L'Eau Magazine n°16 nov 10 à mai 2011
L'Eau Magazine n°16 nov 10 à mai 2011

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 100 - 101  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
100 101
100 Europe et international Nouveau contrat d’exploitation pour l’eau de La Mecque Depuis septembre 2010, Saur assure le management du service d’eau et d’assainissement pour les villes de La Mecque et de Taïf, en Arabie Saoudite. Un projet qui marque le renouveau de sa présence à l’international et qui devrait lui ouvrir de nombreuses perspectives au Moyen-Orient. Le 28 août dernier, Saur, associé au groupe saoudien Zamil a signé avec la National Water Company (NWC) un management contract 1 pour l’eau et l’assainissement des villes de La Mecque et de Taïf, en Arabie Saoudite. « Nous l’avons emporté sur un total de dix sociétés internationales qui avaient été retenues par appel d’offres, souligne Christophe Guillet, directeur du développement international chez Saur. Ce contrat, établi pour une période de cinq ans, porte sur l’ensemble des prestations liées aux services de production et de distribution d’eau potable, mais aussi d’assainissement. Concrètement, nous devrons gérer 4 200 kilomètres de réseaux d’eau potable et 2 500 kilomètres de réseaux d’assainissement, pour quelque 555 000 m 3 d’eau distribués par jour. » Ainsi qu’il l’explique, jusqu’à présent ces filières étaient entre les mains du ministère saoudien de l’Eau et de l’Électricité. « En 2008, ce dernier a décidé de créer la NWC, laquelle se voit ainsi transférer progressivement les services d’eau et d’assainissement des grandes villes du pays. Le contrat que nous avons signé sur La Mecque-Taïf est le troisième du genre après Ryad puis Jeddah. Il sera suivi de deux autres projets à Medine et Dammam-Al Khobar, sur lesquels nous sommes préqualifiés. » Un pays aux contraintes fortes Pays désertique sujet à un important développement, l’Arabie Saoudite a des caractéristiques très marquées qui influencent de façon conséquente le secteur de l’eau. « Déjà, il faut savoir que l’eau du pays provient à 98% 1 Contrat de prestations de services avec prise en charge du management du projet. IStockphoto d’usines de dessalement appartenant à une société parapublique nationale, précise Christophe Guillet. Pour ce qui nous concerne directement, nous sommes confrontés à une problématique urbaine, avec des grandes métropoles qui sont perdues dans le désert et qui connaissent une forte croissance. Aussi, le contrat que nous avons signé prévoit, outre la réalisation du plan d’investissement, des travaux de construction de nouvelles infrastructures – usines ou réseaux – pour répondre à la demande et à la croissance de la population. » Ces nouvelles infrastructures devront aussi résoudre un second problème  : une continuité de service, sur La Mecque et Taïf, assurée aujourd’hui à 70% seulement. « En gros, sur 24 heures, la distribution en eau des habitants n’est assurée en continu que sur une période d’environ 18 heures. C’est une situation que nous avons dû prendre telle quelle, sans que nous puissions faire quoi que ce soit dans l’immédiat, et qui rend donc prioritaire une remise à niveau des équipements pour qu’on puisse atteindre les 100%. » Dans le même temps, Saur devra s’atteler à un autre chantier visant pour sa part à diminuer les pertes sur le réseau. « Aujourd’hui, 50% de l’eau distribuée est non facturée ou non comptabilisée. Cela tient à deux phénomènes. L’eau magazine novembre 2010 N°16
Une présence de cinq ans en Arabie Saoudite Pour Saur, le « management contract » signé en août dernier est l’aboutissement de trois ans d’efforts et de discussions. Il est aussi la conséquence d’une présence de cinq ans en Arabie Saoudite. « En 2005, le ministère de l’Eau et de l’électricité du Royaume nous avait sollicité pour réaliser, dans le cadre d’un groupement, un audit d’une partie des services d’eau et d’assainissement de la région Est, rappelle Christophe Guillet. Ensuite, en 2006, le groupe avait conduit un audit complet, à la fois technique et financier, des services d’eau et d’assainissement des villes de Dammam et d’Al Khobar. » L’étape suivante, en août 2007, fut l’obtention du contrat des « quick wins » (interventions très ciblées à la D’une part, nous subissons des pertes techniques inhérentes à des fuites d’eau, que nous avons du mal à détecter dans des sols sableux où l’eau n’apparaît pas en surface. Pour y remédier, nous devrons donc changer de nombreuses conduites. D’autre part, nous connaissons des pertes commerciales. Là, il s’agira d’améliorer la gestion des consommateurs et des abonnés. Il y a encore beaucoup de personnes qui font des branchements clandestins, quand ce ne sont pas des clients qui ne sont pas répertoriés dans les bases de l’entreprise, et qui donc ne sont pas facturés. » De grandes variations de population D’autres spécificités proviennent pour leur part de la place de La Mecque – et plus généralement de l’Arabie Saoudite – dans l’Islam. Avec des manifestations religieuses majeures comme les pèlerinages à La Mecque, mais aussi d’autres fêtes et événements importants tels que le ramadan, le royaume connaît de fortes variations de populations. Ainsi, alors que la population de La Mecque L’eau magazine novembre 2010 N°16 mise en œuvre express) sur Jeddah, un marché de 54 millions d’euros pour une durée de douze mois. Il portait sur une assistance technique d’experts en eau et assainissement, et la gestion de la clientèle. Enfin, le 31 août 2009, Saur avait signé un contrat d’assistance technique d’un an sur La Mecque, pour un montant de 2,3 millions d’euros. Une équipe, comprenant notamment cinq experts de l’entreprise, avait conduit la gestion globale de l’eau de la ville sainte, dont la distribution, l’assainissement, la gestion clientèle, le diagnostic et l’inventaire du patrimoine et des équipements, et la gestion des investissements en infrastructures. S.B. avoisine ordinairement 1,4 million d’habitants, elle passe à près de 5 millions pendant le pèlerinage du Hadj. « Cela pose bien entendu des contraintes spécifiques que nous devons considérer. Fort heureusement, les installations de la ville sainte sont conçues et réalisées pour pouvoir répondre à ce phénomène. Europe et international À titre d’exemple, nous disposons au niveau des services pour l’assainissement de La Mecque d’un barrage réservoir d’une capacité d’un million de mètres cube, rempli en prévision des fluctuations. » Quels que soient les défis à relever, une chose est d’ores et déjà certaine  : pour Saur, ce nouveau contrat (d’un montant de 46 millions de dollars) est une première référence d’envergure au Moyen-Orient. « D’un point de vue politique, ce contrat marque clairement le redéploiement de Saur à l’international et la volonté d’être présent sur des marchés à l’étranger. Dans un passé récent, notre groupe a connu deux ventes successives qui ont eu pour conséquence un certain repli. Aujourd’hui, nous avons un actionnariat qui est de moyen long terme, ce qui facilite une vraie politique de développement, y compris hors des frontières. Déjà, nous constatons que ce projet sur La Mecque et Taïf marque clairement les esprits. Nous sommes sollicités par plusieurs pays du Moyen- Orient et nous allons essayer de profiter de cette dynamique pour développer nos activités dans cette partie du monde où les besoins sont réels. Il y a beaucoup de projets en appel d’offres, que ce soit sur les Émirats ou dans le monde arabe au sens large. » Sophie Bocquillon 101



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


L'Eau Magazine numéro 16 nov 10 à mai 2011 Page 1L'Eau Magazine numéro 16 nov 10 à mai 2011 Page 2-3L'Eau Magazine numéro 16 nov 10 à mai 2011 Page 4-5L'Eau Magazine numéro 16 nov 10 à mai 2011 Page 6-7L'Eau Magazine numéro 16 nov 10 à mai 2011 Page 8-9L'Eau Magazine numéro 16 nov 10 à mai 2011 Page 10-11L'Eau Magazine numéro 16 nov 10 à mai 2011 Page 12-13L'Eau Magazine numéro 16 nov 10 à mai 2011 Page 14-15L'Eau Magazine numéro 16 nov 10 à mai 2011 Page 16-17L'Eau Magazine numéro 16 nov 10 à mai 2011 Page 18-19L'Eau Magazine numéro 16 nov 10 à mai 2011 Page 20-21L'Eau Magazine numéro 16 nov 10 à mai 2011 Page 22-23L'Eau Magazine numéro 16 nov 10 à mai 2011 Page 24-25L'Eau Magazine numéro 16 nov 10 à mai 2011 Page 26-27L'Eau Magazine numéro 16 nov 10 à mai 2011 Page 28-29L'Eau Magazine numéro 16 nov 10 à mai 2011 Page 30-31L'Eau Magazine numéro 16 nov 10 à mai 2011 Page 32-33L'Eau Magazine numéro 16 nov 10 à mai 2011 Page 34-35L'Eau Magazine numéro 16 nov 10 à mai 2011 Page 36-37L'Eau Magazine numéro 16 nov 10 à mai 2011 Page 38-39L'Eau Magazine numéro 16 nov 10 à mai 2011 Page 40-41L'Eau Magazine numéro 16 nov 10 à mai 2011 Page 42-43L'Eau Magazine numéro 16 nov 10 à mai 2011 Page 44-45L'Eau Magazine numéro 16 nov 10 à mai 2011 Page 46-47L'Eau Magazine numéro 16 nov 10 à mai 2011 Page 48-49L'Eau Magazine numéro 16 nov 10 à mai 2011 Page 50-51L'Eau Magazine numéro 16 nov 10 à mai 2011 Page 52-53L'Eau Magazine numéro 16 nov 10 à mai 2011 Page 54-55L'Eau Magazine numéro 16 nov 10 à mai 2011 Page 56-57L'Eau Magazine numéro 16 nov 10 à mai 2011 Page 58-59L'Eau Magazine numéro 16 nov 10 à mai 2011 Page 60-61L'Eau Magazine numéro 16 nov 10 à mai 2011 Page 62-63L'Eau Magazine numéro 16 nov 10 à mai 2011 Page 64-65L'Eau Magazine numéro 16 nov 10 à mai 2011 Page 66-67L'Eau Magazine numéro 16 nov 10 à mai 2011 Page 68-69L'Eau Magazine numéro 16 nov 10 à mai 2011 Page 70-71L'Eau Magazine numéro 16 nov 10 à mai 2011 Page 72-73L'Eau Magazine numéro 16 nov 10 à mai 2011 Page 74-75L'Eau Magazine numéro 16 nov 10 à mai 2011 Page 76-77L'Eau Magazine numéro 16 nov 10 à mai 2011 Page 78-79L'Eau Magazine numéro 16 nov 10 à mai 2011 Page 80-81L'Eau Magazine numéro 16 nov 10 à mai 2011 Page 82-83L'Eau Magazine numéro 16 nov 10 à mai 2011 Page 84-85L'Eau Magazine numéro 16 nov 10 à mai 2011 Page 86-87L'Eau Magazine numéro 16 nov 10 à mai 2011 Page 88-89L'Eau Magazine numéro 16 nov 10 à mai 2011 Page 90-91L'Eau Magazine numéro 16 nov 10 à mai 2011 Page 92-93L'Eau Magazine numéro 16 nov 10 à mai 2011 Page 94-95L'Eau Magazine numéro 16 nov 10 à mai 2011 Page 96-97L'Eau Magazine numéro 16 nov 10 à mai 2011 Page 98-99L'Eau Magazine numéro 16 nov 10 à mai 2011 Page 100-101L'Eau Magazine numéro 16 nov 10 à mai 2011 Page 102-103L'Eau Magazine numéro 16 nov 10 à mai 2011 Page 104-105L'Eau Magazine numéro 16 nov 10 à mai 2011 Page 106-107L'Eau Magazine numéro 16 nov 10 à mai 2011 Page 108-109L'Eau Magazine numéro 16 nov 10 à mai 2011 Page 110-111L'Eau Magazine numéro 16 nov 10 à mai 2011 Page 112-113L'Eau Magazine numéro 16 nov 10 à mai 2011 Page 114-115L'Eau Magazine numéro 16 nov 10 à mai 2011 Page 116-117L'Eau Magazine numéro 16 nov 10 à mai 2011 Page 118-119L'Eau Magazine numéro 16 nov 10 à mai 2011 Page 120-121L'Eau Magazine numéro 16 nov 10 à mai 2011 Page 122-123L'Eau Magazine numéro 16 nov 10 à mai 2011 Page 124