L'Eau Magazine n°14 nov 09 à avr 2010
L'Eau Magazine n°14 nov 09 à avr 2010

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 28 - 29  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
28 29
Recyclage des eaux ayant pris le plus d'initiatives dans le domaine de l'irrigation agricole, la France freine des quatre fers, en particulier en ce qui concerne l'irrigation des golfs et des espaces verts, soit l'usage qui connaît le plus fort développement dans les pays limitrophes et dans le monde. De fait, la réutilisation des eaux usées traitées municipales connaît une expansion rapide à l'international  : certains pays de la Méditerranée, les Etats-Unis, l'Australie, la Namibie, Singapour ou le Japon ont des objectifs très ambitieux. Principalement, les projets de réutilisation des eaux usées traitées ont une vocation agricole, mais on compte également des projets de recharge de nappes (Orange County), des projets environnementaux, à des fins industrielles, pour des usages domestiques (chasses d'eau) ou municipaux et enfin à des fins potables, après un séjour dans le milieu naturel, comme aux Etats-Unis ou à Singapour, ou en distribution directe comme à Windhoek (Namibie). Pour Akiça BAHRI, « si la réutilisation agricole des eaux usées est appelée à demeurer l'utilisation prédominante, la récupération des eaux usées doit être pensée dans un cadre plus large où les différentes formes de réutilisation possibles seront prises en compte. La question est à traiter au cas par cas dans le cadre de schémas d'aménagement et de gestion des ressources en eau. Les différentes formes de réutilisation possibles sont à prospecter et à comparer sur le plan coûts-avantages. » Valentina LAZAROVA ajoute  : « C'est la bonne gouvernance qui est la clé principale du succès de la réutilisation de l'eau. La motivation et l'engagement fort des élus locaux ont été et restent la force motrice des projets réussis de recyclage des eaux usées en France et dans le monde entier. La bonne gouvernance inclut l'intégration de différents usages d'eau recyclée dans la planification à moyen et à long terme d'une gestion intégrée des ressources, la mise en place d'une tarification adaptée de l'eau potable et de l'eau recyclée, le choix adéquat du traitement d'affinage des eaux usées en fonction des usages et, bien sûr, la collaboration de toutes les parties prenantes avec une bonne stratégie de communica- tion et d'éducation des usagers et du grand public. » Légiférer pour avancer 26 L’école Française de l’Eau N°14 - NOV. 2009 Assurer la réintégration des eaux usées traitées dans le circuit de l'eau passe par une nécessaire législation. DR Pourtant, à l'échelle internationale, on relève une grande diversité des textes et des normes en matière de réglementation de la réutilisation des eaux usées traitées. En Europe, l'élaboration d'une standardisation est en cours. L'Espagne et l'Italie ont déjà adopté des réglementations en termes de différents usages d'eau recyclée. Dans ce contexte, selon Valentina LAZAROVA, « il faut espérer que l'avance technologique importante de la France dans le domaine du traitement des eaux usées et la publication récente des réglementations assez complètes et détaillées sur la réutilisation des eaux usées permettront à notre pays de récupérer rapidement son retard et de mettre en place des projets de recyclage des eaux usées viables, sans risques sanitaires et avec des bénéfices environnementaux et économiques bien identifiés. La mise à la disposition des municipalités d'une ressource alternative d'une qualité et d'une quantité adéquates et constantes peut contribuer au développement durable des régions touchées par les pénuries d'eau et par les sécheresses de plus en plus fréquentes. Le défi principal en termes de contrôle des risques sanitaires est la bonne gestion de la qualité de l'eau recyclée. Les nouvelles techniques de suivi en continu de la fiabilité des procédés d'affinage tertiaire des eaux usées et de la qualité de l'eau produite permettent de mieux contrôler un éventuel risque sanitaire que les prélèvements ponctuels de suivi des paramètres microbiologiques. Il faut souligner que les avancées technologiques dans le domaine du traitement des eaux usées permet de produire une eau recyclée de meilleure qualité que l'eau superficielle, voire de certaines eaux souterraines, grâce aux procédés avancés d'ozonation, d'irradiation UV, d'absorption par le charbon actif et grâce aux technologies membranaires de microfiltration, ultrafiltration, nanofiltration et à l'osmose inverse. »
DR La gestion des eaux et territoires Le Cemagref, parmi différents enjeux, s'attache notamment à la restauration du bon état écologique et chimique des milieux aquatiques d'ici 2015. Entretien avec Jean-Pierre CANLER, Ingénieur de recherche au Cemagref à Lyon. Quelles sont les activités du Cemagref dans le domaine de l'eau et plus spécifiquement à Lyon ? Le Cemagref est un institut de recherche finalisée de référence pour la gestion durable des eaux et des territoires. Organisme public, il a pour mission de répondre à des questions concrètes de société dans le domaine de la gestion durable des eaux et des territoires en produisant des connaissances nouvelles et des innovations techniques utiles aux gestionnaires, aux décideurs et aux entreprises. Il est l'organisme de recherche le plus important dans le domaine de l'eau, avec pour axes de recherche des enjeux du développement durable  : - La gestion de l'eau (transport et stockage) et des services publics associés - Les risques liés à l'eau  : risques torrentiels et avalancheux, risques de ruptures digues et barrages, régimes hydrologiques - Les technologies et procédés de l'eau et des déchets - La qualité des systèmes écologiques aquatiques DR Jean-Pierre CANLER, Ingénieur de recherche au Cemagref à Lyon Station boue activée (bassin d’aération + clarificateur) A Lyon, Le Cemagref oriente ses recherches dans le domaine de l'eau en tant que ressource naturelle et milieu vivant. Il s'intéresse aussi à la gestion des équipements pour l'eau et l'assainissement. Comment s'organisent les recherches sur les eaux usées. Quelles sont les équipes qui en ont la charge et quels domaines sont ciblés plus spécifiquement ? Dans le domaine des eaux usées, notre axe de recherche intègre l'épuration, le traitement des effluents d'élevage ainsi que la maîtrise des émissions vers le milieu naturel. Il a pour objet de fournir à l'ensemble des acteurs publics et privés concernés les éléments nécessaires à l'amélioration de la conception et de la gestion technique des filières de traitement des eaux résiduaires et des effluents d'élevage dans une optique de préservation et d'utilisation durable des ressources. Nos enjeux scientifiques visent à faire progresser les connaissances là où elles sont insuffisantes pour atteindre une compréhension des processus permettant d'élaborer des préconisations pertinentes de conception, de dimensionnement ou de gestion technique et énergétique des installations de traitement. Sur Lyon, les travaux de recherche sont déclinés en trois domaines d'activités  : * Procédés intensifs qui visent des collectivités de plus de 2 000 Équivalents Habitants * Procédés extensifs inférieurs à 2000 Équivalents habitants * Le non collectif ou l'assainissement individuel Ils abordent principalement les différentes filières de traitement DR Bactéries filamenteuses au microscope (x 500) Recyclage des eaux biologiques (aérobie ou couplage aérobie/anaérobie) les plus adaptés et certains aspects de la problématique boue  : séchage solaire, réduction et traitement pour les systèmes extensifs. Le Cemagref Lyon mène-t-il notamment des recherches sur la réutilisation des eaux usées après traitement pour certains usages ? La réutilisation des eaux usées traitées sera à terme un enjeu important pour préserver la ressource. D'un point de vue réglementaire, un projet d'arrêté en cours de discussion permettra aux collectivités de mieux cerner les conséquences sur la problématique de la réutilisation. Au Cemagref de Lyon, ce sujet a débuté par un premier travail bibliographique afin d'orienter les futurs axes de recherche. Nous nous centrerons sur les filières amont à optimiser ou à recommander avant une réutilisation des eaux. Pour l'aspect sanitaire qui vise les aspects relatifs aux baignades ou aux élevages de coquillages, ce travail pourrait être développé par l'équipe de Rennes. N°14 - NOV. 2009 L’école Française de l’Eau 27



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


L'Eau Magazine numéro 14 nov 09 à avr 2010 Page 1L'Eau Magazine numéro 14 nov 09 à avr 2010 Page 2-3L'Eau Magazine numéro 14 nov 09 à avr 2010 Page 4-5L'Eau Magazine numéro 14 nov 09 à avr 2010 Page 6-7L'Eau Magazine numéro 14 nov 09 à avr 2010 Page 8-9L'Eau Magazine numéro 14 nov 09 à avr 2010 Page 10-11L'Eau Magazine numéro 14 nov 09 à avr 2010 Page 12-13L'Eau Magazine numéro 14 nov 09 à avr 2010 Page 14-15L'Eau Magazine numéro 14 nov 09 à avr 2010 Page 16-17L'Eau Magazine numéro 14 nov 09 à avr 2010 Page 18-19L'Eau Magazine numéro 14 nov 09 à avr 2010 Page 20-21L'Eau Magazine numéro 14 nov 09 à avr 2010 Page 22-23L'Eau Magazine numéro 14 nov 09 à avr 2010 Page 24-25L'Eau Magazine numéro 14 nov 09 à avr 2010 Page 26-27L'Eau Magazine numéro 14 nov 09 à avr 2010 Page 28-29L'Eau Magazine numéro 14 nov 09 à avr 2010 Page 30-31L'Eau Magazine numéro 14 nov 09 à avr 2010 Page 32-33L'Eau Magazine numéro 14 nov 09 à avr 2010 Page 34-35L'Eau Magazine numéro 14 nov 09 à avr 2010 Page 36-37L'Eau Magazine numéro 14 nov 09 à avr 2010 Page 38-39L'Eau Magazine numéro 14 nov 09 à avr 2010 Page 40-41L'Eau Magazine numéro 14 nov 09 à avr 2010 Page 42-43L'Eau Magazine numéro 14 nov 09 à avr 2010 Page 44-45L'Eau Magazine numéro 14 nov 09 à avr 2010 Page 46-47L'Eau Magazine numéro 14 nov 09 à avr 2010 Page 48-49L'Eau Magazine numéro 14 nov 09 à avr 2010 Page 50-51L'Eau Magazine numéro 14 nov 09 à avr 2010 Page 52-53L'Eau Magazine numéro 14 nov 09 à avr 2010 Page 54-55L'Eau Magazine numéro 14 nov 09 à avr 2010 Page 56-57L'Eau Magazine numéro 14 nov 09 à avr 2010 Page 58-59L'Eau Magazine numéro 14 nov 09 à avr 2010 Page 60-61L'Eau Magazine numéro 14 nov 09 à avr 2010 Page 62-63L'Eau Magazine numéro 14 nov 09 à avr 2010 Page 64-65L'Eau Magazine numéro 14 nov 09 à avr 2010 Page 66-67L'Eau Magazine numéro 14 nov 09 à avr 2010 Page 68-69L'Eau Magazine numéro 14 nov 09 à avr 2010 Page 70-71L'Eau Magazine numéro 14 nov 09 à avr 2010 Page 72-73L'Eau Magazine numéro 14 nov 09 à avr 2010 Page 74-75L'Eau Magazine numéro 14 nov 09 à avr 2010 Page 76-77L'Eau Magazine numéro 14 nov 09 à avr 2010 Page 78-79L'Eau Magazine numéro 14 nov 09 à avr 2010 Page 80-81L'Eau Magazine numéro 14 nov 09 à avr 2010 Page 82-83L'Eau Magazine numéro 14 nov 09 à avr 2010 Page 84-85L'Eau Magazine numéro 14 nov 09 à avr 2010 Page 86-87L'Eau Magazine numéro 14 nov 09 à avr 2010 Page 88-89L'Eau Magazine numéro 14 nov 09 à avr 2010 Page 90-91L'Eau Magazine numéro 14 nov 09 à avr 2010 Page 92