L'Eau Magazine n°20 nov 12 à mai 2013
L'Eau Magazine n°20 nov 12 à mai 2013

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 62 - 63  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
62 63
Degrémont Dossier - Biogaz hydrolyses thermiques permettent également d’hygiéniser et de stabiliser les boues ce qui facilite leur valorisation en épandage agricole. Les stations de Saint-Nazaire (100 000 équivalent-habitants - EH) et de Cherbourg (140 000 EH) ont, quant à elles, opté pour la solution Digesthane conçue par Stereau. Ce procédé de sonolyse des boues utilise des ultrasons pour réaliser la lyse cellulaire et rendre la matière organique plus assimilable par les bactéries. La codigestion pour doper le processus de méthanisation L’amélioration de la production de biogaz peut également être réalisée en codigérant les boues avec d’autres déchets, notamment les graisses retenues dans le déshuileur en entrée de station et des biodéchets comme les graisses de restauration. « La matière organique contenue dans ce type de déchets n’a pas été du tout dégradée et représente donc un fort potentiel méthanogène. L’injection de graisses, d’huiles ou de biodéchets peut ainsi doper le système de méthanisation qui verra sa production augmentée de 10 à 15% », explique Jean-Pierre Bugel, expert au cabinet Merlin et vice-président de l’association Méthéor 2. Ce bureau d’études a par ailleurs participé comme maître d’œuvre à la mise en place de la première unité française 2 Association pour la méthanisation écologique des déchets. Créée en 2005, elle rassemble des collectivités, institutions et industriels. Vue des digesteurs et du gazomètre de la station d’épuration de Cholet (116 000 EH). 62 de codigestion (boues, graisses et déchets de cuisine) sur la station du Morillon (Haute-Savoie), en service depuis 2008. Cette solution peut également apporter à la collectivité des revenus supplémentaires grâce aux professionnels qui paient pour éliminer ces déchets, dont ils ont la charge. Cette augmentation de production et l’apport de ces revenus complémentaires peut ainsi favoriser la viabilité de projets sur des stations plus petites, en particulier pour les installations de digestion qui ne sont pas saturées. Par ailleurs, le mélange boues/graisses doit se faire selon un ratio d’environ 90%/10% pour éviter toute dérive du digesteur. Ce procédé de codigestion, qui commence à se développer sur le territoire français, a également son lot de contraintes comme la nécessité de trouver une filière d’approvisionnement pérenne. Les exploitants devront aussi investir dans des équipements assurant l’homogénéisation et la préparation du mélange entre les boues et ces matières entrantes. « Indispensables, ces étapes de préparation restent peu connues par les opérateurs de l’eau, car c’est avant tout un sujet maîtrisé par les professionnels du déchet », note Éric Fievez, responsable du Pôle efficacité énergétique à la direction Innovation de Degrémont. La chaleur comme premier débouché Produit par les installations de digestion, le biogaz peut être valorisé par différentes filières. Les fours ou les L’eau L’eau magazine magazine novembre juin 2011 2012 N°17 N°20
Veolia chaudières représentent la voie la plus simple et la plus employée. Les exploitants de stations d’épuration y ont recours dans plus de 85% des cas. Le biogaz est brûlé tel quel, en général sans traitement préalable, et l’énergie de combustion est récupérée sous forme de chaleur. Sur de nombreux sites comme la station du Pertuiset (voir article page 59), la chaleur sert à alimenter avant tout le digesteur. L’excédent qui peut être conséquent, est alors éliminé en torchère. La chaleur peut également être utilisée pour le chauffage des locaux ou pour les besoins thermiques de la station (séchage des boues, conditionnement thermiques avant déshydratation, combustible d’appoint pour l’incinération des boues). Sur la station de la Feyssine, construite et exploitée par Degrémont qui produit 4 187 m 3 de biogaz par jour, soit une économie de 950 000 Nm 3 par an de gaz naturel, 71% des besoins du sécheur sont couverts par cette énergie renouvelable. La chaleur peut également être générée par un module de cogénération qui produira simultanément de l’électricité à partir de biogaz. Cette voie de valorisation reste encore sous-exploitée sur le territoire français, à l’inverse de l’Allemagne et la Hongrie où plus de 60% des stations équipées d’un digesteur font de la cogénération. « Cette différence s’explique avant tout par la mise en L’eau magazine juin 2011 N°17 Dossier – Biogaz Élément important dans des installations de digestion, le gazomètre assure le stockage du biogaz produit avant sa valorisation. Degrémont L’eau magazine novembre 2012 N°20 63



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


L'Eau Magazine numéro 20 nov 12 à mai 2013 Page 1L'Eau Magazine numéro 20 nov 12 à mai 2013 Page 2-3L'Eau Magazine numéro 20 nov 12 à mai 2013 Page 4-5L'Eau Magazine numéro 20 nov 12 à mai 2013 Page 6-7L'Eau Magazine numéro 20 nov 12 à mai 2013 Page 8-9L'Eau Magazine numéro 20 nov 12 à mai 2013 Page 10-11L'Eau Magazine numéro 20 nov 12 à mai 2013 Page 12-13L'Eau Magazine numéro 20 nov 12 à mai 2013 Page 14-15L'Eau Magazine numéro 20 nov 12 à mai 2013 Page 16-17L'Eau Magazine numéro 20 nov 12 à mai 2013 Page 18-19L'Eau Magazine numéro 20 nov 12 à mai 2013 Page 20-21L'Eau Magazine numéro 20 nov 12 à mai 2013 Page 22-23L'Eau Magazine numéro 20 nov 12 à mai 2013 Page 24-25L'Eau Magazine numéro 20 nov 12 à mai 2013 Page 26-27L'Eau Magazine numéro 20 nov 12 à mai 2013 Page 28-29L'Eau Magazine numéro 20 nov 12 à mai 2013 Page 30-31L'Eau Magazine numéro 20 nov 12 à mai 2013 Page 32-33L'Eau Magazine numéro 20 nov 12 à mai 2013 Page 34-35L'Eau Magazine numéro 20 nov 12 à mai 2013 Page 36-37L'Eau Magazine numéro 20 nov 12 à mai 2013 Page 38-39L'Eau Magazine numéro 20 nov 12 à mai 2013 Page 40-41L'Eau Magazine numéro 20 nov 12 à mai 2013 Page 42-43L'Eau Magazine numéro 20 nov 12 à mai 2013 Page 44-45L'Eau Magazine numéro 20 nov 12 à mai 2013 Page 46-47L'Eau Magazine numéro 20 nov 12 à mai 2013 Page 48-49L'Eau Magazine numéro 20 nov 12 à mai 2013 Page 50-51L'Eau Magazine numéro 20 nov 12 à mai 2013 Page 52-53L'Eau Magazine numéro 20 nov 12 à mai 2013 Page 54-55L'Eau Magazine numéro 20 nov 12 à mai 2013 Page 56-57L'Eau Magazine numéro 20 nov 12 à mai 2013 Page 58-59L'Eau Magazine numéro 20 nov 12 à mai 2013 Page 60-61L'Eau Magazine numéro 20 nov 12 à mai 2013 Page 62-63L'Eau Magazine numéro 20 nov 12 à mai 2013 Page 64-65L'Eau Magazine numéro 20 nov 12 à mai 2013 Page 66-67L'Eau Magazine numéro 20 nov 12 à mai 2013 Page 68-69L'Eau Magazine numéro 20 nov 12 à mai 2013 Page 70-71L'Eau Magazine numéro 20 nov 12 à mai 2013 Page 72-73L'Eau Magazine numéro 20 nov 12 à mai 2013 Page 74-75L'Eau Magazine numéro 20 nov 12 à mai 2013 Page 76-77L'Eau Magazine numéro 20 nov 12 à mai 2013 Page 78-79L'Eau Magazine numéro 20 nov 12 à mai 2013 Page 80-81L'Eau Magazine numéro 20 nov 12 à mai 2013 Page 82-83L'Eau Magazine numéro 20 nov 12 à mai 2013 Page 84-85L'Eau Magazine numéro 20 nov 12 à mai 2013 Page 86-87L'Eau Magazine numéro 20 nov 12 à mai 2013 Page 88