L'Eau Magazine n°13 jun à sep 2009
L'Eau Magazine n°13 jun à sep 2009

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 80 - 81  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
80 81
DR Collectivités locales Nantes, la Loire, l’eau A Nantes, ville de confluence, l’eau est intimement liée à l’histoire de la ville. La Loire, l’Erdre, la Sèvre constituent ainsi de véritables corridors écologiques pour la flore et la faune sauvages qui entrent jusqu’au cœur de la ville. La communauté urbaine créée en 2001 se distingue par une politique innovante en matière de gestion des services de l’environnement. Nantes Métropole assure les compétences en eau, assainissement et actions pour l’aménagement des cours d’eau, sur Nantes IEA l’ensemble du territoire des 24 communes qui la composent (580 000 habitants), sans perdre de vue l’intégration de la biodiversité et la valorisation du patrimoine naturel dans tous les projets de développement. L’environnement, premier facteur d’attractivité de la ville Malgré un fort développement urbain et économique, grand consommateur d'espaces, l'agglomération nantaise a su préserver des zones humides, des marais, des cours d'eau. Une richesse qui couvre plus de la moitié de son territoire, qui permet la pérennité de En partenariat avec l'Agence de l'eau Loire - Bretagne, le programme Neptune III a été lancé en 2004, et s'achèvera fin 2009. Il poursuit 4 objectifs  : sécuriser la ressource en eau potable par la création d'une prise d'eau de secours dans l'Erdre, limiter les rejets polluants, adapter les dispositifs d'assainissement à l'urbanisation, protéger et valoriser les coulées vertes de l'agglomération en restaurant leur qualité écologique et paysagère. Ainsi, des démarches globales et cohérentes (études et travaux) à l’échelle de 10 bassins versants ont d’ores et déjà été lancées. 78 L’école Française de l’Eau N°13 - JUIN 2009 DR DR STEP Mauves - Nantes l'agriculture périurbaine (30% espaces naturels et 30% espaces agricoles) et qu’il faut entretenir et même développer. A cet effet, Nantes Métropole a mis en place le programme Neptune, qui a pour ambition la protection et la restauration des milieux aquatiques. Ces travaux visent, par la préservation des écosystèmes et de la qualité des cours d’eau, par le maintien de la biodiversité, à protéger les habitations des inondations ainsi qu’à valoriser les paysages et les continuités piétonnes. A Nantes, le long du sentier du Petit Port, les berges du Cens ont été reconstituées et stabilisées grâce à une technique innovante de génie végétal. À Sautron, une passe à poissons a été créée. Sur l’ensemble du linéaire du Cens, les rives sont débroussaillées, certains arbres élagués ou abattus, la vase extraite, les mares approfondies, et la renouée du Japon, plante trop envahissante asphyxiant la flore locale, a été arrachée. Dans le cadre de ce programme à l’échelle du bassin versant du Cens, les continuités piétonnes sont, elles aussi, restaurées  : de nouveaux sentiers ont été aménagés, un belvédère sera créé au Bois Saint-Louis à Orvault et, par endroits, des barrières ont été posées pour une meilleure sécurité des promeneurs. Optimiser le rapport qualité-prix Nantes Métropole a fait le choix d’une gestion mixte en eau, assainissement et déchets visant à la mise en place d’une politique cohérente à l’échelle de l’ensemble du territoire.
Pour sécuriser et diversifier sa ressource en eau, Nantes Métropole a mis en chantier, fin 2008, une prise d'eau complémentaire dans l'Erdre, au niveau de l'écluse Saint-Félix (7,2 millions d’euros). Depuis son pompage en Loire, l'eau a subi 22 séquences de traitements physiques, chimiques et biologiques pour devenir potable. À chaque étape, sa qualité est contrôlée par la Régie de l'Eau et les pouvoirs publics. Près de 900 prélèvements sont ainsi effectués chaque année, donnant lieu à l'analyse de 350 paramètres. L'eau potable circule dans un réseau totalisant 3 000 km de canalisations, également placé sous haute surveillance. Nantes - intérieur château Les élus se sont fixé comme objectif prioritaire la simplification et l'homogénéisation de la facture d'eau. Ce tarif unique est le résultat d'un processus inédit. Il a fallu définir des facteurs tarifaires communs à tous les usagers, tout en en harmonisant le service rendu et en anticipant le renouvellement du patrimoine et l’adaptation à l’évolution de la réglementation (stations d'épuration, canalisations, châteaux d'eau, etc.). Cette volonté politique a pu être mise en œuvre après concertation avec les trois opérateurs qui assurent la distribution d'eau potable  : la Régie Publique Communautaire pour 420 000 habitants, Générale des Eaux pour 120 000 habitants et la SAUR pour 30 000 habitants. Aujourd'hui, l'objectif est atteint  : 40 éléments tarifaires composent les factures, contre 200 en 2001 et, depuis le 1er janvier 2006, tous les habitants de Nantes Métropole paient leur eau au même tarif. Concomitamment à la mutualisation des coûts et à la rationalisation des services, une démarche d'amélioration a été mise en œuvre, de la production jusqu'à la DR Collectivités locales distribution en passant par la relation avec les usagers. Un engagement qui s'est traduit par l'obtention d'un certificat ISO 9 000 en 2001, et a abouti en décembre 2004 à une certification double qualité-sécurité intégrée. Nantes Métropole est la première grande collectivité de France à avoir reçu ce certificat remis par l'AFAQ (Association Française pour l'Assurance de la Qualité) pour une durée de trois ans, au terme d'un audit réalisé en novembre 2004. Au-delà du produit en lui-même, la qualité de l'eau est également une qualité de service rendu. En janvier 2005, les trois opérateurs d'eau potable ont co-signé la charte de qualité qui comporte 12 points fondamentaux dont le contrôle, l'information et la proximité. L’étape suivante est l’élaboration d’un schéma métropolitain, cohérent avec le schéma départemental. Une station modernisée  : la Petite-Californie Nantes Métropole vient de confier à OTV France Ouest, filiale de Veolia Eau Solutions & Technologies, le contrat de modernisation de l'usine de dépollution des eaux usées de la Petite Californie. La nouvelle unité aura une capacité de 180 000 équivalents/habitants, avec un débit de pointe de 3 700 m 3/heure. Elle sera mise en service début 2011. TECHNOLOGIE ET ÉCOLOGIE Les solutions technologiques mises en oeuvre par OTV France Ouest pour le traitement des effluents (décantation lamellaire par Multiflo Duo et biofiltration par Biostyr) ont été choisies pour leurs performances de traitement, alliant une grande compacité et un confinement complet des installations ; un contrôle olfactif permanent autour du site sera assuré par « nez électronique » (système ODOWATCH). Le traitement des boues sera effectué par digestion, en vue de leur valorisation agricole. Une partie des eaux traitées sera recyclée pour les besoins de nettoyage du site, à travers un procédé spécifique par filtration, désinfection UV et chloration. Le biogaz produit par l'usine assurera le chauffage des équipements techniques et alimentera une cogénération. Celle-ci, complétée par plus de 800m 2 de panneaux solaires souples installés en couverture sur les bassins, produira de l'énergie électrique revendue à EDF. Une seconde installation de 25m 2 de panneaux solaires classiques, positionnés sur le toit des locaux d'exploitation, fournira l'énergie nécessaire à une pompe à chaleur garantissant un chauffage zéro carbone de ces locaux. L’usine sera ainsi énergétiquement autonome pour son éclairage et son chauffage. L'architecture des locaux sera de type bioclimatique, associant le minéral et le végétal avec la création de jardins verticaux intérieurs. Enfin, l'emprise de la nouvelle usine sera divisée par trois, malgré une capacité de traitement presque doublée. L'espace libéré sera aménagé en « coulée verte » et ouvrira la voie à une réhabilitation de l'ensemble de la zone. N°13 - JUIN 2009 L’école Française de l’Eau 79



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


L'Eau Magazine numéro 13 jun à sep 2009 Page 1L'Eau Magazine numéro 13 jun à sep 2009 Page 2-3L'Eau Magazine numéro 13 jun à sep 2009 Page 4-5L'Eau Magazine numéro 13 jun à sep 2009 Page 6-7L'Eau Magazine numéro 13 jun à sep 2009 Page 8-9L'Eau Magazine numéro 13 jun à sep 2009 Page 10-11L'Eau Magazine numéro 13 jun à sep 2009 Page 12-13L'Eau Magazine numéro 13 jun à sep 2009 Page 14-15L'Eau Magazine numéro 13 jun à sep 2009 Page 16-17L'Eau Magazine numéro 13 jun à sep 2009 Page 18-19L'Eau Magazine numéro 13 jun à sep 2009 Page 20-21L'Eau Magazine numéro 13 jun à sep 2009 Page 22-23L'Eau Magazine numéro 13 jun à sep 2009 Page 24-25L'Eau Magazine numéro 13 jun à sep 2009 Page 26-27L'Eau Magazine numéro 13 jun à sep 2009 Page 28-29L'Eau Magazine numéro 13 jun à sep 2009 Page 30-31L'Eau Magazine numéro 13 jun à sep 2009 Page 32-33L'Eau Magazine numéro 13 jun à sep 2009 Page 34-35L'Eau Magazine numéro 13 jun à sep 2009 Page 36-37L'Eau Magazine numéro 13 jun à sep 2009 Page 38-39L'Eau Magazine numéro 13 jun à sep 2009 Page 40-41L'Eau Magazine numéro 13 jun à sep 2009 Page 42-43L'Eau Magazine numéro 13 jun à sep 2009 Page 44-45L'Eau Magazine numéro 13 jun à sep 2009 Page 46-47L'Eau Magazine numéro 13 jun à sep 2009 Page 48-49L'Eau Magazine numéro 13 jun à sep 2009 Page 50-51L'Eau Magazine numéro 13 jun à sep 2009 Page 52-53L'Eau Magazine numéro 13 jun à sep 2009 Page 54-55L'Eau Magazine numéro 13 jun à sep 2009 Page 56-57L'Eau Magazine numéro 13 jun à sep 2009 Page 58-59L'Eau Magazine numéro 13 jun à sep 2009 Page 60-61L'Eau Magazine numéro 13 jun à sep 2009 Page 62-63L'Eau Magazine numéro 13 jun à sep 2009 Page 64-65L'Eau Magazine numéro 13 jun à sep 2009 Page 66-67L'Eau Magazine numéro 13 jun à sep 2009 Page 68-69L'Eau Magazine numéro 13 jun à sep 2009 Page 70-71L'Eau Magazine numéro 13 jun à sep 2009 Page 72-73L'Eau Magazine numéro 13 jun à sep 2009 Page 74-75L'Eau Magazine numéro 13 jun à sep 2009 Page 76-77L'Eau Magazine numéro 13 jun à sep 2009 Page 78-79L'Eau Magazine numéro 13 jun à sep 2009 Page 80-81L'Eau Magazine numéro 13 jun à sep 2009 Page 82-83L'Eau Magazine numéro 13 jun à sep 2009 Page 84-85L'Eau Magazine numéro 13 jun à sep 2009 Page 86-87L'Eau Magazine numéro 13 jun à sep 2009 Page 88-89L'Eau Magazine numéro 13 jun à sep 2009 Page 90-91L'Eau Magazine numéro 13 jun à sep 2009 Page 92