l'écolomag n°74 nov/déc 2019
l'écolomag n°74 nov/déc 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°74 de nov/déc 2019

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : L'Ecolomag

  • Format : (315 x 470) mm

  • Nombre de pages : 48

  • Taille du fichier PDF : 41,7 Mo

  • Dans ce numéro : le ventre, miroir du bien-être et de la santé.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 30 - 31  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
30 31
SANTÉ, BIEN-ÊTRE & BEAUTÉ (suite) 30 Respirez la santé ! Une question d’oxygénation Le Bol d’air Jacquier permet d’obtenir une oxygénation équilibrée, condition nécessaire et indispensable au bon fonctionnement de l’organisme. Pollution, sédentarité, stress, fatigue chronique... nous sommes tous concernés ! Au quotidien, à domicile ou chez votre praticien de santé Le port - 71110 Artaix - France 03 85 25 29 27 contact@holiste.com www.holiste.com NOUVEAU PRODUIT SPRAY OCULAIRE QUINTON Eau de mer naturelle Quinton non désodée, stérilisée à froid Prix public conseillé 14,90 € TTC Hors toutes autres conditions ou offres commerciales Eau de Quinton Œil sec ou irrité fatigue oculaire Dispositif médical pour adulte www.source-claire.com Tél. 01 64 58 64 82 L’écolomag n°74 ⎜ Novembre/Décembre 2019 Photos non contractuelles Les 10 règles d’or pour ne plus avoir mal au ventre Règle n°1  : hydratez-vous Il faut boire beaucoup d’eau. Cela permet à nos cellules de recevoir et d’évacuer les substances dont elles n’ont pas besoin. Un manque d’eau empêche un bon fonctionnement de notre système digestif. Règle n°2  : mâchez ! On oublie trop souvent que notre estomac n’a pas de dents. Il peut, certes, décomposer les aliments à l’aide d’enzymes et de mouvements circulaires, mais le fait de bien mâcher lui facilite grandement la tâche. Mâcher, c’est faire en sorte que la salive neutralise les éventuels germes présents dans les aliments. Comme nous l’avons vu précédemment, le kombucha est une boisson fermentée, à base de thé, ô combien bénéfique pour notre ventre. Voici la recette maison pour réaliser 1 litre de kombucha. 1. Faites frémir 1 litre d’eau dans une casserole et versez-y 5 à 8 g de thé vert (ou noir, ou un mélange des deux, selon votre préférence). 2. Laissez infuser 5 à 10 minutes tout en mélangeant pour faciliter l’infusion. 3. Ajoutez 70 g de sucre et mélangez bien pour dissoudre le sucre. 4. Laissez refroidir jusqu’à 30 °C (attention, pas plus chaud sous risque de tuer votre souche). 5. Versez en filtrant le tout avec une passoire dans un contenant en verre d’1,5 litre minimum (évitez le plastique, la céramique ou tout autre type sous risque de contamination ou d’oxydation). 6. Ajoutez votre mère de kombucha et son liquide. Vous trouverez de gentils donateurs sur le web, notamment ici  : https://www.facebook.com/groups/kefirkombuchapartageons/7. Couvrez votre préparation d’un linge respirant fixé avec un élastique. 8. Laissez fermenter 8 à 15 jours dans un endroit chaud (entre 22 et 28 °C) et à l’abri de la lumière. Règle n°3  : mettez des fibres dans votre alimentation, comme nous l’avons vu précédemment avec notre experte Véronique Liesse. Règle n°4  : gérez votre stress Le stress peut être source d’inconfort digestif et peut ralentir la digestion. Il faut savoir que la communication entre le système nerveux central et le système nerveux entérique* transmet notre anxiété vers nos intestins ; notre corps ne pouvant pas distinguer le stress nerveux du stress physique. Par conséquent, il prépare le corps pour un effort physique en orientant en priorité le sang vers les muscles et en ralentissant temporairement la digestion. Cette situation offre la possibilité à des restes d’aliments présents dans notre intestin de commencer à fermenter, en causant des ballonnements et, même, de la diarrhée ou de la constipation. * Le système nerveux entérique est la partie du système nerveux autonome qui contrôle le système digestif, aussi bien pour l'activité motrice (péristaltisme, vomissements, complexes moteurs migrants, réflexes entériques) que pour les sécrétions et la vascularisation. Règle n°5  : pratiquez une activité physique modérée Un exercice physique modéré maintient un mouvement régulier dans notre système digestif. A contrario, un exercice sportif violent met à mal les intestins en les tordant dans tous les sens. Kombucha, mode d’emploi 9. Une odeur vinaigrée doit se dégager  : votre kombucha est prêt ! 10. Sortez votre mère (une nouvelle mère s’est peut-être formée, c’est normal, prenez-la aussi) et placez-la de côté dans un petit contenant en verre. Arrosez régulièrement de kombucha pour nourrir la mère. 11. Vous pouvez réserver 10% de kombucha pour faire repartir une nouvelle tournée ou utiliser votre mère. Règle n°6  : prenez si possible vos repas à des heures régulières Cela aide au bon fonctionnement de notre système digestif. Règle n°7  : mangez des aliments fermentés Autrefois, on se servait de la fermentation pour conserver les aliments. On utilisait un mélange d’eau et de sel appelé « saumure », qui non seulement préservait les aliments, mais aussi les transformait grâce au principe de la fermentation lactique. On sait aujourd’hui que ces aliments fermentés apportent de bonnes bactéries à nos intestins. Alors, n’hésitez pas à consommer du chou fermenté, du kéfir de fruits ou de lait, du miso, des pickles, du kombucha*… * voir recette ci-dessous Règle n°8  : variez les aliments que vous consommez Lorsque l’on souffre de troubles digestifs, on a souvent tendance à réduire la variété des aliments consommés. Si cela peut être bénéfique à court terme pour contrer certains symptômes, les carences peuvent être problématiques à moyen et long termes. Règle n°9  : n’abusez pas de l’alcool ni du café La caféine et l’alcool peuvent causer des troubles digestifs. La caféine va stimuler le péristaltisme, les contractions musculaires qui facilitent le transit intestinal. L’alcool en forte quantité va, quant à lui, ralentir la vitesse du transit. Règle n°10  : restez zen S’il est important de contrôler ce que l’on mange en ayant une alimentation équilibrée, il ne faut pas cependant tomber dans une psychose ; l’objectif n’étant pas que les repas deviennent des moments stressants. Donc prenez du recul et faites confiance à votre intuition. Pour aller plus loin Comment j’ai dit adieu au mal de ventre de Charlotte Debeugny L’auteure nous propose un programme efficace pour en finir avec le mal de ventre, avec  : plus de 25 recettes douces pour l'estomac et l'intestin ; des solutions ciblées pour les situations de crise ; les secrets des aliments qui seront vos meilleurs alliés ; tout sur le fameux régime FODMAPs et les secrets du microbiote ; des exercices de relaxation et des postures de yoga pour soulager les douleurs ; des menus détaillés pour manger l'esprit léger. Éditions Marabout - 128 pages - 7,90 € 12. Versez le kombucha dans une ou plusieurs bouteilles. Il est préférable d’utiliser des bouteilles qui résistent à la pression. 13. Laissez fermenter 3 jours à température ambiante pour renforcer le pétillement (pensez à dégazer de temps en temps en ouvrant le bouchon), puis placez les bouteilles au réfrigérateur. Bonne dégustation !
0 800 916 796 Tailles minimum  : 0 800 916 796 0 800 916 796 0 800 916 796 3912 0 800 9 0 800 9 0 800 9



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :