L'Eau Magazine n°26 nov 15 à mai 2016
L'Eau Magazine n°26 nov 15 à mai 2016

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 46 - 47  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
46 47
INNOVATION ET DÉVELOPPEMENT DURABLE Rhin-Meuse  : un appel à projets à suivre de près Appel à projets  : gestion intégrée des eaux pluviales dans les projets d’aménagement Dossiers à déposer du 10 juillet 2015 au 31 janvier 2016, sélection et attribution au 1er semestre 2016. Le développement urbain et industriel a engendré une imperméabilisation des sols provoquant un ruissèlement des eaux pluviales et des pollutions souvent incompatibles avec les installations de traitement des eaux existantes. La construction Le territoire français compte aujourd’hui 3322 sites de baignade. La réglementation existante (directive européenne 2006/7/CE) impose aux autorités responsables des lieux de baignade, de procéder au minimum à quatre prélèvements par saison balnéaire. Ces contrôles portent majoritairement sur la surveillance de deux paramètres microbiologique  : les entérocoques et Escherichia coli. Après quatre ans d’analyse, il a été décidé de classer les eaux de baignade par catégories  : insuffisante, suffisante, bonne ou excellente. L’objectif est 44 L’eau magazine décembre 2015 n°26 de réseaux de collecte de capacité toujours plus importante ne saurait être une réponse définitive, notamment face à des épisodes orageux de plus en plus violents, comme ceux qu’a connus le sud de la France en octobre dernier. Ce constat rend nécessaire une évolution vers une gestion intégrée des eaux pluviales dans le cycle urbain de l’eau favorisant des solutions à la source. La subvention de l’agence de l’eau se fera sur les projets permettant le développement de cette approche, à hauteur de 80% maximum du projet, dans la limite de l’enveloppe dédiée d’un montant de 1,5 millions d’euros. Qualité des eaux de baignade  : hors-saison, un moment opportun pour faire le point Prélevement eau de baignade. Suez environnement. William Daniels d’atteindre, à la fin de la saison balnéaire 2015, une qualité au moins suffisante pour l’ensemble des eaux de baignade. Nombreux sont les gestionnaires qui font désormais le choix d’une surveillance en continu afin de réagir rapidement en cas d’anomalie. Pour eux, l’entreprise SUEZ a développé GEN-SPOT, une nouvelle méthode basée sur la biologie moléculaire et qui permet d’obtenir des résultats d’analyse en un temps record de trois heures. Cette réactivité permet de fermer ou rouvrir un site de baignade très vite et donc de limiter les nuisances tout en optimisant la fréquentation de ces sites. En 2015, cette méthode a été déployée sur toute la Côte Basque, à Cannes et à Marseille où 21 km de littoral ont ainsi été surveillés pour garantir un accès maximal aux plages. Bientôt, les usagers pourront même signaler directement une gêne ou une anomalie constatée sur une plage à l’aide de l’application Marseille Infos Plages accessible sur leur smartphone ou ordinateur. Ce n’est d’ailleurs pas un hasard si, dans les propositions de la position interprofessionnelle coordonnée par l’UIE sur la réutilisation des eaux usées traitées, les parties prenantes proposent de renforcer les qualités A et B pour être proches ou supérieures des qualités « eaux de baignade ».
INNOVATION ET DÉVELOPPEMENT DURABLE De l’eau de pluie pour arroser les pelouses du stade de Bordeaux Le nouveau stade de Bordeaux, baptisé Matmut Atlantique, a été inauguré en mai 2015. Il s’étend sur une surface de 4,6 hectares et peut accueillir jusqu’à 42 000 personnes. Vue du collecteur qui alimente les trois filtres Aquality en DN400 Dès sa conception, la dimension environnementale a été intégrée avec un important volet économie d’eau, notamment pour l’arrosage des pelouses. L’entreprise Filtre AQUALITY DN 400 en mode nettoyage HP automatique Aquality, membre du Syndicat des industriels français de l’eau de pluie (Ifep), a été choisie par le bureau d’étude Egis pour développer un système innovant de récupération et de valorisation de l’eau de pluie. Chacune des quatre tribunes alimente une cuve de stockage de 200 m 3, soit une capacité de 800 m 3 au total. Compte-tenu des différences de volume d’eau récupérées à cause de l’orientation des toitures, il a fallu développer un système afin de connecter les quatre cuves entre elles pour homogénéiser les niveaux d’eau, tout en respectant les contraintes de qualité de l’eau. Aquality, en collaboration avec la société de plomberie Hervé Thermique, a développé avec succès une unité de contrôle « Aqua-Control 1100 BSP ». Chaque cuve est pour cela équipée de trois filtres TF d’un diamètre de diamètre nominal 400 et d’une pompe immergée. Le système de pompage, alimentant l’arrosage, pompe l’eau dans la cuve principale. Si le niveau d’eau est inférieur à 60 m 3, niveau nécessaire à une session d’arrosage, alors le système de pompage va s’alimenter dans une autre cuve. Si les volumes nécessaires ne sont pas disponibles dans les trois autres cuves, une électrovanne permet d’acheminer de l’eau potable dans la cuve principale. Le gestionnaire AQUALITY 1100 BSP qui pilote l’ensemble de l’installation (écran tactile couleur indiquant le niveau dans chaque cuve) L’intégralité du système a été mis en service avec succès en janvier 2015. L’eau magazine décembre 2015 n°26 45



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


L'Eau Magazine numéro 26 nov 15 à mai 2016 Page 1L'Eau Magazine numéro 26 nov 15 à mai 2016 Page 2-3L'Eau Magazine numéro 26 nov 15 à mai 2016 Page 4-5L'Eau Magazine numéro 26 nov 15 à mai 2016 Page 6-7L'Eau Magazine numéro 26 nov 15 à mai 2016 Page 8-9L'Eau Magazine numéro 26 nov 15 à mai 2016 Page 10-11L'Eau Magazine numéro 26 nov 15 à mai 2016 Page 12-13L'Eau Magazine numéro 26 nov 15 à mai 2016 Page 14-15L'Eau Magazine numéro 26 nov 15 à mai 2016 Page 16-17L'Eau Magazine numéro 26 nov 15 à mai 2016 Page 18-19L'Eau Magazine numéro 26 nov 15 à mai 2016 Page 20-21L'Eau Magazine numéro 26 nov 15 à mai 2016 Page 22-23L'Eau Magazine numéro 26 nov 15 à mai 2016 Page 24-25L'Eau Magazine numéro 26 nov 15 à mai 2016 Page 26-27L'Eau Magazine numéro 26 nov 15 à mai 2016 Page 28-29L'Eau Magazine numéro 26 nov 15 à mai 2016 Page 30-31L'Eau Magazine numéro 26 nov 15 à mai 2016 Page 32-33L'Eau Magazine numéro 26 nov 15 à mai 2016 Page 34-35L'Eau Magazine numéro 26 nov 15 à mai 2016 Page 36-37L'Eau Magazine numéro 26 nov 15 à mai 2016 Page 38-39L'Eau Magazine numéro 26 nov 15 à mai 2016 Page 40-41L'Eau Magazine numéro 26 nov 15 à mai 2016 Page 42-43L'Eau Magazine numéro 26 nov 15 à mai 2016 Page 44-45L'Eau Magazine numéro 26 nov 15 à mai 2016 Page 46-47L'Eau Magazine numéro 26 nov 15 à mai 2016 Page 48-49L'Eau Magazine numéro 26 nov 15 à mai 2016 Page 50-51L'Eau Magazine numéro 26 nov 15 à mai 2016 Page 52-53L'Eau Magazine numéro 26 nov 15 à mai 2016 Page 54-55L'Eau Magazine numéro 26 nov 15 à mai 2016 Page 56-57L'Eau Magazine numéro 26 nov 15 à mai 2016 Page 58-59L'Eau Magazine numéro 26 nov 15 à mai 2016 Page 60-61L'Eau Magazine numéro 26 nov 15 à mai 2016 Page 62-63L'Eau Magazine numéro 26 nov 15 à mai 2016 Page 64