L'1visible n°7 septembre 2010
L'1visible n°7 septembre 2010
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°7 de septembre 2010

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Prodeo

  • Format : (219 x 288) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 11,3 Mo

  • Dans ce numéro : « Dieu a beaucoup d'humour », Anne Roumanoff

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 12 - 13  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
12 13
12 PSYCHOLOGIE xw n°07 Septembre 2010 a a a La confiance en soi : un moteur pour la vie Quand une personne a grandi dans un contexte qui l’a empêchée de prendre confiance en elle, il n’est jamais trop tard pour y parvenir. Les bases de la confiance en soi sont enracinées en profondeur, tenaces et résistantes. Cependant, l’expérience, les réussites et les succès corrigent progressivement le déficit de confiance. La confiance en soi se construit, jour après jour, en se mesurant à l’obstacle, à la difficulté, au dépassement de soi. L’individu est freiné ou poussé par son environnement, familial, scolaire, social et religieux. La confiance en soi n’est pas forcément globale. Elle peut être forte dans un domaine d’excellence et faible dans un domaine de faiblesse. Ainsi, elle peut être forte dans un domaine physique et faible dans un domaine intellectuel, forte sur un plan artistique et faible sur un plan scientifique, etc. Cette sacro sainte confiance en soi, si elle est un moteur pour vivre, ne doit cependant pas nous faire oublier que l’essentiel est l’estime de soi. En effet, il est fondamental d’avoir une connaissance ajustée de soi-même pour s’aimer. C’est seulement en nous aimant que nous pourrons aimer les autres. Finalement, c’est de cette estime et de cette capacité à aimer que nous pourrons tirer notre confiance. a ALLER PLUS LOIN OSER : THÉRAPIE DE LA CONFIANCE EN SOI Frédéric Fanget, Christophe André, Catherine Meyer, Odile Jacob, 2006. LA CONFIANCE EN SOI POUR LES NULS Kate Burton, Brinley Platts, Christophe Billon, Éd. Générales First, 2008. OSER S’AIMER, DÉVELOPPER LA CONFIANCE EN SOI Saverio Tomasella, Eyrolles, 2008. LA CONFIANCE EN SOI DE VOTRE ENFANT George, Gisèle, Odile Jacob, 2009. Huit clés pour… Apprendre la confiance L’audace. Elle est la première vertu qui développe la 1 confiance en soi. Elle invite à vaincre sa retenue, au courage d’être soi, à ne pas craindre le risque et à oser s’affronter à ce qui paraît difficile. L’audace c’est oser dire, entendre, se risquer et prendre sa place. Le sport. Il permet de découvrir ses capacités physiques et 2 ses talents. De plus, il offre la possibilité de faire partie d’une équipe qui compte sur nous. Il permet le dépassement de soi, la volonté de vaincre et l’affrontement par le jeu, dans le respect de l’autre. La créativité. La créativité est un outil précieux de la 3 confiance en soi. Elle permet de sortir de sa réserve et d’apprivoiser ses craintes en inventant des solutions ingénieuses, artistiques, poétiques, etc. Elle pousse à oser sa singularité, son originalité, sa fantaisie. La passion. Elle demande de s’investir dans un domaine 4 qui nous intéresse et nous plait tout particulièrement, d’exploiter ses dons. Entretenir et partager une passion, c’est devenir compétent, habile, enthousiaste, spécialiste, etc. Le réalisme. Mieux vaut se fixer des objectifs réalistes 5 et réalisables. Se lancer dans des aventures excessives, au-delà de nos possibilités, nous mettra en situation d’échec. À l’inverse, rester dans la réalité permet de construire un projet à notre portée. Le réussir fortifiera notre confiance. L’ouverture d’esprit. La confiance en soi, c’est s’ouvrir à 6 l’audace de la rencontre, la folie de l’altérité, la joie du partage, l’accueil de la différence et l’amour de l’imparfait. S’intéresser, s’ouvrir et aller vers les autres est la plus claire manifestation de la confiance en soi. Elle permet de ne plus craindre le regard des autres, de s’affirmer sans s’imposer et d’apprendre des autres. La comparaison mortifère. Se comparer sans cesse aux 7 autres peut entraîner un fort manque de confiance. Il est toujours malsain d’être heureux ou malheureux par comparaison. Au contraire, nous devons apprendre à être heureux de ce qu’on est et non malheureux de ce que l’on n’a pas. Chacun doit pouvoir être apprécié pour ce qu’il est, intrinsèquement et non pour ce qu’il fait plus ou moins bien en comparaison avec les autres. À chacun ses talents, ses charmes différents, etc. Dire que certains ont tout pour eux est une appréciation extérieure à ces personnes. En réalité, celles-ci peuvent penser, en toute bonne foi, exactement l’inverse : qu’elles n’ont rien pour elles. La confiance en soi n’est donc pas une vue extérieure objective mais une vue intérieure subjective qui appartient à chacun. L’amour. « Tu as du prix à mes yeux et je t’aime », nous 8 dit Dieu dans la Bible. Il nous dit aussi : « Je te donnerai un avenir et une espérance. » Nul doute que si nous croyons que nous sommes aimés inconditionnellement par Dieu, nous pourrons avancer dans la vie dans une grande confiance et une paix profonde. a
n°07 Septembre 2010 xw L’ÉGLISE, L’ÉGLISE C’EST POUR PAS SORCIER LES NULS ! 13 pour L’1visible Une réalité contrastée Plus de 60% des Français se disent de religion catholique, mais moins de 10% d’entre eux pratiquent régulièrement. Près de 70% disent « vivre comme si Dieu n’existait pas ». Pour ceux-là, c’est une véritable conversion quand Dieu fait irruption dans leur vie. Dieu se révèle autrement Chaque année des milliers de personnes découvrent l’Évangile dans ce qu’il a de radicalement neuf. Ils rencontrent le Christ d’une manière étonnante, souvent à travers l’amour des autres. Ils se tournent alors vers l’Église pour en recevoir la parole qui sauve et les sacrements. Viens voir Chaque année plus de cinq mille enfants, entraînés au catéchisme par leurs camarades, y découvrent la vie de Jésus et demandent le baptême. Mon trésor Nombreux sont les fiancés qui, se préparant au mariage religieux, discernent que le Dieu de Jésus Christ est la vraie source de leur amour et que le message de l’Évangile est le seul roc sur lequel ancrer solidement leur alliance. MAGNIFICAT À tout âge Rencontrer le Christ Le mensuel Ascension pour du Christ prier dans chaque l’église Saint-Nicolas jour avec de Véroce l’Église en Haute-Savoie. - www.magnificat.com Sylvie DUVERNEUIL/CIRIC Ce qu’il y a de mieux Les parents sont émerveillés par le mystère de la vie de leur enfant et ils font tout leur possible pour assurer son bonheur. Mais beaucoup découvrent que seul Dieu peut garantir son bonheur de toujours. Alors ils frappent à la porte de l’Église et demandent à en savoir un peu plus sur la foi des chrétiens. Cela seul qui compte Certaines personnes, revenues de la course effrénée au pouvoir et aux richesses, cherchent à devenir disciples de Jésus « doux et humble de cœur ». La perle précieuse Qu’on les appelle « nouveaux convertis », « catéchumènes » ou « recommençants », tous ont un point commun : en rencontrant le Christ et en voulant devenir son disciple, ils ne doutent pas d’avoir trouvé la perle précieuse qui va changer leur vie. Il l’a dit « À ceci l’on reconnaîtra que vous êtes mes disciples : si vous vous aimez les uns les autres », Jésus dans l’Évangile de saint Jean.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :