L'Eau Magazine n°16 nov 10 à mai 2011
L'Eau Magazine n°16 nov 10 à mai 2011

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 112 - 113  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
112 113
112 Métiers et formations « Mieux répondre aux besoins des autorités organisatrices de services » Pierre-Alain Roche, nouveau président de l’Association scientifique et technique pour l’eau et l’environnement (Astee), revient sur le dernier congrès de l’association et ses grandes orientations stratégiques. Quel bilan tirez-vous du dernier congrès de l’Astee ? L’Astee, c’est 4 000 adhérents issus du public (recherche, État et établissements publics, collectivités) et du privé, onze sections interrégionales très actives, cinq commissions techniques avec près de cinquante groupes de travail actifs  : c’est dire que ce rendez-vous annuel est essentiel pour faire le point et échanger – et le congrès de Strasbourg en juin 2010 a permis de capitaliser tout ce travail. Il a aussi été l’occasion d’une réflexion collective sur l’évolution de nos métiers. Curieusement, ce sujet transversal n’avait jamais été traité  : ce thème nous a permis de lever le nez du guidon et de réfléchir sur des mutations majeures qui sont déjà à l’œuvre. Peut-on plus facilement trouver que dans les métiers des services publics de l’environnement (eau potable, assainissement, valorisation des déchets) des emplois accessibles à une large palette de qualifications, en forte croissance car répondant aux enjeux environnementaux et de santé publique les plus essentiels, et non délocalisables car associés à un service qui ne peut être rendu que sur place ? Sait-on seulement, en dehors des cercles professionnels, que ces métiers représentent aujourd’hui 340 000 emplois, près des deux tiers du secteur de l’environnement, et que la France compte les majors mondiaux de ces secteurs et exporte activement ses savoir-faire dans ces domaines où elle est reconnue en pointe ? Imagine-t-on seulement à quel point ces métiers changent aujourd’hui, et comme le service des usagers et la conception et la gestion de ces systèmes de plus en plus technologiques, constituent pour les professionnels une source puissante de motivation et d’engagement ? En fait dans nos entreprises et nos collectivités, nous sommes les ménageurs de la planète et nos métiers, avec leur qualité de fiabilité, de service rendu aux populations sont d’une grande noblesse et nous devons mieux exprimer la fierté que nous avons à l’exercer. Les mutations sont en route et les enjeux de formation, initiale et continue, sont essentiels. Nous avons formulé des propositions très concrètes et avons eu le plaisir de les voir largement prises en compte par Thierry Chambolle dans son rapport établi à la demande du ministère de l’Écologie, sur les métiers de la croissance verte. Nos propositions, les débats et les recommandations sont Pierre-Alain Roche, président de l’Astee. téléchargeables sur notre site internet 1. Alain Tiret, membre du conseil d’administration de l’Astee, a accepté d’animer un groupe de travail chargé de la mise en œuvre et du suivi des mesures proposées. Vous y trouverez aussi des petites vidéos de témoignages de terrain qui, mieux que bien des discours, illustrent cette dynamique. L’Astee vient de signer un accord de partenariat avec l’Association des ingénieurs territoriaux de France (AITF). En quoi consiste cet accord et qu’en attendez-vous ? Cet accord avec l’AITF a été préparé par Philippe Marest, vice-président chargé des collectivités. Il 1 www.astee.org L’eau magazine novembre 2010 N°16 DR
matérialise la première de nos orientations stratégiques  : mieux répondre aux besoins des autorités organisatrices des services et mieux mobiliser les agents des collectivités dans nos travaux. L’enjeu des performances et de la gouvernance de nos services sera au cœur de nos travaux de 2011, notamment au congrès de Manosque en juin et à nos Journées nationales à Bordeaux en octobre. Nous avons tous beaucoup de travail, ne pouvons pas nous permettre la dispersion et vivons dans un contexte financier rigoureux dans les collectivités ; dans le même temps, nous ne pouvons améliorer nos performances que par l’échange des expériences, l’innovation et la transmission des connaissances. Des plateformes d’appui, à des coûts raisonnables, sont indispensables  : c’est un grand chantier que nous initions avec nos partenaires. Les grandes stratégies sont parfois faites de peu de choses  : en > FORMATIONS PROFESSIONNELLES > RECHERCHE > EXPERTISE > Eau potable > Assainissement > Maîtrise des déchets > Hydraulique appliquée > Ingénierie du milieu naturel > Management de services publics L’eau magazine novembre 2010 N°16 2009, nous avons tenu nos congrès simultanément l’un à Rouen et l’autre à Strasbourg en même temps, ce n’est pas très astucieux. En 2010, nous serons à Manosque et à Marseille avec un peu de recouvrement pour que nos adhérents puissent participer aux deux de façon coordonnée. Nous finalisons un accord analogue avec l’ATTF (Association des techniciens territoriaux de France). Cette économie de moyens et ces synergies développées entre acteurs des collectivités locales, nous les poursuivons aussi avec les autres grandes associations scientifiques dans le domaine de l’eau  : un protocole d’accord signé avec la Deb (Direction de l’eau et de la biodiversité) et l’Onema nous implique avec l’Académie de l’eau, la SHF et l’Afeid 2 sur cinq axes de travail 2 Onema  : Office national de l’eau et des milieux aquatiques – Afeid  : Association française pour l’eau, l’irrigation et le drainage – SHF  : Société hydrotechnique de France. 1 quai Koch – BP 61039 – 67070 Strasbourg cedex Tél  : +33 (0)3 88 24 82 82 – Fax  : +33 (0)3 88 37 04 97 contact@engees.unistra.fr http://engees.unistra.fr/Métiers et formations commun pour les trois années qui viennent. Tout cela concourt à simplifier le maquis des initiatives et des procédures dans lesquelles il faut dire que bien souvent nos interlocuteurs se perdent un peu quant au « qui fait quoi ». Parallèlement, nous avons commencé à travailler avec des grandes associations d’élus pour examiner avec elles comment l’Astee peut leur apporter son appui scientifique et technique dans l’exercice de leurs compétences eau potable, assainissement et déchets. Quels sont les grands axes stratégiques que vous envisagez pour les années à venir, en tant que nouveau président de l’Astee ? C’est simple, chaque axe stratégique est incarné par un des vice-présidents et le trésorier. Philippe Marest  : les collectivités locales. Le premier des axes stratégiques, LA PASSION DE L’EAU ET DE SON ENVIRONNEMENT ÉCOLE NATIONALE DU GÉNIE DE L’EAU ET DE L’ENVIRONNEMENT DE STRASBOURG 113



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


L'Eau Magazine numéro 16 nov 10 à mai 2011 Page 1L'Eau Magazine numéro 16 nov 10 à mai 2011 Page 2-3L'Eau Magazine numéro 16 nov 10 à mai 2011 Page 4-5L'Eau Magazine numéro 16 nov 10 à mai 2011 Page 6-7L'Eau Magazine numéro 16 nov 10 à mai 2011 Page 8-9L'Eau Magazine numéro 16 nov 10 à mai 2011 Page 10-11L'Eau Magazine numéro 16 nov 10 à mai 2011 Page 12-13L'Eau Magazine numéro 16 nov 10 à mai 2011 Page 14-15L'Eau Magazine numéro 16 nov 10 à mai 2011 Page 16-17L'Eau Magazine numéro 16 nov 10 à mai 2011 Page 18-19L'Eau Magazine numéro 16 nov 10 à mai 2011 Page 20-21L'Eau Magazine numéro 16 nov 10 à mai 2011 Page 22-23L'Eau Magazine numéro 16 nov 10 à mai 2011 Page 24-25L'Eau Magazine numéro 16 nov 10 à mai 2011 Page 26-27L'Eau Magazine numéro 16 nov 10 à mai 2011 Page 28-29L'Eau Magazine numéro 16 nov 10 à mai 2011 Page 30-31L'Eau Magazine numéro 16 nov 10 à mai 2011 Page 32-33L'Eau Magazine numéro 16 nov 10 à mai 2011 Page 34-35L'Eau Magazine numéro 16 nov 10 à mai 2011 Page 36-37L'Eau Magazine numéro 16 nov 10 à mai 2011 Page 38-39L'Eau Magazine numéro 16 nov 10 à mai 2011 Page 40-41L'Eau Magazine numéro 16 nov 10 à mai 2011 Page 42-43L'Eau Magazine numéro 16 nov 10 à mai 2011 Page 44-45L'Eau Magazine numéro 16 nov 10 à mai 2011 Page 46-47L'Eau Magazine numéro 16 nov 10 à mai 2011 Page 48-49L'Eau Magazine numéro 16 nov 10 à mai 2011 Page 50-51L'Eau Magazine numéro 16 nov 10 à mai 2011 Page 52-53L'Eau Magazine numéro 16 nov 10 à mai 2011 Page 54-55L'Eau Magazine numéro 16 nov 10 à mai 2011 Page 56-57L'Eau Magazine numéro 16 nov 10 à mai 2011 Page 58-59L'Eau Magazine numéro 16 nov 10 à mai 2011 Page 60-61L'Eau Magazine numéro 16 nov 10 à mai 2011 Page 62-63L'Eau Magazine numéro 16 nov 10 à mai 2011 Page 64-65L'Eau Magazine numéro 16 nov 10 à mai 2011 Page 66-67L'Eau Magazine numéro 16 nov 10 à mai 2011 Page 68-69L'Eau Magazine numéro 16 nov 10 à mai 2011 Page 70-71L'Eau Magazine numéro 16 nov 10 à mai 2011 Page 72-73L'Eau Magazine numéro 16 nov 10 à mai 2011 Page 74-75L'Eau Magazine numéro 16 nov 10 à mai 2011 Page 76-77L'Eau Magazine numéro 16 nov 10 à mai 2011 Page 78-79L'Eau Magazine numéro 16 nov 10 à mai 2011 Page 80-81L'Eau Magazine numéro 16 nov 10 à mai 2011 Page 82-83L'Eau Magazine numéro 16 nov 10 à mai 2011 Page 84-85L'Eau Magazine numéro 16 nov 10 à mai 2011 Page 86-87L'Eau Magazine numéro 16 nov 10 à mai 2011 Page 88-89L'Eau Magazine numéro 16 nov 10 à mai 2011 Page 90-91L'Eau Magazine numéro 16 nov 10 à mai 2011 Page 92-93L'Eau Magazine numéro 16 nov 10 à mai 2011 Page 94-95L'Eau Magazine numéro 16 nov 10 à mai 2011 Page 96-97L'Eau Magazine numéro 16 nov 10 à mai 2011 Page 98-99L'Eau Magazine numéro 16 nov 10 à mai 2011 Page 100-101L'Eau Magazine numéro 16 nov 10 à mai 2011 Page 102-103L'Eau Magazine numéro 16 nov 10 à mai 2011 Page 104-105L'Eau Magazine numéro 16 nov 10 à mai 2011 Page 106-107L'Eau Magazine numéro 16 nov 10 à mai 2011 Page 108-109L'Eau Magazine numéro 16 nov 10 à mai 2011 Page 110-111L'Eau Magazine numéro 16 nov 10 à mai 2011 Page 112-113L'Eau Magazine numéro 16 nov 10 à mai 2011 Page 114-115L'Eau Magazine numéro 16 nov 10 à mai 2011 Page 116-117L'Eau Magazine numéro 16 nov 10 à mai 2011 Page 118-119L'Eau Magazine numéro 16 nov 10 à mai 2011 Page 120-121L'Eau Magazine numéro 16 nov 10 à mai 2011 Page 122-123L'Eau Magazine numéro 16 nov 10 à mai 2011 Page 124