L'1visible n°8 octobre 2010
L'1visible n°8 octobre 2010
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°8 de octobre 2010

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Prodeo

  • Format : (219 x 288) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 12,6 Mo

  • Dans ce numéro : Marseille, Notre-Dame de la Garde

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 16 - 17  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
16 17
16 CARNET DE VOYAGE xw n°08 Octobre 2010 Vue de la mer, coiffée de sa monumentale statue dorée de la Vierge, la basilique Notre-Dame de la Garde sert de point de repère aux marins en mer. Basilique Notre-Dame de la Garde à Marseille « Bonne Mère ! » Refuge des pécheurs et repère des marins, la Bonne Mère veille sur Marseille et la Grande Bleue depuis douze siècles. Ex-voto de bateau. David Latour/Ciric Elle est la Mère des Marseillais. Une Mère qui veille jour et nuit sur la ville multicolore et ses quartiers bigarrés. D’où qu’on se trouve, que l’on soit à l’Estaque ou sur la Canebière, on ne peut que la voir, dominant l’horizon sur son promontoire sacré. L’ascension débute pour moi à l’abbaye Saint- Victor, qui surplombe le Vieux Port. Comme de nombreux pèlerins depuis le VIII e siècle, je « monte à la Bonne Mère ». Un sentier de pierre au milieu d’une pinède succède aux ruelles ocres et sinueuses. Arrivée sur le parvis, c’est d’abord le panorama qui me saisit. D’un côté, l’étendue de la Grande bleue et les îles du Frioul, de l’autre Marseille, ses ports, ses quartiers typiques et ses tours HLM. Derrière, les collines, la garrigue, si proches de la mégapole. Passé le pont-levis, témoignage de l’ancienne garnison qui protégeait Marseille au XVI e siècle, Les Marseillais ont un lien filial avec la Bonne Mère. et qui donna son nom à ce quartier de la Garde, je pénètre dans la basilique romano-byzantine, tout récemment restaurée. Là, tout n’est qu’ors et mosaïques. Huit grands fils pendus à la voûte portent des maquettes de bateaux, ex-voto des marins. Une Vierge monumentale en argent trône dans le chœur, sous une coupole dorée, Sygrind PALIS/CIRIC Par Claire Perol Photos : David Latour/Ciric ornée de fleurs et d’oiseaux. Rien n’est trop beau pour la Bonne Mère avec qui les Marseillais cultivent un lien affectif. Tableaux, plaques, bouées de sauvetage, les murs de la basilique croulent sous les remerciements. « Sans compter les pèlerins qui sont un ex-voto à eux seuls ! » lance le père Jacques Bouchet, recteur de la Basilique. « Ici, des milliers de cœurs se tournent vers Dieu et, tous les jours, des gens viennent nous témoigner de leur conversion. À l’accueil, cela nous laisse comme des enfants, émerveillés. » Avant de partir, je m’arrête un moment dans la crypte, un lieu épuré, dédié au silence et à la prière. Ici, les pèlerins se recueillent devant la Vierge au bouquet, dispensatrice de grâces. Plus tard, quand mes pas me ramènent sur le Vieux Port, dans la fièvre de cette ville exubérante, le doux souvenir de ce lieu me revient, et soudain, son calme me manque. a
n°08 Octobre 2010 xw CARNET DE VOYAGE 17 Sous les voutes de la basilique du 19 e siècle, les cœurs se tournent vers le ciel. Les murs sont couverts de témoignages de remerciements de personnes sauvées en mer. L’INITIATIVE Un jeune couple, tout juste sorti de la maternité, vint confier son enfant à la Vierge de la Garde, avant même de rentrer à la maison. Cela donna l’idée aux chapelains d’accueillir tous les premiers samedis du mois, les nouveaunés et leurs parents pour une bénédiction particulière. À l’occasion de cette initiative originale, ils remettent à l’enfant une petite médaille et une image personnalisée avec le prénom du bébé. EN CHIFFRE 9796 KG C’est le poids de la statue qui coiffe la basilique. Le tour du poignet de l’Enfant Jésus mesure quant à lui 1,10 mètres ! LE MOMENT PHARE Le 15 août, car la basilique est consacrée à l’Assomption de Marie. La procession du 14 août au soir envahit toute la colline et rassemble près de 3000 personnes. QUELQUES DATES POUR EN SAVOIR+ www.l visible.com 1214 : Maître Pierre, prêtre, vient se retirer là comme ermite et y construit un oratoire à la Vierge. 1853-1870 : construction de la basilique par l’architecte Espérandieu. 2014 : 8 e centenaire du culte de la Vierge dans ce lieu. INFOS PRATIQUES Basilique Notre-Dame de la Garde 13281 Marseille cedex 16 Tél. : 04 91 13 40 80 www.notredamedelagarde.com David Latour/Ciric David Latour/Ciric D.R. INTERVIEW « Elle est incontournable ! » Le Père Jacques Bouchet est recteur de la basilique depuis deux ans. Qui monte jusqu’en ce lieu ? Les Marseillais évidemment, qui ont un lien affectif indiscutable avec la Vierge de la Garde. Lequel d’entre eux n’est jamais monté ? Les touristes aussi, puisque la Bonne Mère fait partie des incontournables des voyagistes. Que viennent-ils chercher ? La question du sacré est dans le cœur de tout homme. Il y a quelque chose de mon histoire que je veux dire à quelqu’un. Marie, comme mère, facilite l’accès à Dieu. Quant au Marseillais, il monte ici porter ses joies comme ses peines. Ce qui vous marque le plus ? C’est de voir la foi des personnes qui montent ici. C’est vrai, la beauté tire vers Dieu. Mais les ex-voto d’hier comme d’aujourd’hui nous montrent que Marie ne cesse de veiller sur nous et qu’en ce lieu, Dieu vient convertir les cœurs. a « Les ex-voto d’hier comme d’aujourd’hui nous montrent que Marie ne cesse de veiller sur nous »



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :