L'Eau Magazine n°17 jun à oct 2011
L'Eau Magazine n°17 jun à oct 2011

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 92 - 93  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
92 93
92 Marchés Usine de traitement d’eaux usées à Roseville, en Californie. aux ultra-violets permette leur désagrégation. L’Europe dans l’attente d’une harmonisation Des systèmes de traitement aux UV sont actuellement installés à travers les États-Unis. À New York, le plus grand réseau d’eau potable du monde, capable de désinfecter 8,3 millions de mètres cubes par jour, est alimenté par l’entreprise canadienne Trojan Technologies. L’eau puisée des réservoirs de Catskill et du Delaware, à plus de 170 kilomètres de la ville, sera traitée et livrée à plus de 9 millions de personnes. En Europe, l’évolution de la législation a également eu un effet sur l’utilisation du traitement aux UV. La technologie est depuis longtemps utilisée sur les sources d’eau souterraine et la filtration des rivières. Après avoir été reconnue pendant de nombreuses années comme une technologie efficace sur les petites installations, elle est à présent intégrée à plus grande échelle. L’industrie de l’eau étant connue pour sa prudence, les entreprises de service public dans des pays comme le Royaume-Uni ont attendu des directives spécifiques avant d’installer Trojan Technologies, Paul Cockrell et Rachel Lincol des systèmes de traitement par UV. L’autorité britannique Drinking Water Inspectorate a publié son guide de conseils d’utilisation du traitement aux UV en février 2010. Il décrit les problèmes auxquels les fournisseurs d’eau doivent penser lors de la conception et l’utilisation des systèmes par UV. « C’est le cas pour beaucoup de technologies dans le secteur de l’eau – la réglementation change assez souvent – car il est normal d’évoluer puis de mettre en œuvre le traitement le plus récent », précise Michael Templeton, membre de l’International Water Association. Ailleurs en Europe, les fabricants de lampes à UV voient le respect de la validation par les autorités comme une condition préalable à la vente. Erwin Sterenberg, le directeur commercial de LIT UV Europe, explique qu’en particulier pour les projets de traitement pour l’eau potable, les clients demandent souvent des systèmes UV certifiés par des organismes tels que l’Association allemande technique et scientifique pour le gaz et l’eau (DVGW) ou son homologue autrichien (ÖVGW). En France, une réglementation sur l’évaluation et l’autorisation des réacteurs UV est prévue depuis 2007. La clarification et la simplification des procédures sont souhaitées par tous les opérateurs, maîtres d’ouvrage et équipementiers. Compte tenu des enjeux, il est surprenant que l’Union européenne n’envisage pas, à ce stade, d’harmoniser ces procédures. À tout le moins, une liste des procédés autorisés et pouvant être utilisés dans l’Union européenne serait fort utile. Les UV, efficaces pour le « reuse » La réutilisation (« reuse ») des eaux usées traitées devient l’un des principaux moteurs de l’utilisation de la technologie UV dans les pays développés et ailleurs. « Si l’on veut traiter les eaux usées et les rejeter dans l’environnement, il est préférable d’y ajouter le moins de produits chimiques possibles. Aussi, le traitement aux UV est à ce titre très intéressant », poursuit Michael Templeton. Souvent, les eaux usées sont traitées par UV et réinjectées dans les aquifères souterrains pour y être stockées. L’eau y est stockée un certain temps avant d’être puisée pour être de nouveau utilisée comme eau potable ou à d’autres fins. La pénurie d’eau, dans d’autres parties du monde, encourage la réutilisation des eaux usées, et la technologie UV est progressivement intégrée aux systèmes faisant partie du cycle de désinfection. En Australie, Trojan Technologies fournit des systèmes de traitement UV pour l’Eastern Tertiary Alliance à Melbourne. Selon Tania Testa, directrice Marketing et communications chez Trojan Technologies, le projet – « révolutionnaire » – apportera une eau recyclée de haute qualité pour des applications telles que les chasses d’eau, l’arrosage des jardins et le lavage de voiture. D’après Erwin Sterenberg de LIT UV, il y a de plus en plus de demandes de la part de pays comme l’Arabie saoudite, le Koweït, les Émirats Arabes Unis et Oman. « L’eau y est très rare et les gouvernements locaux sont très au fait des questions environnementales. Ils ne veulent pas rejeter des eaux usées non traitées dans les canaux, les rivières ou la mer, ou bien ils veulent commencer à améliorer la qualité des eaux usées pour les utiliser à des fins d’irrigation », ajoute-t-il. UV LED 2 en 2013 ? À l’avenir, de nombreux développements permettront d’améliorer l’efficacité de la désinfection aux ultraviolets. Cette innovation se focalisera principalement sur l’amélioration de l’efficacité des lampes UV pour les rendre moins énergivores et plus durables. D’importantes recherches se concentrent sur l’utilisation d’UV LED pour se substituer à la lampe à mercure. KarlLinden et Christie Chatterley, de l’Université du Colorado à 2 Diode électroluminescente. L’eau magazine juin 2011 N°17
Boulder, ont mené des recherches sur l’utilisation des UV LED pour la désinfection. Leurs résultats ont été publiés en mars 2010 par International Water Association Publishing. « Nous sommes très enthousiastes sur les UV LED, se réjouit KarlLinden, « mais leur efficacité doit être améliorée, si on les compare aux autres LED. Je pense que c’est juste une question de temps. » Linden et Chatterley ont testé les UV LED sur l’inactivation des E. coli, une bactérie potentiellement mortelle, en utilisant un prototype. Ils ont conclu que pour une utilisation opérationnelle, les LED ne sont pas encore rentables, tant en terme de coût que de puissance. Toutefois, selon leur rapport, ils peuvent s’avérer une « option viable et économique d’ici trois à quatre ans, à l’horizon 2013 ». Daniel Finnan L’étude de marché de Frost & Sullivan Le marché mondial pour les systèmes UV semble avoir de grands potentiels. D’après un rapport du cabinet Frost & Sullivan sur l’industrie (2010), il va croître de 5,8% par an, atteignant 629 millions de dollars d’ici à 2015. Durant cette période, le traitement pour l’eau potable représentera environ 55%, et les eaux usées 45%. L’Europe et l’Amérique du Nord devraient représenter la plus forte croissance pour ce qui est du traitement de l’eau. Dans des endroits comme l’Inde et la Chine, le prix devrait être un facteur clé pour les systèmes UV concurrents, tandis que les fournisseurs proposant à la fois désinfection et surveillance seront en mesure d’offrir une proposition plus attrayante. Marchés Des entreprises rivales jouent des coudes pour obtenir de lucratifs contrats, et il y a une saine concurrence dans un secteur en expansion. « Les fusions et acquisitions vont être minimes, car nous sommes encore au stade de la croissance et le marché n’est pas arrivé à maturité », affirme Karthikeyan Ravikumar, chargé d’études chez Frost & Sullivan. Le spécialiste du marché de l’eau basée en Inde estime que les perspectives dans la région Asie-Pacifique sont bonnes. Il y aura une forte croissance dans le traitement aux UV dans les applications industrielles nécessitant une eau traitée de très haute qualité, tandis que le marché en Europe et en Amérique du Nord, en comparaison, est « dans les derniers stades de sa croissance ».



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


L'Eau Magazine numéro 17 jun à oct 2011 Page 1L'Eau Magazine numéro 17 jun à oct 2011 Page 2-3L'Eau Magazine numéro 17 jun à oct 2011 Page 4-5L'Eau Magazine numéro 17 jun à oct 2011 Page 6-7L'Eau Magazine numéro 17 jun à oct 2011 Page 8-9L'Eau Magazine numéro 17 jun à oct 2011 Page 10-11L'Eau Magazine numéro 17 jun à oct 2011 Page 12-13L'Eau Magazine numéro 17 jun à oct 2011 Page 14-15L'Eau Magazine numéro 17 jun à oct 2011 Page 16-17L'Eau Magazine numéro 17 jun à oct 2011 Page 18-19L'Eau Magazine numéro 17 jun à oct 2011 Page 20-21L'Eau Magazine numéro 17 jun à oct 2011 Page 22-23L'Eau Magazine numéro 17 jun à oct 2011 Page 24-25L'Eau Magazine numéro 17 jun à oct 2011 Page 26-27L'Eau Magazine numéro 17 jun à oct 2011 Page 28-29L'Eau Magazine numéro 17 jun à oct 2011 Page 30-31L'Eau Magazine numéro 17 jun à oct 2011 Page 32-33L'Eau Magazine numéro 17 jun à oct 2011 Page 34-35L'Eau Magazine numéro 17 jun à oct 2011 Page 36-37L'Eau Magazine numéro 17 jun à oct 2011 Page 38-39L'Eau Magazine numéro 17 jun à oct 2011 Page 40-41L'Eau Magazine numéro 17 jun à oct 2011 Page 42-43L'Eau Magazine numéro 17 jun à oct 2011 Page 44-45L'Eau Magazine numéro 17 jun à oct 2011 Page 46-47L'Eau Magazine numéro 17 jun à oct 2011 Page 48-49L'Eau Magazine numéro 17 jun à oct 2011 Page 50-51L'Eau Magazine numéro 17 jun à oct 2011 Page 52-53L'Eau Magazine numéro 17 jun à oct 2011 Page 54-55L'Eau Magazine numéro 17 jun à oct 2011 Page 56-57L'Eau Magazine numéro 17 jun à oct 2011 Page 58-59L'Eau Magazine numéro 17 jun à oct 2011 Page 60-61L'Eau Magazine numéro 17 jun à oct 2011 Page 62-63L'Eau Magazine numéro 17 jun à oct 2011 Page 64-65L'Eau Magazine numéro 17 jun à oct 2011 Page 66-67L'Eau Magazine numéro 17 jun à oct 2011 Page 68-69L'Eau Magazine numéro 17 jun à oct 2011 Page 70-71L'Eau Magazine numéro 17 jun à oct 2011 Page 72-73L'Eau Magazine numéro 17 jun à oct 2011 Page 74-75L'Eau Magazine numéro 17 jun à oct 2011 Page 76-77L'Eau Magazine numéro 17 jun à oct 2011 Page 78-79L'Eau Magazine numéro 17 jun à oct 2011 Page 80-81L'Eau Magazine numéro 17 jun à oct 2011 Page 82-83L'Eau Magazine numéro 17 jun à oct 2011 Page 84-85L'Eau Magazine numéro 17 jun à oct 2011 Page 86-87L'Eau Magazine numéro 17 jun à oct 2011 Page 88-89L'Eau Magazine numéro 17 jun à oct 2011 Page 90-91L'Eau Magazine numéro 17 jun à oct 2011 Page 92-93L'Eau Magazine numéro 17 jun à oct 2011 Page 94-95L'Eau Magazine numéro 17 jun à oct 2011 Page 96-97L'Eau Magazine numéro 17 jun à oct 2011 Page 98-99L'Eau Magazine numéro 17 jun à oct 2011 Page 100-101L'Eau Magazine numéro 17 jun à oct 2011 Page 102-103L'Eau Magazine numéro 17 jun à oct 2011 Page 104-105L'Eau Magazine numéro 17 jun à oct 2011 Page 106-107L'Eau Magazine numéro 17 jun à oct 2011 Page 108-109L'Eau Magazine numéro 17 jun à oct 2011 Page 110-111L'Eau Magazine numéro 17 jun à oct 2011 Page 112