L'Eau Magazine n°31 jun à oct 2018
L'Eau Magazine n°31 jun à oct 2018

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 54 - 55  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
54 55
PUBLI – COMMUNIQUÉ UNE GESTION MODULAIRE DE L’ANALYSE DE L’EAU QUI A DE L’AVENIR Des systèmes d’analyse en ligne compacts pour une surveillance continue La distribution sûre de l’eau aux municipalités est une tâche qui traverse les générations. C’est pourquoi la ville d’Öhringen dans la région de Hohenlohe n’a eu de cesse d’investir dans la modernisation de l’infrastructure de l’eau au cours des 25 dernières années. Lorsqu’il s’agit de restructurer la gestion de l’analyse de l’eau, des systèmes innovants d’analyse en ligne jouent un rôle important. Ils surveillent tous les paramètres importants pendant le fonctionnement et communiquent avec le contrôleur de niveau supérieur et avec le système de contrôle de l’usine de production. Depuis 1955, la ville d’Öhringen est membre de la compagnie des eaux « Zweckverband Wasserversorgung Nordostwürttemberg » (NOW) et s’est engagée à fournir à ses habitants une eau potable de qualité. En 1988, la ville a entrepris le projet d’amélioration du traitement de ses propres ressources d’eau en mélangeant plusieurs qualités d’eau provenant du lac de Constance et d’autres régions afin de réduire les effets négatifs sur son réseau de distribution. Pour assurer la distribution d’une eau de qualité à tous les résidents, la nouvelle usine de distribution d’eau d’Öhringen et un nouveau réservoir surélevé ont été mis en service en 1995. Différents types d’eau y sont mélangés et l’eau est traitée en utilisant du charbon actif ainsi qu’une désinfection au dioxyde de chlore. Avec une capacité de 320 000 m³ d’eau potable par an, l’usine alimente actuellement environ 22 000 habitants des municipalités du district de Hohenlohe. L’optimisation des processus d’exploitation requiert un nouveau concept d’analyse de l’eau Afin d’améliorer davantage la sécurité d’exploitation et d’optimiser les procédures d’exploitation, Öhringen investit continuellement dans son usine. Ainsi, l’ancienne usine d’ozonation a été mise hors service, une nouvelle usine de traitement aux UV a été installée et le concept d’analyse de l’eau a également été entièrement repensé dans ce contexte. Jusqu’ici, 54 L’Eau magazine juin 2018 n°31 le personnel en charge du contrôle de l’eau partait du principe que le suivi de la qualité de l’eau brute était déjà suffisamment assurée par les analyses traditionnelles régulières de l’eau brute des puits. Dans l’usine de distribution d’eau en elle-même, la turbidité, la valeur pH, la teneur en ozone résiduel et la teneur en dioxyde de chlore à l’entrée et en sortie étaient mesurées en continu et les données étaient transférées au système de contrôle des process via des signaux analogiques. Ce concept n’était plus suffisant pour l’avenir. L’optimisation de la technologie de l’usine nécessitait aussi la réorganisation de la gestion de l’analyse de l’eau, également au vu des exigences croissantes en matière de surveillance de la qualité de l’eau potable. Un nouveau concept fournissant des informations sur la qualité globale de l’eau a été développé en étroite collaboration avec un institut de gestion de l’eau. L’équipement d’analyse devait lancer des tâches de contrôle et de régulation semi-automatiques ou entièrement automatiques, prendre en charge un système d’avertissement anticipé ou d’alarme et surveiller l’état de la technologie de traitement. Lors du choix de la technologie de mesure, l’accent a également été mis sur une approche durable, raisonnable sur le plan économique, fiable et globale.
Technologie MEMS en remplacement des sondes en verre Sur la base de ces critères, la ville d’Öhringen a opté pour le nouveau système d’analyse en ligne (type 8905) de Bürkert. Le système compact, modulaire et évolutif pour l’analyse de l’eau emploie une technologie MEMS (microsystèmes électromécaniques) innovante. Par conséquent, la technologie de mesure bénéficie désormais d’une conception pratique et pérenne. Contrairement aux sondes en verre utilisées auparavant, les micropuces n’ont, par exemple, pas besoin d’être remplacées aussi souvent. Les durées de vie prolongées et les intervalles de calibration espacés des micropuces aident à garantir un fonctionnement sans maintenance et fiable. « Cela permet des économies de coûts considérables grâce au nombre réduit d’inspections des points de mesure et à la diminution des efforts de maintenance », ajoute Horst Geiger, directeur technique de l’usine de distribution d’eau. « Les membres du personnel ont plus de temps pour des tâches plus importantes. » Une armoire compacte en acier inoxydable au lieu d’un vaste « mur de mesure » À partir d’un total de 14 modules capteurs et de deux unités de purification automatiques, une solution sur mesure a été développée pour l’usine de distribution d’eau avec un encombrement minimal. Au cours de ce projet, le vaste « mur de mesure » a également été remplacé par une armoire compacte en acier inoxydable. Au total, sept PUBLI – COMMUNIQUÉ échantillons d’eau différents avec les modules capteurs correspondants combinés individuellement y sont analysés  : la turbidité, la valeur pH, le potentiel redox, la conductivité et le dioxyde de chlore. Les unités de nettoyages automatisés des analyseurs garantissent ensuite que toutes les pièces en contact avec les échantillons d’eau puissent être nettoyées correctement au besoin, sans intervention manuelle. Contrairement au concept d’analyse utilisé précédemment, les capteurs utilisés pour l’analyse de l’eau avaient une forte propension à la moisissure et nécessitaient des nettoyages manuels fréquents impliquant un arrêt de la cellule de mesure. Dans le nouveau concept d’analyse, les paramètres sont transférés vers un écran qui les affiche. Les écrans de service du type 8905 sont spécialement adaptés à l’usine de distribution d’eau d’Öhringen et nommés en fonction des emplacements d’échantillonnage à la demande du responsable de l’usine de distribution d’eau. Cela élimine toute possibilité de confusion des paramètres. Le grand écran tactile de 7 » peut être configuré autant sur le dispositif lui-même qu’en utilisant un logiciel gratuit. Il permet une visualisation facile de schémas tuyauterie et instrumentation, d’images ou de différentes combinaisons de paramètres. Les mesures sont transférées directement du capteur vers un API de niveau supérieur via une interface PROFINET. Un design pérenne avec une consommation d’eau d’échantillonnage considérablement réduite. À PROPOS DE BÜRKERT Bürkert Contromatic SAS BP 21 – Rue Giessen 67220 TRIEMBACH AU VAL - France Tél.  : +33 (0)3 88 58 91 11 Mail  : burkert.france@burkert.com www.burkert.fr L’Eau magazine juin 2018 n°31 55



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


L'Eau Magazine numéro 31 jun à oct 2018 Page 1L'Eau Magazine numéro 31 jun à oct 2018 Page 2-3L'Eau Magazine numéro 31 jun à oct 2018 Page 4-5L'Eau Magazine numéro 31 jun à oct 2018 Page 6-7L'Eau Magazine numéro 31 jun à oct 2018 Page 8-9L'Eau Magazine numéro 31 jun à oct 2018 Page 10-11L'Eau Magazine numéro 31 jun à oct 2018 Page 12-13L'Eau Magazine numéro 31 jun à oct 2018 Page 14-15L'Eau Magazine numéro 31 jun à oct 2018 Page 16-17L'Eau Magazine numéro 31 jun à oct 2018 Page 18-19L'Eau Magazine numéro 31 jun à oct 2018 Page 20-21L'Eau Magazine numéro 31 jun à oct 2018 Page 22-23L'Eau Magazine numéro 31 jun à oct 2018 Page 24-25L'Eau Magazine numéro 31 jun à oct 2018 Page 26-27L'Eau Magazine numéro 31 jun à oct 2018 Page 28-29L'Eau Magazine numéro 31 jun à oct 2018 Page 30-31L'Eau Magazine numéro 31 jun à oct 2018 Page 32-33L'Eau Magazine numéro 31 jun à oct 2018 Page 34-35L'Eau Magazine numéro 31 jun à oct 2018 Page 36-37L'Eau Magazine numéro 31 jun à oct 2018 Page 38-39L'Eau Magazine numéro 31 jun à oct 2018 Page 40-41L'Eau Magazine numéro 31 jun à oct 2018 Page 42-43L'Eau Magazine numéro 31 jun à oct 2018 Page 44-45L'Eau Magazine numéro 31 jun à oct 2018 Page 46-47L'Eau Magazine numéro 31 jun à oct 2018 Page 48-49L'Eau Magazine numéro 31 jun à oct 2018 Page 50-51L'Eau Magazine numéro 31 jun à oct 2018 Page 52-53L'Eau Magazine numéro 31 jun à oct 2018 Page 54-55L'Eau Magazine numéro 31 jun à oct 2018 Page 56-57L'Eau Magazine numéro 31 jun à oct 2018 Page 58-59L'Eau Magazine numéro 31 jun à oct 2018 Page 60-61L'Eau Magazine numéro 31 jun à oct 2018 Page 62-63L'Eau Magazine numéro 31 jun à oct 2018 Page 64-65L'Eau Magazine numéro 31 jun à oct 2018 Page 66-67L'Eau Magazine numéro 31 jun à oct 2018 Page 68