L'essentiel Luxembourg n°1756 19 mai 2015
L'essentiel Luxembourg n°1756 19 mai 2015
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°1756 de 19 mai 2015

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Edita SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 5,7 Mo

  • Dans ce numéro : les services postaux arrivent chez Cactus.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 10 - 11  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
10 11
– – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – 10 Économie MARDI 19 MAI 2015/WWW.LESSENTIEL.LU Des services postaux sont disponibles chez Cactus LUXEMBOURG - Cactus et POST s’associent pour offrir des services dans les magasins du distributeur national. POST Luxembourg et Cactus ont lancé hier Point POST, un nouveau service « qui permettra aux clients d’effectuer leurs transactions postales en même temps que leurs courses ». Les deux premiers Points POST sont actifs au Cactus Hobbi Howald et au Cactus Redange. D’autres Points POST seront installés dans l’ensemble des 21 points de vente Cactus d’ici fin 2016. Dans les magasins du distributeur, les clients trouveront des timbres, des emballages PostPack, des enveloppes préaffranchies... Mais aussi des bornes PackUp, où ils pourront retirer leurs colis, et un point d’accueil pour envoyer des recommandés. Des services accessibles aux horaires d’ouverture des magasins Cactus. « Dans certains grands bureaux, nous sommes débordés, souvent les soirs. Cela permettra de les soulager. Sinon, il aurait fallu garder des bureaux ouverts tard le soir et aussi les week-ends. Dans certains points, financièrement, cela n’aurait pas été tenable », justifie Claude Strasser, directeur général de POST Luxembourg. Les partenaires disent répondre au souhait des clients, qui demandent de la flexibilité et de la disponibilité. « Le point fondamental, c’est de drainer une clientèle qui ne serait pas forcément venue chez nous », souligne Laurent Schonckert, administrateurdirecteur du groupe Cactus. Pour offrir ces nouveaux services, le personnel de Cactus a été formé par celui de POST. Aucune embauche n’a pour l’heure été effectuée, mais cela n’est pas exclu en fonction du développement de l’offre. Un partenariat similaire est prévu pour installer des Points POST dans les 21 C-Shoppi du pays. Mathieu Vacon IffiNE-Milif Laurent Schonckert, administrateur-directeur de Cactus, et Claude Strasser, directeur général de POST. Les dividendes mondiaux à la baisse PARIS - Les dividendes versés aux actionnaires dans le monde ont chuté de 6,3% au premier trimestre 2015, souffrant d’une baisse des versements extraordinaires et d’une hausse du dollar, selon une étude de Henderson Global Investors publiée hier. Le montant total des dividendes mondiaux a atteint 218 milliards de dollars au premier trimestre 2015, soit 14,6 milliards de moins qu’au premier trimestre 2014, constituant « la seconde baisse trimestrielle consécutive et la plus forte baisse depuis le premier trimestre 2010 ». L’année 2014 avait été particulièrement dynamique, avec un bond de 10,5%, à 1 167 milliards de dollars, grâce à des montants de dividendes extraordinaires, comme celui versé au premier trimestre par l’opérateur télécoms britannique Vodafone pour 26 milliards de dollars. « Les prévisions de croissance des dividendes ont été revues à la baisse pour 2015. Le paiement total des dividendes à l’échelle internationale devrait donc atteindre 1 134 milliards de dollars américains », soit -3% par rapport à 2014. Non au charbon PARIS - Les Amis de la Terre demandent aux banques françaises de ne plus travailler avec des entreprises impliquées dans le secteur du charbon, l’énergie la plus émettrice de gaz à effet de serre. Par soutien à l’industrie du charbon, l’ONG entend le financement direct de projets et surtout les services que les banques délivrent à des entreprises investies dans l’extraction du charbon ou dans l’exploitation de centrales fonctionnant avec cette énergie. Rolls-Royce supprime 600 postes LONDRES - Le motoriste britannique Rolls-Royce a annoncé hier la suppression de 600 emplois supplémentaires, pour faire des économies dans sa division Marine, touchée par la baisse des cours du pétrole. L’annonce fait suite à celle en novembre dernier de la suppression de 2 600 emplois en 18 mois dans le monde. La division Marine emploie 6 000 personnes dans 34 pays. i Un lot d'essence renouvelable PARIS - Global Bioenergies a produit son premier lot d’essence renouvelable, obtenu à partir de matière végétale, qui sera livrée jeudi au groupe automobile allemand Audi avec qui la jeune start-up française de chimie verte a noué un partenariat. Audi va désormais faire des tests pour ensuite faire rouler des voitures avec cette essence biosourcée. Un supercarburant au nom d'isooctane. Bourse Retrouvez le cours des actions et obligations sur L’essentiel Online. Indices LUXX 1725,51 -0,45% DJ STOXX 50 3589,22 +0,45% DAX 30 11594,28 +1,29% BEL 20 3685,78 +0,32% FTSE 100 6968,87 +0,12% CAC 40 5012,31 +0,37% DOWJONES 18287,37 +0,08% NASDAQ 5066,65 +0,36% NIKKEI 19890,27 +0,80% Change DOLLAR AMÉRICAIN LIVRE STERLING (GBP) YEN (100) Achat Vente 0,87 0,89 1,36 1,40 0,72 0,75 Pétrole BRENT BARIL NEWYORK Achat 66,32 60,33 Actions ARCELOR MITTAL DEXIA ESPIRITOSANFIN KBC GROUP IMMOLUX-AIRP. LUXEMPART QUILVEST RTLGROUP SES FGLOBAL Cours Var%J-1 10,11 -2,46 0,06 0,00 1,25 0,00 7,50 0,00 132,00 0,00 35,00 -2,75 95,00 0,00 81,59 +0,48 31,44 +0,62 iwarecourssansgarantie Évolution du LuxX sur une semaine 1775 1750 1725 1700 1675 1650 L M M J V L 4
MARDI 19 MAI 2015/WWW.LESSENTIEL.LU Économie 11 Le modèle bancaire est mis à mal en Allemagne FRANCFORT - Le secteur bancaire allemand fait figure de colosse aux pieds d’argile en Europe. Peu rentable et fragilisé par l’environnement de faibles taux d’intérêt, le secteur bancaire allemand, colosse de près de 1 800 établissements, cherche à repenser son modèle alors que l’union bancaire en marche en Europe menace ses équilibres traditionnels. « Il est indéniable que le secteur bancaire en Allemagne est trop peu rentable par rapport aux standards internationaux », souligne Michael Kemmer, président de la fédération allemande des banques privées (BdB). Dans les rapports de l’OCDE ou de la Commission européenne sur l’Allemagne, par Opposé au durcissement des règles européennes, Berlin demande que ses petites banques soient exemptées de certaines obligations. ailleurs élogieux, le secteur financier est souvent montré du doigt pour ses maigres performances. Fin 2013, et malgré de gros efforts de recapitalisation, la rentabilité des fonds propres plafonnait à 1,3% en Allemagne, loin derrière la Grande-Bretagne (2,2%), l’Espagne (5,8%) ou la France (6%), selon la fédération bancaire européenne (EBF). Avec une banque pour 45 000 habitants, « il y a un phénomène de surbancarisation en Allemagne, qui aboutit à une très forte concurrence », explique M. Kemmer. Comme leurs consœurs européennes, les banques allemandes souffrent des très faibles taux d’intérêt, du poids croissant de la réglementation et de la concurrence de nouveaux acteurs du monde numérique. Pour ne rien arranger, une vague de scandales et de litiges a fortement dégradé leurs finances et leur image. La plus grande, Deutsche Bank, va de procès en amendes. Et se prépare à une énième cure d’amaigrissement pour rattraper l’avance de ses rivales anglo-saxonnes. Vite lu Le pétrole se redresse KOWEÏT - Le marché pétrolier est en passe de revenir à l’équilibre au second semestre après des signes d’une croissance de la demande et d’une baisse de la production à coûts élevés, selon une responsable de l’OPEP. - Achat groupé de gaz PARIS - Après UFC-Que Choisir, l’association Familles de France lance une offre d’achatgroupé pourobtenir le meilleur prix possible auprès d’un fournisseur de gaz. Jusqu’à 20% de réduction est espérée. - Kering porte plainte NEW YORK - Le groupe Kering a porté plainte contre Alibaba et vingt de ses revendeurs devantuntribunal, accusant le géant chinois du commerce électronique d’organiser la vente de produits contrefaits de ses marques de luxe. Les aciers russe et chinois visés BRUXELLES - La Commission européenne a ouvert une enquête antidumping sur les importations de certains produits plats laminés à froid en acier venant de Chine et de Russie, suite à une plainte déposée début avril par Eurofer, qui rassemble des producteurs représentant plus de 25% de la production totale de ces produits sur le Vieux continent. Amaury est sanctionné – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – PARIS - La cour d’appel de Paris a confirmé une sanction de 3,5 millions d’euros contre le groupe Amaury, éditeur de « L’Équipe », pour avoir mis en œuvre fin 2008 une « stratégie d’éviction » contre le quotidien « Le 10 Sport », disparu des kiosques depuis. Renault-Nissan est « stable » TOKYO - Le PDG de Renault- Nissan, Carlos Ghosn, a jugé hier qu’il n’y avait « pas de raison » de modifier la structure capitalistique de l’alliance, une question qui a récemment ressurgi du fait de la montée de l’État français au capital de Renault. « La structure capitalistique qui unit Renault à Nissan est très stable, elle est basée sur un accord signé en 1999. Il n’y a pas de raison de la changer à l’heure actuelle », selon M. Ghosn. Renault détient 43,4% de Nissan, et ce dernier 15% du français, mais au titre de règles sur « l’autocontrôle », les parts de Nissan ne lui confèrent pas de droit de vote. La décision du gouvernement français de monter au capital de Renault pour imposer le dispositif des droits de vote double, destiné à récompenser les actionnaires fidèles, a donc fait l’effet d’un coup de tonnerre. La structure capitalistique de l’alliance convient à M. Ghosn., ÉRIEURE OVATION UIT.fflange 2-1rlux.lu



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :