L'Eau Magazine n°13 jun à sep 2009
L'Eau Magazine n°13 jun à sep 2009

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 82 - 83  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
82 83
Collectivités locales Marseille, capitale mondiale de l'eau Sa place exceptionnelle dans l'univers de l'eau, Marseille la doit à une histoire en trois temps - le temps de la quantité au 19 ème siècle, celui de la qualité et de la sécurité au 20 ème siècle, celui de la proximité aujourd'hui - dans une région où cette ressource a toujours été un bien précieux. « La meilleure eau de France » C'est au lendemain de l'incendie des « Nouvelles galeries », qui fit 200 morts en 1938, qu'est créée la Société d'Études des Eaux de Marseille. Et c'est à cet ancêtre de la Société des Eaux de Marseille (SEM), présidée alors par Raoul DAUTRY qui sera ministre de la Reconstruction à la Libération, que la municipalité phocéenne décidera en 1941 de confier la gestion de l'eau dans le cadre d'une régie intéressée. La SEM est présidée aujourd’hui par Loïc FAUCHON. Par contrat de concession puis de délégation, la SEM va devenir responsable du service du canal de Marseille, sous le contrôle de la municipalité puis de la Communauté urbaine Marseille Provence Métropole, à la suite du transfert de compétence lorsqu'elle se constitue en 2001. Au fil de son histoire, la SEM s'emploiera d'abord à sécuriser l'approvisionnement et la distribution de l'eau aux Marseillais et aux habitants de la soixantaine de communes que le canal de Marseille alimente. Malgré les ouvrages hydrauliques importants présents depuis la création de Phocée au 6ème siècle avant notre ère, il faut attendre le milieu du 19ème siècle pour que la ville dispose d'un aménagement fiable et de qualité, moteur de son développement économique. Exaspéré par les manques d'eau et les épidémies, Maximilien CONSOLAT, le maire de l'époque, décide « quoi qu'il advienne et quoi qu'il en coûte », d'un canal qui acheminera vers Marseille l'eau puisée dans la Durance, à plus de 80 kilomètres de là. Au plan du traitement et de la qualité de l'eau, la ville se dote ainsi, dès crédit photo  : Ville de Marseille 80 L’école Française de l’Eau N°13 - JUIN 2009 1981, d'une stérilisation à l'ozone sur ses trois principaux sites de production. Rien d'étonnant, dès lors, si l'eau distribuée au robinet des Marseillais est alors considérée comme la « meilleure de France ». L'ensemble des ouvrages d'eau est contrôlé à distance, dès 1991, par un Centre de télégestion. Ce dernier permet de surveiller, 7 jours sur 7 et 24 heures sur 24, les 600 installations gérées par la SEM à travers la Provence... et d'intervenir directement en cas de nécessité. Mais au-delà de la qualité du service, il convient aussi d'informer et d'écouter les consommateurs exigeants que les Marseillais et les Provençaux sont devenus au fil du temps. Une exigence concrétisée, notamment, par l'ouverture d'un Centre service clients baptisé « La Passerelle » en 1999, ou encore par le déploiement d'un réseau d'agences de proximité à Aix-en-Provence, Vitrolles, La Ciotat, Lambesc et Marseille. LE GROUPE DES EAUX DE MARSEILLE EN CHIFFRES… 17 sociétés (environnement, eau, réseaux d'éclairage public) 415 millions d'euros de chiffre d'affaire 2 550 salariés - dont 850 pour la SEM 3 centres de production et 33 réservoirs d'une capacité totale de 200 000 m 3 2 200 kilomètres de canalisations souterraines 1,5 million de consommateurs, 70 communes 300 millions de litres utilisés chaque jour pour la seule ville de Marseille
« Une ville saine pour une mer propre » En 1886, sur 32 653 maisons, 15 000 étaient desservies par des tinettes, 4 000 par des puisards et 13 600 étaient dépourvues de toute espèce d'appareil. L'urgence de financer des travaux d'assainissement était grande. En 1887, le maire Félix BARET confie à l'ingénieur Louis GENIS l'étude du grand émissaire et d'un réseau unitaire (tout-à-l'égout) pour desservir le centre-ville. Dès 1950 pourtant, on abandonne son développement au profit du réseau séparatif, afin de limiter le traitement par la station d'épuration des seules eaux usées. En 1980, la Société d'Exploitation du Réseau d'Assainissement de Marseille (SERAM) est créée. Elle a en charge, à ce jour, l'exploitation de l'ensemble du système marseillais, ainsi que la station d'épuration mise en service en 1987. Récemment agrandie et modernisée, cette dernière associe désormais trois éléments parfaitement interconnectés et complémentaires  : une station physico-chimique (1 600 000 équivalents/habitants) qui élimine les matières en suspension, son extension biologique (1 865 000 équivalents/habitants) dédiée principalement aux pollutions solubles et aux détergents et une unité de traitement des boues (50 000 équivalents/habitants). GÉOLIDE, UN GÉANT EUROPÉEN… La recherche de la qualité s'est imposée comme un impératif  : en 2003, la SERAM a obtenu la certification ISO 9 001 pour l'activité de ses 450 agents. La ville de Marseille, après avoir traité la problématique de la collecte et du traitement des eaux usées, avait encore devant elle de nouveaux défis en termes d'amélioration de la maîtrise des eaux pluviales, d'évolution du système unitaire et de dispositifs d'information et de prévention. De nouvelles procédures ont été instaurées en collaboration avec la direction santé environnement de la municipalité, pour améliorer la surveillance et intensifier les contrôles des plages de la cité phocéenne qui constituent le plus grand ensemble balnéaire urbain de France. Une astreinte spécifique concernant la qualité bactériologique de leurs eaux a été mise en place en 2003. De plus, les analyses pratiquées selon la méthode dite « Colibert », lors d'un déversement d'eaux polluées ou d'une météo menaçante, permettent d'obtenir des résultats en 18 heures seulement. Un délai qui sera prochainement encore réduit, de sorte que le responsable d'astreinte de la ville puisse gérer, plus précisément et plus rapidement encore, les autorisations de baignade pour la sécurité et le bien-être des marseillais et des touristes. Ses caractéristiques techniques et architecturales font de « Géolide » un complexe « zéro nuisance » visuelle, sonore et olfactive ; un nouveau système de ventilation et de désodorisation permet en effet d'évacuer un air complètement inodore dans l'émissaire. Recouvertes par un stade de football, ces stations physico-chimiques et biologiques forment ainsi la plus grande unité de ce type enterrée d'Europe. À l'élimination des matières en suspension présentes dans l'eau, qui perturbent la photosynthèse et diminuent le taux d'oxygène nécessaire à la vie sous-marine, s'ajoute celle de la pollution dissoute ; l'extension biologique affine encore ce traitement en garantissant un rejet parfaitement inoffensif pour la faune et la flore marines, ainsi qu'une meilleure qualité des eaux de baignade, supérieure au niveau requis par la réglementation. Géolide Collectivités locales PRÉVENIR ET INFORMER Situé dans les locaux de la Direction de l'Eau et de l'Assainissement de la communauté urbaine, le PC assainissement assure, 24 heures sur 24, la télésurveillance des installations (pompes, vannes, déversoirs), les télémesures (pluies, niveaux d'eau, débits), la veille météorologique et la réception et le traitement d'appels téléphoniques. D'autre part, les plans du réseau d'assainissement sont désormais informatisés, ce qui facilite leur mise à jour. Les eaux de lavage des chaussées et des premiers flots de pluie, dans le cas de faibles précipitations, sont récupérées pour être déviées vers des stations de pompage disséminées le long du littoral et traitées par la station d'épuration. 27 vannes motorisées sont ainsi installées et surveillées en temps réel à partir du PC assainissement. N°13 - JUIN 2009 L’école Française de l’Eau 81 crédit photo  : Ville de Marseille



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


L'Eau Magazine numéro 13 jun à sep 2009 Page 1L'Eau Magazine numéro 13 jun à sep 2009 Page 2-3L'Eau Magazine numéro 13 jun à sep 2009 Page 4-5L'Eau Magazine numéro 13 jun à sep 2009 Page 6-7L'Eau Magazine numéro 13 jun à sep 2009 Page 8-9L'Eau Magazine numéro 13 jun à sep 2009 Page 10-11L'Eau Magazine numéro 13 jun à sep 2009 Page 12-13L'Eau Magazine numéro 13 jun à sep 2009 Page 14-15L'Eau Magazine numéro 13 jun à sep 2009 Page 16-17L'Eau Magazine numéro 13 jun à sep 2009 Page 18-19L'Eau Magazine numéro 13 jun à sep 2009 Page 20-21L'Eau Magazine numéro 13 jun à sep 2009 Page 22-23L'Eau Magazine numéro 13 jun à sep 2009 Page 24-25L'Eau Magazine numéro 13 jun à sep 2009 Page 26-27L'Eau Magazine numéro 13 jun à sep 2009 Page 28-29L'Eau Magazine numéro 13 jun à sep 2009 Page 30-31L'Eau Magazine numéro 13 jun à sep 2009 Page 32-33L'Eau Magazine numéro 13 jun à sep 2009 Page 34-35L'Eau Magazine numéro 13 jun à sep 2009 Page 36-37L'Eau Magazine numéro 13 jun à sep 2009 Page 38-39L'Eau Magazine numéro 13 jun à sep 2009 Page 40-41L'Eau Magazine numéro 13 jun à sep 2009 Page 42-43L'Eau Magazine numéro 13 jun à sep 2009 Page 44-45L'Eau Magazine numéro 13 jun à sep 2009 Page 46-47L'Eau Magazine numéro 13 jun à sep 2009 Page 48-49L'Eau Magazine numéro 13 jun à sep 2009 Page 50-51L'Eau Magazine numéro 13 jun à sep 2009 Page 52-53L'Eau Magazine numéro 13 jun à sep 2009 Page 54-55L'Eau Magazine numéro 13 jun à sep 2009 Page 56-57L'Eau Magazine numéro 13 jun à sep 2009 Page 58-59L'Eau Magazine numéro 13 jun à sep 2009 Page 60-61L'Eau Magazine numéro 13 jun à sep 2009 Page 62-63L'Eau Magazine numéro 13 jun à sep 2009 Page 64-65L'Eau Magazine numéro 13 jun à sep 2009 Page 66-67L'Eau Magazine numéro 13 jun à sep 2009 Page 68-69L'Eau Magazine numéro 13 jun à sep 2009 Page 70-71L'Eau Magazine numéro 13 jun à sep 2009 Page 72-73L'Eau Magazine numéro 13 jun à sep 2009 Page 74-75L'Eau Magazine numéro 13 jun à sep 2009 Page 76-77L'Eau Magazine numéro 13 jun à sep 2009 Page 78-79L'Eau Magazine numéro 13 jun à sep 2009 Page 80-81L'Eau Magazine numéro 13 jun à sep 2009 Page 82-83L'Eau Magazine numéro 13 jun à sep 2009 Page 84-85L'Eau Magazine numéro 13 jun à sep 2009 Page 86-87L'Eau Magazine numéro 13 jun à sep 2009 Page 88-89L'Eau Magazine numéro 13 jun à sep 2009 Page 90-91L'Eau Magazine numéro 13 jun à sep 2009 Page 92