L'1visible n°7 septembre 2010
L'1visible n°7 septembre 2010
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°7 de septembre 2010

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Prodeo

  • Format : (219 x 288) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 11,3 Mo

  • Dans ce numéro : « Dieu a beaucoup d'humour », Anne Roumanoff

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
« 2 RETOUR SUR L’ACTU xw n°07 Septembre 2010 L’événement Oser la différence LE DESSIN DU MOIS Par Ixène POUR EN SAVOIR+ Un festival pour changer son regard sur les personnes avec un handicap. Accueillir le handicap est une expérience très doul our e u s e, m ai s on s’aperçoit que c’est une opportunité d’élargir sa compréhension de la vie et de l’être humain », affirme Bertrand Figarol, directeur de l’Arche à Lyon, à l’occasion du festival Let’s be different. 600 jeunes - dont 200 avec un handicap - étaient rassemblés autour du thème Oser la différence. De tous horizons, ils sont venus à Jambville (78) du 10 au 14 juillet pour cinq jours de fête, de rencontres, de réflexion, de prière, etc. « Les détours de notre vie sont riches de rencontres », leur a expliqué monseigneur Daucourt, évêque de Nanterre. Le festival était organisé par quatre associations chrétiennes tournées vers l’accueil des personnes handicapées : À bras ouverts, l’Arche, Foi et lumière, l’Office chrétien des personnes handicapées. L’originalité de la rencontre tenait aussi au fait que la dimension spirituelle s’accompagnait d’une réflexion politique, économique et philosophique sur la place de la personne handicapée dans notre monde frappé par la « tyrannie de la normalité » selon le mot de Jean Vanier, fondateur de l’Arche. a www.l visible.com Let’s be different LOISIRS FESTIF La plus grande fête foraine d’Europe a eu lieu tout l’été dans la forêt de Saint-Germainen-Laye (78). La Fête des Loges, issue du culte de saint Fiacre, se perpétue chaque année depuis 1652. Trois millions de visiteurs sont venus découvrir les attractions foraines dernier cri et faire ripailles comme au Moyen Âge. Quand le Powermaxxx s’associe au cochon de lait rôti à l’ancienne, la tradition a de beaux jours devant elle. SPORT CHANCE C’est sans visa et sans le sou que le Kenyan Philimon Rotich a débarqué au Timor Oriental, dans l’espoir de participer à un semi-marathon dont il avait entendu parler sur internet. À l’aéroport, alors qu’il n’a pas les moyens de payer les 40 dollars du visa d’entrée, il aperçoit le président du Timor. Sans hésitation, il l’aborde et se voit inviter chez lui. Chance ou volonté divine, il gagne la course et repart avec 5000 dollars en poche ! LE CHIFFRE 2500 figurants, soit la moitié du village d’Oberammergau en Bavière, ont mis en scène cet été la Passion (récit des derniers jours du Christ). Un rituel qu’ils accomplissent tous les dix ans. Une lubie ? Non, une promesse faite à Dieu en 1633, lorsque le village a été miraculeusement épargné par la peste. Pour la 41 e édition, 500 000 visiteurs ont assisté à cet événement culturel et religieux le plus important d’Allemagne. ELLE L’A DIT « Pour moi, c’est assez simple d’ouvrir ma porte intérieure à Dieu, de lui parler (…), de lui confier ce qui me bloque, me décourage, me dérange pour essayer de remplacer ça par de la force, du courage, de la détermination. » Lynda Lemay, chanteuse, La Croix, 19 juillet 2010 L’insolite Pour le meilleur… Quand les jeunes mariés se jurent fidélité « jusqu’à ce que la mort les sépare », ont-ils conscience que leur union pourrait bien repousser l’heure fatidique de quelques années ? Voilà pourtant ce que de nombreux scientifiques ont cru relever au fil des décennies : le mariage aurait, sur la santé, des vertus insoupçonnées. Une étude japonaise observait ainsi récemment que les célibataires encouraient des risques de maladies cardio-vasculaires trois fois plus élevés. De quoi faire sensiblement réfléchir quand survient le doute, non ? a Source : Libération L’initiative Le futur du passé Cet été, des milliers de touristes ont visité le site de Guédelon. Situé au cœur de la Puisaye, en Bourgogne, une cinquantaine d’ouvriers y relèvent un défi unique : construire un château fort selon les techniques du XIII e siècle. Cette formidable aventure archéologique, historique et humaine attire plus de 315 000 visiteurs par an. Depuis 13 ans, petits et grands y découvrent avec émerveillement le savoirfaire des forgerons, charpentiers, tailleurs de pierre… du Moyen Âge. Au cœur du XXI e siècle, Guédelon est un laboratoire d’archéologie médiévale à ciel ouvert. a www.guedelon.fr Radio Soleil est située à côté de la cathédrale de Port-au-Prince, Le château de Guédelon elle aussi en en construction ruine. depuis 13 ans. Guédelon
D.R. n°07 Septembre 2010 xw RETOUR SUR L’ACTU 3 Portrait Théâtral « Mon but sur scène ? Divertir ! », affirme Damien Ricour. Ce comédien de « 38 ans est aussi dramaturge et metteur en scène au théâtre de l’Aiguillon. Atypique, il voit sa place au théâtre « dans la solitude ». Pas étonnant pour cet enfant unique qui choisit d’être seul sur les planches pour y recréer un univers avec de multiples personnages, donnant à ses pièces cette inimitable impression de foisonnement, de fraicheur et de vie. Cet été, Damien Ricour a participé au Festival Off d’Avignon. Il y présentait ses deux dernières Damien Ricour, comédien. pièces : La Véritable histoire du seul et unique Vincent Van Gogh et Les Petits Récits flamboyants. Dans cette dernière, qu’il a lui-même écrite, il revisitait de manière décalée et avec beaucoup d’humour la vie de saint François d’Assises. Pour Damien Ricour, « le théâtre est un engagement de toute la personne. » a theatredelaiguillon.free.fr Benoite FANTON/WikiSpectacle FOCUS Charles Guilhamon et Gabriel de Lépinau sont partis en juillet 2009 faire un tour du monde sur d’étranges vélos. Nom de code du voyage : Corpus. Objectif : redécouvrir l’Église à travers la diversité de ses membres et de peuples oubliés ou persécutés. 16 000 km plus tard, ils sont revenus en juillet 2010. blog.lefigaro.fr/corpus/D. R. EN IMAGE « Nous avons eu la chance de rencontrer certains visages de l’Èglise. Lorsque nous prions désormais, nous sommes unis à Yayha en Algérie, Eder en Irak, Adam dans les marches tibétaines, Kampong chez les Karens, Clothilde au Sénégal, Léomar en Amazonie, sœur Marguerite en Syrie et les centaines d’hommes et de femmes que nous avons rencontrés et qui composent l’Église. » Charles « Combien d’hommes et de femmes avons-nous croisés, que tout sépare - mœurs, langue, histoire, condition de vie ? Et pourtant, à chaque fois que nous arrivions chez des chrétiens, nous nous sentions chez nous. » Gabriel ▼ Tour de France, 13 e étape entre Rodez et Revel, le 17 juillet 2010. Le Christ en croix, la caravane passe. D.R. D.R. JOEL SAGET/Image forum



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :