l'écolomag n°70 mar/avrl 2019
l'écolomag n°70 mar/avrl 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°70 de mar/avrl 2019

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : L'Ecolomag

  • Format : (315 x 470) mm

  • Nombre de pages : 48

  • Taille du fichier PDF : 54,4 Mo

  • Dans ce numéro : les remèdes d'antan à redécouvrir aujourd'hui.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 38 - 39  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
38 39
La minute ostéopathie d’Olivier Bouillon L’ostéopathie souffre de quelques idées reçues ayant la vie dure. Quel praticien n’a pas entendu dans son cabinet  : j’ai fait un faux mouvement. J’ai dormi dans une mauvaise position. Je me suis déplacé une vertèbre. J’ai l’impression que, lorsque l’on me fait craquer, c’est plus efficace. Je ne crois pas à l’ostéopathie. L’ostéopathie ne s’occupe que des os. Etc. Je profite donc de ce premier rendezvous pour faire une petite mise au point... Depuis des années, d’abord en marge de tout exercice légal, puis aujourd’hui parfaitement réglementée – depuis juillet 2008 –, l’ostéopathie prend une place grandissante dans l’arsenal thérapeutique mis à notre disposition. Cette médecine complémentaire souffre encore de trop de préjugés et d’idées préconçues. Beaucoup d’informations réductrices ou erronées sont régulièrement reprises et développées dans les différents médias, ainsi que par des professionnels de santé mal informés. Force est de reconnaître, par ailleurs, que certains de nos confrères ne contribuent pas à améliorer l’image de notre profession tant leur pratique est réductrice, en contradiction complète avec l’approche holistique de l’ostéopathie. 38 L’écolomag n°70 I Mars/Avril 2019 Un symptôme, une douleur, motifs de consultation, sont le point de départ d’une réflexion, d’une recherche visant à comprendre et corriger le désordre responsable. La mobilité et la posture de nos corps sont schématiquement organisées autour de 2 systèmes principaux  : 1- Le système musculo-squelettique  : os, articulations, muscles, tendons, ligaments, aponévroses, etc. C’est notre châssis, qui, organisé autour des réflexes posturaux, nous tient debout. 2- L’ensemble des viscères – auxquels on peut y rattacher les paquets vasculo-nerveux – contenus dans le thorax, l’abdomen, le bassin et le crâne, suspendus au squelette et liés entre eux par des structures comparables à des ligaments. Des plans de glissement souples permettent aux organes en contact de bouger les uns par rapport aux autres. Le squelette, les muscles et leurs enveloppes – aponévroses – supportent donc et protègent les organes, les vaisseaux et les nerfs. Il résulte de ces liens anatomiques une interaction continuelle et réciproque entre ces deux systèmes. Tous les mouvements de l’organisme mobilisent l’ensemble des structures musculo-squelettiques et viscérales. Dans la gestion de cette mécanique vivante, la priorité est si possible donnée par nos organismes à la mobilité viscérale. La vascularisation, l’intégrité et donc le fonctionnement des organes en dépendent. Quand la correction d’une fixation viscérale n’est pas suffisante ou possible, nous préservons nos fonctions vitales par des ajustements posturaux et dynamiques qui maintiennent le minimum de mobilité nécessaire aux organes. Nous possédons un mécanisme d’entretien permanent qui, toute notre vie durant, corrige tout ce qui peut l’être afin de préserver ou restaurer l’équilibre physiologique de notre corps. Il s’agit du mécanisme respiratoire tissulaire, ou MRT. Environ 10 fois par minute, et ce de manière ininterrompue, indépendamment de toute activité volontaire, cardiaque ou respiratoire, nos tissus bougent. Ils se tendent et se relâchent. Tout le corps est concerné. Ce sont les fascias – tissus conjonctifs –, présents partout, dans les os, les muscles, les tendons, les vaisseaux, les nerfs, les organes… qui mobilisent nos structures, veillant à la mobilité de l’ensemble du corps, assurant ainsi la diffusion des liquides dans les tissus, transportant tout ce qui est nécessaire à la vie  : hormones, énergie, nutriments, défenses immunitaires, etc. Les compromis mis en place peuvent parfois engendrer tensions, blocages et douleurs. Il va alors sans dire que corriger seulement les perturbations articulaires ne suffira pas, ce qui pourrait aller jusqu’à poser de réels problèmes à nos organismes. L’ostéopathe détient des outils diagnostiques pour distinguer les dysfonctions primaires des adaptations. Il pourra alors organiser un traitement argumenté, en éco Livres Soigner ses émotions par les couleurs Écoute les signes que la vie t’envoie de Géraldyne Prévot-Gigant Le roman initiatique des synchronicités « Une synchronicité, c'est une coïncidence qui a du sens pour celui qui en est témoin. Plus tu seras attentive aux synchronicités, plus tu pourras comprendre ce que la vie veut te dire. Les signes se manifestent souvent par séries et ils sont porteurs d'un même sens, quelque chose qui concerne ton évolution. Même le dalaï-lama est convaincu de l'aide des synchronicités. Il ne laisse pas les attentes entraver son chemin. » Anna est en pleine rupture sentimentale et, c'est décidé, elle ne retombera plus amoureuse ! Alors qu'elle se promène sans but dans les rues de Paris, elle entend le son envoûtant d'un bandonéon accompagnant la voix suave d'un chanteur argentin. Hypnotisée, elle pousse la porte qui semble mener à cette mélodie. Et soudain, Anna bascule dans un autre monde, celui du tango. Ce soir-là, elle comprend que sa vie ne sera plus jamais la même... Inclus  : un guide pratique pour apprendre à percevoir et comprendre les coïncidences. Éditions Leduc.s - 224 pages - 17 € Le bonheur à petites foulées de Delphine Buisson 12 semaines pour changer la course de votre vie ! L’auteur nous propose un programme de 12 semaines pour se rééquilibrer mentalement et trouver la sérénité ! Fatigué-e, démoralisé-e, au bord du burn out... Vous ne savez plus par quel bout prendre les choses pour retrouver bienêtre et sérénité ? Vous avez envie d'explorer vos potentiels et d'aller vers plus de réussite et de joie ? Pendant 12 semaines (et pas une de plus !) , laissez-vous guider par de nombreux conseils et réalisez les exercices de cet ouvrage pour vous aider à mieux gérer votre temps, vos projets et apprendre à faire face aux imprévus. Coureuse depuis plusieurs années, l'auteur vous présente des sorties running pour accroître les bienfaits de votre apprentissage et vous découvrir davantage. Grâce à ce livre, devenez vous-même et vivez enfin la vie qui vous ressemble ! Editions First - 256 pages - 15,95 € de Frédérique Pétorin La vie est multiple, mouvante, changeante, émouvante. Elle peut se faire arc-en-ciel, puzzle, kaléidoscope… Elle est tantôt limpide, fluide, tantôt mystère, énigme. Parfois si lumineuse, parfois si sombre. Nous avançons, toujours à tâtons, comme dans un labyrinthe. Comme s’il nous manquait des informations, des clés de compréhension. Comme si le mode d’emploi que l’on nous avait octroyé était un peu erroné, dépassé… La couleur est partout et tout autour de nous ; et, pourtant, nous l’utilisons principalement dans les domaines vestimentaire et de la décoration, en lui accordant une valeur purement esthétique. Dans cet ouvrage, l’auteur nous plonge dans l’univers de 24 couleurs et nous invite à découvrir leurs multiples significations, ainsi que les bienfaits qu’elles exercent sur nous, tant sur les plans moral que physique. En effet, en développant une nouvelle relation avec les couleurs, notre humeur, nos émotions et toute notre vie s’en trouveront transformées de manière positive. Éditions Le Courrier du Livre - 168 pages - 18 € Je m’en tape et j’assume d’Alexandra Reinwarth Il y a des moments dans la vie où il devient évident que quelque chose doit changer. Alexandra Reinwarth a réalisé que son amie Kathrin était une manipulatrice... Un boulet. Alexandra a donc pris la décision de l'envoyer définitivement balader. Un acte somme toute assez banal… mais qui a changé sa vie ! Elle s'était enfin rendu compte que, pour améliorer sa qualité de vie et trouver plus de temps pour les choses vraiment importantes, il faut définir ses priorités et tout simplement se débarrasser de ce qui est sans importance. Avec un humour décapant et un sens pratique d'une efficacité redoutable, Alexandra livre ses découvertes et ses astuces pour enfin se libérer de ce qui nous empoisonne l'existence  : comment savoir de quoi il faut se débarrasser, comment arrêter de se soucier de l'avis des autres, comment de petites décisions peuvent avoir un impact énorme sur la qualité de vie. Éditions Marabout - 224 pages - 15,90 € précisant les fixations responsables. Hors contexte traumatique, la majorité des tensions, douleurs et blocages ressentis a une origine mécanique viscérale. Revenons maintenant à nos idées reçues… 1- J’AI FAIT UN FAUX MOUVEMENT Certes, ils existent, mais sont rarement les seuls responsables. Nos gestes, nos positions sollicitent le squelette, qui peut ne plus disposer de la liberté requise pour les exécuter, donnant la priorité à la mobilité viscérale. Se bloque alors une côte, une vertèbre, une articulation, ou apparaît une tendinite, une bursite, etc. 2- J’AI DORMI DANS UNE MAUVAISE POSITION Partons du principe que votre lit est bon, le problème donc est ailleurs ! La position pour laquelle nous optons en dormant est potentiellement le reflet de nos défauts. La raideur générale du corps, qui s’installe progressivement la nuit, limite notre tolérance mécanique à ces défauts et peut conduire à des blocages. 3- JE ME SUIS DÉPLACÉ UNE VERTÈBRE En réalité, elles ne sont que bloquées. Un déplacement, autrement plus sérieux, contre-indique toute prise en charge par un ostéopathe. 4- FAIRE CRAQUER PENDANT UNE SÉANCE D’OSTÉOPATHIE EST SIGNE D’EFFICACITÉ Outre le côté spectaculaire, qui donne l’impression qu’il s’est passé quelque chose, ces techniques sont rarement utiles si l’on prend le temps de comprendre qu’il faut agir ailleurs la plupart du temps. 5- JE NE CROIS PAS À L’OSTÉOPATHIE… L’ostéopathie analyse, décrit et corrige des perturbations mécaniques objectives. Il ne s’agit pas d’y croire, mais plutôt de savoir si la situation relève de la compétence d’un ostéopathe. Olivier Bouillon Diplômé en ostéopathie 6- L’OSTÉOPATHIE NE S’OCCUPE QUE DES OS ET DES ARTICULATIONS Le domaine de compétences de l’ostéopathie est très vaste, dépassant largement le cadre des seules perturbations orthopédiques, traumatiques. Se pose ici la question du diagnostic différentiel. Certaines douleurs pouvant être évocatrices de pathologies ne relevant pas de l’ostéopathie, il est nécessaire d’instaurer une coopération étroite avec les médecins. Nous prenons donc régulièrement en charge des pathologies digestives, respiratoires, circulatoires, ORL, etc., avec toutes les précautions qui s’imposent. Les consultations chez les ostéopathes sont souvent motivées par des douleurs de dos et/ou articulaires. Ces dernières nous renvoient la plupart du temps à un organe ou à un groupe d’organes en difficulté, dont nous sommes amenés à restaurer équilibre et mobilité pour lever les adaptations qui découlent de leurs fixations. Sortis des contextes traumatiques, dont les conséquences sont plus aisément compréhensibles, nous devons écouter autrement ces douleurs, qui nous renseignent sur des désordres profonds. Les antalgiques, les anti-inflammatoires taisent nos organismes et n’apportent pas de réponse sur le fond. Soyons plus vigilants et attentifs aux messages qu’ils nous envoient. L’ostéopathie est un magnifique outil pour y répondre ! Olivier Bouillon Titre officiel  : diplômé en ostéopathie reconnu par l’État - 01 48 25 05 31 La puissance de l’intuition d’Helen Monnet Écouter sa petite voix intérieure pour vivre mieux Un livre très intéressant, qui nous incite à écouter notre petite voix intérieure pour développer notre mieuxêtre. Eh oui, la vie offre mille possibilités et il est parfois difficile de faire un choix. Dans cet ouvrage riche en témoignages et en exercices, découvrez, à la lumière de la psychanalyse et des neurosciences, les origines de l’intuition et apprenez à cultiver ce qui n’est ni un don, ni de la magie, mais bien une forme d’intelligence. Écoute du silence et de la nature, méditation, écriture de haïkus, décodage des signes corporels… sont autant de chemins d’accès à notre 6 e sens qui réveilleront notre guide intérieur. Éditions Larousse poche - 192 pages - 6,95 € L’influence du lieu - Géobiologie et santé de Joseph Birckner Comment préserver votre bien-être L’endroit où nous vivons, travaillons et, surtout, dormons, exerce une influence prépondérante sur notre santé physique et mentale. En effet, nous évoluons en permanence dans un environnement d’ondes naturelles et artificielles, dont le spectre électromagnétique est très vaste. Les longueurs d’ondes et les fréquences avec lesquelles nous entrons en résonance peuvent être extrêmement variables. Si certaines sont indispensables à la vie, d’autres peuvent avoir des conséquences délétères. Il est donc primordial d’être en harmonie avec cet environnement. Et c’est là tout l’intérêt de la géobiologie. Bon nombre de troubles et de maladies sont occasionnés par un déséquilibre oscillatoire et vibratoire résultant d’une exposition prolongée à ces ondes nocives. En fonction de notre sensibilité, celles-ci auront des retombées pathogènes très diverses, pouvant aller de simples troubles du sommeil jusqu’au cancer, en passant par des migraines persistantes, états dépressifs et autres états inflammatoires. Grâce à des conseils simples et faciles à mettre en œuvre, chacun pourra améliorer son environnement et son bien-être... Éditions Guy Trédaniel - 308 pages - 23,90 €
Le diable aux pieds ! Le baume de Fioravanti, un remède universel Pour venir à bout des cors aux pieds, il existe un remède ancien qui a fait ses preuves  : Le Diable coricide. Imaginée en 1903 par HermannHinglais, un pharmacien d’officine à Épernay, cette préparation se compose d’acide salicylique (tiré de l’écorce du saule), d’acide acétique (une substance naturellement désinfectante), de collodion (un composé chimique qui fixe les actifs sur la peau, comme un vernis), d’éther et d’huile de ricin comme excipients. Depuis sa création, la formule du coricide n’a pas changé, à un détail près  : le colorant rouge violacé – appelé fuchsine –, qui permettait de bien délimiter la zone d’application, a été retiré de la composition car irritant et toxique par ingestion. Toujours commercialisé, ce soin génère la vente de 200 000 flacons chaque année. Du côté des végétaux, la chélidoine – ou grande éclaire –, plante de la famille des Papavéracées, a le pouvoir de dissoudre délicatement mais efficacement les peaux mortes, de par son action kératolytique. Elle est également appelée « herbe aux verrues », car son latex jaune orangé toxique est utilisé pour éliminer les verrues. Cousine du pavot et du coquelicot, la chélidoine pousse librement dans tous les jardins, en buissons généreux coiffés au printemps de petites fleurs jaunes. Réalisée maison, cette recette sera des plus efficace comme anti-cor naturel  : Cueillez 1c. àc. de tiges de chélidoine, en prenant soin de porter des gants pour la récolter et la couper. Taillez-les ensuite en petits morceaux, puis placez-les dans un bocal contenant 50 ml de vinaigre de cidre. Laissez macérer 1 mois à l’abri de la lumière, puis filtrez. Ce mélange devra être ensuite posé sur le cor de manière très locale, à l’aide par exemple d’un Coton- Tige. Vous pourrez ensuite appliquer sur les pieds un peu d’huile de ricin, qui soulagera et soignera vos cors. En vente en magasins de produits biologiques et naturels, pharmacies et parapharmacies. VIT’ALL+ 