L'Eau Magazine n°13 jun à sep 2009
L'Eau Magazine n°13 jun à sep 2009

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 12 - 13  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
12 13
Agence de l’Eau LES 5 GRANDES PRIORITÉS DU BASSIN ADOUR-GARONNE - Application de la Directive Eaux Résiduaires Urbaines  : 2008 a vu l’engagement d’importants chantiers à Albi, Urrugne-St Jean de Luz, Grand Toulouse Aussonnelle. Au total, 74 millions d’euros d’aides à l’investissement ont été engagés, soit près de la moitié des dotations du programme d’intervention de l’Agence en 2008. - Eau potable et assainissement  : solidarité communes urbaines/rurales  : En 2009, près de 135 millions d’euros de subventions de l'Agence permettront de financer 340 millions d’euros de travaux de mise en conformité des systèmes d'assainissement, dont plus de 80% concerneront des communes rurales du bassin. Cet engagement financier, plus important que les années précédentes, a été nécessaire pour répondre aux très nombreuses sollicitations de collectivités territoriales. Il confirme l'importance qu'elle accorde à la commande publique qui répond à des exigences environnementales européennes tout en soutenant l'économie locale et l'emploi. Depuis 2007, début de son 9e programme d'intervention, l'Agence a apporté une aide annuelle de près de 80 millions d’euros sous forme de subvention aux collectivités territoriales pour leurs travaux d'assainissement. C'était déjà plus qu'aux programmes précédents (de l'ordre de 60 millions d’euros). - Lutte contre les pollutions diffuses  : En 2008, l’effort de l’Agence a essentiellement porté sur la mise en œuvre des plans d’action territoriaux (PAT) de lutte contre les pollutions diffuses  : 15 protocoles ont été approuvés. Néanmoins, ces engagements restent inférieurs aux attentes. Les sommes que l’Agence peut allouer à ces actions sont limitées par les règlements nationaux et européens et donc parfois peu incitatives en comparaison de celles allouées aux agriculteurs par la Politique Agricole Commune (PAC). L’enjeu est pourtant de taille  : L’Aquitaine est, après le bassin parisien, le second bassin sédimentaire propice au développement des cultures agro-industrielles. - La gestion quantitative des ressources en eau, enjeu spécifique du Bassin  : Faute d’être retenue, une part importante de la pluviométrie d’hiver et de printemps est inutilisable en été et en automne, quand les acteurs économiques en ont le plus besoin. Depuis de nombreuses années, l’Agence se mobilise, avec d’autres partenaires, pour trouver des solutions adaptées, au travers notamment de conventions avec EDF pour lâcher de l’eau en été dans les rivières les plus déficitaires à partir de leurs réservoirs. - Protection des milieux aquatiques et des zones humides  : Les sommes allouées aux travaux de restauration et de gestion des milieux aquatiques, bien que limitées, permettent d’espérer des progrès constants. Sur 2008, près de 14 millions d’euros d’aides ont permis d’entretenir plus de 14 000 km de cours d’eau et 14 500 ha de zones humides sur le bassin. Une dizaine d’ouvrages perturbant le fonctionnement hydromorphologique de cours d’eau ont été rendus plus facilement franchissables depuis le début du programme. 10 L’école Française de l’Eau N°13 - JUIN 2009 DR Station d’épuration séchage solaire des boues - mise en place d’une solidarité des communes urbaines vis-à-vis des communes rurales en eau potable et assainissement (162 millions d’euros), - alimentation en eau potable (170 millions d’euros), une hausse très importante par rapport à l’ancien FNDAE, financée exclusivement par les recettes propres de l’Agence, - diminution des pollutions toxiques (120 millions d’euros), - traitement des pollutions dispersées et renforcement de la lutte contre les pollutions agricoles (63 millions d’euros), - gestion durable et solidaire de la ressource pour réduire les pénuries d’eau, notamment en été (74 millions d’euros), - actions en faveur des milieux aquatiques (97 millions d’euros), - encouragement de la gestion concertée et des démarches participatives (10 millions d’euros) dans le cadre des SAGE (Schémas d’Aménagement et de Gestion des Eaux) et des plans de gestion des étiages. Les discussions pour la mise en place, dès l’année prochaine, du nouveau Schéma d’Aménagement et de Gestion des Eaux -le SDAGE- et de son programme de mesures prennent en compte les mêmes contraintes. En organisant la gestion des eaux de notre bassin jusqu’en 2015, il couvrira en partie deux programmes d’intervention de notre Agence  : la fin du 9 e (2007/2012) et le début du 10e. Il intègre les mesures définies par le Grenelle de l’Environnement, tout en
tenant compte des avis recueillis dans le cadre des deux consultations organisées, la première pour le grand public en 2008 et la seconde, pour les partenaires institutionnels, au premier semestre de cette année. Quels enseignements tirer de ces consultations ? La consultation du public a montré que nos concitoyens sont sensibles à la protection de l’eau et des milieux aquatiques. Sur les neuf thèmes de préoccupation proposés, c’est la pollution issue des différentes activités économiques les inquiète le plus. Du fait de ces attentes fortes, le public se montre disposé à mettre la main au porte-monnaie, par un effort raisonnable  : 17% accepteraient une augmentation de plus de 20 euros par an 34%, une augmentation comprise entre 20 et 10 euros, et 36%, inférieure à 10 euros. Il est trop tôt pour vous dire aujourd’hui (mi-avril) quels seront les AEA6 Le Tarnenseignements de la consultation de nos partenaires institutionnels, qui finit début mai. Evidemment, les résultats de ces deux consultations seront largement pris en compte, de même que la procédure « d’écoute des acteurs » que nous avons lancée à la demande de nos administrateurs et à laquelle tous les services de l’Agence participent sur le terrain, y compris l’encadrement supérieur qui se rend dans les sous-bassins. ORGANIGRAMME DE L’AGENCE DE L’EAU ADOUR-GARONNE Agence de l’Eau Pouvons-nous évoquer les projets les plus importants financés par l’Agence ? La première opération que j’ai en tête est l’achèvement de l’assainissement de la communauté urbaine de Bordeaux. Pour satisfaire aux exigences de la réglementation, il faut notamment augmenter la capacité de traitement de l’une de ses sept stations d’épuration et en créer une nouvelle. Ces chantiers représentent près de 98 millions d’euros de travaux et une aide de l’Agence de 25 millions d’euros. J’aimerais citer également Marciac, dans le Gers, qui connaît l’été, au moment du festival international de jazz, un important pic de pollution engendré par les milliers de spectateurs. Le maître d’ouvrage a préféré une lagune naturelle complétée de filtres plantés de roseaux pour épurer les eaux usées et non une station traditionnelle. Mise en service début N°13 - JUIN 2009 L’école Française de l’Eau 11



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


L'Eau Magazine numéro 13 jun à sep 2009 Page 1L'Eau Magazine numéro 13 jun à sep 2009 Page 2-3L'Eau Magazine numéro 13 jun à sep 2009 Page 4-5L'Eau Magazine numéro 13 jun à sep 2009 Page 6-7L'Eau Magazine numéro 13 jun à sep 2009 Page 8-9L'Eau Magazine numéro 13 jun à sep 2009 Page 10-11L'Eau Magazine numéro 13 jun à sep 2009 Page 12-13L'Eau Magazine numéro 13 jun à sep 2009 Page 14-15L'Eau Magazine numéro 13 jun à sep 2009 Page 16-17L'Eau Magazine numéro 13 jun à sep 2009 Page 18-19L'Eau Magazine numéro 13 jun à sep 2009 Page 20-21L'Eau Magazine numéro 13 jun à sep 2009 Page 22-23L'Eau Magazine numéro 13 jun à sep 2009 Page 24-25L'Eau Magazine numéro 13 jun à sep 2009 Page 26-27L'Eau Magazine numéro 13 jun à sep 2009 Page 28-29L'Eau Magazine numéro 13 jun à sep 2009 Page 30-31L'Eau Magazine numéro 13 jun à sep 2009 Page 32-33L'Eau Magazine numéro 13 jun à sep 2009 Page 34-35L'Eau Magazine numéro 13 jun à sep 2009 Page 36-37L'Eau Magazine numéro 13 jun à sep 2009 Page 38-39L'Eau Magazine numéro 13 jun à sep 2009 Page 40-41L'Eau Magazine numéro 13 jun à sep 2009 Page 42-43L'Eau Magazine numéro 13 jun à sep 2009 Page 44-45L'Eau Magazine numéro 13 jun à sep 2009 Page 46-47L'Eau Magazine numéro 13 jun à sep 2009 Page 48-49L'Eau Magazine numéro 13 jun à sep 2009 Page 50-51L'Eau Magazine numéro 13 jun à sep 2009 Page 52-53L'Eau Magazine numéro 13 jun à sep 2009 Page 54-55L'Eau Magazine numéro 13 jun à sep 2009 Page 56-57L'Eau Magazine numéro 13 jun à sep 2009 Page 58-59L'Eau Magazine numéro 13 jun à sep 2009 Page 60-61L'Eau Magazine numéro 13 jun à sep 2009 Page 62-63L'Eau Magazine numéro 13 jun à sep 2009 Page 64-65L'Eau Magazine numéro 13 jun à sep 2009 Page 66-67L'Eau Magazine numéro 13 jun à sep 2009 Page 68-69L'Eau Magazine numéro 13 jun à sep 2009 Page 70-71L'Eau Magazine numéro 13 jun à sep 2009 Page 72-73L'Eau Magazine numéro 13 jun à sep 2009 Page 74-75L'Eau Magazine numéro 13 jun à sep 2009 Page 76-77L'Eau Magazine numéro 13 jun à sep 2009 Page 78-79L'Eau Magazine numéro 13 jun à sep 2009 Page 80-81L'Eau Magazine numéro 13 jun à sep 2009 Page 82-83L'Eau Magazine numéro 13 jun à sep 2009 Page 84-85L'Eau Magazine numéro 13 jun à sep 2009 Page 86-87L'Eau Magazine numéro 13 jun à sep 2009 Page 88-89L'Eau Magazine numéro 13 jun à sep 2009 Page 90-91L'Eau Magazine numéro 13 jun à sep 2009 Page 92