L'Eau Magazine n°19 jun à oct 2012
L'Eau Magazine n°19 jun à oct 2012

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 50 - 51  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
50 51
Dossier - Eaux de baignade Carnac. « Un seul camping car qui relâche ses eaux usées proche de la mer peut ainsi polluer une zone de baignade et en interdire son accès juste pour quelques heures ». Même si le suivi en temps réel de la qualité bactériologique des eaux de baignade n’a pas encore été inventé, quelques outils analytiques ont été développés pour fournir un résultat beaucoup plus rapidement et aider la collectivité à décider de la fermeture ou non du site de baignade. Utilisée par Cassis entre 2008 et 2011, la méthode MER de Rivages Pro Tech (filiale de Lyonnaise des Eaux) est basée sur la mesure directe de l’activité enzymatique des bactéries et produit ainsi des résultats en une heure. « Avec des résultats disponibles en si peu de temps, la collectivité peut, en effectuant des mesures à 7 ou 8 heures du matin, fermer la plage avant l’arrivée des premiers baigneurs », indique Marc De Caneva. Cette méthode – mais également Coliplage de Veolia Eau qui repose sur la même technique – pourrait, par contre, ne pas être assez sensibles aux nouveaux seuils réglementaires. Ces techniques peuvent, en effet, être gênées par la forte activité enzymatique de phytoplanctons et de nutriments présents. D’autres outils Cassis, première collectivité à avoir obtenu la certification Eaux de baignade. 50 analytiques plus spécifiques existent comme la méthode PCR de Saur ou Gen Spot de Rivages Pro Tech qui ciblent respectivement l’ADN et l’ARN des bactéries recherchées, avec des temps de réponse d’environ trois heures. Même si toutes ces techniques ont prouvé leur efficacité depuis près de cinq ans, les ARS ne prennent pas en compte leurs résultats pour la réouverture des zones de baignade, notamment parce que les unités de mesure sont différentes de la méthode officielle. « Les collectivités ont compris que ces méthodes rapides sont avant tout de bons indicateurs, mais leurs résultats nécessitent quand même d’être vérifiés. La Saur conseille l’utilisation systématique de l’analyse Xplorer dont les résultats en 6 à 8 heures peuvent être facilement corrélés à ceux de l’ARS », détaille Perrine Le Bayon qui précise que « la PCR est surtout proposée pour la partie surveillance spécifique avec alarme ». Une certification pour la qualité des eaux de baignade Avec ces différents outils de gestion active de la qualité des eaux de baignade, les collectivités peuvent désormais clairement expliquer leur choix dans la fermeture L’eau magazine juin juin 2011 2012 N°17 N°19 Mairie de Cassis
Prélèvement d’eau pour vérifier la concentration des normes bactériennes. ou la réouverture d’un site de baignade, en ayant bien pris en compte le potentiel risque sanitaire. « Ces solutions nous permettent également d’identifier les sources de pollution et de les traiter. On n’est plus dans la constatation du problème mais dans la résolution », se réjouit Véronique Le Priol. Mais, que ce soit pour la modélisation ou les analyses bactériennes rapides, ces techniques ont un coût non négligeable. Il faut donc qu’il existe, outre l’objectif de préserver le milieu naturel, un réel enjeu touristique pour justifier leur mise en place. Par ailleurs, l’engagement d’une collectivité dans une démarche de gestion active doit être mise en avant pour sensibiliser les communes environnantes et également rendre visible les efforts entrepris. Pour permettre aux communes désireuses de valoriser leurs actions, une certification appelée « Gestion de la qualité des eaux de baignade » a été créée en 2009 par l’Association Nationale des Élus du Littoral (Anel), l’Association Nationale des Maires des Stations Classées et des Communes Touristiques (ANMSCCT) ainsi que le Bureau Véritas Certification. Son objectif est de garantir une méthode de gestion des eaux de baignade visant à améliorer la qualité de l’eau, tout en informant largement le public, et ce, afin de protéger la santé des baigneurs. Destiné aux collectivités candidates, un référentiel élaboré avec le soutien L’eau magazine juin 2011 N°17 Dossier – Eaux de baignades du ministère de l’Écologie décrit les critères et les étapes à mettre en place pour obtenir cette certification  : profils de baignade, stratégie de surveillance, système de gestion de crise, information au public… « Cette démarche a permis à Carnac de pouvoir certifier d’une qualité d’eau irréprochable. Pourtant, le grand public a souvent du mal à comprendre le sens de cette certification et fait un amalgame avec les Pavillons Bleus », note Véronique Le Priol. Il est donc important de rappeler que les Pavillons Bleus – délivrés par l’association du même nom – sont un label qui repose sur tout l’aménagement des plages et leur gestion environnementale. À Cassis, première collectivité à avoir obtenu la certification dans le département des Bouches-du-Rhône, un grand travail de communication est ainsi réalisé autour du logo attestant leur engagement. Pour Marc de Caneva, les touristes, notamment ceux des pays d’Europe du Nord, sont de plus en plus regardants à la qualité des eaux de baignade d’un site. « Par ailleurs, la certification de l’Anel repose sur une notion importante d’amélioration continue ce qui nous pousse à faire évoluer en permanence notre système de gestion active », pointe l’adjoint à l’Environnement de la ville de Cassis. Les incidents repérés pendant la saison balnéaire ainsi que le retour d’expérience sur le système de gestion doivent ainsi faire l’objet d’une analyse qui aidera à l’amélioration du dispositif. L’eau magazine juin 2012 N°19 51 Saur



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


L'Eau Magazine numéro 19 jun à oct 2012 Page 1L'Eau Magazine numéro 19 jun à oct 2012 Page 2-3L'Eau Magazine numéro 19 jun à oct 2012 Page 4-5L'Eau Magazine numéro 19 jun à oct 2012 Page 6-7L'Eau Magazine numéro 19 jun à oct 2012 Page 8-9L'Eau Magazine numéro 19 jun à oct 2012 Page 10-11L'Eau Magazine numéro 19 jun à oct 2012 Page 12-13L'Eau Magazine numéro 19 jun à oct 2012 Page 14-15L'Eau Magazine numéro 19 jun à oct 2012 Page 16-17L'Eau Magazine numéro 19 jun à oct 2012 Page 18-19L'Eau Magazine numéro 19 jun à oct 2012 Page 20-21L'Eau Magazine numéro 19 jun à oct 2012 Page 22-23L'Eau Magazine numéro 19 jun à oct 2012 Page 24-25L'Eau Magazine numéro 19 jun à oct 2012 Page 26-27L'Eau Magazine numéro 19 jun à oct 2012 Page 28-29L'Eau Magazine numéro 19 jun à oct 2012 Page 30-31L'Eau Magazine numéro 19 jun à oct 2012 Page 32-33L'Eau Magazine numéro 19 jun à oct 2012 Page 34-35L'Eau Magazine numéro 19 jun à oct 2012 Page 36-37L'Eau Magazine numéro 19 jun à oct 2012 Page 38-39L'Eau Magazine numéro 19 jun à oct 2012 Page 40-41L'Eau Magazine numéro 19 jun à oct 2012 Page 42-43L'Eau Magazine numéro 19 jun à oct 2012 Page 44-45L'Eau Magazine numéro 19 jun à oct 2012 Page 46-47L'Eau Magazine numéro 19 jun à oct 2012 Page 48-49L'Eau Magazine numéro 19 jun à oct 2012 Page 50-51L'Eau Magazine numéro 19 jun à oct 2012 Page 52-53L'Eau Magazine numéro 19 jun à oct 2012 Page 54-55L'Eau Magazine numéro 19 jun à oct 2012 Page 56-57L'Eau Magazine numéro 19 jun à oct 2012 Page 58-59L'Eau Magazine numéro 19 jun à oct 2012 Page 60-61L'Eau Magazine numéro 19 jun à oct 2012 Page 62-63L'Eau Magazine numéro 19 jun à oct 2012 Page 64-65L'Eau Magazine numéro 19 jun à oct 2012 Page 66-67L'Eau Magazine numéro 19 jun à oct 2012 Page 68-69L'Eau Magazine numéro 19 jun à oct 2012 Page 70-71L'Eau Magazine numéro 19 jun à oct 2012 Page 72-73L'Eau Magazine numéro 19 jun à oct 2012 Page 74-75L'Eau Magazine numéro 19 jun à oct 2012 Page 76-77L'Eau Magazine numéro 19 jun à oct 2012 Page 78-79L'Eau Magazine numéro 19 jun à oct 2012 Page 80