L'Eau Magazine n°26 nov 15 à mai 2016
L'Eau Magazine n°26 nov 15 à mai 2016

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 20 - 21  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
20 21
EN BREF Les Assises de l’ANC  : un rendez-vous incontournable pour la profession La 12 ème édition des Assises de l’Assainissement Non Collectif (ANC), s’est tenue à Troyes les 14 & 15 octobre 2015. Ces journées sont devenues le rendez-vous annuel incontournable des professionnels du secteur, des collectivités locales et de leurs partenaires. Les Assises de l’ANC sont un événement né d’un double impératif  : celui, dans un contexte de changement climatique, de préserver la ressource en eau et sa qualité et donc de limiter les impacts des activités humaines sur cette ressource ; celui de faire se rencontrer les multiples acteurs de l’assainissement non collectif  : artisans, élus locaux, entreprises de l’assainissement non collectif afin qu’ils puissent partager leurs retours d’expérience, leurs innovations, leurs bonnes pratiques mais aussi leurs difficultés. L’IFAA, syndicat professionnel membre de l’UIE regroupant les industriels français de l’assainissement autonome participe activement à l’organisation des Assises depuis leur création. 3 questions à Jérémie Steininger, secrétaire général de l’IFAA Quelles sont les innovations et nouveautés de l’édition 2015 ? Les Assises de l’ANC fêtent leurs 12 ans d’existence, la longévité de l’événement qui a su évoluer, se réinventer en proposant des conférences au plus proches de préoccupations des acteurs du secteur (artisans, fabricants, SPANC…) illustre bien son succès. Les grandes nouveautés de l’édition 2015 ont été la mise en place d’une journée destinée aux artisans et d’un espace dédié aux associations de SPANC (Service Public pour l’Assainissement Non Collectif). La journée artisans a permis de proposer aux visiteurs un point sur le marché de l’ANC, l’étude de conception, les dispositifs d’ANC existants et les responsabilités des artisans. La journée a été l’occasion de communiquer sur des enjeux tels que la mise en œuvre effective des procès-verbaux de réception des travaux, la mise en place de l’entretien et la maintenance de tous les dispositifs. En résumé, il faut que les artisans retiennent qu’un équipement ANC pérenne c’est  : une bonne conception, de bons produits, une bonne mise en œuvre et un bon entretien. Pour l’IFAA, ces Assises sont l’occasion de lancer un nouvel outil pratique à destination de tous les acteurs du secteur  : le guide de l’ANC. Ce document, gratuit, présente sous forme d’un livret  : les chiffres du marché, un dossier technique sur la conception et la mise en œuvre, l’entretien et également l’organisation de notre syndicat. 18 L’eau magazine décembre 2015 n°26 Dans quelle optique se trouve les acteurs de l’ANC suite à la publication du très attendu arrêté du 21 juillet 2015, remplaçant celui de juin 2007 ? L’arrêté du 21 juillet 2015 apporte plus de questions que de réponses aux enjeux de l’ANC et introduit une inégalité de traitement entre l’ANC de moins de 20 équivalent-habitants (EH) et le reste du petit assainissement de plus de 20 EH. Le cœur de notre action et des enjeux se situe sur l’assainissement non collectif de moins de 20 EH qui concerne actuellement 20% de la population. Quelles sont vos relations avec les agences de l’eau ? Ce sont des relations de collaboration, notamment dans le cadre des travaux du Plan d’actions national de l’assainissement non collectif (PANANC). Nous travaillons régulièrement, notamment dans le cadre de l’Astee, avec différents experts techniques des agences de l’eau. Aujourd’hui, les agences ont une action principale la planification des projets et leur financement, sujet délicat sur lequel nous avons ponctuellement des désaccords sur le principe de financement ou sur les montants alloués.
Où en est le projet de créer un observatoire de l’ANC ? Différentes initiatives locales ont vu le jour, un groupe de travail est animé par l’Onema ainsi qu’un autre au sein du PANANC. Différents niveaux d’observations sont attendus et étudiés  : observatoire des services, observatoire technique, observatoire des coûts… Cet observatoire permettrait notamment de mesurer les impacts des politiques mises en place pour l’amélioration de l’ANC. EN BREF Pour obtenir le guide de l’assainissement non collectif 2015-2016, envoyer un mail à  : contact@ifaa.fr Chiffres clés  : Création en 2011 80 exposants 1 conférence plénière 4 ateliers thématiques 1500 participants STOC Environnement, à la pointe de l’innovation STOC Environnement et sa filiale NEVE Environnement, entreprise membre de l’IFAA a été sélectionné par le camping « Le Paradou », situé dans le département de la Loire, pour le traitement de ses eaux usées. L’entreprise a mis en place un système d’assainissement non collectif baptisé HYBRIDO, pour 50 EH qui couvre une habitation individuelle, 25 emplacements et un restaurant. Toute la difficulté de ce type d’installations réside dans la variation de l’occupation due à une activité saisonnière. HYBRIDO a la particularité d’associer une micro-station et un filtre planté qui absorbe les variations de charge. STOC Environnement a également présenté à l’occasion des Assises de l’ANC sa solution IRRIGO/IRRIPUITS pour la réutilisation des eaux usées traitées. La solution Irrigo, couplée à une micro-station apporte une solution d’irrigation souterraine et engendre une économie d’eau importante pour des terrains peu perméables. La performance d’IRRIGO est obtenue par l’association du réseau de dissipation à faible profondeur et d’une végétation existante ou à créer à proximité. L’élimination des effluents est favorisée par la faible profondeur du dispositif qui permet une bonne « évapotranspiration », les végétaux qui utilisent une partie de ces effluents comme nutriments. Enfin le système racinaire des arbres ou arbustes favorise la fragmentation des terres et participe à la réinfiltration des eaux traitées. L’eau magazine décembre 2015 n°26 19



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


L'Eau Magazine numéro 26 nov 15 à mai 2016 Page 1L'Eau Magazine numéro 26 nov 15 à mai 2016 Page 2-3L'Eau Magazine numéro 26 nov 15 à mai 2016 Page 4-5L'Eau Magazine numéro 26 nov 15 à mai 2016 Page 6-7L'Eau Magazine numéro 26 nov 15 à mai 2016 Page 8-9L'Eau Magazine numéro 26 nov 15 à mai 2016 Page 10-11L'Eau Magazine numéro 26 nov 15 à mai 2016 Page 12-13L'Eau Magazine numéro 26 nov 15 à mai 2016 Page 14-15L'Eau Magazine numéro 26 nov 15 à mai 2016 Page 16-17L'Eau Magazine numéro 26 nov 15 à mai 2016 Page 18-19L'Eau Magazine numéro 26 nov 15 à mai 2016 Page 20-21L'Eau Magazine numéro 26 nov 15 à mai 2016 Page 22-23L'Eau Magazine numéro 26 nov 15 à mai 2016 Page 24-25L'Eau Magazine numéro 26 nov 15 à mai 2016 Page 26-27L'Eau Magazine numéro 26 nov 15 à mai 2016 Page 28-29L'Eau Magazine numéro 26 nov 15 à mai 2016 Page 30-31L'Eau Magazine numéro 26 nov 15 à mai 2016 Page 32-33L'Eau Magazine numéro 26 nov 15 à mai 2016 Page 34-35L'Eau Magazine numéro 26 nov 15 à mai 2016 Page 36-37L'Eau Magazine numéro 26 nov 15 à mai 2016 Page 38-39L'Eau Magazine numéro 26 nov 15 à mai 2016 Page 40-41L'Eau Magazine numéro 26 nov 15 à mai 2016 Page 42-43L'Eau Magazine numéro 26 nov 15 à mai 2016 Page 44-45L'Eau Magazine numéro 26 nov 15 à mai 2016 Page 46-47L'Eau Magazine numéro 26 nov 15 à mai 2016 Page 48-49L'Eau Magazine numéro 26 nov 15 à mai 2016 Page 50-51L'Eau Magazine numéro 26 nov 15 à mai 2016 Page 52-53L'Eau Magazine numéro 26 nov 15 à mai 2016 Page 54-55L'Eau Magazine numéro 26 nov 15 à mai 2016 Page 56-57L'Eau Magazine numéro 26 nov 15 à mai 2016 Page 58-59L'Eau Magazine numéro 26 nov 15 à mai 2016 Page 60-61L'Eau Magazine numéro 26 nov 15 à mai 2016 Page 62-63L'Eau Magazine numéro 26 nov 15 à mai 2016 Page 64