L'essentiel Luxembourg n°1756 19 mai 2015
L'essentiel Luxembourg n°1756 19 mai 2015
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°1756 de 19 mai 2015

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Edita SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 5,7 Mo

  • Dans ce numéro : les services postaux arrivent chez Cactus.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 14 - 15  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
14 15
Votre journal hebdomadaire gratuit. CHAQUE SEMAINE, CHAQUE SEMAINE, TOUTES LES TOUTES LES INFOS POUR INFOS POUR RÉUSSIR VOS RÉUSSIR VOS SORTIES. SORTIE. LIVEINLUXEMBOURG.LU MUSIC - CINE - NIGHTLIFE - RESTO - FAMILY - EXPO - SPORT - HABITAT
MARDI 19 MAI 2015/WWW.LESSENTIEL.LU Life Style 15 Un bijoutier qui croque la vie à pleines dents ENTRETIEN - Antoine Sandoz est un créateur installé à Londres. Il a lancé sa marque. Le petit monde de la mode apprécie ses produits. Quand Tom Ford régnait sur l’empire Gucci, le Texan avait été séduit par le talent d’un Suisse. Il l’avait engagé dans son équipe pour dessiner les Cette bague en argent plaqué orest la pièce emblématique de la collection « Œil pour œil, dent pour dent ». bijoux de la marque italienne. Aujourd’hui âgé de 45 ans, Antoine Sandoz connaît bien le monde de la mode et des créateurs cotés le lui rendent bien. Designer horloger et prof à la Haute École d’art de Genève, il vient de lancer son propre label, à Londres, où il réside. Pourquoi faites-vous des bijoux en forme de dents ? Antoine Sandoz : Parce que je trouve cela beau. Voyez cette bague : une fois portée, on oublie que ce sont des molaires, car l’ensemble est presque floral. Ce n’est pas du tout gothique. Ce sont des moulages de vraies dents humaines ? Non. J’ai tout dessiné et je travaille avec un sculpteur londonien. Son exécution est d’une grande finesse. Est-ce de la bijouterie de mode ? C’est de la vraie bijouterie, avec un souci apporté aux finitions et aux matières précieuses. Certaines pièces sont serties avec des pierres fines. Mais j’évite de les prendre foncées, car cela donnerait un effet « carié ». Votre collection « Œil pour œil, dent pour dent » est-elle destinée aux femmes et aux hommes ? C’est destiné à qui en veut. À part cela, je n’ai pas vraiment envie de devenir dentiste et je prépare des collections bien différentes. Notamment une appelée « Oh my God ! » : des pendentifs évoquant le crucifix. Pourquoi avez-vous émigré en Grande-Bretagne ? Pour le dynamisme et la créativité de Londres. Comme je fais un produit de niche, la distribution est toujours un souci. Une ville aussi grande me permet de toucher directement un bassin de population égal à la Suisse. Y a-t-il quelque chose qui est typiquement suisse dans votre esthétique ? Je ne crois pas. D’ailleurs, existe-t-il une esthétique suisse ? À Londres, la nationalité n’a pas d’importance. Et cela, c’est cool...'.^'Na. N..V. La joie de faire les carreaux – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – En ce moment, les marques présentent leur collection Croisière 2016 (comprenez une ligne d’entre-saison). La semaine passée, Dior a dévoilé ses orientations pour l’année prochaine en misant sur les carreaux. Le directeur artistique de la maison parisienne, Raf Simons, les aime multicolores et n’hésite pas à superposer les motifs. De la pluie et du beau temps MÉTÉO - C’est un thème original qu’aborde le Forum de l’histoire suisse : le temps qu’il fait. Tout le monde en parle, mais de là à en faire une exposition, il y a un pas... que l’institution a franchi. « La météo. Soleil, foudre et averse » (à voir jusqu’au 11 octobre 2015) nous plonge au cœur des phénomènes météorologiques et dans l’univers des prévisions. Une présentation historique permet de découvrir les balbutiements et l’évolution de cette science. Une scénographie ludique offre aux visiteurs la possibilité d’éprouver des sensations fortes face aux éléments. Mais rassurez-vous, on n’en ressort pas rincé. www.nationalmuseum.ch L’installation permet d’éprouver les sensations face aux caprices du ciel.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :