arrivée des vingt exposants. Environ 200 ont manifesté leur intérêt au départ. « Nous avons dû faire une sélection pour l'alimentaire. Mais, au contraire, il a été difficile de trouver des créateurs pour le volet artisanat », confie Michèle Eisenbarth, consule générale du Luxembourg à Strasbourg. Les exposants se sont installés en début de semaine dernière. Deux camions de l'armée luxembourgeoise ont été mobilisés pour transporter 48 palettes de produits artisanaux. L'alimentaire est livré trois fois par semaine par camion depuis Luxembourg.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :