L'1visible n°26 mai 2012
L'1visible n°26 mai 2012
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°26 de mai 2012

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Prodeo

  • Format : (219 x 288) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 17,8 Mo

  • Dans ce numéro : la crise de la quarantaine.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
2 RETOUR SUR L’ACTU xw n°26 x mai 2012 L’événement Élections Scrutins présid en t i e l et législatif obligent, les catholiques se mobilisent pour réfléchir sur les points d’attention définis par la Conférence des évêques de France, en octobre dernier. La plupart des évêques ont repris ce document sur leur site diocésain. Mgr Di Falco Léandri, l’évêque de Gap et d’Embrun a, quant à lui, proposé une initiative intéressante : la publication quotidienne, sur internet, d’une réflexion argumentée sur les éléments importants de la Doctrine sociale de l’Église, « dans un esprit de service et d’aide à la décision électorale ». Une autre initiative, largement reprise sur la toile : le clip-vidéo « Élections 2012 : Un vote pour quelle société ? » Vu LE DESSIN DU MOIS Par Ixène Quels sont les points de discernement pour voter ? 70 000 fois sur Youtube, efficace et percutant, il renvoie sur un site internet www.quellesociete2012.fr qui présente la déclaration des évêques de France. Question mobilisation, les associations ne sont pas en reste. Les Associations familiales catholiques (AFC) ont de leur côté publié un tract et un jeu de fiches pour faire entendre la voix des familles. Une importante mobilisation, déployée au niveau local et national, tant auprès des candidats que des électeurs. a UN FIL D'ACTU QUOTIDIEN www.facebook.com/l visible FAMILLES
 ON VOUS DIT TOUT L’amour et les sentiments, la vie de couple, la maladie, les grands événements de la vie, l’addiction, la sexualité, l’éducation… Sans tabou, toutes les questions concernant la famille au sens large trouveront des réponses sur le tout nouveau portail internet qui vient d’être mis en ligne. Il contient une mine d’articles, de conseils et d’adresses utiles pour trouver de l’aide. Le site a été lancé par plusieurs associations chrétiennes engagées dans ces différents domaines. www.viesavie.com SOLIDARITÉ
 BLEU 
Le patrimoine français s’est paré de bleu le 2 avril, à l’occasion de la Journée mondiale de l’autisme. L’opération « La France en Bleu » a ainsi fait connaître au grand public cette maladie, grande cause nationale 2012, qui touche 440 000 personnes en France. LE CHIFFRE 
84% des Français se disent joyeux ! À l’occasion de la Foire de Paris qui se tient jusqu’au 8 mai sur le thème « Y’a de la joie », une enquête révèle que nos concitoyens estiment la maison, le travail et l’école comme des lieux où règne un heureux climat. Ce qui procure chez eux l’envie de partager, rire et même danser. FRIABLE CHÂTEAUX DE SABLE Le 5 e salon du sable a lieu au Japon, sur le thème : la Grande-Bretagne. Les visiteurs peuvent découvrir les monuments les plus emblématiques du Royaume Unis construits avec du sable. À voir vite ! ELLE L’A DIT « On ne parle pas assez de soins palliatifs. Comment aider celui qui part à rester en vie jusqu’au bout ? Cette question-là m’intéresse plus que l’euthanasie. Elle m’en éloigne un peu. Mon regard a changé sur la fin de vie. » Emmanuelle Béart, dans l’hebdomadaire La Vie. Insolite Les poules ont la côte… cot Offrir des poules aux habitants du village ? C’est le pari de la mairie de Pincé, dans la Sarthe. Chaque foyer intéressé va recevoir deux poules pondeuses. Dans quel but ? Réduire les déchets organiques. En effet, une poule peut en absorber quelque 150 kg par an. « Au début, c’est parti comme une boutade, témoigne le maire. On a réalisé que c’était une très bonne idée. Cela va aussi responsabiliser les gens et renforcer les liens. » Tous les foyers qui en feront la demande recevront une paire de poules en septembre. Ils n’y perdront pas une plume. a MONDE Les Cubains disent merci à Benoît XVI ! Après la visite historique du Pape à Cuba, en mars dernier, et à sa demande, le Vendredi Saint a été chômé sur l’île communiste, par décision de Raoul Castro. Une décision exceptionnelle, qui pourrait pourtant s’inscrire dans la durée. En effet, dans le passé, suite à la visite de Jean Paul II en décembre 1997, le jour de Noël avait été également chômé. Avant d’être déclaré définitivement férié. Qu’est-ce qu’on dit ? P.LE SEGRETAIN/GETTY IMAGES EUROPE/GETTY IMAGES/AFP
Cyril Maignan Laurent LARCHER/CIRIC n°26 x mai 2012 xw RETOUR SUR L’ACTU FOCUS Portrait Le Padre des paras « Vendredi 6 avril, à Lyon. Plusieurs centaines de personnes participent au Chemin de croix du vendredi saint dans les rues. Conduit par le cardinal Philippe Barbarin, il est animé par Mgr Jean-Pierre Batut, qui axe sa méditation des différentes stations à partir des textes du concile Vatican II. Christian Venard, aumônier des paras à Montauban (ici au Kosovo). Il était là, à quelques mètres d’eux, quand les trois militaires ont été assassinés par MohammedMerah, à Montauban. Il a couru vers eux. Abel Chennouf venait de mourir mais MohammedLegouad et Loïc Liber vivaient encore. Dans cet instant dramatique, à genoux, à côté des trois parachutistes, il a prié pour eux. Cet homme, c’est le Père Christian Vénard, l’aumônier catholique du 17 e régiment de génie parachutiste de Montauban. Celui que les paras appellent Padre (Père). À l’inhumation du caporal Abel Chennouf, catholique, d’origine kabyle, il a prononcé ces mots : « Abel, mon camarade parachutiste, mon frère, (…) je tenais ta main en priant pour toi, en pensant à ta maman et en te confiant à notre Maman du Ciel, la Vierge Marie. Nous savons que tu es vivant auprès du Père. Tu as rejoint Jésus, ce Dieu fait Homme, cet innocent mort à cause de la méchanceté et la violence qui habitent trop souvent le cœur des hommes. » a EN IMAGE ▼ « Regarde-moi dans les œufs ! » Dans les rues de Moscou, une fillette au festival des œufs de Pâques géants. « Porter la croix du Christ dans les rues de mon quartier à Lyon m’a permis de mieux comprendre la douleur physique de Jésus sur le chemin du Golgotha. » Étienne dr dr « En revivant publiquement le chemin de croix de Jésus au calvaire, on imagine mieux ce qu’il a pu vivre, avec les crachats et les insultes en plus… Les gens applaudissent, sifflent, interpellent ou questionnent. » Raphaël AFP PHOTO/ANDREI SMIRNOV 3



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :