l'écolomag n°69 jan/fév 2019
l'écolomag n°69 jan/fév 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°69 de jan/fév 2019

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : L'Ecolomag

  • Format : (315 x 470) mm

  • Nombre de pages : 40

  • Taille du fichier PDF : 50,7 Mo

  • Dans ce numéro : une année sans...

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
PartageInternational.org Radiopartage.net 2 ISSN 0922-6354 éconews 1 - Composition XPress_Mise en page 1 08/10/2018 17:29 Page1 COMPRENDRE L’ÉVÉNEMENT qui va changer le cours de l’histoire 4 Le retour dans le monde des Maîtres de Sagesse 4 Une autre approche de l’actualité mondiale 4 Des enseignements spirituels pour notre temps 4 L’évolution et l’avenir de l’humanité Partage international est la version française de la revue Share International, fondée par Benjamin Creme. ! Je souhaite recevoir gratuitement un spécimen de la revue PARTAGE international Nom et prénom :.. Adresse :. Code postal  : Ville  : Coupon à adresser à  : Partage international, BP 242, 42014 Saint-Etienne Cedex 2 le magazine des écolopratiques Chemin du Loou - Lieu-dit Peyrediaque 83136 La Roquebrussanne - Tél. 04 94 77 45 45 SIRET  : 503 330 383 000 38 - www.ecolomag.fr Petites annonces  : annonces.chouette@ecolomag.fr Gérant & Directeur de la Publication  : Gaston Guichet (gaston.guichet@ecolomag.fr - 04 94 77 45 45) Directrice de la Rédaction  : Cathy Guichet (cathy@ecolomag.fr - 06 73 86 94 73) Rédaction, contact presse  : Fanny Guichet (fanny@ecolomag.fr - 06 85 80 27 65) Rubrique Beauté, bien-être et santé  : Sophie Macheteau (sophie@ecolomag.fr) Direction de la Communication et de la Publicité  : Cathy Guichet (cathy@ecolomag.fr - 06 73 86 94 73) Illustrations  : Jean-Claude Dandrieux (illustration@ecolomag.com, www.jice.fr - 04 75 26 48 52) Conception & création maquette  : Benjamin Courcot (benjamin@ecolomag.fr - 06 03 83 33 93) Webmaster  : Gilles Berthet (www.quai12.com) Correctrice  : Caroline Chopart - Ortho Folia (www.orthofolia.fr) Diffusion  : diffusion@ecolomag.fr/Abonnement  : abonnement@ecolomag.fr Un grand merci pour ce numéro à  : Jean-Claude Dandrieux, France Guillain, Olivier Guilbaud, Emmanuel Toitot, Philippe Bouchaud, Sylvain Bouhot, Véronique H., Amandine Geers et Olivier Degorce, Lina Charlot, Camille Daussy, Marie Lossy, Confit de Provence, Christine Calvet, Betty, Marie Lossy, Christina et Bérengère-Emma, Aromandise, Sarah Juhasz, Le Picoreur, Jérémy Anso, Astrid Beguin, Christian Miquel, Fériel Berraies Guigny, Isabelle Bourdeau, Roxane Cathelot, Luc Teyssier d'Orfeuil, Simon Assoun, Nathalie Reinhardt, Émilie Boudot, Thierry de l’Épine et Hipp. Impression  : ROTOCHAMPAGNE CHAUMONT Imprimé sur du papier 100% recyclé, sans sécheur L’écolomag n°69 I Janvier/Février 2019 Olivier Guilbaud Les constats sont nombreux autour des signaux de danger sur notre mode de vie et notre planète. Il en est un en particulier, celui des abeilles, qui n’émeut plus personne… Ou, plutôt, qui ne fait plus réagir ! Les abeilles sont des insectes remarquables et remarqués. Elles sont directement à l’origine de 35% de la production mondiale de nourriture, une valeur estimée à 153 milliards d’euros (source Inra/CNRS) ! La production de miel français était de 35 000 tonnes dans les années 90 et atteint péniblement les 10 000 en 2017. Y aurait-il moins de fleurs ? Peut-être. Moins d’apiculteurs ? Certainement pas, mais les amateurs ne compensent pas le découragement des professionnels, qui cherchent d’autres sources de revenus. Il n’est plus l’heure de s’attacher à débattre des causes de cette catastrophe, qui sont aujourd’hui identifiées – pour ne parler que des pesticides, du varroa (un acarien parasite de l’abeille), du frelon asiatique, de la pollution des écosystèmes ou des cultures OGM. Le constat est clair. Et pourtant, rien ne se passe, ou si peu. Il manque aux politiques un axe simple, clair, qui ne pourra faire l’unanimité à court terme mais qui est nécessaire à long terme  : favoriser les abeilles et la biodiversité. Une vision, peut-être simpliste mais qui aura le mérite de se concentrer sur l’essentiel, le vital, car ce qui est gratuit aujourd’hui coûtera bien cher demain et sera d’autant plus réservé à certains privilégiés. Le courage de reconnaître notre responsabilité doit laisser la place au courage de prendre nos responsabilités pour les générations futures. Placer l’écologie au sens large comme un axe 31 jan. - 4 fév. 2019 Paris Porte de Versailles La santé au naturel Devenez acteur de vot re santé ! Opinions Mieux qu’hier et moins bien que demain Notre cerveau aime par-dessus tout les rites et la routine ! Et rien n’est plus dangereux pour lui, car la routine le fait régresser. Peu à peu, il s’étiole et peut dérailler. Il ne peut progresser que dans l’adversité, il a besoin, pour développer de nouvelles connexions, d’être bousculé, de faire face aux aléas de la vie, de s’adapter à tout ce qui est nouveau et vient perturber nos habitudes. Il a besoin de se faire peur  : un aliment nouveau au goût bizarre, une senteur inconnue, un nouvel amour sont autant de raisons pour le révolutionner, pour découvrir un nouvel univers. Et la vie autour de nous, la planète entière se chargent parfois très durement de nous faire progresser. Autrement dit, tout ce qui nous fait peur, ce qui nous fait mal, tout ce qui bouleverse notre vie a la capacité de nous faire du bien au cerveau. Tout dépend de la manière que nous avons de nous le raconter, nous explique Boris Cyrulnik dans Les Vilains Petits Canards 1. Tout dépend aussi de ce que nous retenons de nos malheurs. Aussi, en ce début de 2019, je pense aux inondations de 2018. Comme lors de tous les bouleversements violents du climat, elles ont fait surgir en certains coins de France déjà oubliés, balayés par l’actualité foisonnante, beaucoup de solidarité silencieuse, anonyme, entre personnes qui ne se connaissaient presque pas, ne se parlaient pas beaucoup et se sont révélées profondément chaleureuses et d’un grand soutien. Ainsi ce couple de retraités qui veut rester très discret, qui a laissé gratuitement sa maison à une maman seule avec ses enfants. Ils ne la connaissaient pas beaucoup. Le couple est parti vivre chez ses propres enfants, permettant ainsi, à la mère de famille dont la maison avait été ravagée, de garder son travail, de permettre à ses enfants de reprendre l’école en attendant aussi longtemps que nécessaire de retrouver un logement décent. Ceci n’est qu’un des innombrables exemples de l’entraide qui naît lorsque nous sommes arrachés à la routine. Leurs auteurs ne sont pas exhibés à la télévision, les journaux n’en parlent pas. Ils sont pourtant l’un de nos plus beaux cadeaux, le souvenir de leur partage constitue nos plus belles étrennes ! Car dans ce monde du chacun pour soi que nous pouvons souvent regarder comme égoïste, nous n’avons pas besoin de chercher beaucoup pour trouver des êtres humains. Il suffit d’une catastrophe naturelle – ou non – pour le révéler. La danse des abeilles de développement majeur et profitable pour tous devient primordial, avec des objectifs simples et des avancées mesurables, dont les abeilles sont un symbole. Les ruches du Domaine Body Nature ont été mises en place il y a 5 ans, avec des hauts lors de belles récoltes de miel, et des bas en constatant la mort de toute une ruche. Ce qui se passe à l’échelle locale doit être mis en œuvre à grande échelle ! Je refuse les visions négatives et pessimistes pour rester résolument optimiste et constructif. Et c’est bien par l’exemple et le collectif d’une vision partagée que nous trouverons la voie, pas dans l’espoir d’une solution providentielle ou immédiate. Les abeilles nous le disent chaque jour  : la réussite est collective et non pas individuelle. France Guillain Notre société occidentale est en pleine évolution alimentaire, technique, psychique, avec d’immenses besoins de changements de qualité de vie. Notre cerveau peut donc se faire très peur 2. Mais c’est au bénéfice de tous, cela ne peut que faire croître notre intelligence et notre humanité. L’écolomag s’inscrit dans cette mouvance. Chacun de nous, à sa mesure – même si elle nous semble bien petite, cette mesure –, a un rôle déterminant à jouer ! Gageons que 2019 sera bien mieux que 2018 et moins bien que 2020 ! À tous, une très belle année 2019 ! 1- Les Vilains Petits Canards, Boris Cyrulnik, éditions Odile Jacob 2- Peur  : attention il s’agit ici d’une peur constructive, un choc déstabilisant qui nous oblige à agir ! France Guillain Viennent de paraître  : Le Bonheur d’être Nu – Naturisme  : un autre regard sur la vie, éditions Albin Michel Le Bain dérivatif, éditions du Rocher www.bainsderivatifs.fr – bainsderivatifs@yahoo.fr Stages et conférences  : calendrier sur mon site. Renseignements  : SMS +33 6 75 93 22 51 Méthode France Guillain Appli smartphone et IPhone  : http://bainsderivatifs.mobapp.at/Le bourdonnement de colère doit vite céder à une belle danse des abeilles, qui nous montre le chemin. Il ne sera certainement pas aisé à suivre, mais il est indispensable à l’équilibre des écosystèmes, pour assurer la reproduction des végétaux et toujours prendre plaisir à déguster le miel des ruches, la saveur de la vie. Olivier Guilbaud Co-dirigeant du Laboratoire Science & Nature Conseils et vente à domicile www.body-nature.fr Cosmétiques bio en distribution spécialisée et E-commerce www.centifoliabio.fr ENTRÉE GRATUITE POUR 2 PERSONNES AVEC CETTE PAGE ECLMG www.salon-bienetre.com #BEMD2019
EMNewAp_Miel-HD.pdf 1 20/07/2017 11:48



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :