L'Eau Magazine n°31 jun à oct 2018
L'Eau Magazine n°31 jun à oct 2018

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 8 - 9  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
8 9
EN BREF Actualités L’UIE mobilisée dans le cadre des Assises de l’Eau Rappel du contexte En octobre 2017, l’UIE publiait une étude sur le patrimoine de l’eau en France, sous forme d’état des lieux. Cette étude a permis de quantifier la valeur des infrastructures de l’eau en France ainsi que d’identifier un déficit d’investissements pour leur entretien et renouvellement de l’ordre de 2 à 3 milliards d’euros par an. En novembre 2017, le président de la République Emmanuel Macron annonçait la tenue d’Assises de l’Eau au cours de l’année 2018 pour répondre à la problématique de l’état des infrastructures (principalement les réseaux) et ses impacts. C’est dans l’objectif de contribuer pleinement à ces Assises que l’UIE a souhaité publier une 2 ème étude, qui se veut dans la continuité de la 1 ère, sur le modèle économique de l‘eau en France, également réalisée par Maria Salvetti, économiste à l’IAE de Paris. Ce, afin de partager un diagnostic commun, tant sur le plan technique et patrimonial que financier, pour dialoguer et chercher ensemble les meilleurs solutions pour assurer la pérennité de notre patrimoine dans un contexte de changement climatique. L’UIE est représentée dans le cadre des Assises de l’Eau, au Comité de Pilotage, par son président Jean-Luc Ventura, ainsi que dans les trois groupes de travail par des membres de l’équipe permanente, des présidents de syndicats ou Maria Salvetti, économiste auteur de nos études. Comment assurer la qualité et la résilience du service de l’eau avec des ressources limitées ? La valeur à neuf des infrastructures d’Eau et Assainissement est estimée supérieure à 300 milliards d’euros, or les ressources financières actuellement allouées pour le renouvellement de ce patrimoine ne permettront ni de pérenniser la conformité du service ni de garantir sa résilience. Pour renouveler la totalité de nos infrastructures au cours des 30 prochaines années, il nous faudrait mobiliser spécifiquement 10 Mds € /an ce qui reviendrait à augmenter le prix du service de plus de 50% soit plus de 5 € /m 3 comme en Allemagne. 8 L’Eau magazine juin 2018 n°31 La question devient donc  : comment pourra-on garantir durablement un service conforme en limitant les dépenses à 3 milliards d’euros par an (de l’ordre de +20%/an) ? Face à cette situation, il faut d’abord dégager de nouvelles ressources financières pour les collectivités… u … par des pratiques comptables plus vertueuses, avec une gestion des actifs conforme aux standards internationaux ISO 55001 La révision des méthodes d’amortissement des actifs publics aurait un impact structurel de 1,250 milliard d’euros/an u … par une réforme de la redevance prélèvement, pour en faire un mécanisme vraiment incitatif  : la redevance prélèvement ne représente que 1,5% du coût du service. Revoir la valeur de cette redevance, exonérer les services qui engagent des travaux pour réduire les fuites et à l’inverse, doubler la redevance pour ceux ne respectant le rendement seuil comme pour ceux qui ne renseignent pas la base SISPEA. (132 millions d’euros/an).
u … par une meilleure utilisation des fonds européens  : En 2017, la France n’avait consommé que 4% des 15 Mds € de crédits européens réservés pour la politique de l’eau en France sur la période 2014-2020), contre 47% pour l’Allemagne. u … par une pérennisation du principe de l’eau paye l’eau Le monde rural ne pourra pas résoudre seul le problème du renouvellement de ses infrastructures Pour plus de solidarité entre les territoires, l’UIE propose de créer au sein de l’agence nationale de cohésion des territoires une branche spécialement dédiée à l’Eau. Fonctionnement  : services déconcentrés présents dans chaque département. Aides allouées en se basant sur l’indice de connaissance et de gestion patrimoniale, gestion d’actifs, risque sanitaire, densité d’habitants/abonnés au km 2. Financement  : l’Etat redistribuerait le montant des ponctions sur le budget des Agences de l’eau. (ex  : 500 millions d’euros selon le PLF2018). Garantir aussi bien la conformité que la résilience du service, avec des ressources réduites, c’est possible ! Cela passe… u … par une meilleure connaissance des causes de vieillissement des infrastructures  : autopsier systématiquement, dans un réseau de laboratoires EN BREF agréés par le MiTes., les échantillons des matériaux défectueux pour en déterminer les causes du vieillissement. Ces informations pourraient être partagées dans une base de données nationale enrichie par des recommandations interprofessionnelles d’adéquation des matériaux avec leurs conditions d’exposition. u … une évaluation précise des risques, selon une méthode multicritère  : il est proposé d’instaurer des études, révisables et obligatoires, pour bien prioriser les plans de renouvellement et éviter ainsi les renouvellements trop précoces de certains actifs u … en incitant à optimiser les programmes de travaux  : des études actualisées et approfondies doivent permettre d’atteindre les économies recherchées, en donnant aux actifs la durée de vie la plus favorable u … en mobilisant les ressources d’innovation disponibles pour contribuer à l’atteinte de cet objectif de performance économique majeur. A terme l’ensemble de ces évolutions et innovations doivent permettre de diminuer de 30% le coût du renouvellement du parc d’infrastructures d’eau et d’assainissement. L’UIE met à la disposition des groupes de travail des Assises de l’Eau l’ensemble de ses études sur l’état des lieux et le financement de la politique de l’eau accessibles sur www.eau-entreprises.org. L’Eau magazine juin 2018 n°31 9



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


L'Eau Magazine numéro 31 jun à oct 2018 Page 1L'Eau Magazine numéro 31 jun à oct 2018 Page 2-3L'Eau Magazine numéro 31 jun à oct 2018 Page 4-5L'Eau Magazine numéro 31 jun à oct 2018 Page 6-7L'Eau Magazine numéro 31 jun à oct 2018 Page 8-9L'Eau Magazine numéro 31 jun à oct 2018 Page 10-11L'Eau Magazine numéro 31 jun à oct 2018 Page 12-13L'Eau Magazine numéro 31 jun à oct 2018 Page 14-15L'Eau Magazine numéro 31 jun à oct 2018 Page 16-17L'Eau Magazine numéro 31 jun à oct 2018 Page 18-19L'Eau Magazine numéro 31 jun à oct 2018 Page 20-21L'Eau Magazine numéro 31 jun à oct 2018 Page 22-23L'Eau Magazine numéro 31 jun à oct 2018 Page 24-25L'Eau Magazine numéro 31 jun à oct 2018 Page 26-27L'Eau Magazine numéro 31 jun à oct 2018 Page 28-29L'Eau Magazine numéro 31 jun à oct 2018 Page 30-31L'Eau Magazine numéro 31 jun à oct 2018 Page 32-33L'Eau Magazine numéro 31 jun à oct 2018 Page 34-35L'Eau Magazine numéro 31 jun à oct 2018 Page 36-37L'Eau Magazine numéro 31 jun à oct 2018 Page 38-39L'Eau Magazine numéro 31 jun à oct 2018 Page 40-41L'Eau Magazine numéro 31 jun à oct 2018 Page 42-43L'Eau Magazine numéro 31 jun à oct 2018 Page 44-45L'Eau Magazine numéro 31 jun à oct 2018 Page 46-47L'Eau Magazine numéro 31 jun à oct 2018 Page 48-49L'Eau Magazine numéro 31 jun à oct 2018 Page 50-51L'Eau Magazine numéro 31 jun à oct 2018 Page 52-53L'Eau Magazine numéro 31 jun à oct 2018 Page 54-55L'Eau Magazine numéro 31 jun à oct 2018 Page 56-57L'Eau Magazine numéro 31 jun à oct 2018 Page 58-59L'Eau Magazine numéro 31 jun à oct 2018 Page 60-61L'Eau Magazine numéro 31 jun à oct 2018 Page 62-63L'Eau Magazine numéro 31 jun à oct 2018 Page 64-65L'Eau Magazine numéro 31 jun à oct 2018 Page 66-67L'Eau Magazine numéro 31 jun à oct 2018 Page 68