L'Eau Magazine n°19 jun à oct 2012
L'Eau Magazine n°19 jun à oct 2012

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 52 - 53  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
52 53
Dossier - Eaux de baignade Des drains sous le sable pour freiner l’érosion des plages Dans le cadre de la protection du lido, le dispositif Ecoplage a été installé de façon expérimentale sur 700 mètres de plages à Sète. Son objectif est de stopper l’érosion, mais également de favoriser les dépôts de sables provenant de la mer. Depuis 2007, de nombreux programmes d’aménagement durable ont été réalisés de Sète à Marseillan afin de freiner l’érosion du lido, cette célèbre bande sableuse qui sépare l’étang de Thau de la Méditerranée. Le déplacement de la route littorale, la reconstitution du cordon dunaire et l’élargissement de la plage jusqu’à 70 mètres sont les premiers résultats visibles. Pour pérenniser la largeur de la plage qui joue un rôle important de stabilisateur, la Communauté d’agglomérations du bassin de Thau a souhaité évaluer le dispositif appelé Ecoplage, qui existe depuis 1999. Installé sur un linéaire côtier de 700 mètres depuis mi-mars, ce procédé qui 52 Ecoplage a pour objectif d’augmenter la capacité d’une plage à retenir les sables apportés par les vagues. Une eau drainée valorisable Filtrées par le sable et le système de drainage, les eaux de mer collectées peuvent être facilement valorisées en les utilisant pour la conchyliculture, l’alimentation de piscines ou pour la ré-oxygénation de lagunes et de marais. Présentant une qualité dite déssalable – qualité nécessaire avant l’étape d’osmose inverse – l’eau en partie épurée peut également servir à la production d’eau potable. Enfin, grâce au gradient thermique relativement constant de la mer, la production de chaleur ou de froid peut être envisagée. L’eau magazine juin juin 2011 2012 N°17 N°19 Ecoplage
est censé stopper l’érosion et favoriser l’engraissement de la plage sera suivi pendant trois ans. Augmentation des dépôts de sédiments Ecoplage a pour objectif d’augmenter la capacité d’une plage à retenir les sables apportés par les vagues. Pour y parvenir, la méthode est assez simple. Plusieurs drains sont enterrés deux mètres sous le sable, parallèlement au trait de côte. Reliés à un collecteur et à une station de pompage, ces drains vont assurer l’assèchement de la plage, en facilitant l’infiltration de l’eau de mer par désaturation. « Ecoplage permet de rabattre le niveau de la nappe d’eau sous le sable afin de le rendre plus stable, plus dense et moins sensibles aux vagues », précise Arnaud Ballay, responsable du bureau d’études à Ecoplage. La mer et les vagues pénétreront ensuite davantage dans le sable, ce qui favorise une meilleure dissipation de l’énergie. Le sable et les sédiments présents pourront L’étang de Thau, près de Sète (Hérault). L’eau magazine juin 2011 N°17 Dossier – Eaux de baignades ainsi mieux se déposer, tandis que la force de reflux des vagues sera également diminuée. « De plus, le sable asséché sera plus facilement transportable par le vent ce qui aide par exemple au rechargement du cordon dunaire », ajoute Arnaud Ballay. La constitution de cette réserve de stock sableux constituera une réelle zone tampon contre les tempêtes. Ce système astucieux et invisible, dont le coût est estimé à 1,1 million d’euros, devrait selon le bureau d’études d’Ecoplage fournir des résultats probants au bout de quelques mois. Ce fut le cas pour les quelques communes françaises équipées également de ce procédé breveté, comme les Sables d’Olonne, Saint-Raphaël ou Villers-sur-mer. « Une étude de faisabilité est toujours réalisée pour savoir si ce système est adaptable aux spécificités de la plage et de quelle façon. La phase de conception intègre également les conditions géotechniques et climatiques de chaque plage », détaille Arnaud Ballay. L’eau magazine juin 2012 N°19 53 DR



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


L'Eau Magazine numéro 19 jun à oct 2012 Page 1L'Eau Magazine numéro 19 jun à oct 2012 Page 2-3L'Eau Magazine numéro 19 jun à oct 2012 Page 4-5L'Eau Magazine numéro 19 jun à oct 2012 Page 6-7L'Eau Magazine numéro 19 jun à oct 2012 Page 8-9L'Eau Magazine numéro 19 jun à oct 2012 Page 10-11L'Eau Magazine numéro 19 jun à oct 2012 Page 12-13L'Eau Magazine numéro 19 jun à oct 2012 Page 14-15L'Eau Magazine numéro 19 jun à oct 2012 Page 16-17L'Eau Magazine numéro 19 jun à oct 2012 Page 18-19L'Eau Magazine numéro 19 jun à oct 2012 Page 20-21L'Eau Magazine numéro 19 jun à oct 2012 Page 22-23L'Eau Magazine numéro 19 jun à oct 2012 Page 24-25L'Eau Magazine numéro 19 jun à oct 2012 Page 26-27L'Eau Magazine numéro 19 jun à oct 2012 Page 28-29L'Eau Magazine numéro 19 jun à oct 2012 Page 30-31L'Eau Magazine numéro 19 jun à oct 2012 Page 32-33L'Eau Magazine numéro 19 jun à oct 2012 Page 34-35L'Eau Magazine numéro 19 jun à oct 2012 Page 36-37L'Eau Magazine numéro 19 jun à oct 2012 Page 38-39L'Eau Magazine numéro 19 jun à oct 2012 Page 40-41L'Eau Magazine numéro 19 jun à oct 2012 Page 42-43L'Eau Magazine numéro 19 jun à oct 2012 Page 44-45L'Eau Magazine numéro 19 jun à oct 2012 Page 46-47L'Eau Magazine numéro 19 jun à oct 2012 Page 48-49L'Eau Magazine numéro 19 jun à oct 2012 Page 50-51L'Eau Magazine numéro 19 jun à oct 2012 Page 52-53L'Eau Magazine numéro 19 jun à oct 2012 Page 54-55L'Eau Magazine numéro 19 jun à oct 2012 Page 56-57L'Eau Magazine numéro 19 jun à oct 2012 Page 58-59L'Eau Magazine numéro 19 jun à oct 2012 Page 60-61L'Eau Magazine numéro 19 jun à oct 2012 Page 62-63L'Eau Magazine numéro 19 jun à oct 2012 Page 64-65L'Eau Magazine numéro 19 jun à oct 2012 Page 66-67L'Eau Magazine numéro 19 jun à oct 2012 Page 68-69L'Eau Magazine numéro 19 jun à oct 2012 Page 70-71L'Eau Magazine numéro 19 jun à oct 2012 Page 72-73L'Eau Magazine numéro 19 jun à oct 2012 Page 74-75L'Eau Magazine numéro 19 jun à oct 2012 Page 76-77L'Eau Magazine numéro 19 jun à oct 2012 Page 78-79L'Eau Magazine numéro 19 jun à oct 2012 Page 80