L'1visible n°25 avril 2012
L'1visible n°25 avril 2012
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°25 de avril 2012

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Prodeo

  • Format : (219 x 288) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 14,9 Mo

  • Dans ce numéro : dossier sur les belles-mères.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 16 - 17  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
16 17
16 CARNET DE VOYAGE xw n°25 avril 2012 La péninsule du Mont Athos, en Grèce, abrite depuis le X e siècle une vingtaine de monastères orthodoxes, où vivent encore environ 2 200 moines. Mont Athos Texte et photos : Léonnard Leroux Sur la terre comme au ciel 1000 ans que la prière ininterrompue inonde cette péninsule, ce « paradis secret de la Grèce » qui attire les hommes assoiffés d’Esprit. Moine orthodoxe du Mont Athos. La grande tentation est de croire que le temps s’y est arrêté. L’apparente immobilité de cette immense barque de pierre, jetée dans la mer Égée, est trompeuse. La Sainte Montagne est un navire, pas une demeure. Faute d’odeur de sainteté et d’attention, on est mis au parfum dès l’entrée des monastères : sur un mur dépouillé, deux horloges se jouxtent, « l’heure du monde » et « l’heure byzantine ». GAGNER LE CIEL Et le rouage primordial de ce « chronos » orthodoxe vous cueille au cœur de la nuit : un de ces barbus ivres de Dieu martèle à une cadence chamanique le Talandon (planche en bois). C’est le réveil, l’éveil, l’invitation à la prière, à la vigilance. N’est-ce pas ainsi que Noé exhorta les créatures à rejoindre l’Arche avant le Déluge ? Fauves hagards, brebis somnolentes, les pèlerins rejoignent l’église : on navigue dans la liturgie, on tangue, la tête amarrée au sommeil, on tire des bords hors de l’obscurité. L’odeur d’encens, de cire brûlée, les visages des moines qui se confondent avec ceux des icônes, leurs voix angéliques, c’est encore la nuit dehors, mais dedans il fait grand jour. Si, en termes d’altitude, l’âme ignore les limites, le corps n’ira pas plus haut que 2033m… On gagne le ciel comme on peut. « On y croise, parfois, dans une grotte là-haut, un de ces ermites qui vivent tels des anges. On redescend illuminé par la rencontre d’un homme en haillons, barbe jusqu’au pied, radieux, des paroles qui percent l’âme… », affirme Peter, jeune Américain surdiplômé ayant tout quitté pour trouver un père spirituel sur l’Athos. Loin des embruns, un sentier escarpé nous élève donc, nous éloigne de l’horizon bleu par une verticale blanche. Le sommet, cône de marbre clair et nu, est une ascèse à lui seul. À nos pieds, l’épaisse forêt de châtaigniers de la péninsule semble un tapis d’herbe drue ; les monastères, des modèles réduits à l’échelle d’un enfant dieu de l’Olympe ; l’Égée se mêle à l’azur insondable ; les rochers au blanc des nuages. « Un regard immobile de l’âme, une lumière qui ne s’éteint pas à l’œil du cœur : le vrai moine ! » LE RÔLE DES MOINES N’être plus que regard, immobilité, calme, silence, et que le temps s’arrête… Redescendre alors, pour ne pas céder à cette tentation. Dernière nuit dans le « Rossikon ». L’unique monastère russe de l’Athos abrite 50 moines, alors qu’on en dénombrait 2000 au début du XX e siècle. Silouane y vécut dans l’ascèse jusqu’en 1938. Le grand mystique a décrit limpidement la vie monastique : « Grâce aux moines, la prière ne cesse jamais sur la terre, et là est leur utilité pour le monde. Le monde tient grâce à la prière. » La grande tentation est de croire que l’Athos est de ces lieux où le temps ne fait que commencer… a
n°25 avril 2012 xw CARNET DE VOYAGE LE SAVIEZ-VOUS ? Les moines orthodoxes sont armés ! Le « komboskini », chapelet en laine tressée, appelé aussi « l’épée des moines », accompagne la récitation de la prière du cœur, clé de voûte de la spiritualité chrétienne orientale et base des pratiques spirituelles au Mont Athos. « Interdit aux brigands, aux femmes et aux animaux femelles », stipule une ordonnance impériale du IX e siècle, limitant ainsi, depuis un millénaire, l’accès de la Sainte Montagne aux hommes de « bonne vie ». Le Mont Athos est une République monastique. La péninsule Les églises s’enfonce de Lalibela dans sont la mer taillées Égée dans sur le une tuff longueur volcanique d’environ dans lequel 57 kilomètres. sont les DATES IV e siècle : des moines ermites se seraient installés sur la péninsule. 963 : saint Athanase l’Athonite fonde et organise la vie monastique, fait construire le premier monastère, la Grande Lavra et son église centrale. 971 : le mont Athos devient république monastique indépendante. 1204 : la quatrième croisade dévaste la Sainte Montagne. 1453 : chute de Constantinople, les moines doivent prêter allégeance à l’autorité ottomane. 1821 : indépendance de la Grèce. À LIRE Le Mont Athos, Jacques Lacarrière, éd. Imprimerie Nationale Récits d’un pèlerin russe, traduit par Jean Laloy, éd. du Seuil Saint Silouane l’Athonite, Archimandrite Sophrony, éd. du Cerf Y ALLER Bureau des pèlerins du Mont Athos, 109 rue Egnatia, GR-54635 Thessaloniki, Grèce, 011-30-2310-252578. Ce bureau délivre les permis d’entrée pour le Mont Athos, qui admet quelque 120 visiteurs orthodoxes et 10 non orthodoxes par jour. POUR EN SAVOIR+ www.athosfriends.org D.R. INTERVIEW « On sort de là ébloui ! » Maël Boureux est diacre orthodoxe en Bretagne et pèlerin du Mont Athos. À quelle occasion êtes-vous allé sur le Mont Athos ? C’était en fait une étape, et non des moindres, car je marchais jusqu’à Jérusalem. Je me souviens avoir embarqué pour la Sainte Montagne un 21 novembre, fête de la Présentation de Marie au Temple, date symbolique pour entrer dans ce que les moines appellent « le jardin de la Mère de Dieu », FRANCE : 4,90 € • SUISSE : 9 CHF• BELGIQUE : 5,80 € • CANADA : $ 8/ISSN 0181-6578 n°339 mars 2012 puisqu’elle est la seule femme admise parmi eux… Comment repart-on de pareil voyage ? On sort de là étourdi, ébloui ! Comme partout, les hommes n’y sont que des hommes : la sagesse côtoie le fanatisme, des grands érudits vivent avec des moines d’une grande simplicité, et le saint n’est pas là où on l’attend. Dans un tel lieu, rien ne semble laissé au hasard, tout a un sens. En revenant sur la terre ferme, on cherche le « doigt de Dieu » partout. a « Les moines appellent ce lieu : le ‘jardin de la Mère de Dieu’ » N O U V E A U Le mensuel chrétien de la prière « Au lever du jour, Jésus était là, sur le rivage » Jean 21, 4 3 260050 933247 exceptionneL Les moines chartreux nous accueillent L’entretien Anne-Dauphine Julliand par Bertrand Révillion L’écoLe de La prière 14 pages pour avancer seul ou en famille 01 Couv PR 339.indd 1 2/02/12 17:35:44 avec L’école de la prière des méthodes pour prier seul ou en famille et une rubrique pour apprendre à prier aux enfants. Prier au quotidien L’Évangile de chaque jour, les textes du dimanche commentés par les frères carmes, maîtres de la vie intérieure. Le grand entretien de Bertrand Revillion disponible en VPC ou sur abonnement 01 48 88 51 05 17



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :