L'Eau Magazine n°29 jun à oct 2017
L'Eau Magazine n°29 jun à oct 2017

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 42 - 43  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
42 43
INNOVATION ET DÉVELOPPEMENT DURABLE Waternamics, le numérique au service des réseaux d’eau et d’assainissement Face à des contraintes de plus en plus nombreuses, les collectivités comme les gestionnaires de service veulent prendre leurs décisions sur la base de données fiables. C’est pour eux que Veolia a développé Waternamics, une plate-forme évolutive destinée à renforcer la qualité du service. Dans la gestion de leurs services d’eau et d’assainissement, les collectivités territoriales doivent faire face à des contraintes de plus en plus importantes  : vieillissement des infrastructures, réduction des budgets dédiés à leur renouvellement, exigences accrues des usagers en termes de qualité, répétition de phénomènes climatiques extrêmes, face auxquels les ouvrages ne sont pas toujours bien dimensionnés… Parallèlement, les services d’eau et d’assainissement doivent gérer une quantité croissante de données à traiter, en s’appuyant parfois sur des systèmes d’information vieillissants. Face à cette situation, Veolia met désormais à la disposition des collectivités Waternamics, une solution dite « d’hypervision » des systèmes d’eau et d’assainissement. L’objectif  : donner aux équipes opérationnelles des collectivités une vision globale de tous les enjeux auxquelles elles sont confrontées. Concrètement, Waternamics consiste en une plateforme qui intègre les données émises par différents systèmes d’information, qu’il s’agisse du Système d’Information géographique, des capteurs et des équipements, du système de maintenance ou du système de gestion des interventions. Waternamics intègre en outre les données d’applications comme Google Maps ou Waze. Contextualisées, toutes ces données sont retracées sur une seule et même interface. Les opérateurs bénéficient ainsi, en temps 42 L’eau magazine juin 2017 n°29 réel, d’une vision extrêmement précise de toute l’activité de leur service. Grâce à cette vision partagée entre collectivités et gestionnaires, c’est toute la qualité du service qui se retrouve renforcée. Pour tous les acteurs concernés, Waternamics offre de nombreux avantages  : une plus grande réactivité en cas de crise ou de réclamation des usagers, une optimisation des alertes, une plus grande transparence et traçabilité du service… En particulier, Waternamics permet de faire le lien entre différentes données, celles des incidents en réseaux, mais aussi les données de production et de traitement, les données de capteurs, de plaintes… La plateforme Waternamics permet également de mieux programmer les interventions en donnant d’emblée aux opérateurs toutes les informations dont ils ont besoin. Waternomics est un outil évolutif, que Veolia veille à enrichir chaque jour pour créer des indicateurs de performance ou des outils d’aide à la décision. Pour ce faire, Veolia s’appuie notamment sur un puissant outil de preprocessing, développé en partenariat avec IBM. En se connectant sur de nombreux systèmes d’information, cet outil permet de rapatrier les données fournies par de nouveaux capteurs (nouveaux algorythmes, applications qui apparaissent sur le marché…). Les données qui entrent dans l’outil en ressortent ainsi plus fiables, pour une meilleure prise de décision.
INNOVATION ET DÉVELOPPEMENT DURABLE Gestion intelligente des réseaux  : de nouveaux outils Membre du Groupe Claire, l’entreprise Sainte Lizaigne innove depuis plusieurs années dans la recherche de fuites ou dans la gestion des réseaux. Focus sur deux innovations, EAR et E-VALVE. EAR, pour Écoute Active de Réseau, est un système d’écoute du réseau d’eau pour la détection de fuites. Pour développer ce système, deux entreprises ont conjugué leurs expertises, Sainte Lizaigne dans le branchement d’eau potable et SebaKMT dans la recherche de fuites. EAR consiste en un branchement actif installé de façon permanente sur le réseau afin de repérer précisément les fuites. Il est particulièrement adapté aux conduites d’eau en plastique. Par rapport à un système de prélocalisation classique, le branchement EAR offre deux avantages. L’écoute est tout d’abord plus précise  : EAR s’appuie pour cela sur un capteur hydrophone placé directement au contact de l’eau. Quelle que soit la nature de la canalisation, et son diamètre, l’écoute reste ainsi d’excellente qualité, même sur de longues distances. Mieux  : l’écoute est également permanente. Chaque branchement peut ainsi être utilisé comme point d’écoute permanent sur le réseau. Le maillage devient ainsi plus simple, la surveillance peut être effectuée sur toute la durée de vie du réseau et les plages d’écoute sont planifiées plus facilement, sans intervention humaine. Les premiers retours d’expérience sont extrêmement encourageants  : pour ne prendre qu’un seul exemple, une communauté d’agglomération (110 000 abonnés, 50 000 m 3 d’eau consommée par jour et 1500 km de canalisations) a souhaité déployer le branchement actif EAR pour améliorer le rendement de son réseau. Dès 2015, une première implantation a ainsi été réalisée sur une des communes de cette communauté d’agglomération. Grâce aux 42 branchements actifs EAR déployés sur le réseau, cette commune a ainsi réduit ses pertes d’eau à hauteur de 193 000 m 3 par an ! Mais l’entreprise Sainte Lizaigne développe également des solutions pour simplifier la gestion des réseaux d’eau potable. Sainte Lizaigne a ainsi mis au point les modules programmables E-VALVE, autonomes et très simples d’utilisation. Ces modules programmables sont destinés aussi bien à faciliter l’entretien du réseau, avec la purge automatique, qu’à protéger les canalisations face aux températures extrêmes. Grâce à ces modules, la gestion du réseau d’eau peut être facilement personnalisée et optimisée. Les modules E-VALVE offrent de multiples avantages  : facilité de programmation des débits, ouvertures automatisées pour les purges, mise hors gel plus facile pour les canalisations… Ces modules permettent une gestion programmée du débit de l’eau, sans effet « coup de bélier ». La solution E-VALVE facilite également la tâche des équipes chargées de surveiller les réseaux  : leurs déplacements sont rendus plus efficients, ce qui diminue les coûts d’exploitation ; par ailleurs, chaque module E-VALVE est relié à une application tablette et smartphone qui permet de le programmer et d’actionner la position souhaitée. Avec cette application, c’est toute la gestion du parc de vannes qui est facilitée. Là encore, les retours d’expérience sont très positifs  : la Communauté d’Agglomération d’Annecy a fait appel aux modules E-VALVE pour son réseau et les agents ont notamment pu programmer le système pour que la vanne réalise des purges maîtrisées et se ferme automatiquement en cas de dysfonctionnement du réseau. L’eau magazine juin 2017 n°29 43



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


L'Eau Magazine numéro 29 jun à oct 2017 Page 1L'Eau Magazine numéro 29 jun à oct 2017 Page 2-3L'Eau Magazine numéro 29 jun à oct 2017 Page 4-5L'Eau Magazine numéro 29 jun à oct 2017 Page 6-7L'Eau Magazine numéro 29 jun à oct 2017 Page 8-9L'Eau Magazine numéro 29 jun à oct 2017 Page 10-11L'Eau Magazine numéro 29 jun à oct 2017 Page 12-13L'Eau Magazine numéro 29 jun à oct 2017 Page 14-15L'Eau Magazine numéro 29 jun à oct 2017 Page 16-17L'Eau Magazine numéro 29 jun à oct 2017 Page 18-19L'Eau Magazine numéro 29 jun à oct 2017 Page 20-21L'Eau Magazine numéro 29 jun à oct 2017 Page 22-23L'Eau Magazine numéro 29 jun à oct 2017 Page 24-25L'Eau Magazine numéro 29 jun à oct 2017 Page 26-27L'Eau Magazine numéro 29 jun à oct 2017 Page 28-29L'Eau Magazine numéro 29 jun à oct 2017 Page 30-31L'Eau Magazine numéro 29 jun à oct 2017 Page 32-33L'Eau Magazine numéro 29 jun à oct 2017 Page 34-35L'Eau Magazine numéro 29 jun à oct 2017 Page 36-37L'Eau Magazine numéro 29 jun à oct 2017 Page 38-39L'Eau Magazine numéro 29 jun à oct 2017 Page 40-41L'Eau Magazine numéro 29 jun à oct 2017 Page 42-43L'Eau Magazine numéro 29 jun à oct 2017 Page 44-45L'Eau Magazine numéro 29 jun à oct 2017 Page 46-47L'Eau Magazine numéro 29 jun à oct 2017 Page 48-49L'Eau Magazine numéro 29 jun à oct 2017 Page 50-51L'Eau Magazine numéro 29 jun à oct 2017 Page 52-53L'Eau Magazine numéro 29 jun à oct 2017 Page 54-55L'Eau Magazine numéro 29 jun à oct 2017 Page 56-57L'Eau Magazine numéro 29 jun à oct 2017 Page 58-59L'Eau Magazine numéro 29 jun à oct 2017 Page 60-61L'Eau Magazine numéro 29 jun à oct 2017 Page 62-63L'Eau Magazine numéro 29 jun à oct 2017 Page 64