L'1visible n°29 septembre 2012
L'1visible n°29 septembre 2012
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°29 de septembre 2012

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Prodeo

  • Format : (219 x 288) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 12,2 Mo

  • Dans ce numéro : construire son projet amoureux.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 10 - 11  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
10 11
10 PSYCHOLOGIE xw n°29 x septembre 2012 Célibat : construire son projet amoureux dr Sonia Rossignol est conseillère conjugale et familiale du CLER et maître praticien et psychothérapeute en PNL humaniste. Elle propose du coaching amoureux. À 45 ans, elle est mariée et mère de deux filles de 18 ans. Parole de sagesse Confiance « Fais confiance au Seigneur, agis bien, habite la terre et reste fidèle ; mets ta joie dans le Seigneur : il comblera les désirs de ton cœur. Dirige ton chemin vers le Seigneur, fais-lui confiance, et lui, il agira. » Psaume 36. Coaching. Le célibat est vécu par beaucoup comme une épreuve, voire un échec, en attendant que la vraie vie commence, à deux. D’autres le vivent plutôt comme un temps de croissance. Enquête sur les verrous de la vie affective. L’homme idéal à la recherche de la femme idéale : le meilleur moyen de rester célibataire ! » (Dominique Blondeau). Les raisons pour lesquelles une personne demeure célibataire sont souvent complexes et liées à son histoire. La question de l’évolution de la place de la femme et de l’homme dans la société a sans doute aussi son poids : beaucoup d’hommes célibataires avouent ne plus très bien savoir comment se positionner par rapport à des femmes qui n’ont plus besoin d’eux… De nombreux freins types peuvent cependant être identifiés. Le premier d’entre eux est sans doute l’attente de la personne idéale. Beaucoup de célibataires ont ainsi dans la tête une liste précise de critères à cocher pour être l’élu de leur cœur (détails physiques, milieu social, caractère, etc.). À l’inverse, les gens mariés savent que, bien souvent, ce sont justement les personnes qui ne remplissent pas la check-list – hormis pour les valeurs essentielles - qui partagent finalement leur vie ! fausses croyances Beaucoup de personnes vivent aussi avec des « fausses croyances », parfois très handicapantes : « c’est mal de vouloir plaire », « les hommes sont immatures », « les femmes sont castratrices », « les hommes ont peur de s’engager », « je ne suis pas intéressante », « les hommes gentils sont ennuyeux », etc. Certains vivent des échecs affectifs à répétition. Ces scénarios sont souvent dus à une problématique liée à leur histoire : peur de l’attachement, manque de sécurité intérieure, etc. Chez d’autres célibataires, c’est l’idéalisation du couple qui bloque la construction d’une vie affective. S’ils n’ont pas un coup de cœur à la première rencontre, ils n’approfondissent pas. Pourtant une relation amoureuse peut commencer de bien des manières, pas nécessairement romantiques, sans que cela en hypothèque l’avenir. Et le coup de foudre n’est sûrement pas la garantie d’une vie de couple facile et épanouie dans l’avenir… De la même manière, certaines personnes s’imaginent que, le jour où elles seront enfin en couple, l’autre va les combler par son amour ou deviner intuitivement ce qu’elles ressentent… Les désaccords ou les incompréhensions au début d’une relation peuvent ainsi les empêcher d’aller plus loin. Ces personnes cherchent un amour prêt à consommer. Pourtant, un couple solide se construit lentement, avec des efforts, des concessions et beaucoup de communication. L’amour n’est pas une question de sentiment amoureux, mais de volonté d’aimer. La relation peut également être recherchée pour combler un vide ou se donner confiance : l’autre n’est pas aimé pour ce qu’il est mais pour ce qu’il apporte. De la même manière, beaucoup – même dans les couples installés – attendent que l’autre leur ressemble, pense comme eux, corresponde à leurs attentes, etc. Ils n’acceptent pas de se laisser surprendre par sa différence. Une relation authentique ne peut se construire que lorsque l’autre est aimé pour lui-même, avec ses limites. L’engagement est souvent une autre grande difficulté. Certains n’arrivent pas à franchir le pas, notamment par peur de renoncer aux autres relations qu’ils pourraient potentiellement vivre. Ils sont comme sur un rond-point : ils s’imaginent être libres parce qu’ils Lexique Trouver le sens de sa vie Qu’on soit marié ou célibataire, trouver le sens de sa vie est un chemin personnel intérieur à accomplir. Ce n’est pas l’autre qui peut donner un sens à ma vie. On peut même imaginer qu’un célibataire puisse avoir une qualité de vie intérieure qu’il n’aurait pas eue en couple et donc de l’espace pour réfléchir au sens de sa vie. « Le célibat n’a de sens que celui qu’on lui donne, il peut y avoir un charisme du célibat, on peut trouver une vocation au cœur de son célibat » (Père Denis Sonnet). peuvent prendre plusieurs routes. En réalité, ils tournent en rond et sont enfermés. C’est en s’engageant et en choisissant de construire une relation, à l’exclusion des autres, qu’ils seront libres et heureux. Enfin, à partir d’un certain âge, beaucoup expriment avoir du mal à rencontrer de nouvelles personnes, à force de fréquenter toujours les mêmes amis, par ailleurs souvent en couple… débloquer les freins Parmi tous ces freins, certains sont plus faciles à lever que d’autres. Certains pourront se débloquer dans le dialogue avec une personne extérieure : un conseiller conjugal, un coach ou un psychothérapeute, en fonction de la problématique. Vécu dans l’ouverture, le célibat peut
n°29 x septembre 2012 xw PSYCHOLOGIE Vécu dans l’ouverture aux autres, le célibat peut aussi devenir un temps d’enrichissement personnel S’intéresser aux autres, donner de son temps pour une cause : cela rend heureux et peut aussi préparer à la vie de couple. aussi devenir un temps d’enrichissement personnel. En s’intéressant aux autres, en construisant des relations authentiques, en donnant de son temps pour une cause, on se décentre de soi. Ce don de soi rend heureux et prépare aussi à la vie de couple. D’autre part, une personne heureuse rayonne et attire. Ainsi, pourquoi ne pas profiter de cette grande disponibilité pour se tourner davantage vers les autres ? S’il est nécessaire de se rendre disponible aux rencontres, inutile en revanche de multiplier les aventures sans lendemain. Mieux vaut choisir des activités riches à partager entre célibataires : voyages, sorties, retraites, club de sport, associations… Quid des sites internet de rencontre ? Ce sont des moyens efficaces pour faire de nouvelles connaissances. Mais pour cela il faut être très au clair sur ce que l’on veut, être solide, le prendre avec a a a TÉMOIGNAGE « Je suis toujours le bon copain » Pascal, 42 ans, célibataire, en avait assez de voir toutes ses rencontres avec les femmes se transformer en amitié. Il s’est fait coacher. Mon objectif en commençant ce coaching était de comprendre pourquoi, à chaque fois qu’une femme me plaisait, la rencontre se passait très bien… mais la relation évoluait systématiquement vers une amitié alors que je souhaitais pour ma part une relation amoureuse. Avec le coach, nous avons assez vite identifié le fonctionnement qui se mettait en place avec ma partenaire : dès la première rencontre, j’installais sans le vouloir une atmosphère de confidences et elle, très heureuse de la qualité de mon écoute, s’épanchait, me demandait des conseils, me racontait ses précédentes histoires amoureuses, dans une attitude de confiance telle, que nous avions l’impression de nous connaître depuis des années ! Après quelques séances de coaching, mon attitude lors de mes rencontres fut totalement différente : j’avais compris que cette ambiance très « amicale » que je créais dès les premiers instants, 11 était en fait due à la conviction que j’étais incapable d’être aimé pour moi-même. Alors j’en rajoutais dans l’empathie et l’anticipation des besoins de l’autre. Désormais, je laisse un vide entre ma partenaire et moi, et je perçois combien cette distance entre nous crée le désir, suscite l’intérêt et oriente la relation vers quelque chose de plus amoureux. C’est comme un mystère qui laisse la place à l’envie de se découvrir, de se connaître… a PHOTONONSTOP



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :