L'Eau Magazine n°17 jun à oct 2011
L'Eau Magazine n°17 jun à oct 2011

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 62 - 63  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
62 63
Qualité et développement durable Les premiers trophées Aquaplus  : réalisations exemplaires Pour la première année, sept collectivités ont reçu le trophée Aquaplus, saluant des réalisations particulièrement remarquables en matière de traitement de l’eau ou de réseau d’eau. Trophée Station d’épuration de Pont-Sainte-Maxence (Oise) DR « L’une des caractéristiques les plus originales de cette station de 40 000 EH, explique Alain Coullaré, maire de Monceaux et président du Syndicat intercommunal pour le traitement et le transport des eaux usées et des réseaux (Sitteur), c’est le séchage des boues dans une serre – ce qui est unique en Picardie. Cette serre nous fait économiser au moins 100 000 euros par an sur le transport des boues. Je voulais des solutions qui Station d’épuration d’Avranches (Manche) DR « La station est implantée en bordure de baie du Mont Saint-Michel, branes. Nous avons bâti la nouvelle sta- « fin du fin » de la technologie – les mem- explique André Bazin, vice-président tion, de 40 000 EH mais évolutive, à côté de la communauté de communes en de l’ancienne, et dès qu’elle a été en service, charge de l’Assainissement, et au bord nous avons détruit l’autre. La technologie de la Sée, qui se déverse dans la baie. Il membrane nous donne une totale satisfaction. Le constructeur nous avait déjà s’agit en outre d’une des premières rivières salmonicoles de France… les pêcheurs sont donc particulièrement attentifs. promis qu’il ferait mieux que les normes… L’ancienne Qualité station datait de et 1974 dévelop- et était et aujourd’hui, il fait mieux que ce qu’il obsolète. Nous avons donc décidé, lorsqu’il a fallu la remplacer, de faire le choix du Station d’épuration de Guéthary (Pyrénées-Atlantique) DR « Notre nouvelle station est vraiment remarquable !, se réjouit le maire de Guéthary, Albert Larousset, président du Syndicat intercommunal d’assainissemenpement de Guéthary, durable Saint-Jeande-Luz et Acotz. Nous sommes en bord de mer, et nos plages sont fréquentées par de nombreux surfeurs ; alors lorsque plusieurs années de suite on se retrouve avec un « drapeau noir » pour la qualité des eaux, c’est insupportable. Lors des travaux préparatoires, nous avons marient le développement durable et les économies d’énergie. Nous avons beaucoup travaillé sur tous les aspects liés à ces questions. Le rendement épuratoire est au top niveau, et tous les détails ont été pensés  : même le sol des cheminements, qui est recouvert d’un enrobé à base d’un liant végétal, sans bitume, et qui ne nécessite pas de grande montée en température – d’où de réelles économies d’énergie sur le chantier. » avait promis ! Même les Chinois et les sud- Africains viennent visiter l’usine… » commencé par envisager un émissaire en mer. Mais il aurait dû faire 600m, c’était trop cher. Nous avons cherché une autre technique  : ça a été l’ultrafiltration par membranes. J’étais inquiet, car cela n’existait quasiment pas en France. Mais il faut bien se lancer ! Et comme c’était un pilote, on a été aidé à hauteur de 80%. La station (10 000 EH) a été inaugurée en 2003 et elle marche parfaitement. C’est une réussite ! » 62 L’eau magazine juin 2011 N°17 L’eau magazine juin 2011 N°17
Station d’épuration du Siav (Savoie) Dans un magnifique cadre montagneux, non loin de Courchevel, une station d’épuration se doit d’être extrêmement intégrée. Pour Gilbert Blanc-Tailleur, maire de Courchevel et président du syndicat intercommnunal d’assainissement de la Vanoise, le trophée Aquaplus est « la récompense de dix années de travail pour convaincre et trouver des solutions. La nouvelle station est adaptée aux variations de population  : elle est composée de deux files, l’une Qualité et développement durable Station d’épuration de la presqu’île de Quiberon Dans une région aussi touristique que la presqu’île de Quiberon, trois problèmes spécifiques se posent  : la souplesse, la qualité des eaux rejetées et les nuisances. « La nouvelle station d’épuration est conçue pour 60 000 EH alors que nous avons 7 000 habitants l’hiver, explique Jean-Michel Belz, le maire de Quiberon. Elle est totalement intégrée à l’environnement, nous avons amené Station d’épuration de Laburrenia À Laburrenia, sur la côte basque, le tourisme est un poumon économique. Jusqu’à maintenant, de graves problèmes de réseau risquaient d’affecter cette activité pendant la période où la population du territoire passe de 60 000 à 350 000 habitants, comme l’explique le maire de Biriatou, Michel Hiriart  : « Pendant la haute saison touristique, les stations produisaient des surverses qui allaient directement de 5 000 EH pour la basse saison et une de 65 000 EH pour la haute saison. Il a fallu mettre une attention particulière sur le traitement lui-même, car le site se trouve non loin d’un site de sports en eaux vives. Les eaux usées sont traitées par décantation, biofiltration, puis désinfection sur banc UV. L’ntégration paysagère a été extrêmement soignée, ainsi que la question des nuisances olfactives. Cette usine va nous permettre de faire face pour les dix prochaines années au moins. » des tonnes de terre pour qu’elle soit presque enfouie, il faut arriver dessus pour la voir. Et enfin, elle n’apporte aucune nuisance olfactive. L’ancienne station, il fallait se mettre en apnée quand on s’en approchait ! Maintenant, les gens qui habitent à 150 m ne sentent rien. Et enfin, elle rejette de l’eau qui est aux normes baignades. On a fait du bon travail. Et d’ailleurs, des visiteurs viennent d’Arabie saoudite pour la voir ! » Réseau d’eau potable avec microturbines Ce trophée récompense un réseau d’eau potable qui produit de l’électricité par turbinage. Selon Véronique Paquis, adjointe au maire de Nice en charge du Développement durable, « nous avons été récompensés pour avoir été les premiers à utiliser ce système. Nous sommes sur un territoire qui comprend des pentes importantes, et c’est à ces endroits que sont installées les dans l’océan, obligeant à la fermeture des plages, ce qui était intenable. La nouvelle station est dimensionnée pour 40 000 EH, et peut être agrandie à 60 000 EH. Un nouvel émissaire en mer de 365 mètres a été aménagé, pour que les rejets se fassent en immersion. Tout cela a coûté beaucoup d’argent – 35 millions d’euros – mais nous n’avions pas le choix. Maintenant, nous sommes aux normes pour des décennies. » microturbines. La force gravitaire permet d’atteindre une pression suffisante pour faire tourner les turbines. Nous avons bien sûr vérifié que le système n’affectera pas la qualité de l’eau potable. Une seule turbine peut produire plus de 800 000 kWh/an, et à terme, les quatre installations produiront l’équivalent de l’électricité nécessaire à la ligne A du tramway. » L’eau 63 magazine juin 2011 N°17 DR Air images DR DR



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


L'Eau Magazine numéro 17 jun à oct 2011 Page 1L'Eau Magazine numéro 17 jun à oct 2011 Page 2-3L'Eau Magazine numéro 17 jun à oct 2011 Page 4-5L'Eau Magazine numéro 17 jun à oct 2011 Page 6-7L'Eau Magazine numéro 17 jun à oct 2011 Page 8-9L'Eau Magazine numéro 17 jun à oct 2011 Page 10-11L'Eau Magazine numéro 17 jun à oct 2011 Page 12-13L'Eau Magazine numéro 17 jun à oct 2011 Page 14-15L'Eau Magazine numéro 17 jun à oct 2011 Page 16-17L'Eau Magazine numéro 17 jun à oct 2011 Page 18-19L'Eau Magazine numéro 17 jun à oct 2011 Page 20-21L'Eau Magazine numéro 17 jun à oct 2011 Page 22-23L'Eau Magazine numéro 17 jun à oct 2011 Page 24-25L'Eau Magazine numéro 17 jun à oct 2011 Page 26-27L'Eau Magazine numéro 17 jun à oct 2011 Page 28-29L'Eau Magazine numéro 17 jun à oct 2011 Page 30-31L'Eau Magazine numéro 17 jun à oct 2011 Page 32-33L'Eau Magazine numéro 17 jun à oct 2011 Page 34-35L'Eau Magazine numéro 17 jun à oct 2011 Page 36-37L'Eau Magazine numéro 17 jun à oct 2011 Page 38-39L'Eau Magazine numéro 17 jun à oct 2011 Page 40-41L'Eau Magazine numéro 17 jun à oct 2011 Page 42-43L'Eau Magazine numéro 17 jun à oct 2011 Page 44-45L'Eau Magazine numéro 17 jun à oct 2011 Page 46-47L'Eau Magazine numéro 17 jun à oct 2011 Page 48-49L'Eau Magazine numéro 17 jun à oct 2011 Page 50-51L'Eau Magazine numéro 17 jun à oct 2011 Page 52-53L'Eau Magazine numéro 17 jun à oct 2011 Page 54-55L'Eau Magazine numéro 17 jun à oct 2011 Page 56-57L'Eau Magazine numéro 17 jun à oct 2011 Page 58-59L'Eau Magazine numéro 17 jun à oct 2011 Page 60-61L'Eau Magazine numéro 17 jun à oct 2011 Page 62-63L'Eau Magazine numéro 17 jun à oct 2011 Page 64-65L'Eau Magazine numéro 17 jun à oct 2011 Page 66-67L'Eau Magazine numéro 17 jun à oct 2011 Page 68-69L'Eau Magazine numéro 17 jun à oct 2011 Page 70-71L'Eau Magazine numéro 17 jun à oct 2011 Page 72-73L'Eau Magazine numéro 17 jun à oct 2011 Page 74-75L'Eau Magazine numéro 17 jun à oct 2011 Page 76-77L'Eau Magazine numéro 17 jun à oct 2011 Page 78-79L'Eau Magazine numéro 17 jun à oct 2011 Page 80-81L'Eau Magazine numéro 17 jun à oct 2011 Page 82-83L'Eau Magazine numéro 17 jun à oct 2011 Page 84-85L'Eau Magazine numéro 17 jun à oct 2011 Page 86-87L'Eau Magazine numéro 17 jun à oct 2011 Page 88-89L'Eau Magazine numéro 17 jun à oct 2011 Page 90-91L'Eau Magazine numéro 17 jun à oct 2011 Page 92-93L'Eau Magazine numéro 17 jun à oct 2011 Page 94-95L'Eau Magazine numéro 17 jun à oct 2011 Page 96-97L'Eau Magazine numéro 17 jun à oct 2011 Page 98-99L'Eau Magazine numéro 17 jun à oct 2011 Page 100-101L'Eau Magazine numéro 17 jun à oct 2011 Page 102-103L'Eau Magazine numéro 17 jun à oct 2011 Page 104-105L'Eau Magazine numéro 17 jun à oct 2011 Page 106-107L'Eau Magazine numéro 17 jun à oct 2011 Page 108-109L'Eau Magazine numéro 17 jun à oct 2011 Page 110-111L'Eau Magazine numéro 17 jun à oct 2011 Page 112