L'Essentiel de la Déco n°23 jui/aoû/sep 2013
L'Essentiel de la Déco n°23 jui/aoû/sep 2013
  • Prix facial : 4,90 €

  • Parution : n°23 de jui/aoû/sep 2013

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 100

  • Taille du fichier PDF : 55,9 Mo

  • Dans ce numéro : Saint-Germain-Des-Prés... un art de vivre typiquement parisien.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 38 - 39  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
38 39
DÉCOUVERTE LA CLOSERIE DES MILLETS Ce nid perché aux volumes imposants (40 m²) marie à merveille l’ancien et le contemporain. Cette pièce hérite du charme des pièces mansardées avec poutres séculaires gris galet et jeux de lumière des lucarnes. La salle de bains ouverte sur la chambre accueille une baignoire d’angle qui invite à des bains en duo. couleur des étoffes (Pierre Frey, Lelièvre) avec un goût prononcé pour valoriser un meuble d’époque ou mettre en lumière une œuvre avec élégance. La Closerie des Millets abrite des suites aux noms évocateurs d’opéra : La Tosca, la Traviata, Roméo et Juliette, La Bohême, Lakmé... La maison vibre au tempo des maîtres de ces lieux passionnés d’art lyrique. On y dort merveilleusement bien, l’esprit porté par tant de beauté. On s’y réveille apaisé et heureux avec le chant des oiseaux, l’air pur, les yeux plongés dans la verdoyance du végétal. Toutes les pièces héritent d’une vue théâtrale sur la forêt, sur la campagne ou bien encore sur le parc fleuri. 38 ❙ L’Essentiel de la Déco ❙ N°23
Esprit rustique réveillé par ses colombages soigneusement préservés, cette pièce de 45 m² offre un beau volume. La hauteur sous charpente apparente de près de 4 mètres lui confère une incontestable élégance. Elle réunit avec talent des styles variés de décoration. DANS LES SALLES DE BAINS, LES ÉPOQUES SE CHEVAUCHENT Les salles de bains affichent des personnalités uniques. Les époques se chevauchent mais s’affirment par des notes contemporaines pour se sentir à l’aise : vasque à l’ancienne ou design, miroir en bois doré et baignoire d’angle, carrelage immaculé ou colombages… Toutes bénéficient de la lumière naturelle. Cette demeure dispose aussi de deux logis aménagés comme des maisons de campagne et révélant une identité rustique marquée. On y découvre des sols en tommettes du XVIII ème siècle découvertes dans le jardin lors de la restauration de la longère, des murs en petites Cette suite prend place au premier étage de la maison de maître et déploie 60 m² avec un grand salon d’angle. Elle ose associer les styles et marier délicatement mobilier et bibelots anglais, Directoire et Napoléon III. briques et des colombages actualisés par des teintes pastel. ARGENTERIE ET VAISSELLE ANCIENNE… Le premier repas de la journée va de pair avec le bonheur du lever. L’argenterie et la vaisselle ancienne participent à leur façon au plaisir de ce repas très privé. En toute intimité, vous composez un repas matinal équilibré et gourmand à partir de produits frais et de préparations concoctées par les maîtres des lieux. Le fond sonore distille des notes tantôt classiques tantôt relaxantes La lecture de la presse mise à disposition invite à s’attarder encore quelque peu. A la Closerie des Millets, le matin embaume d’odeurs mêlées de mini viennoiseries-maison, de baguette fraîche, Une collection de détails champêtres digne de la Normandie, anime cette suite affichant une surface de 30 m². A elle seule, elle réunit tous les matériaux anciens de la bâtisse : poutres, colombages, briques, pierre de Caen… L’œil de bœuf, une coquetterie architecturale lui décerne un charme irrésistible. de brioche ou de pain aux pommes tout juste préparé. C’est aussi le moment où l’on découvre le cake du jour à se damner, à chaque fois différent, et ses muffins aux fruits rouges à faire pâlir de jalousie les chefs réputés. Le petit-déjeuner normand invite aussi à sa table les produits laitiers à marier avec le miel, une ribambelle de confitures maison, des fruits secs et des fruits rouges. Et, puis pour le dîner du soir, contrairement aux autres chambres d’hôtes, ici la table ne se partage pas, elle se savoure en petit comité, dans la bibliothèque, au salon ou dans la salle à manger. Joliment dressée, cette table est la vôtre : vaisselle de Sarreguemines, assiettes anciennes, argenterie sur nappe blanche participent à la réussite de ce festin pour hôtes privilégiés ! www.lacloseriedesmillets.com LAURE PIERRE laure-pierre@wanadoo.fr L’Essentiel de la Déco ❙ N°23 ❙ 39



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


L'Essentiel de la Déco numéro 23 jui/aoû/sep 2013 Page 1L'Essentiel de la Déco numéro 23 jui/aoû/sep 2013 Page 2-3L'Essentiel de la Déco numéro 23 jui/aoû/sep 2013 Page 4-5L'Essentiel de la Déco numéro 23 jui/aoû/sep 2013 Page 6-7L'Essentiel de la Déco numéro 23 jui/aoû/sep 2013 Page 8-9L'Essentiel de la Déco numéro 23 jui/aoû/sep 2013 Page 10-11L'Essentiel de la Déco numéro 23 jui/aoû/sep 2013 Page 12-13L'Essentiel de la Déco numéro 23 jui/aoû/sep 2013 Page 14-15L'Essentiel de la Déco numéro 23 jui/aoû/sep 2013 Page 16-17L'Essentiel de la Déco numéro 23 jui/aoû/sep 2013 Page 18-19L'Essentiel de la Déco numéro 23 jui/aoû/sep 2013 Page 20-21L'Essentiel de la Déco numéro 23 jui/aoû/sep 2013 Page 22-23L'Essentiel de la Déco numéro 23 jui/aoû/sep 2013 Page 24-25L'Essentiel de la Déco numéro 23 jui/aoû/sep 2013 Page 26-27L'Essentiel de la Déco numéro 23 jui/aoû/sep 2013 Page 28-29L'Essentiel de la Déco numéro 23 jui/aoû/sep 2013 Page 30-31L'Essentiel de la Déco numéro 23 jui/aoû/sep 2013 Page 32-33L'Essentiel de la Déco numéro 23 jui/aoû/sep 2013 Page 34-35L'Essentiel de la Déco numéro 23 jui/aoû/sep 2013 Page 36-37L'Essentiel de la Déco numéro 23 jui/aoû/sep 2013 Page 38-39L'Essentiel de la Déco numéro 23 jui/aoû/sep 2013 Page 40-41L'Essentiel de la Déco numéro 23 jui/aoû/sep 2013 Page 42-43L'Essentiel de la Déco numéro 23 jui/aoû/sep 2013 Page 44-45L'Essentiel de la Déco numéro 23 jui/aoû/sep 2013 Page 46-47L'Essentiel de la Déco numéro 23 jui/aoû/sep 2013 Page 48-49L'Essentiel de la Déco numéro 23 jui/aoû/sep 2013 Page 50-51L'Essentiel de la Déco numéro 23 jui/aoû/sep 2013 Page 52-53L'Essentiel de la Déco numéro 23 jui/aoû/sep 2013 Page 54-55L'Essentiel de la Déco numéro 23 jui/aoû/sep 2013 Page 56-57L'Essentiel de la Déco numéro 23 jui/aoû/sep 2013 Page 58-59L'Essentiel de la Déco numéro 23 jui/aoû/sep 2013 Page 60-61L'Essentiel de la Déco numéro 23 jui/aoû/sep 2013 Page 62-63L'Essentiel de la Déco numéro 23 jui/aoû/sep 2013 Page 64-65L'Essentiel de la Déco numéro 23 jui/aoû/sep 2013 Page 66-67L'Essentiel de la Déco numéro 23 jui/aoû/sep 2013 Page 68-69L'Essentiel de la Déco numéro 23 jui/aoû/sep 2013 Page 70-71L'Essentiel de la Déco numéro 23 jui/aoû/sep 2013 Page 72-73L'Essentiel de la Déco numéro 23 jui/aoû/sep 2013 Page 74-75L'Essentiel de la Déco numéro 23 jui/aoû/sep 2013 Page 76-77L'Essentiel de la Déco numéro 23 jui/aoû/sep 2013 Page 78-79L'Essentiel de la Déco numéro 23 jui/aoû/sep 2013 Page 80-81L'Essentiel de la Déco numéro 23 jui/aoû/sep 2013 Page 82-83L'Essentiel de la Déco numéro 23 jui/aoû/sep 2013 Page 84-85L'Essentiel de la Déco numéro 23 jui/aoû/sep 2013 Page 86-87L'Essentiel de la Déco numéro 23 jui/aoû/sep 2013 Page 88-89L'Essentiel de la Déco numéro 23 jui/aoû/sep 2013 Page 90-91L'Essentiel de la Déco numéro 23 jui/aoû/sep 2013 Page 92-93L'Essentiel de la Déco numéro 23 jui/aoû/sep 2013 Page 94-95L'Essentiel de la Déco numéro 23 jui/aoû/sep 2013 Page 96-97L'Essentiel de la Déco numéro 23 jui/aoû/sep 2013 Page 98-99L'Essentiel de la Déco numéro 23 jui/aoû/sep 2013 Page 100