L'essentiel Luxembourg n°1752 11 mai 2015
L'essentiel Luxembourg n°1752 11 mai 2015
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°1752 de 11 mai 2015

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Edita SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 6,3 Mo

  • Dans ce numéro : l'essentiel radio sera lancée avant fin 2015.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 4 - 5  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
4 5
– – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – 4 Luxembourg LUNDI 11 MAI 2015/WWW.LESSENTIEL.LU L’essentiel Radio lancée avant la fin de l'année DIFFERDANGE - Le Premier ministre a suivi les recommandations de l’ALIA et attribué la fréquence 107.7 MHz au projet de RadioLux SA. Le Premier ministre et ministre des Communications et des Médias, Xavier Bettel, a décidé de suivre les recommandations de l’Autorité luxembourgeoise indépendante de l’audiovisuel (ALIA) et d’attribuer à RadioLux SA la fréquence 107.7 MHz. RadioLux est le projet déposé par Edita SA, société éditrice du quotidien « L’essentiel » et des sites francophone et germanophone lessentiel.lu, d’une part, et des trois propriétaires du réseau radio belge Must FM, d’autre part. Les deux partenaires saluent la décision du gouvernement. « Nous avons bien travaillé pour rendre un dossier de candidature complet et fidèle au projet réfléchi par une équipe constituée des différents responsables de "L’essentiel" et des spécialistes radio de Must FM, explique Emmanuel Fleig, le directeur II ! III,.çhII it inur P-4 Alp f'Installée à Differdange, L'essentiel Radio émettra avant la fin de l'année. Son contenu mêlera l’information et ledivertissement. d’Edita SA. Mais le vrai travail commence dès à présent. Nous comptons apporter tout notre professionnalisme et notre connaissance du marché luxembourgeois pour lancer L’essentiel Radio avant la fin de l’année 2015. Un délai certes court. Mais à son époque, "L’essentiel" avait été lancé dans des conditions similaires », ajoute-t-il. Le contenu de L'essentiel Radio reposera sur l’information et le divertissement, la ligne rédactionnelle se caractérisant par son indépendance et son ton neutre et factuel. Le divertissement sera basé sur un programme musical varié et une grille des programmes faisant la part belle à la vie sociale et culturelle au Luxembourg. Les huit personnes embauchées travailleront dans les locaux de « L'essentiel », à Differdange. Les programmes seront produits au Grand-Duché. L'essentiel Radio souhaite toucher de nombreux auditeurs ayant un attrait plus prononcé pour la langue française et qui aujourd’hui ne disposent pour l'écoute que de radios étrangères. Denis Berche Trois questions à Emmanuel Fleig Que sera L'essentiel Radio ? Emmanuel Fleig (directeur de « L'essentiel ») : Elle sera dans l’esprit de « L’essentiel ». Sérieuse et décalée avec priorité au divertissement et à l’info, neutre, précise et sans parti pris. Justement, ces programmes, quels seront-ils ? On prendra l’antenne à 6 h et jusqu’à 20h. L’auditeur aura le droit à toutes les infos utiles comme l’info trafic ou la météo et toutes les informations en temps réel. La radio s’appuiera sur la rédaction de « L’essentiel », soit 26 journalistes. Quand la radio commencera-t-elle à émettre ? Nos projets ont toujours été lancés le 10 octobre, date anniversaire de la création de « L’essentiel » en 2007. On espère être prêts, mais il est plus raisonnable de tabler sur un lancement en décembre. Bettel réitère l’appel au « oui » LUXEMBOURG - Xavier Bettel a de nouveau souligné qu’il était favorable au vote des étrangers au Luxembourg, Le Premier ministre, Xavier Bettel (DP), ne démissionnera pas. LUXEMBOURG - Un groupe de travail interministériel, comprenant aussi le Statec et le Liser, vient d’être mis en place « pour examiner la tendance des indicateurs de risque de pauvreté et d’exclusion sociale », informent la ministre de la Famille, Corinne Cahen (DP), et le secrétaire vendredi, à l’issue du Conseil de gouvernement. Des étrangers à qui l’on n’accorde pas le droit de voter mais qui garnissent les rangs de l’armée luxembourgeoise. « Je ne peux pas comprendre », a glissé le Premier ministre. Il a déclaré que le gouvernement ne voit pas ce référendum comme un test d’humeur, mais qu’il se conformera à la décision des électeurs : « Un non est un non ! ». Même si sa position n’est pas renforcée, Xavier Bettel ne voit aucune raison de démissionner du gouvernement : « On parle de l’avenir du pays, pas de celui de Xavier Bettel. La seule question est de savoir dans quelle société nous voulons vivre ». Une position réitérée, hier, lors du congrès du DP avec un appel au « oui ». Un groupe de travail pour mieux mesurer la pauvreté d’État au Logement, Marc Hansen (DP). Le but est d'avoir une image plus claire du phénomène de la pauvreté, car les données sont parcellaires. Un débat public sur les renards LUXEMBOURG - Le débat dans la société sur les tenants de la chasse et ceux qui sont contre semble éternel. Cet aprèsmidi, il s’empare des arcanes de la Chambre des députés, où les chasseurs auront voix au chapitre. Ils défendent leur droit à chasser le renard alors même que le gouvernement a décidé de l’interdire totalement. Les chasseurs à l’initiative de cette pétition électronique ont récolté 10 317 signatures, c’est celle qui a reçu le plus grand soutien depuis l’instauration de la pétition électronique, pour les soutenir dans leur combat. Reste à savoir s’ils parviendront à convaincre les députés du bien-fondé de leur démarche. Le débat public est à suivre à la Chambre des députés. Lutte contre le dumping social LUXEMBOURG - Selon Jean- Luc de Matteis, de l’OGBL, « la problématique du dumping social doit devenir une question centrale. Beaucoup de travailleurs détachés ignorent les textes de loi et se font exploiter à leurs dépens ». C’est la raison pour laquelle le syndicat luxembourgeois et la CGTP, l’un des syndicats forts du bâtiment au Portugal, ont décidé de s’allier dans la lutte contre le dumping social. OGBL et CGTP organiseront cet automne un congrès à l’intention des syndicats euro- L’OGBL réclame toujours une réforme en profondeur de l’ITM. péens sur la question.
LUNDI 11 MAI 2015/WWW.LESSENTIEL.LU Luxembourg 5 Des hauts fonctionnaires aux missions encadrées LUXEMBOURG - Les affaires Miltgen, mais aussi Scholtus et, avant, Ries, posent la question de la position des hauts fonctionnaires. Pourquoi un haut fonctionnaire ne peut-il pas être assigné à un poste au sein d’un ministère le temps de la durée d’un mandat politique ? « Les hauts fonctionnaires sont à leurs postes pour garantir le bon fonctionnement de l’appareil d’État même lorsqu’un gouvernement change », explique le porte-parole de la CGFP, SteveHeiliger. Aujourd’hui, la succession des affaires concernant des hauts fonctionnaires et bloquant des décisions politiques fleurit. Il y a eu Mariette Scholtus, réintégrée dans sa Mariette Scholtus, dernier exemple d’un haut fonctionnaire jugé indésirable par un ministre mais qui ne se laisse pas faire. fonction de directrice de l’Adem, mais aussi Daniel Miltgen au Fonds du logement ou avant le cas de Nico Ries, écarté de l’état-major de l’armée puis réintégré. Que peuvent faire les politiques pour empêcher ces blocages ? Interrogée, la vice-présidente de la commission parlementaire et ancienne ministre de la Fonction publique, Octavie Modert (CSV), explique que des règles existent. Mais elles ne s’appliquent qu’aux hauts fonctionnaires entrés en poste depuis 2006. « La loi votée fin 2005 sur les hauts fonctionnaires stipule qu’ils ne sont nommés que pour des missions de sept ans », avance-t-elle. Les plus anciens ne tombent pas sous le coup de cette loi. La nouvelle réforme de la fonction publique ajoute que les hauts fonctionnaires peuvent être révoqués « en cas de désaccord sur l’exécution de leur mission ». « De plus, les directeurs peuvent être révoqués en dehors de tout désaccord », conclut Octavie Modert. Patrick Théry Vite lu Nouvelle version de www.luxembourg.lu LUXEMBOURG - Une nouvelle version du portail officieldu pays, www.luxembourg.lu, a été mise en ligne. Relooké, le site est disponible enfrançais, enallemand et en anglais. - Les trois questions en débat dans l’Est GREVENMACHER - La Chambre continue sa tournéede réunionspubliques sur le référendum, cesoir, à 19 h 30, au Lycée Joseph- Bech de Grevenmacher. - Une réserve foncière pour le Nonnewisen ESCH-SUR-ALZETTE - Le Fonds du logement va pouvoir constituer, pour des projets futurs, une réserve foncière de huit hectares, a décidé le Conseil de gouvernement, vendredi. « Dress for Success », une initiative trop cliché ? – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – LUXEMBOURG - « Dress for Success », qui fournit des tenues aux demandeuses d’emploi, est « une initiative par des femmes pour des femmes », justifient les ministres LSAP de l’Égalité des Chances, Lydia Mutsch, et du Travail, Nicolas Schmit, à la députée CSV,Françoise Hetto-Gaasch, qui se demandait « si ce n’est pas cliché ». Une formation sur la confiance en soi, pour hommes et femmes, est envisagée. Un produit de régime mortel LUXEMBOURG - La sécurité alimentaire met en garde suite au décès d’une Britannique ayant consommé du 2,4-dinitrophénol. La substance se trouve dans des produits de régime et d’aide à la prise de muscle. Aucune trace n’a été trouvée sur le marché luxembourgeois, mais la sécurité alimentaire rappelle qu’il faut être prudent en achetant sur Internet. LE PETIT PAYS DES GRANDS VINS… L’Atert-Lycée va grandir L’Atert-Lycée a 1 200 élèves. REDANGE-SUR-ATTERT - Un avant-projet d’extension de l’Atert-Lycée est en cours de préparation, affirme le minister Déi Gréng des Infrastructures, François Bausch, qui ne chiffre pas encore de budget pour les travaux à venir. Le ministre explique au député DP André Bauler que « l’extension demandée permettra l’admission supplémentaire d’environ 250 élèves ». L’établissement inauguré à la rentrée 2008 peut actuellement accueillir jusqu’à 1 200 lycéens. L’extension envisagée consiste en une quatrième aile de 4 750 m² répartis sur trois niveaux, dont un relié aux bâtiments existants par une passerelle. En plus d’une quinzaine de salles de classe, le nouveau bâtiment accueillera aussi l’école de musique de la commune. François Bausch ne communique pas encore d’échéance pour le commencement travaux. des Qualité Quantité/ha =aoP vins& crémants luxembourg www.aop.lu RETROUVEZ LES VIGNERONS DE LAMOSELLE LUXEMBOURGEOISE À LA FOIRE DE PRINTEMPS DU 9/05 AU 17/05 Découvrez les crus 2014 avec la nouvelle dénomination « Appellation d’Origine Protégée –MoselleLuxembourgeoise ». Dégusteravecmodération. RETROUVEZ LESVIGNERONS DE LA MOSELLE LUXEMBOURGEOISE ÀLAfoire de printemps du 9/05 au 17/05 marcwilmesdesign.lu



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :