L'Eau Magazine n°29 jun à oct 2017
L'Eau Magazine n°29 jun à oct 2017

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 26 - 27  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
26 27
POLITIQUE ET RÉGLEMENTATION La gestion des eaux pluviales au niveau des stations d’épuration Comme cela a été évoqué précédemment, les effets du dérèglement climatique sur notre environnement ainsi que l’urbanisation conduisent à devoir considérer avec une attention renforcée la gestion des eaux pluviales, notamment lorsque celles-ci sont susceptibles d’entrainer des dysfonctionnements des ouvrages de collecte des eaux usées et des stations d’épurations traitant ces eaux usées avant leur rejet dans le milieu naturel. De tels dysfonctionnements peuvent dégrader gravement la qualité des eaux de surface et rendre celles-ci inutilisables pour d’autres usages. La réglementation récente, et en particulier l’arrêté du 21 juillet 2015 et la note technique du 7 septembre 2015 1, va dans le sens d’une meilleure prise en compte de cette problématique. Il s’agit essentiellement de limiter les déversements au milieu naturel par temps de pluie et atténuer les impacts sur les milieux récepteurs. Les rejets par temps de pluie doivent ainsi, soit, représenter moins de 5% des volumes d’eaux usées produits par l’agglomération, ou moins de 5% des flux de pollution, ou moins de 20 jours de déversement par année. Comme on l’a vu précédemment, cette limitation des déversements au milieu naturel peut générer plusieurs contraintes pour les collectivités  : quantifier les rejets sur tous les points de déversement possibles, dispositions pour désimperméabiliser les sols, traitements au niveau des déversoirs d’orages, amélioration de la collecte des eaux usées et stockages tampons, ces derniers ayant pour conséquence une augmentation de la charge polluante à traiter sur les stations d’épuration. Impacts sur les stations d’épuration L’augmentation brutale du volume à traiter entraine des perturbations du fonctionnement des stations d’épuration. Celles-ci doivent faire face à des volumes 26 L’eau magazine juin 2017 n°29 et des flux à traiter accrus. Le temps de séjour dans les ouvrages se trouve réduit et les étapes de décantation, de traitement biologique et de clarification sont affectées. Cela se traduit également par une augmentation des besoins énergétiques des stations (aération…) et une augmentation de la production de boues. Des adaptations nécessaires Les entreprises du traitement de l’eau, regroupées au sein du SYNTEAU, membre de l’UIE, proposent toutefois des solutions techniques éprouvées. Pour pouvoir faire face à ces événements pluvieux, les stations nécessitent ainsi une conception adaptée (choix de filière, dimensionnement des ouvrages…) à étudier au cas par cas. Les stations doivent pouvoir s’adapter à des variations rapides  : adaptation du dosage des réactifs, de l’aération, instrumentation pour un suivi plus fin de l’azote et du phosphore notamment, réduction de l’impact sur la biologie (augmentation du rendement du traitement primaire…)… Cela suppose également des exigences plus fortes au niveau de l’exploitation pendant, mais aussi avant, l’événement pluvieux  : surveillance de l’indice de boues pour les cultures libres, surveillance de la perméabilité des membranes pour les bioréacteurs à membrane, disponibilité de la filière boue pour admettre la surcharge (stockage et traitement)… Une autre possibilité consiste à limiter la plage de variation de charge par la mise en place d’ouvrages complémentaires. Un bassin d’orage peut par exemple être construit sur le site de la station pour permettre un traitement différé. Un traitement indépendant peut aussi être mis en place pour les eaux de pluie si le volume de stockage nécessaire est trop important ou si le débit maximal est trop élevé pour un traitement complet. 1/Note technique du 7 septembre 2015 relative à la mise en œuvre de certaines dispositions de l’arrêté du 21 juillet 2015
Exemples de configurations de fonctionnement possibles Configuration « satellite »  : traitement des eaux excédentaires de temps de pluie sur le réseau Réseau unitaire Point de débordement Débit excédentaire Traitement dédié Rivière Références  : Cincinnati(USA), East Bremerton (USA), Sydney-Illawarra (Australie)… Configuration « In situ » en tête de l’installation Réseau unitaire STEP Rivière Dégrillage Débit excédentaire Traitement dédié STEP Références  : Marne Aval, Lille Marquette, Valence, Saint-Etienne, Genève (Suisse), Lure, Morillon – Samoëns, Sydney (Australie), Saint-Jacques-de-Compostelle (Espagne), Singapour, Winnipeg (Canada), Toledo (USA), Bruxelles Nord (Belgique)… POLITIQUE ET RÉGLEMENTATION Configuration « In situ » Réseau unitaire STEP Primaire Biologie Rivière Débit excédentaire Références  : Lyon Pierre Bénite, Chambéry, Saint-Chamond, Bruxelles Sud (Belgique)… Configuration « In situ » avec stockage et restitution pour traitement Réseau unitaire Dégrillage STEP Mer Bassin tampon Références  : Saint-Joseph (Réunion), Port Possession (Réunion), Clichy… L’eau magazine juin 2017 n°29 27



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


L'Eau Magazine numéro 29 jun à oct 2017 Page 1L'Eau Magazine numéro 29 jun à oct 2017 Page 2-3L'Eau Magazine numéro 29 jun à oct 2017 Page 4-5L'Eau Magazine numéro 29 jun à oct 2017 Page 6-7L'Eau Magazine numéro 29 jun à oct 2017 Page 8-9L'Eau Magazine numéro 29 jun à oct 2017 Page 10-11L'Eau Magazine numéro 29 jun à oct 2017 Page 12-13L'Eau Magazine numéro 29 jun à oct 2017 Page 14-15L'Eau Magazine numéro 29 jun à oct 2017 Page 16-17L'Eau Magazine numéro 29 jun à oct 2017 Page 18-19L'Eau Magazine numéro 29 jun à oct 2017 Page 20-21L'Eau Magazine numéro 29 jun à oct 2017 Page 22-23L'Eau Magazine numéro 29 jun à oct 2017 Page 24-25L'Eau Magazine numéro 29 jun à oct 2017 Page 26-27L'Eau Magazine numéro 29 jun à oct 2017 Page 28-29L'Eau Magazine numéro 29 jun à oct 2017 Page 30-31L'Eau Magazine numéro 29 jun à oct 2017 Page 32-33L'Eau Magazine numéro 29 jun à oct 2017 Page 34-35L'Eau Magazine numéro 29 jun à oct 2017 Page 36-37L'Eau Magazine numéro 29 jun à oct 2017 Page 38-39L'Eau Magazine numéro 29 jun à oct 2017 Page 40-41L'Eau Magazine numéro 29 jun à oct 2017 Page 42-43L'Eau Magazine numéro 29 jun à oct 2017 Page 44-45L'Eau Magazine numéro 29 jun à oct 2017 Page 46-47L'Eau Magazine numéro 29 jun à oct 2017 Page 48-49L'Eau Magazine numéro 29 jun à oct 2017 Page 50-51L'Eau Magazine numéro 29 jun à oct 2017 Page 52-53L'Eau Magazine numéro 29 jun à oct 2017 Page 54-55L'Eau Magazine numéro 29 jun à oct 2017 Page 56-57L'Eau Magazine numéro 29 jun à oct 2017 Page 58-59L'Eau Magazine numéro 29 jun à oct 2017 Page 60-61L'Eau Magazine numéro 29 jun à oct 2017 Page 62-63L'Eau Magazine numéro 29 jun à oct 2017 Page 64