L'Eau Magazine n°21 jun à oct 2013
L'Eau Magazine n°21 jun à oct 2013

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 22 - 23  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
22 23
Territoires Le Bassin Adour-Garonne Pour des enjeux économiques, touristiques et bien sûr environnementaux, la préservation des milieux aquatiques est essentielle sur le bassin Adour-Garonne. A travers son X e programme d’intervention (2013-1018), l’Agence de l’eau en charge de ce bassin poursuit ses actions avec comme objectif l’atteinte du bon état des eaux. 22 La majorité des sept millions d'habitants du bassin se concentre sur l'axe de la Garonne, entre Toulouse et Bordeaux. Sur le bassin Adour-Garonne, la préservation de l’eau est depuis longtemps un enjeu majeur. Alimenté par les deux châteaux d’eau naturels que sont les Pyrénées et le Massif Central, ce territoire compte en effet une grande variété de milieux aquatiques  : 120 000 km de cours d’eau dont le fleuve Garonne et des rivières importantes comme l’Adour, la Dordogne ou le Lot, des ressources souterraines généreuses ainsi qu’une frange littorale de près de 650 km. Qualifié de vaste et diversifié, le bassin Adour-Garonne qui couvre en partie ou totalité six régions 1 et 26 départements, représente un cinquième du territoire français, soit 116 000 km². Mais une de ses toutes premières spécificités réside dans sa faible densité de population qui est moitié moindre que la moyenne nationale. La majorité des sept millions d’habitants se trouve concentrée sur l’axe de la Garonne entre les agglomérations toulousaine et 1 Deux régions en totalité, Aquitaine et Midi-Pyrénées, et quatre en partie, Auvergne, Languedoc-Roussillon, Limousin et Poitou-Charentes. bordelaise, l’essentiel du bassin gardant ainsi un caractère rural prononcé. Par ailleurs, l’industrie reste limitée à l’échelle de ce territoire et concentrée sur certains pôles spécialisés. Malgré d’importantes ressources en eau, ce territoire connait de sévères sécheresses durant l’été et l’automne, accentuées par les prélèvements nécessaires pour l’eau potable et l’agriculture. « Situé dans le sud de la France, le bassin Adour-Garonne risque prochainement d’être fortement impacté par le changement climatique, notamment durant les période d’étiage », précise Bruno Cinotti, directeur général adjoint de l’Agence de l’eau Adour-Garonne (AEAG). Cette dernière a ainsi mis en place des actions au cours du IX e programme, notamment l’étude prospective Garonne 2050 faite avant tout « pour que l’ensemble des acteurs prenne en compte cette problématique et se mobilise par la suite ». Parmi les mesures envisagées, la réutilisation des eaux usées traitées (« reuse ») pour l’irrigation peut constituer un alternative aux prélèvements d’eau dans les cours d’eau ou les nappes souterraines. L’eau magazine juin 2013 N°21 AEAG
Un IX e programme plutôt satisfaisant Comme pour les autres Agences de l’eau, le IX e programme (2007-2012) a vu ses actions se concentrer en premier lieu sur l’assainissement et a permis « de régler tous les contentieux avec la Directive européenne des eaux résiduaires urbaines (Deru) », se félicite Bruno Cinotti, tout en soulignant la mobilisation très rapide des collectivités. Ainsi, il ne reste plus de station de plus de 2000 équivalents-habitants (EH) à mettre en conformité sur le territoire. En 2012, année marquée par la mise en fonctionnement d’importantes stations d’épuration comme celle de Louis-Fargue à Bordeaux, les actions de réhabilitation et de modernisation se sont poursuivies sur des agglomérations de taille plus modeste (200 à 2 000 EH). Elles ont conduit à la mise en conformité de 85% des agglomérations identifiées comme retardataires, les 15% restantes étant normalement financées dans le courant de l’année 2013. Concernant le problème de pollution ponctuelle, des actions ont aussi été menées avec quelques industriels traditionnels comme des papeteries et des industries chimiques, avec comme résultat, l’absence désormais de points noirs. « Une attention particulière a aussi été portée à la protection des périmètres de captage d’eau potable », indique Bruno Cinotti. La totalité des 57 captages prioritaires identifiés par le Grenelle ont une zone de protection délimitée, et 46 d’entre eux sont couverts par un plan d’action territorial. En complément de ces sites prioritaires, l’Agence de l’eau a défini en 2012 les aires d’alimentation de neuf captages considérés comme stratégiques dans le Schéma directeur d’aménagement et de gestion des eaux (Sdage) 2010-2015. Des captages qui restent sensibles aux pollutions diffuses et difficiles à maîtriser. « Même si l’Agence a conduit des actions pour lutter contre la pollution agricole et notamment diffuse au cours du IX e programme, des efforts doivent être réellement poursuivis pendant le X e », appuie le directeur général adjoint, ajoutant qu’« il serait préférable de diminuer cette pollution à la source plutôt que de traiter l’eau destinée à la consommation humaine ». Enfin, pour se rapprocher des objectifs de bon état des eaux fixés par la directive cadre sur l’Eau (DCE), les premières actions de restauration et de reconquête des milieux aquatiques ont été lancées par la majorité des collectivités territoriales, organisées en un véritable réseau. Au total, avec l’aide de l’Agence, plus de 7 000 km de berges ont été restaurées ou entretenues et 73 ouvrages prioritaires (seuils, petits barrages) ont été rendus franchissables. Mais Bruno Cinotti précise que sur cette thématique également, l’Agence préfère privilégier le préventif au curatif, en favorisant la mise en place de plans de gestion des cours d’eau. Un effort pour améliorer les connaissances Pour aider à l’acquisition de nouvelles connaissances et au développement de nouveaux outils, une enveloppe de 83 millions d’euros a été constituée. Deux tiers de ce budget devraient permettre d’améliorer la connaissance environnementale, alors que la somme restante financera Territoires Un bassin alimenté par les deux chateaux d’eau naturels que sont les Pyrénées et le Massif Central. des études dans une logique de recherche et d’innovation. Par exemple, l’étude prospective Garonne 2050 devra évaluer les besoins et décrire la quantité d’eau disponible en 2050, en fonction de différents scénarios de gestion envisagés. L’eau magazine juin 2013 N°21 23 AEAG



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


L'Eau Magazine numéro 21 jun à oct 2013 Page 1L'Eau Magazine numéro 21 jun à oct 2013 Page 2-3L'Eau Magazine numéro 21 jun à oct 2013 Page 4-5L'Eau Magazine numéro 21 jun à oct 2013 Page 6-7L'Eau Magazine numéro 21 jun à oct 2013 Page 8-9L'Eau Magazine numéro 21 jun à oct 2013 Page 10-11L'Eau Magazine numéro 21 jun à oct 2013 Page 12-13L'Eau Magazine numéro 21 jun à oct 2013 Page 14-15L'Eau Magazine numéro 21 jun à oct 2013 Page 16-17L'Eau Magazine numéro 21 jun à oct 2013 Page 18-19L'Eau Magazine numéro 21 jun à oct 2013 Page 20-21L'Eau Magazine numéro 21 jun à oct 2013 Page 22-23L'Eau Magazine numéro 21 jun à oct 2013 Page 24-25L'Eau Magazine numéro 21 jun à oct 2013 Page 26-27L'Eau Magazine numéro 21 jun à oct 2013 Page 28-29L'Eau Magazine numéro 21 jun à oct 2013 Page 30-31L'Eau Magazine numéro 21 jun à oct 2013 Page 32-33L'Eau Magazine numéro 21 jun à oct 2013 Page 34-35L'Eau Magazine numéro 21 jun à oct 2013 Page 36-37L'Eau Magazine numéro 21 jun à oct 2013 Page 38-39L'Eau Magazine numéro 21 jun à oct 2013 Page 40-41L'Eau Magazine numéro 21 jun à oct 2013 Page 42-43L'Eau Magazine numéro 21 jun à oct 2013 Page 44-45L'Eau Magazine numéro 21 jun à oct 2013 Page 46-47L'Eau Magazine numéro 21 jun à oct 2013 Page 48-49L'Eau Magazine numéro 21 jun à oct 2013 Page 50-51L'Eau Magazine numéro 21 jun à oct 2013 Page 52-53L'Eau Magazine numéro 21 jun à oct 2013 Page 54-55L'Eau Magazine numéro 21 jun à oct 2013 Page 56-57L'Eau Magazine numéro 21 jun à oct 2013 Page 58-59L'Eau Magazine numéro 21 jun à oct 2013 Page 60-61L'Eau Magazine numéro 21 jun à oct 2013 Page 62-63L'Eau Magazine numéro 21 jun à oct 2013 Page 64-65L'Eau Magazine numéro 21 jun à oct 2013 Page 66-67L'Eau Magazine numéro 21 jun à oct 2013 Page 68-69L'Eau Magazine numéro 21 jun à oct 2013 Page 70-71L'Eau Magazine numéro 21 jun à oct 2013 Page 72-73L'Eau Magazine numéro 21 jun à oct 2013 Page 74-75L'Eau Magazine numéro 21 jun à oct 2013 Page 76-77L'Eau Magazine numéro 21 jun à oct 2013 Page 78-79L'Eau Magazine numéro 21 jun à oct 2013 Page 80-81L'Eau Magazine numéro 21 jun à oct 2013 Page 82-83L'Eau Magazine numéro 21 jun à oct 2013 Page 84