L'Eau Magazine n°18 nov 11 à mai 2012
L'Eau Magazine n°18 nov 11 à mai 2012

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 36 - 37  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
36 37
SIAAP Enquête Valorisation énergétique des boues  : quel avenir pour le biogaz ? Les stations d’épuration valorisent les boues en produisant du biogaz. Ce biogaz est réutilisé soit en énergie thermique, soit en énergie électrique. Mais la filière rencontre des obstacles. 38 Les digesteurs à l’usine du Siaap de Marne-Aval. « 150 millions de m 3 de biogaz produits dans 74 stations d’épuration. » C’est un double objectif très officiel qui favorise la filière du biogaz  : la directive europénnes 2009/28/CE du 23 avril 2009 a fixé pour la France, à l’horizon 2020, une part d’énergie renouvelable de 23% du total de sa production d’énergie. Une exigence transposée dans les dispositifs du Grenelle. D’autant plus logique que le biogaz est constitué majoritairement de méthane, un gaz à effet de serre. Le valoriser est un moyen de diminuer ses émissions et de lutter par la même occasion contre le réchauffement climatique. Selon les nouvelles normes, il faudra aboutir à 60 ktep 1 de production de chaleur à partir du biogaz au 31 décembre 2012, et à 555 ktep au 31 décembre 2020. Et il faudra mettre en service 520 MW de production d’électricité à partir de biomasses, dont le biogaz, au 31 décembre 2012, et 2 300 MW avant le 31 décembre 2020. 1 Milliers de tonnes équilvalent-pétrole Revendre le biogaz Face à ces obligations, l’Ademe et GRDF ont demandé au cabinet Ernst & Young une étude de marché sur la valorisation du biogaz, parue en 2010 sur des données 2008. Cette étude a montré qu’à côté de la valorisation des déchets, la filière des boues avait un vrai rôle à jouer. D’autant que les communes ont tout intérêt à choisir le procédé des digesteurs, qui produisent le biogaz. Pour réduire le volume des boues, donc pour économiser sur le transport pour l’épandage, diminuer la masse des décharges. Pour stabiliser les boues. Pour favoriser l’autonomie en énergie des usines d’épuration. Pour, le cas échéant, vendre de l’électricité à EDF. En sachant que les tarifs de l’électricité tirée du biogaz ont été fixés en 2006 entre 7,5 et 9 centimes par kWh, assorti d’une prime à l’efficacité énergétique entre 0 et 3 centimes par kWh, et une prime à la méthanisation de 2 centimes par kWh. L’eau magazine novembre 2011 N°18
La quantité de biogaz issue de la digestion des boues atteint près de 300 millions de mètres cubes dont 50% proviennent de 74 stations d’épuration urbaines (step). Celle de Seine-Aval à Achères, représentant à elle seule un tiers de ces 50%. Les step, actuellement, se servent du biogaz surtout pour leur propre fonctionnement. Il est utilisé directement en chaudière, pour fournir de l’électricité, qui peut être parfois revendue en réseau, et dans des cas encore peu fréquents de cogénération pour donner à la fois de l’énergie thermique et électrique. La valorisation du biogaz en chaleur est le moyen le plus ancien et donc de très loin le plus courant (environ 60% du volume). La teneur en méthane du gaz ne monte alors qu’à 20% et les contraintes d’épuration ne sont pas très lourdes. L’énergie thermique sert principalement à la station pour entretenir le procédé de méthanisation, chauffer les locaux, réduire les boues, etc. Cogénération La production d’électricité, qui concerne 14% du volume, peut se réaliser de deux manières. Avec une chaudière au biogaz et une La fiscalité du biogaz Deux types de taxe concernent le biogaz. La TGAP (Taxe générale sur les activités polluantes) qui entre dans la base d’imposition de la TVA. La loi de finances rectificative de 2010 a prévu une réduction de cette taxe pour les installations de stockage ou d’incinération des déchets ménagers et assimilés. Une des conditions est une valorisation du biogaz à plus de 75%. La TVA  : la question n’est pas claire. Il est effectivement prévu que turbine à vapeur, sans grosses complications techniques. Plus récemment, les stations ont installé des moteurs à gaz, soit à étincelles, soit dual-fuel. Ils sont plus robustes, mais aussi plus coûteux et le biogaz doit contenir au moins 40% de méthane. En cogénération, qui regarde 9% du Enquête le gaz naturel consommé pour un usage final est soumis au régime de la TVA. Le taux normal (19,6%) s’applique aux consommations de gaz naturel. Et le biogaz comporte 60% de méthane, ce qui en fait un hydrocarbure gazeux, selon les douanes, et sa production constitue une « mise à la consommation », donc soumise à la TVA, sur la part qui n’est pas brûlé en torchère. Cependant, le biogaz, pour le moment, sert surtout à l’autoconsommation, une « livraison à soi-même », ce qui impliquerait une exonération de TVA. L’eau magazine novembre 2011 N°18 39



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


L'Eau Magazine numéro 18 nov 11 à mai 2012 Page 1L'Eau Magazine numéro 18 nov 11 à mai 2012 Page 2-3L'Eau Magazine numéro 18 nov 11 à mai 2012 Page 4-5L'Eau Magazine numéro 18 nov 11 à mai 2012 Page 6-7L'Eau Magazine numéro 18 nov 11 à mai 2012 Page 8-9L'Eau Magazine numéro 18 nov 11 à mai 2012 Page 10-11L'Eau Magazine numéro 18 nov 11 à mai 2012 Page 12-13L'Eau Magazine numéro 18 nov 11 à mai 2012 Page 14-15L'Eau Magazine numéro 18 nov 11 à mai 2012 Page 16-17L'Eau Magazine numéro 18 nov 11 à mai 2012 Page 18-19L'Eau Magazine numéro 18 nov 11 à mai 2012 Page 20-21L'Eau Magazine numéro 18 nov 11 à mai 2012 Page 22-23L'Eau Magazine numéro 18 nov 11 à mai 2012 Page 24-25L'Eau Magazine numéro 18 nov 11 à mai 2012 Page 26-27L'Eau Magazine numéro 18 nov 11 à mai 2012 Page 28-29L'Eau Magazine numéro 18 nov 11 à mai 2012 Page 30-31L'Eau Magazine numéro 18 nov 11 à mai 2012 Page 32-33L'Eau Magazine numéro 18 nov 11 à mai 2012 Page 34-35L'Eau Magazine numéro 18 nov 11 à mai 2012 Page 36-37L'Eau Magazine numéro 18 nov 11 à mai 2012 Page 38-39L'Eau Magazine numéro 18 nov 11 à mai 2012 Page 40-41L'Eau Magazine numéro 18 nov 11 à mai 2012 Page 42-43L'Eau Magazine numéro 18 nov 11 à mai 2012 Page 44-45L'Eau Magazine numéro 18 nov 11 à mai 2012 Page 46-47L'Eau Magazine numéro 18 nov 11 à mai 2012 Page 48-49L'Eau Magazine numéro 18 nov 11 à mai 2012 Page 50-51L'Eau Magazine numéro 18 nov 11 à mai 2012 Page 52-53L'Eau Magazine numéro 18 nov 11 à mai 2012 Page 54-55L'Eau Magazine numéro 18 nov 11 à mai 2012 Page 56-57L'Eau Magazine numéro 18 nov 11 à mai 2012 Page 58-59L'Eau Magazine numéro 18 nov 11 à mai 2012 Page 60-61L'Eau Magazine numéro 18 nov 11 à mai 2012 Page 62-63L'Eau Magazine numéro 18 nov 11 à mai 2012 Page 64-65L'Eau Magazine numéro 18 nov 11 à mai 2012 Page 66-67L'Eau Magazine numéro 18 nov 11 à mai 2012 Page 68-69L'Eau Magazine numéro 18 nov 11 à mai 2012 Page 70-71L'Eau Magazine numéro 18 nov 11 à mai 2012 Page 72-73L'Eau Magazine numéro 18 nov 11 à mai 2012 Page 74-75L'Eau Magazine numéro 18 nov 11 à mai 2012 Page 76-77L'Eau Magazine numéro 18 nov 11 à mai 2012 Page 78-79L'Eau Magazine numéro 18 nov 11 à mai 2012 Page 80-81L'Eau Magazine numéro 18 nov 11 à mai 2012 Page 82-83L'Eau Magazine numéro 18 nov 11 à mai 2012 Page 84-85L'Eau Magazine numéro 18 nov 11 à mai 2012 Page 86-87L'Eau Magazine numéro 18 nov 11 à mai 2012 Page 88-89L'Eau Magazine numéro 18 nov 11 à mai 2012 Page 90-91L'Eau Magazine numéro 18 nov 11 à mai 2012 Page 92-93L'Eau Magazine numéro 18 nov 11 à mai 2012 Page 94-95L'Eau Magazine numéro 18 nov 11 à mai 2012 Page 96-97L'Eau Magazine numéro 18 nov 11 à mai 2012 Page 98-99L'Eau Magazine numéro 18 nov 11 à mai 2012 Page 100-101L'Eau Magazine numéro 18 nov 11 à mai 2012 Page 102-103L'Eau Magazine numéro 18 nov 11 à mai 2012 Page 104-105L'Eau Magazine numéro 18 nov 11 à mai 2012 Page 106-107L'Eau Magazine numéro 18 nov 11 à mai 2012 Page 108-109L'Eau Magazine numéro 18 nov 11 à mai 2012 Page 110-111L'Eau Magazine numéro 18 nov 11 à mai 2012 Page 112-113L'Eau Magazine numéro 18 nov 11 à mai 2012 Page 114-115L'Eau Magazine numéro 18 nov 11 à mai 2012 Page 116