5, rue des noisetiers, 72190 Sargé Les Le Mans Tél. +33(0)2.43.39.97.27 www.vitalplus.com - info@vitalplus.com Mis au point par un médecin bolognais du nom de Leonardo Fioravanti (1517-1588), ce baume contenait de nombreux ingrédients  : gomme arabique, origan, girofle, gingembre, musc, ambre gris, zédoaire, aloès, petit galanga, consoude, cannelle, myrrhe, noix de muscade, dictame blanc. Tous ces ingrédients étaient pilés, puis arrosés de térébenthine de mélèze, d’huile d’olive et d’eau de vie à 80°. Pour être prêt, le mélange devait reposer 9 jours, puis cuire à feu doux. Ce baume était utilisé pour lutter contre les rhumatismes, nettoyer les plaies, prévenir la gangrène… Leonardo Fioravanti a laissé de nombreux ouvrages, repris en partie dans le Codex jusqu’au début du XX e siècle, tels Lo Specchio di scienza universale (Le Miroir de la science universelle) en 1564, Il compendio dei secreti razionali intorno alla medicina, chirurgia ed alchimia (Le recueil des secrets rationnels autour de la médecine, de la chirurgie et de l'alchimie) en 1571, Il tesoro della vitaumana (Le trésor de la vie humaine). L’alcoolat de Fioravanti fut inscrit à la pharmacopée française jusqu’en 1949, avant d’être repéré par René Furterer. Pourquoi donc, vous demandez-vous ? Eh bien tout simplement parce que ce spécialiste capillaire comprit très vite qu’il tenait là une composition très intéressante pour améliorer l’état des cheveux. Une gamme au nom de Fioravanti est désormais élaborée à partir de la recette originale simplifiée. De quoi perpétuer encore longtemps ce remède empirique. Le saviez-vous ? L’ambre gris est une concrétion produite par le cachalot, substance très recherchée en parfumerie. 100% Végétal Zoom sur deux plantes du baume de Fioravanti LE GALANGA Le rhizome de galanga sert depuis l'Antiquité en Asie comme condiment pour sa saveur épicée et brûlante. Ce sont vraisemblablement les Arabes qui l'ont importé en Europe dès le début du Moyen Âge. En France, on le mentionne dans des listes d'épices datant du IX e siècle, ainsi que dans des livres de cuisine du XV e siècle. De nos jours, le rhizome de galanga est très peu courant en Europe, mais reste très répandu en Asie, où il remplace parfois le gingembre. Le galanga est également connu des Asiatiques pour ses vertus médicinales. Le rhizome et les graines sont utilisés comme tonique digestif dans les cas d'indigestions ou d'intoxications alimentaires. En Europe, au XII e siècle, Sainte Hildegarde le conseille contre les problèmes intestinaux et gastriques. On peut également noter l'emploi traditionnel du rhizome de galanga comme aphrodisiaque et comme masticatoire pour soulager les maux de dents. En Inde, il sert à lutter contre la mauvaise haleine. LA CONSOUDE Elle constitue une véritable panacée en médecine traditionnelle depuis l'Antiquité. Sa feuille et, surtout, sa racine sont reconnues pour soulager les douleurs articulaires, les fractures et les affections intestinales, comme la diarrhée, et les ulcères. La racine est également très renommée en médecine populaire pour calmer la toux et les troubles de la menstruation. Dioscoride décrit, dans son ouvrage De materia medica, les bienfaits de la consoude pour traiter des hémorroïdes et les inflammations pulmonaires ou digestives. Au Moyen Âge, la consoude est réputée comme vulnéraire. Les nourrices s'appliquent des pommades à base de cette plante sur leurs seins crevassés. Au début du XX e siècle, un médecin anglais l'utilise avec succès contre les ulcères et permet ainsi la découverte de la substance cicatrisante active, l'allantoïne. VITAL DETOX Pour un organisme purifié VITAL DETOX avec Extrait de Brocoli et 7 plantes biologiques "Pour votre santé, mangez au moins cinq fruits et légumes par jour" - www.manger-bouger.fr Complément alimentaire fabriqué chez VIT’ALL+, en France Mars/Avril 2019 I L’écolomag n°70 39



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :