L'Eau Magazine n°30 nov 17 à mai 2018
L'Eau Magazine n°30 nov 17 à mai 2018

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 62 - 63  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
62 63
ANALYSE DE L’EAU EN LIGNE Avec ce nouveau système d’analyse de l’eau en ligne de type 8905, Bürkert enrichit sa gamme de produits par un système complet, compact et modulaire. Le système d’analyse en ligne de type 8905 de Bürkert a été conçu pour les réseaux d’adduction, la surveillance continue des eaux traitées et non traitées et le stockage des principaux paramètres de mesure avant que l’eau n’entre dans le réseau d’alimentation. Cette technologie innovante est destinée aux entreprises et aux opérateurs de stations de traitement d’eau potable comme au domaine des eaux industrielles. En cas de perturbations et/ou dépassements, le système est capable de répondre, selon sa programmation, soit en interférant avec le process de traitement, soit en envoyant des messages au personnel responsable. Grâce à ses multiples fonctionnalités, il optimise les réglages et les commandes à différentes étapes du process et contribue à la production sécurisée et efficiente d’eau potable. Un système miniature et modulaire La technologie MEMS permet de regrouper les composants miniaturisés à l’échelle nanométrique dans une seule puce. Les puces de capteur sont intégrées dans des cubes d’analyse. Chaque capteur connaît ses propres données de réglage pour les menus d’exploitation, les configurations et ses fonctionnalités spécifiques. Grâce à la modularisation, chaque cube d’analyse est distinct et peut être ajouté ou retiré à chaud, donc sans interrompre le fonctionnement du process. Dès qu’un nouveau capteur est branché sur un emplacement libre du fond de panier fluidique, l’interface dans laquelle tous les cubes d’analyse sont reliés en parallèle au débit d’eau, il est enregistré dans le système et met ses fonctions à la disposition de tous les autres modules. La version de base du système 8905 comprend cinq paramètres de mesure  : pH, potentiel d’oxydo-réduction (rédox), conductivité, chlore libre et turbidité. PUBLI – COMMUNIQUÉ Bürkert, leader des systèmes fluidiques, propose une nouvelle technologie miniaturisée pour la surveillance et le contrôle de l’eau, le système 8905 Mais sa conception modulaire permet d’étendre ses capacités de régulation électronique selon les besoins, en ajoutant plus de fonctionnalités ou de capacités de communication. Bürkert continue à accroître le nombre de cubes d’analyse pour le système de type 8905, pour couvrir un plus grand nombre de paramètres de mesure. Les avantages  : petit - compact - économique Diminution de la consommation d’eau, faible taux d’échantillonnage Faible consommation d’énergie Réactivité  : communication entre les capteurs et le Cloud + sauvegarde des données et accès à distance Facilité d’installation et d’intégration due à une compacité unique Facilité d’utilisation grâce à l’interface intuitive Autonome en fonctionnement, maintenance réduite Système d’étalonnage nomade Traçabilité des données interne et externe Diminution des coûts d’exploitation  : moins de réactifs Réduction des risques  : surveillance des valeurs de mesure et alerte en cas d’écart ou valeurs limites À PROPOS DE BÜRKERT Le site de Triembach-au-Val en Alsace, Centre de compétences mondial pour les capteurs industriels Comptant parmi les 9 sites de productions du groupe et siège France de la société, le site de Triembach au Val est qualifié de Centre de compétences mondial du groupe pour la gamme des capteurs industriels. La production compte un effectif de 165 salariés. Le site alsacien regroupe également la force de vente commerciale pour le marché français (50 collaborateurs). En 2016, Bürkert a affiché en France un CA de près de 55 millions d’euros cumulés. www.burkert.fr L’Eau magazine décembre 2017 n°30 61
PUBLI – COMMUNIQUÉ CERIB Lutter contre l’imperméabilisation des surfaces urbaines avec les Smart Systèmes en Béton. La multiplication des aménagements urbains, la densification des villes, l’urbanisation croissante, la réduction des espaces naturels ont conduit à une forte imperméabilisation des sols, qui n’ont plus la faculté d’absorber les précipitations. Cette imperméabilisation croissante en site urbanisé limite les possibilités d’infiltration, accentue la concentration des eaux pluviales et augmente les débits de pointe à évacuer par les réseaux d’assainissement. Les Smart Systèmes en Béton proposent des solutions variées pour réguler les flux d’eau pluviale et limiter les risques de pollutions. Parmi les solutions développées par les produits en béton préfabriqué pour lutter contre l’imperméabilisation des sols, les revêtements drainants conjuguent efficacité, esthétique et modularité. Trait d’union entre les espaces verts et les zones de circulation, les revêtements drainants en béton sont particulièrement adaptées aux surfaces de parking et zones de stationnement, voies faiblement CIFEC Le logiciel Windows LPLWIN permet de savoir rapidement, à partir de l’analyse, si une eau est à l’équilibre, agressive ou incrustante vis à vis du carbonate de calcium conformément à la circulaire NDGS/SD7A n°2007-39 du 23/01/07. La saisie manuelle ou l’importation Excel se fait dans l’unité de son choix (mg/l, mM/l, me/l, °F, °D,ppm), pour chacune des valeurs. Après contrôle de la cohérence des valeurs entrées et affichage des résultats, le programme permet de calculer l’incertitude des résultats (méthode Monte-Carlo), de simuler des traitements, de calculer des doses et d’obtenir le graphique CO 2 t = f(Ca 2+) de chaque étape. Actuellement en version 5.29 ce logiciel 62 L’Eau magazine décembre 2017 n°30 circulées (zones 30), places et rues piétonnes, pistes cyclables, trottoirs, aires de jeux… Les pavés ou dalles poreux, les pavés à joints larges, les pavés perforés ou les dalles gazon drainantes s’adaptent à tous les types d’environnement, en respectant le paysage environnant. Associés à des systèmes de collecte, transport et stockage des eaux pluviales, ils participent à une gestion maîtrisée de l’eau à la parcelle. est utilisé par  : laboratoire d’hydrologie, traiteur d’eau, bureau d’étude, concepteur et fabricant de matériel de traitement d’eau, industriel utilisant de l’eau qu’il faut traiter. Paramètres minimums de l’analyse permettant les calculs et simulations  : Température (sur site), pH (sur site), TAC, Calcium. La connaissance des principaux anions cations majoritaires permet de tenir compte de la force ionique. Le programme permet l’étude de l’incidence d’un traitement imposé sur l’équilibre calco-carbonique ou la détermination de la quantité nécessaire de produit traitant selon sa pureté, pour atteindre un état choisi. Les traitements suivants sont possibles  : variation de la température, mise à l’équilibre CaCO 3, traitement à dose imposée, mise à T.A.C. imposé, mise à pH imposé, décarbonatation adoucissement (à la chaux, soude, électrolytique ou à la résine), saturation CaCO 3 imposée, reminéralisation, mise à l’équilibre avec CO 2 atmosphèrique, saturation CO 2 imposée, mélange, concentration (évaporation), déferrisation, ozonation, réduction chimique des nitrates. Plus de renseignement sur  : http://www.lplwin.fr



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


L'Eau Magazine numéro 30 nov 17 à mai 2018 Page 1L'Eau Magazine numéro 30 nov 17 à mai 2018 Page 2-3L'Eau Magazine numéro 30 nov 17 à mai 2018 Page 4-5L'Eau Magazine numéro 30 nov 17 à mai 2018 Page 6-7L'Eau Magazine numéro 30 nov 17 à mai 2018 Page 8-9L'Eau Magazine numéro 30 nov 17 à mai 2018 Page 10-11L'Eau Magazine numéro 30 nov 17 à mai 2018 Page 12-13L'Eau Magazine numéro 30 nov 17 à mai 2018 Page 14-15L'Eau Magazine numéro 30 nov 17 à mai 2018 Page 16-17L'Eau Magazine numéro 30 nov 17 à mai 2018 Page 18-19L'Eau Magazine numéro 30 nov 17 à mai 2018 Page 20-21L'Eau Magazine numéro 30 nov 17 à mai 2018 Page 22-23L'Eau Magazine numéro 30 nov 17 à mai 2018 Page 24-25L'Eau Magazine numéro 30 nov 17 à mai 2018 Page 26-27L'Eau Magazine numéro 30 nov 17 à mai 2018 Page 28-29L'Eau Magazine numéro 30 nov 17 à mai 2018 Page 30-31L'Eau Magazine numéro 30 nov 17 à mai 2018 Page 32-33L'Eau Magazine numéro 30 nov 17 à mai 2018 Page 34-35L'Eau Magazine numéro 30 nov 17 à mai 2018 Page 36-37L'Eau Magazine numéro 30 nov 17 à mai 2018 Page 38-39L'Eau Magazine numéro 30 nov 17 à mai 2018 Page 40-41L'Eau Magazine numéro 30 nov 17 à mai 2018 Page 42-43L'Eau Magazine numéro 30 nov 17 à mai 2018 Page 44-45L'Eau Magazine numéro 30 nov 17 à mai 2018 Page 46-47L'Eau Magazine numéro 30 nov 17 à mai 2018 Page 48-49L'Eau Magazine numéro 30 nov 17 à mai 2018 Page 50-51L'Eau Magazine numéro 30 nov 17 à mai 2018 Page 52-53L'Eau Magazine numéro 30 nov 17 à mai 2018 Page 54-55L'Eau Magazine numéro 30 nov 17 à mai 2018 Page 56-57L'Eau Magazine numéro 30 nov 17 à mai 2018 Page 58-59L'Eau Magazine numéro 30 nov 17 à mai 2018 Page 60-61L'Eau Magazine numéro 30 nov 17 à mai 2018 Page 62-63L'Eau Magazine numéro 30 nov 17 à mai 2018 Page 64-65L'Eau Magazine numéro 30 nov 17 à mai 2018 Page 66-67L'Eau Magazine numéro 30 nov 17 à mai 2018 Page 68-69L'Eau Magazine numéro 30 nov 17 à mai 2018 Page 70-71L'Eau Magazine numéro 30 nov 17 à mai 2018 Page 72-73L'Eau Magazine numéro 30 nov 17 à mai 2018 Page 74-75L'Eau Magazine numéro 30 nov 17 à mai 2018 Page 76-77L'Eau Magazine numéro 30 nov 17 à mai 2018 Page 78-79L'Eau Magazine numéro 30 nov 17 à mai 2018 Page 80