L'1visible n°23 février 2012
L'1visible n°23 février 2012
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°23 de février 2012

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Prodeo

  • Format : (219 x 288) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 14,7 Mo

  • Dans ce numéro : Lourdes, l'eau de vie.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 20 - 21  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
20 21
20 SÉLECTION xw n°23 février 2012 Shopping POUR LUI Rubans Mokuba, 60 000 références, à partir de 1 € le mètre. C’est la petite folie textile du moment… On fabrique soimême son bracelet à message et on le passe au poignet de son homme. Toute autre fantaisie créative à base de ruban se fournit chez Mokuba. Tél. : 01 40 13 81 41 POUR BÉBÉ Petit Pan, chaussons molletonnés, 22 € Les pieds de bébé bien au chaud pour partir à la découverte du grand monde ! http://shop.petitpan.com Ne pas jeter sur la voie publique. « Vous avez reçu gratuitement, donnez gratuitement. » (Mt 10,8) l1visible.com Mensuel gratuit catholique n°22 Janvier 2012 a C t u a l I t é - S p I r I t u a l I t é - p S y C h o l o g I e - C u l t u r e doSSIer Combattre les pensées négatives page 10 Carnet de voyage Le Mont Athos Mars page 16 SoCIété entreprise et handicap page 4 24 heureS à manIlle Avec les enfants des rues page 21 « Je n’ai pas besoin de voir pour croire » IntervIeW page 6 Alessandra Martinez r et r ou v e z - n ou S S u r l e S I t e www.l1visible.com Pour passer commande : Vos coordonnées : Nom : Prénom : Adresse : Code Postal : Ville : Tél. : E-mail : POUR ELLE Manon Martin, broche en cuir en forme de fleur de camélia, 25 € Madame Ôcamélia, c’est pour toi ! Cette broche égaye toutes tes tenues par sa simplicité et son raffinement. Elle se porte été comme hiver, le jour comme le soir. www.manonmartin.com Commandez le prochain numéro ! 2012 Interview : Alessandra Martinez « Je n’ai pas besoin de voir pour croire » Dossier : Combattre les pensées négatives. Choisissez votre quantité : 100 ex 200 ex 300 ex 400 ex 500 ex 36 € 72 € 102 € 136 € 170 € Communiquez-nous votre commande : Paremail : info@l1visible.com Par téléphone au 01 58 10 75 10 Par courrier, en renvoyant ce coupon sous enveloppe affranchie adressée à : L’1visible 89 boulevard Blanqui 75013 Paris Règlement par chèque à l’ordre de L’1visible. Je souhaite recevoir une facture CD C-BASTIO Reach the sky C-Bastio, de son vrai nom Sébastien Schöpperlé, est un DJ reconnu des clubbers. Après une conversion spirituelle aussi retentissante que fut brillante sa carrière sur la scène électro, il fait jubiler la boule à facettes. Avec Reach the sky, le DJ mixe deux passions : la musique electro et Dieu. Tous sur le dancefloor ! Première partie Music, 14,90 € DVD LA CABANE DU BON DIEU Un film de François Lespès En plat pays, le jardin d’Eden reprend vie. Poussez la porte de la cabane du Bon Dieu, le documentaire consacré à Tibériade, jeune communauté religieuse fondée il y a 30 ans en Wallonie, par frère Marc. 52 minutes de fraîcheur et de chlorophylle, dans la simplicité franciscaine revisitée. À voir ! Grand-Angle productions, 16 € LIVRES MARSEILLE, LA MÉTROPOLE VUE DU CIEL Vues aériennes de Camille Moirenc Jeanne Laffite, 232 pages, 49,50 € Marseille is in the air ! Tel un piéton volant, arpentez la cité phocéenne. Ici, la Canebière et le vieux port ! De La Ciotat, tournez la page par le Garlaban et plongez dans la plaine de l’Huveaune jusqu’à la gare Saint-Charles. Repartez vers les ports et déroulez la Côte Bleue vers Marignane, pour retrouver les villages des quartiers Nord vers le centre et la Canebière, dans ce livre d’exception relié toile. LES FAMILIUS – TOME 3 ATTENTION, ENFANTS SERVIABLES ! Nicolas Doucet Artège, 48 pages, 11 € Dans la famille des gags « bon enfant », il y a les Familius. Croyant toujours bien faire, les rejetons Familius en font des tonnes. Les parents Familius ont du pain sur la planche dans cette BD qui croque une famille unie pour le meilleur et pour le rire. DERRIÈRE LES APPARENCES Sophie Lutz Ed. de l’Emmanuel, 160 pages, 14 € Respect pour cette chronique familiale ! Regard alerte et sentiments mêlés, Sophie Lutz est la maman de Philippine, lourdement handicapée. Entre rire et larmes, confidences d’une autre paire d’intouchables… Très beau. CINÉMA AMADOR Un film de Fernando Leon de Arona Tout aussi hispanisant que son titre, ce film est une fable dépaysante. Le soin poétique avec lequel il se déroule rappelle l’écriture de la nouvelle, genre mineur, réaliste et terriblement fantastique à la fois. Voilà pour l’ambiance dérangeante, posée par l’histoire de Marcela, une jeune femme qui, pour subvenir aux besoins de son ménage, accepte de tenir compagnie à Amador, un vieil homme alité. La sève de cette fiction s’appelle vie, amour, mort. Ce film a ce quelque chose de religieux et d’odorant qui rend lucide. À voir. En salles, le 15 février.
n°23 février 2012 xw LE TOUR DU CADRAN 21 À Marseille, une tradition perdure depuis le Moyen-Âge, lancée par les moines de l’abbaye Saint-Victor. Aujourd’hui, les fidèles reprennent le flambeau. Texte : Laurence Meurville diocèse marseille/vincent 23h00 Veillée autour de Notre-Dame de Confession, dans l’église Saint-Ferréol, sur le Vieux-Port. Tout en bois, datant du XIII e siècle, elle est à cette occasion revêtue d’un manteau et couronnée. Des quatre coins de Marseille, les pèlerins s’élancent dans la nuit vers le Vieux-Port. 8h00 Bénédiction du four des navettes. La forme de ces savoureux biscuits parfumés à l’eau de fleur d’oranger évoque la barque par laquelle arrivèrent Lazare et les saintes Marie sur les côtes de Provence. Derrière la basilique, un bon chocolat chaud réconforte les pèlerins. POUR EN SAVOIR+ 24 heures à Marseille pour la Chandeleur Ville de lumière diocèse marseille/vincent 5h00 Arrivée par la mer. Un élèves de la Marine marchande brandit un magnifique évangéliaire offert par les Grecs aux Marseillais, en remerciement du don de la croix de Saint-André par la basilique Saint-Victor. 5h30 Départ de la procession. Des jeunes portent fièrement Évangéliaire et statue de la Vierge Marie. À leur suite, la foule converge vers la basilique Saint-Victor. Sur la Place aux huiles, la colonne de lumière fait une halte de prière. diocèse marseille/vincent 6h15 L’évêque bénit la ville. En cette fête de la lumière, il bénit aussi les cierges de ceux qui veillent dans la nuit. Portée par la ferveur de la foule, Notre-Dame de Confession est déposée sur une colonne en bois. Elle sera vénérée par des fidèles de tous horizons. 9h00 Célébration de la Divine liturgie dans la crypte, où reposent depuis le IV e siècle saint Victor et ses compagnons. Le Père Joachim est un prêtre grec orthodoxe. Des liens forts unissent sa communauté à la basilique Saint-Victor. http://marseille.catholique.fr dr dr diocèse marseille/vincent diocèse marseille/vincent 5h15 Monté à bord, Mgr Pontier, évêque de la ville, proclame l’Évangile. La lumière du Christ, arrivée sur cette rive au I er siècle avec saint Lazare, revient par la mer et se transmet de pèlerin en pèlerin. 6h00 Arrivée à Saint-Victor, haut-lieu de l’histoire de Marseille. Dès le IV e siècle, le tombeau du martyr attira les foules et une basilique antique y fut construite. Puis, six siècles après Cassien, des moines bénédictins y bâtiront une abbaye. En ce 2 février, les jeunes porteurs s’apprêtent à passer la main aux plus anciens. 6h30 La messe de la chandeleur rassemble un parterre de personnalités locales et de jeunes ! Les habits liturgiques sont verts, tout comme les cierges. Cette particularité évoque la couleur du sceau de l’abbaye de Saint-Victor, marque de son indépendance et de son rayonnement. doume dr 18h30 En cette fête de la vie consacrée, les religieux de tout Marseille renouvellent leurs vœux. Et, jusqu’au 10 février, un flot ininterrompu de pèlerins feront monter vers le Ciel leurs prières, par l’intercession de saint Victor. Sous l’œil bienveillant de la Bonne Mère.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :