L'Eau Magazine n°14 nov 09 à avr 2010
L'Eau Magazine n°14 nov 09 à avr 2010

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 34 - 35  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
34 35
DR Recyclage des eaux L'usine de Grasse  : une qualité du rejet supérieure aux exigences prévues pour les zones sensibles La réutilisation de l'eau est un marché à fort potentiel  : le « réuse » est en plein essor depuis 1997. On estime la croissance -en capacité installéede cette technologie dans le monde à +181% dans les 10 ans à venir. Inscrite dans la logique du développement durable, elle présente plusieurs avantages. Elle assure une ressource alternative à moindre coût tout en limitant les pénuries d'eau et en préservant les ressources naturelles. Dans le monde, Degrémont, filiale de Suez Environnement, spécialiste mondial des usines de traitement d'eau, a construit plus de 50 usines permettant la réutilisation d'eaux usées traitées (soit 10% du marché en capacité installée), pour une capacité totale de 2,4 million m 3/jour. Parmi les projets exemplaires, figure notamment l'usine de traitement des eaux usées de Grasse équipée de la technologie baptisée « réacteur membranaire biologique » 32 L’école Française de l’Eau N°14 - NOV. 2009
Aujourd'hui, seulement 2% des eaux usées collectées dans le monde sont réutilisées dans l'industrie, l'agriculture ou pour réalimenter les nappes phréatiques soit environ 7,1 milliards de m 3 en 2005. Mais de nombreux pays confrontés à des périodes de sécheresse récurrentes se tournent vers la réutilisation des eaux usées. La réutilisation de l'eau est un marché à fort potentiel. Pour Jean-Louis CHAUSSADE, Directeur Général de Suez Environnement, « la réutilisation de l'eau, comme le dessalement de l'eau de mer, a longtemps été considéré à tort comme une technologie réservée aux pays arides. Mais la sécheresse persistante en Europe ces dernières années montre qu'une bonne gestion des services d'eau et un usage raisonné de la ressource par les consommateurs ne suffisent pas toujours, il faut aujourd'hui se tourner vers ces solutions alternatives qui permettront de mettre en place une gestion durable de la ressource en eau ». Dans les dix prochaines années, les capacités mondiales installées pour traiter les eaux usées tripleront pour passer de 20 millions de m 3/j en 2005 à 55 millions de m 3/j en 2015 (soit une croissance annuelle de 10 à 12%). Dans certains pays, comme la Chine, les capacités installées seront multipliées par dix entre 2005 et 2015. Les investissements cumulés entre 2005 et 2015 seront de l'ordre de 24 Mds USD. La zone Moyen-Orient et Afrique du Nord aura le plus fort développement, en attirant 31% des investissements totaux, soit 7 Mds USD. Les Etats-Unis et l'Europe de l'Ouest représenteront chacun 24% des investissements additionnels. Fait significatif  : les investissements dans les pays européens seront les plus importants dans le monde à partir de 2010. Choisir la technologie adaptée Le choix des méthodes de traitement dépend de plusieurs facteurs dont les plus importants sont la qualité des eaux usées et le type de réutilisation. En fonction des conditions locales et des critères technico-économiques, différentes technologies extensives ou intensives peuvent être envisagées. Les techniques extensives (lagunage, infiltration-percolation, infiltration dans les sols et les aquifères) sont bien adaptées aux conditions climatiques des régions tropicales et subtropicales. Leur faible coût et l'exploitation relativement facile leur confèrent des avantages non négligeables pour les pays en voie de développement. Les technologies intensives (filtration, traitements physico-chimiques, membranes) et, en particulier, les procédés avancés de désinfection (chloration, irradiation UV, ozonation) garantissent une meilleure qualité de l'eau produite. Focus sur la station de traitement de Grasse Depuis 1991, la municipalité de Grasse mène une politique offensive en matière d'assainissement. Le dispositif mis en place compte 4 stations d'épuration  : celles de Plascassier et de la Marigarde qui ont été totalement rénovées et modernisées ; la station de la Paoute et les Roumiguières, dont le collecteur d'eaux usées écoule les évacuations. Pour ce dernier, son procédé très innovant est une première technologique en France. De fait, pour préserver les eaux de la Siagne, rivière classée « milieu sensible » qui dessert une zone de pisciculture et qui sert de captage pour l'alimentation en eau potable de la ville de Cannes, Degrémont, a équipé la nouvelle station d'épuration des Roumiguières (située à quelques kilomètres de Grasse) de membranes d'ultrafiltration, associées à un traitement biologique  : une technologie aussi appelée technologie « réacteur membranaire biologique ». Les membranes constituent une barrière physique absolue des bactéries et des différents éléments en suspension dans l'eau. L'eau circule à l'intérieur de la fibre dont la paroi est faite de pores des milliers de fois plus petits que ceux de la peau humaine  : les membranes d'ultrafiltration arrêtent donc systématiquement toutes les DR Jean-Louis CHAUSSADE, Directeur Général de Suez Environnement, membre du Comité Exécutif de GDF-SUEZ Recyclage des eaux particules. L'eau est ainsi dépolluée sans ajout de produits chimiques. L'usine de Grasse permet d'obtenir une qualité de rejet dans le milieu naturel telle qu'il serait envisageable de réutiliser cette eau pour l'arrosage d'espaces verts ou l'irrigation. La qualité du rejet étant supérieure aux exigences prévues pour les zones sensibles, la ville de Grasse anticipe ainsi la réglementation européenne qui vise au bon état écologique des masses d'eau à l'horizon 2015 et protège efficacement la faune et la flore de la Siagne. La solution mise en œuvre se caractérise également par sa compacité. Elle nécessite en effet trois fois moins de superficie que les installations conventionnelles. Cette nouvelle station est aussi l'occasion de sensibiliser le public aux enjeux de l'environnement et aux investissements et infrastructures nécessaires à sa protection. Pour cela, un parcours pédagogique à travers des panneaux explicatifs et des points de vue panoramiques au coeur du site permet de découvrir en toute sécurité la nouvelle installation. La réutilisation de l'eau s'annonçant comme une ressource alternative d'avenir, les collectivités ont de plus en plus souvent recours à des usines équipées de membranes d'ultrafiltration dans le cadre de leurs nouveaux projets de stations d'épuration. Outre Grasse Degrémont a à son actif, parmi les projets récents, l'usine de Milan San Rocco qui distribue 350 000 m 3/jour d'eau traitée aux agriculteurs de la région pour l'irrigation et une réalisation en cours de construction pour la ville de Doha au Qatar, qui permettra d'utiliser en agriculture 135 000 m 3/jour d'eau traitée. N°14 - NOV. 2009 L’école Française de l’Eau 33



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


L'Eau Magazine numéro 14 nov 09 à avr 2010 Page 1L'Eau Magazine numéro 14 nov 09 à avr 2010 Page 2-3L'Eau Magazine numéro 14 nov 09 à avr 2010 Page 4-5L'Eau Magazine numéro 14 nov 09 à avr 2010 Page 6-7L'Eau Magazine numéro 14 nov 09 à avr 2010 Page 8-9L'Eau Magazine numéro 14 nov 09 à avr 2010 Page 10-11L'Eau Magazine numéro 14 nov 09 à avr 2010 Page 12-13L'Eau Magazine numéro 14 nov 09 à avr 2010 Page 14-15L'Eau Magazine numéro 14 nov 09 à avr 2010 Page 16-17L'Eau Magazine numéro 14 nov 09 à avr 2010 Page 18-19L'Eau Magazine numéro 14 nov 09 à avr 2010 Page 20-21L'Eau Magazine numéro 14 nov 09 à avr 2010 Page 22-23L'Eau Magazine numéro 14 nov 09 à avr 2010 Page 24-25L'Eau Magazine numéro 14 nov 09 à avr 2010 Page 26-27L'Eau Magazine numéro 14 nov 09 à avr 2010 Page 28-29L'Eau Magazine numéro 14 nov 09 à avr 2010 Page 30-31L'Eau Magazine numéro 14 nov 09 à avr 2010 Page 32-33L'Eau Magazine numéro 14 nov 09 à avr 2010 Page 34-35L'Eau Magazine numéro 14 nov 09 à avr 2010 Page 36-37L'Eau Magazine numéro 14 nov 09 à avr 2010 Page 38-39L'Eau Magazine numéro 14 nov 09 à avr 2010 Page 40-41L'Eau Magazine numéro 14 nov 09 à avr 2010 Page 42-43L'Eau Magazine numéro 14 nov 09 à avr 2010 Page 44-45L'Eau Magazine numéro 14 nov 09 à avr 2010 Page 46-47L'Eau Magazine numéro 14 nov 09 à avr 2010 Page 48-49L'Eau Magazine numéro 14 nov 09 à avr 2010 Page 50-51L'Eau Magazine numéro 14 nov 09 à avr 2010 Page 52-53L'Eau Magazine numéro 14 nov 09 à avr 2010 Page 54-55L'Eau Magazine numéro 14 nov 09 à avr 2010 Page 56-57L'Eau Magazine numéro 14 nov 09 à avr 2010 Page 58-59L'Eau Magazine numéro 14 nov 09 à avr 2010 Page 60-61L'Eau Magazine numéro 14 nov 09 à avr 2010 Page 62-63L'Eau Magazine numéro 14 nov 09 à avr 2010 Page 64-65L'Eau Magazine numéro 14 nov 09 à avr 2010 Page 66-67L'Eau Magazine numéro 14 nov 09 à avr 2010 Page 68-69L'Eau Magazine numéro 14 nov 09 à avr 2010 Page 70-71L'Eau Magazine numéro 14 nov 09 à avr 2010 Page 72-73L'Eau Magazine numéro 14 nov 09 à avr 2010 Page 74-75L'Eau Magazine numéro 14 nov 09 à avr 2010 Page 76-77L'Eau Magazine numéro 14 nov 09 à avr 2010 Page 78-79L'Eau Magazine numéro 14 nov 09 à avr 2010 Page 80-81L'Eau Magazine numéro 14 nov 09 à avr 2010 Page 82-83L'Eau Magazine numéro 14 nov 09 à avr 2010 Page 84-85L'Eau Magazine numéro 14 nov 09 à avr 2010 Page 86-87L'Eau Magazine numéro 14 nov 09 à avr 2010 Page 88-89L'Eau Magazine numéro 14 nov 09 à avr 2010 Page 90-91L'Eau Magazine numéro 14 nov 09 à avr 2010 Page 92