L'Eau Magazine n°23 jun à oct 2014
L'Eau Magazine n°23 jun à oct 2014

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 62 - 63  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
62 63
Dossier - Gestion des eaux pluviales Traitement des eaux de surverse par temps de pluie  : résultats intéressants du procédé VS Belt TM Pour améliorer le traitement des eaux de surverse des déversoirs d’orage, la Communauté d’Agglomération du Douaisis a testé le procédé VS BeltTM sur une installation pilote. Résultats et perspectives. Issu d’une technlogie norvégienne, le procédé VS Belt TM assure une séparation des matières particulaires et constitue une alternative compétitive à la décantation. Ce dispositif, distribué en France par Vinci Environnement, est constitué d’une bande filtrante (toile) à laquelle un système de compactage des boues a été associé. Applicable à tout type d’effluent, le VS Belt TM est utilisé surtout dans le prétraitement des eaux usées. Ayant la volonté de renforcer son action sur les eaux pluviales, la Communauté d’agglomération du Douaisis (CAD) (35 communes dans le Nord dont Douai, 158 000 habitants) a souhaité tester ce procédé pour le traitement des eaux de surverse de réseaux d’assainissement unitaire. Cofinancée en majeure partie par la CAD et l’Agence de l’eau Artois-Picardie, une étude pilote a été menée sur site par Vinci Environnement afin d’appréhender les performances du VS Belt TM sur cette nouvelle application. L’importance de la formation d’un gâteau de boues Un des déversoir d’orage de la CAD a donc été équipé d’un pilote et les essais menés ont permis de préciser les différents paramètres du dimensionnement de la technologie norvégienne, comme la charge surfacique limite ou la taille des mailles. « Différents diamètres de mailles 64 Vinci environnement sont disponibles pour la toile filtrante. Il faut donc les sélectionner en fonction de la qualité d’eau, en particulier la granulométrie », indique Frédéric Nougarède, directeur du Traitement de l’eau chez Vinci Environnement. Par ailleurs, le retour d’expérience a montré qu’une filtration de bonne qualité requérait que 25% des particules soient de taille supérieure à la maille. Ces tests ont également révélé l’importance de la formation d’un gâteau de boues. Plus la toile est colmatée, plus le rendement d’abattement est élevé. Le nettoyage continu de la toile sera donc géré afin de maintenir un certain colmatage, favorisant de meilleurs rendements. Un déclenchement immédiat pour récupérer le plus de polluants possible Une fois les essais du pilote terminés, la deuxième phase de l’étude a consisté à simuler les performances du VS Belt TM pour les quatre déversoirs d’orage de la commune du Guesnain. Plusieurs configurations ont été étudiées en fonction du nombre de dispositifs installés, de un à trois par site. Au final, cette technologie assure un abattement d’environ 50 à 60% des matières en suspension, ainsi que de la pollution particulaire associée, ce qui correspond au rendement linéaire d’un décanteur. Mais sur la première heure, l’abattement peut être bien supérieur et atteindre jusqu’à 80, voire 95% de la pollution. « Cette machine se déclenche rapidement et immédiatement en cas de surverse, à la différence des décanteurs qui présentent un temps de réaction. Or, c’est dans les premières minutes de pluie qu’il est possible de retenir le plus de polluants », détaille Frédéric Nougarède. En outre, ce procédé compact ne consomme pas de réactif et peu d’énergie. « Si la réglementation évolue et favorise un traitement in situ des déversements en terme de pollution particulaire notamment, le VS Belt TM représente une alternative intéressante aux procédés traditionnels. S’il est demandé un traitement complet, notamment de la pollution dissoute, ce procédé interviendrait comme prétraitement et pourrait aisément être couplé à un procédé type jardin filtrant pour la partie pollution dissoute », conclut-il. Clément Cygler L’eau magazine juin juin 2011 2014 N°17 N°23



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


L'Eau Magazine numéro 23 jun à oct 2014 Page 1L'Eau Magazine numéro 23 jun à oct 2014 Page 2-3L'Eau Magazine numéro 23 jun à oct 2014 Page 4-5L'Eau Magazine numéro 23 jun à oct 2014 Page 6-7L'Eau Magazine numéro 23 jun à oct 2014 Page 8-9L'Eau Magazine numéro 23 jun à oct 2014 Page 10-11L'Eau Magazine numéro 23 jun à oct 2014 Page 12-13L'Eau Magazine numéro 23 jun à oct 2014 Page 14-15L'Eau Magazine numéro 23 jun à oct 2014 Page 16-17L'Eau Magazine numéro 23 jun à oct 2014 Page 18-19L'Eau Magazine numéro 23 jun à oct 2014 Page 20-21L'Eau Magazine numéro 23 jun à oct 2014 Page 22-23L'Eau Magazine numéro 23 jun à oct 2014 Page 24-25L'Eau Magazine numéro 23 jun à oct 2014 Page 26-27L'Eau Magazine numéro 23 jun à oct 2014 Page 28-29L'Eau Magazine numéro 23 jun à oct 2014 Page 30-31L'Eau Magazine numéro 23 jun à oct 2014 Page 32-33L'Eau Magazine numéro 23 jun à oct 2014 Page 34-35L'Eau Magazine numéro 23 jun à oct 2014 Page 36-37L'Eau Magazine numéro 23 jun à oct 2014 Page 38-39L'Eau Magazine numéro 23 jun à oct 2014 Page 40-41L'Eau Magazine numéro 23 jun à oct 2014 Page 42-43L'Eau Magazine numéro 23 jun à oct 2014 Page 44-45L'Eau Magazine numéro 23 jun à oct 2014 Page 46-47L'Eau Magazine numéro 23 jun à oct 2014 Page 48-49L'Eau Magazine numéro 23 jun à oct 2014 Page 50-51L'Eau Magazine numéro 23 jun à oct 2014 Page 52-53L'Eau Magazine numéro 23 jun à oct 2014 Page 54-55L'Eau Magazine numéro 23 jun à oct 2014 Page 56-57L'Eau Magazine numéro 23 jun à oct 2014 Page 58-59L'Eau Magazine numéro 23 jun à oct 2014 Page 60-61L'Eau Magazine numéro 23 jun à oct 2014 Page 62-63L'Eau Magazine numéro 23 jun à oct 2014 Page 64-65L'Eau Magazine numéro 23 jun à oct 2014 Page 66-67L'Eau Magazine numéro 23 jun à oct 2014 Page 68-69L'Eau Magazine numéro 23 jun à oct 2014 Page 70-71L'Eau Magazine numéro 23 jun à oct 2014 Page 72-73L'Eau Magazine numéro 23 jun à oct 2014 Page 74-75L'Eau Magazine numéro 23 jun à oct 2014 Page 76