L'essentiel Luxembourg n°1753 12 mai 2015
L'essentiel Luxembourg n°1753 12 mai 2015
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°1753 de 12 mai 2015

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Edita SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 6,3 Mo

  • Dans ce numéro : le 13 porte chance à Snoop Dogg.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 20 - 21  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
20 21
20 Sélection CD MARDI12 MAI2015/WWW.LESSENTIEL.LU Snoop Dogg fait le plein de funk RAP - Pour son nouvel album, idéalement profilé pour la saison estivale, le Californien a confié les clés de la production à Pharrell Williams. Snoop Dogg est de retour. Et cela fait longtemps que le rappeur californien ne nous avait pas gratifiés d’un album aussi abouti. Pour la production de ce treizième opus, l’Américain de 43 ans a de nouveau fait appel à l’incontournable Pharrell Williams, après plusieurs collaborations fructueuses sur des hits comme « Beautiful », « Drop It Like It’s Hot » ou « Let’s Get Blow ». Et que l’on apprécie ou non la patte de l’auteur de « Happy », sa présence confère indéniablement au disque une vraie cohérence artistique., ; 3 Après son projet reggae (« Reincarnated »), Snoop Dogg prend ici le parti d’un retour aux sources, aux racines du G-Funk et du funk. Les productions de Pharrell offrent un équilibre intéressant entre les influences revendiquées (George Clinton, Roger Troutman) et la touche synthétique qu’on lui connaît. Autre nouveauté : peu de rap sur ce disque et davantage de chant. Épaulé au micro par Pharrell, mais aussi par la légende Stevie Wonder (« California roll »), Charlie Wilson (« Peaches N Cream ») ou Gwen Stefani (« Run Away »), Snoop Dogg opte pour un style décontracté, empreint de groove (« This City »). Et le Californien se paye le luxe d’inviter les rappeurs Kendrick Lamar et Rick Ross, sur « I’m Ya Dogg ». « Bush » s’impose comme la bande-son de l'été. Cédric Botzung ➲ « Bush », Snoop Dogg, distrib. Sony, disponible. d3d æ {\2 » z z ; \/%% v., V « Le retour d’un groupe star des années 80 ! Mike +The Mechanics Le rappeur âgé de 43 ans sera à la Rockhal le lundi 20 juillet. ( ? : çr : JO,. I. z k11*Veks la%. G » W 7 r ° AAVQ,A y'54- « L’essentiel » offre à8personnes 2tickets pour leur concert du mardi 26mai ! Mike +TheMechanics sera surlascène de la Rockhalàpartir de 20 h30. Envoie MIKE suivi detes coordonnées par SMS au 64646(1 € par SMS +frais d’envoi- Service uniquement disponible depuis un numéro de mobile luxembourgeois) ou participegratuitement sur www.lessentiel.lu Vous allez enparler. Eros Ramazzotti « Perfetto » Nouvel opusdu crooner italien Depuis « Fino All’Estasi », son duo avec Nicole Scherzinger, on n’avait plus de nouvelles d’Eros Ramazzotti. Deuxans après « Noi », le crooner italien revient avec untreizième opus, précédé du single « Alla Fine Del Mondo », qui raconte une histoire d’amour compliquée. Dispo. chez Sony Roisin Murphy « Hairless Toys » 3 e opus en solo Il lui aura fallu du temps pour être mis en orbite, mais voici le nouvel album de Roisin Murphy. Après huit ans d’absence et quelques batailles juridiques, l’ex-chanteuse de Moloko est de retour avec un opus sombre et disco, dontest extrait son dernier single « Exploitation ». Dispo. chez Pias , www.rockhal.lu
MARDI12 MAI2015/WWW.LESSENTIEL.LU Sélection DVD 21 Dans l’univers impitoyable des aspirants batteurs MUSICAL - Trois fois oscarisé, « Whiplash », le premier long-métrage de Damien Chazelle, frappe très fort. « Whiplash ». De Damien Chazelle. Avec Miles Teller, J. K. Simmons. Ascot- Elite. Film : ★★★★ Bonus : aucun Être artiste, ce n’est pas essayer d’être meilleur que les autres, mais meilleur que soimême (dixit Mikhaïl Barychnikov). Force est de constater que dans le conservatoire que fréquente Andrew (Miles Teller), l’adage n’a pas cours. Pour pouvoir faire partie du prestigieux orchestre de l’établissement, l’élève doit se soumettre au diktat de l’intraitable professeur Fletcher (J. K. Simmons). Ce dernier va pousser Andrew au-delà de ses limites sous prétexte que c’est à ce prix que le talent émerge. La frontière avec Drôle de canardtombé du ciel COMÉDIE - Propulsé de sa planète d’origine sur la Terre, Howard le canard doit affronter un monstre extraterrestre avec l’aide d’une rockeuse. Adapté d’un comic de Marvel, « Howard the Duck » est devenu culte pour avoir ruiné son producteur, George Lucas. Qui n’en déclara pas moins qu’un jour le film serait LA LONGÉVITÉ 58 semaines Andrew (Miles Teller) sue sang et eau pour devenir un artiste. considéré comme un chefd’œuvre. Sans aller jusque-là, il fait bon le (re)découvrir en DVD, accompagné de bonus instructifs. « Howard the Duck ». De Willard Huyck. Avec Lea Thompson. Film : ★★✰✰ Bonus : ★★★✰ Telle est la durée de la présence de « La Reine des Neiges » dans le top 30 des nouveautés DVD et Blu-ray dans de nombreux pays. Le film d’animation des studios Disney pointe ainsi toujours à la 7 e place du classement des ventes au Grand-Duché. l’abus de pouvoir s’avère alors bien floue. Film musical, « Whiplash » ne se cantonne pas dans ce registre. Avec des relations entre personnages centrées AVENTURES - Il faut être inconsciente pour entamer, sans expérience, une randonnée en solitaire du Texas au Canada. Ou avoir un sacré besoin de faire de l’ordre dans sa tête. Tel était le cas de Cheryl sur la peur, la rivalité et le sadomasochisme, il s’apparente à un véritable film de guerre doublé d’un récit initiatique. Certains de ses plans flirtent même avec l’horreur. Pourtant, le spectateur en sort bourré d’une énergie rageuse et jubilatoire. La prestation des principaux comédiens n’est pas étrangère à cette réussite. J. K. Simmons a remporté l’oscar du meilleur acteur dans un rôle secondaire pour son interprétation d’un professeur qui souffle le chaud et le froid. En semi-victime autodestructrice, Miles Teller confirme son talent aperçu dans « Divergente ». Les oscars du meilleur son et du meilleur montage complètent le tableau. Et même si ceux du meilleur film et du meilleur scénario adapté lui ont échappé, « Whiplash » fera du bruit dans votre salon, où il arrive en DVD et Blu-ray. Elle a avalé 1 700 kilomètres Strayed, après son divorce et le décès de sa mère. Elle en a tiré un livre, « Wild », magnifiquement adapté sur grand écran par le réalisateur canadien Jean-Marc Vallée (« Dallas Buyers Club ») et servi par deux superbes actrices, Reese Witherspoon et Laura Dern. Certains bonus du Blu-ray et du DVD, Pas si propre, la grande Toile – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – Il a beau être numérique, un mail avec pièce jointe nécessite la même énergie qu’une ampoule basse consommation de 25 watts pendant une heure. Et les dix milliards de mails envoyés chaque heure à travers le monde pompent l’énergie produite pendant la même période par quinze centrales nucléaires. Des chiffres de ce genre, le documentaire « Internet - La pollution cachée » en a pas mal à revendre. Et ça fait réfléchir... « Internet - La pollution cachée ». De Coline Tison et Laurent Lichtenstein. Film : ★★★✰ Bonus : aucun COTATION excellent ★★★★ bon ★★★✰ moyen ★★✰✰ médiocre ★✰✰✰ nul ✰✰✰✰ purement promotionnels, sont répétitifs. Mais le commentaire audio du réalisateur et de la productrice Bruna Papandrea regorge de détails, par exemple sur l’utilisation des lumières naturelles. « Wild ». De Jean-Marc Vallée. Avec Reese Witherspoon, Laura Dern. Film : ★★★✰ Bonus : ★★★✰ Par souci d’authenticité, Reese Witherspoon, alors âgée de 38 ans, a tourné sans maquillage.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :